GAMOPAT
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

+19
TotOOntHeMooN
babsimov
Anarwax
vicomte
lincruste
vincetek
philip
chiss
chacs
fzu2801
fonf
barbarian_bros
Evola
ryosaeba
youki
Lesarthois
MacDeath
drfloyd
zutaty
23 participants

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par ryosaeba Jeu 3 Aoû 2017 - 13:33

Pour moi, la force de l'Amiga n'était pas son OS (que j'ai toujours considéré comme une usine à gaz et même s'il était pour certains aspects en avance sur son temps) mais son architecture hardware innovante pour l'époque.

ryosaeba
Infirmier

Nombre de messages : 4269
Date d'inscription : 02/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par philip Jeu 3 Aoû 2017 - 16:06

Comme dis plus haut, le 1200 n'a pas eu de DD en standard, une bétise par rapport à l'os bien sûr, et surtout c'était devenue une exigence de la part des joueurs/consommateurs. À la fin des années 90s, pour une nouvelle génération d'Amiga, un SH3 était le CPU idéal je pense, quand à la 3D peut-être un power vr, un peu comme la Dreamcast. Une carte mère d'un seul tenant avec les mêmes composants, comme une console, c'est sûrement plus économique qu'un PC gamer. Voilà pour la logique.

Bref, un micro-ordinateur se situe entre le marché de la console, et celui du PC. C'est viable si le hardware et le software satisfont bien le client, avec donc, le respect du client, hum, le respect des fournisseurs, et des marges raisonnables, hum, hum, et en limitant le nbre d'intermédiaires...
 Si demain, on propose en Amiga à 700 euros pour jouer aux jeux AAA sur steam, alors qu'avec un PC il faut mettre le double du prix, ben les joueur regarderont les PC d'un autre œil. Mais vu que beaucoup de joueurs jouent sur PC portable avec du chip graphique intégré bas de gamme, j'ai envie de dire que niveau prix tout est possible...
philip
philip
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2079
Age : 51
Localisation : 31350
Date d'inscription : 10/04/2011

http://philip-md.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 16:13

Il est certain que proposer un A1200 sans disque dur, sans RTC, sans lecteur haute densité et avec une CPU sortie en 1984 (en 1992), fallait quand même oser...


Dernière édition par TotOOntHeMooN le Jeu 3 Aoû 2017 - 16:17, édité 2 fois
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 16:15

Tout dépend du prix. Le A1200 n'avait pas un si mauvais rapport qualité prix que ça...
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 16:17

Et bien, dans ce cas fallait garder le 68000, ça aurait couté encore moins cher et ça aurait eu les mêmes performances vu qu'il n'y avait pas de mémoire fast. Mr. Green

Avoir une machine pas cher qui ne fait rien, il est ou l'interêt ?
Le A1200, j'ai commencé à pouvoir l'utiliser sérieusement en y ajoutant un disque dur et une Blizzard IV.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 16:21

C'est parce que t'avais une machine qui tenait la route avant. Moi je suis passé du MO6 au 1200, alors j'en ai fait des choses avec Mr. Green

Y'avait un vrai écart de prix entre ces processeurs à l'époque ? Pas forcément à la sortie du 1200, mais disons un an ou deux plus tard ?
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 16:24

Avant, j'avais un A500. Et j'ai hésité à acheter un A2000 pour le remplacer.

Tryphon a écrit:Y'avait un vrai écart de prix entre ces processeurs à l'époque ? Pas forcément à la sortie du 1200, mais disons un an ou deux plus tard ?
L'écart était juste commercial... Car ils étaient vieux et déjà rentabilisés.
Le 68000 date de 1979, le 68020 de 1984, le 68030 de 1987 et le 68040 de 1990.

Donc, mettre un 68020 ou un 68030 dans une machine de 1992 c'est pinuts.
Par contre, sur les cartes accélératrices, on t'ajoutait 1000F de plus pour chaque tranche même en 1994 !

Au final, tu te rends juste compte que ton A1200 à 3490F "la bonne affaire", il te revient vite au prix d'un A4000.
Sauf que s'il y avait eu que le A4000, les gens auraient acheté ça et on aurait nivelé le niveau vers le haut.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 16:49

Je l'ai payé 1290F. En 94 je crois.
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 16:51

Il était à 3490F en 92, 2990 en 93... Ca me parait bien faible du coup ton prix en 94.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 16:56

C'est de mémoire. C'était peut-être en 95, et forcément en-dessous de 2000f.

J'hésitais avec un Falcon, qu'était plus cher.
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 17:00

Tryphon a écrit:C'est de mémoire. C'était peut-être en 95, et forcément en-dessous de 2000f.
J'hésitais avec un Falcon, qu'était plus cher.
Le Falcon, c'est la machine que je voulais acheter à la place du A1200. Mais elle était à 4990F.
Par contre elle n'était plus vendu après 1993... Donc je me demande comment tu pouvais hésiter.

Et perso je regrète parce que mon A1200 + Blizzard-IV m'a couté plus cher au final.
Le A1200 était vraiment une machine au rabais, même pour son prix.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 17:02

Justement parce qu'elle était trop chère ! J'avais des moyens très limités, d'où le MO6 Mr. Green
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 17:03

Tryphon a écrit:Justement parce qu'elle était trop chère ! J'avais des moyens très limités, d'où le MO6 Mr. Green
Ce que je veux dire, c'est qu'en 1995 tu ne pouvais plus hésiter avec le Falcon car plus en vente depuis 2 ans. Mr. Green
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 17:06

Ben si ! C'est pas parce qu'il n'était plus produit qu'on en trouvait plus en vente. Je me souviens encore du petit magasin.

Et encore une fois, c'était peut-être 1994.
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 17:08

Et bien, si un petit magasin l'avait encore, fallait le prendre boudiou !!! Mr. Green
Perso, je l'ai cherché en 1994, avant de prendre la Blizzard IV... Et rien.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Tryphon Jeu 3 Aoû 2017 - 17:10

Trop cher te dis-je Very Happy Mais c'était mon premier choix...
J'ai quand même aimé mon 1200...
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 26166
Age : 45
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 17:13

Tryphon a écrit:Trop cher te dis-je Very Happy Mais c'était mon premier choix... J'ai quand même aimé mon 1200...
Un pote au Lycée avait un Falcon, du coup j'étais deg d'avoir pris le A1200 et je voulais changer. Car pour avoir eu un A500, il n'apportait pas grand chose de plus par rapport à l'investissement. 

J'ai quand même beaucoup aimé mon A1200, qui a terminé en tour avec un 060 mais j'ai fini par le vendre un très bon prix, pour acheter un PC Pentium 150, sans débourser un centime de plus. Et j'ai découvert que j'avais loupé quasi 5 années de jeux vidéos dont des suites de jeux Amiga. Mr. Green
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par babsimov Jeu 3 Aoû 2017 - 18:06

TotOOntHeMooN a écrit:
babsimov a écrit:L'ère 32 bits commence dans les années 90 et à cette époque on avait le choix des processeurs 32 bits, le X86 ne s'était pas encore imposé.
Tout comme on avait le choix des processeurs 8bit et 16bit en leurs temps... Mais ce n'est pas la question.
Dès 1990, le 486 plante définitivement la suprématie des CPU 32bit sur le marché.

Le 68040 faisait jeu égal si je me souviens bien à l'époque. Par contre c'est niveau prix qu'Intel battait tout le monde, ça ne veut pas dire pour autant que l'architecture du X86 était la mieux. J'ai souvenir qu'à l'époque les développeurs préféraient la programmation assembleur sur 68000 qui était réputé être très bien pensé.



babsimov a écrit:A l'époque le Z80, le 6502, le 6800, le 8080 puis le 68000, l'ARM, les MIPS, SPARC etc... pouvaient tous être qualifiés de CPU exotique face à celui qui équipait la machine que tu avais choisit. Ce n'est pas pour autant que sur ces CPU exotiques on ne pouvait pas faire son chemin comme tu dis. Et l'informatique était d'ailleurs bien plus variée et intéressante à cette époque.
On parle de choix d'une CPU pour l'Amiga des années 90 afin de sauver Commodore...
Tu fais juste rêver les néophytes, mais il n'y a encore une fois aucune offre logiciel et éditeurs pour ces OVNI.

Ce choix avait été fait et c'était le PA-RISC qui aura dans la réalité une pérennité de dix, avec comme seul marché les stations de travail HP. Donc s'il avait eu en plus le marché Amiga, on peut supposer qu'il aurait pu tenir.

MIPS c'était dans la PS1 (donc pas mal de soft) et sur station de travail.
ARM dans l'Archimèdes puis ensuite l'embarqué.
SPARC sur station et peut être même dans certaines consoles (pas sur, ce serait pas Nintendo qui a utilisé ça à un moment ?)

Je suis convaincu que si l'Amiga avait utilisé le PA-RISC et s'était bien vendu, il n'y aurait pas eut de problème de portage et même d'exclusivités portés ensuite sur PC.


babsimov a écrit:De nos jours comme il ne reste que du X86 et que c'est quasi impossible de lancer une architecture concurrente car le marché à "imposé" le X86 via Windows, on ne verra plus sortir de machine enthousiasmante comme autrefois. Il y a le marché des smartphones qui utilise ARM, mais est ce avec un smartphone que tu fera un rapport de stage etc... Les tablettes, pareil c'est pratique pour internet, voir une vidéo, mais au delà il faut un PC. 
Au contraire, c'est justement de nos jours que les CPU "alternatives" ont plus eu que jamais le droit d'exister !
Car comme tu l'indiques à la suite de ton raisonement, la nouvelle génération de machine c'est le smartphone et les tablettes. Et même si les logiciels seront toujours conçu sur des PC (comme c'est le cas pour les consoles), se sont bien ces appareils la cible des utilisateurs.

CPU alternative pour le desktop ? Les PC de bureau ? Donne moi un exemple de PC de bureau qui tourne avec autre chose que du X86/X64 ?

Une tablette ou un smarphone ne remplacent pas un ordinateur pour un certain nombre d'usage, en tout cas pas pour moi. Et sur smartphone on trouve aussi de l'ARM qui appartient à Intel, sauf erreur ?



babsimov a écrit:Je ne dis pas que les PC actuels ne font le job, c'est juste que ça reste un PC sous Windows dans 99 % des cas et que donc c'est la machine que Microsoft voudra. N'espère pas retrouver la personnalisation et le contrôle sur l'OS qu'on pouvait avoir sur Amiga, même comme un simple utilisateur. C'est un OS terne et qui ne donne pas envie d'entrer dans son fonctionnement, parce que je sais que ce sera pas si bien pensé que ça, couche sur couche etc... J'ai peut être une idée préconçue datant de l'époque Windows 3.1/95, mais j'y peux rien Windows ne me fait pas réver, comme AmigaOS le faisait.
Désolé, mais il n'y a jamais eu autant d'utilisateurs d'offres concurentes à Windows qu'aujourd'hui. Microsoft n'a plus la suprématie d'autrefois et il y a bien plus de capacité d'évolution et de personnalisation sur une machine Unix-like aujourd'hui qu'il n'y a jamais eu sur Amiga en son temps. Quand à Windows 95, pour l'avoir vraiment pratiqué, il était bien plus moderne et efficasse que le Workbench. Mais ça restait une interface graphique au dessus d'un MS-DOS bien moisi, contrairement à AmigaOS. Mais... Question : "Le but d'un OS, c'est de passer son temps à bidouiller et ranger ses icones faute de nouveautés, ou profiter des jeux et logiciels proposés ?"

Offres concurrentes à Windows sur PC ? Les gamers PC ils peuvent jouer sur Linux dans les mêmes conditions que sous Windows ? Avec une offre de jeu équivalente en quantité ? J'en doute. 
La personnalisation sous Linux... en user friendly comme ça l'était sur Amiga ? Certes Linux on peut faire tout ce qu'on veut, à condition de se taper des documentations à plus en finir et parfois sans rien comprendre. L'AmigaOS avait toutes les avantages d'Unix sans cette complexité, je l'avais déjà dit dans un autre sujet.

Windows95 moderne et efficace, bof. J'ai utilisé Windows 98 (la version d'après sensé être mieux) et ça ramait souvent, combien de fois j'ai pesté dessus quand j'essayais de l'utilisé comme j'aurai utilisé le multitâche sur mon Amiga et qu'il n'y arrivait pas ou alors laborieusement. Pourtant j'ai 10 fois de mhz et au moins autant de fois plus de RAM que sur mon 1200 !!!

Pour ta remarque sur les icones etc... figure toi qu'à la grande époque sur Amiga on pouvait à la fois "bidouiller et ranger ses icones sur l'OS" pour se faire plaisir ET profiter des jeux et logiciels proposés. La situation que tu caricature étaient celle de la fin vers 1998 pour moi. Alors que sur Windows, j'ai essayé au début d'adapter le bureau Windows à mes goût, j'ai rapidement compris que c'était pas fait pour et que c'était même fortement déconseillé (voir mal vu du point de vu Microsoft). Un PC avec Windows ce n'est pas ta machine, mais celle de Microsoft. J'avais été habitué avec l'Amiga à ce ma machine soit MA machine et donc de pouvoir l'adapter à ma façon. 

Je veux bien croire que Linux permet tout ça. Je l'avais essayé Linux à l'époque, pas du tout convivial et pensé pour l'utilisateur qui n'a pas une grosse formation informatique. Le personnaliser c'est pas aussi simple qu'un MUI etc...

 


babsimov a écrit:Tu parles de la direction prise par les éditeurs ? C'est surtout parce que Commodore, Atari et dans une moindre mesure Apple, n'ont pas su faire évoluer le hardware de leur machine (juste le minimum) que le public de gamer (qui ne connaissait pas l'AmigaOS) a fuit sur PC parce que "plus joli, plus puissant" en apparence, mais combien plus "usine à gaz". Si l'Amiga avait été au niveau technique en 1990, le public aurait continuer à acheter et les éditeurs à suivre. Beaucoup ont quand même suivi l'Amiga jusqu'à la faillite. Les éditeurs américains un peu moins (mais sur leur sol, ni le ST, ni l'Amiga n'ont réellement réussi à percer). Là bas, les ménages achetaient des PC pour chez eux pour continuer à travailler... C'est aussi le marché américain qui a fait le succès mondial du PC. En Europe la donne était bien différente chez le particulier, il y avait un réel marché pour l'ordinateur familial (type C64, puis plus tard type Amiga/ST). Pour moi c'est une aberration que le PC soit entré chez le particulier, il n'était pas fait pour ça.
Tout à fait... Et c'est bien pour cela, qu'avec un tel OS et une telle avancée technologique, Commodore se devait de transférer tout cela sur une architecture x86 pour concerver son avance et faire profiter du meilleur des deux mondes aux utilisateurs pour qu'ils ne partent pas en masse sur PC. Car il ne faut pas se leurer mais avoir un ordi, surtout quand se sont les parents qui payent, c'est toujours pour travailler, hein...

Mais en quoi avoir un 68000 au début du PC c'était une abération, toutes les machines 16 bits avait un 68000 ? C'est juste le marketing de Commodore qui n'a pas sur vendre l'Amiga au marché Américain et qui a conduit à ce que les particuliers là bas achetait des PC à la place d'Amiga ou de MAC ou de ST. Rien à voir avec le processeur utilisé. Tiens à un moment l'équipe Amiga avait un prototype à base de X86 pour l'Amiga, mais ils ont basculé ensuite sur 68000.


babsimov a écrit:Franchement, si en 88/89 Commodore avait sortit un Amiga 32 bits capable d'afficher 256 couleurs en 640x512 avec accélération hardware et pourquoi pas un dual playfield 256 couleurs en 320x200 (en mode chunky) avec 8 voies 12 bit ou 16 bits, là le VGA n'aurait pas percé si facilement. En 90 on aurait peut être vu Wing Commander en premier sur Amiga et ça aurait été la meilleure version toute plateforme confondue de l'époque. Le public aurait suivi et Commodore aurait pu continuer la gamme jusqu'à arriver à avoir le premier chipset 3D en standard vers 93/94. Je reste convaincu que le PC était une fausse route pour Commodore du moment qu'ils avaient l'Amiga qui avait été unanimement salué par la presse de l'époque comme une révolution. 
Oui, mais non... Ca c'est le doux rêve du fan de la machine qui parle avec des mots par amour pour l'Amiga.
La réalité, c'est que même si on avait eu tout cela, ça aurait tellement ramé que personne n'aurait fait ce choix.
Commorore qui nous met un 020 en 1992 dans un ordi, c'est juste une blaque... Désolé, mais l'Amiga, c'est comme la coupe du monde de 1998... Il a eu son heure de gloire qui aura duré 4 ans, il y a des décénies de cela.

Des mauvais choix ont été fait tout au long de l'évolution de cette machine simplement parce que l'équipe de l'Amiga n'a ni été concervée , ni écoutée. Pour Commodore, c'était juste un achat oportuniste qu'ils n'ont pas su faire évoluer. L'Amiga était avant tout une machine de jeu... Les éditeurs sont parti sur console et sur PC, parce que c'était là que le marché était. C'est seulement parce que la Megadrive avait un 68000 que l'Amiga a pu bénéficier d'une poignée de titres modernes pour la gloire.

Concernant le PPC, tu déformes les promos de Gunnar von Boehn... Il indique qu'il était absurde d'utiliser une CPU PPC conjointement à du Motorola car les deux ensemble c'est avoir les inconvénients sans les avantages. Il critique surtout le choix de Phase 5... Car il aurait mieux valu du tout PPC (avec ses défauts de jeunesse). La techno que lon trouve dans la XBOX 360 a largement faite ses preuves à exploser n'importe quel PC sortie à la même époque.

Je parle de 1988/89, un 68020 à cette époque c'était pas ridicule, bien au contraire. Et le chipset en question aurait été au moins aussi aussi innovant que le fut l'OCS à sa sortie. Ca aurait été d'abord un haut de gamme, décliné quelques mois plus tard dans un modèle entrée/moyen de gamme. Je vois pas du tout en quoi ça aurait ramé ! Faut arrêter de penser avec l'ECS ou l'AGA à l'esprit. On parle là d'un chipset correctement mis à jour.

Oui, un  68020 en 92 c'était limite, mais je te parlais de 1988/89. En quoi dire que l'Amiga avait le potentiel pour devenir un standard au même titre que le PC est une idiotie comme tu le sous entends ? C'était une question de marketing réussi et d'investissement dans la recherche, que Commodore n'a pas fait.

L'équipe Amiga, je suis réservé maintenant sur ce point. En effet, il semble bien qu'en fait l'évolution qu'ils préparait aurait été extrêmement cher à produire pour tout juste un peu mieux que le chipset OCS et qu'ils avaient un réel problème pour savoir réduire les coûts de production de leur hardware. Ils ont même admis qu'au final les ingénieurs de Commodore ont fait un bien meilleur travail qu'eux en réduisant le coût de fabrication de l'Amiga avec le 500 et le 2000. Mais, c'est sur qu'il aurait été bien qu'un Carl Sassenrath reste, ou Jay Miner.

Ou t'a vu que l'Amiga n'était pas un marché pour les éditeurs jusqu'au début des années 90. Ils sont partis quand Commodore a montré que l'évolution technique ne suivait pas avec l'ECS. Mais si Commodore avait fait ce qu'il fallait, il serait resté. Pour rappel les illustrations des boites de jeu avait des images issu de la version Amiga à cette époque. C'est à partir de 90/91 que le VGA remplace sur les boites. Un Amiga qui aurait affiché au moins aussi bien voir mieux et c'était le succès.

Ce que j'ai surtout compris de la discussion de l'équipe Apollo c'est que l'architecture 680x0 était plus efficiente que celle du PPC, surtout à ses débuts et qu'ils pensaient que Motorola n'aurait pas du stopper le 68000. Et je pense qu'ils ont raison avec le recul.


babsiov a écrit:Un peu logique que les autres consoles en dehors de Microsoft n'utilisent pas une API propriétaire à Microsoft non ? Tu vois SONY payer des royalties à Microsoft pour utiliser son API ?
Je répond juste à ta question :
""Je connais pas trop le marché console, mais j'ai du mal à imaginer la série des Xbox tourner sur autre chose qu'une version de DirectX, je me trompe ? Surtout que, sauf erreur, les Xbox sont en fait des PC déguisés (à l'exception de la 360 qui avait un PPC, d'ailleurs ça tournait sur quoi ça ?).""

Et je te précise comment fonctionnent les autres, vu que tu indiques ne pas connaitre le marché des consoles.
Sega payait des royalities à Microsoft pour faire tourner des portages de jeux Windows sur Dreamcast (via CE).

Excuse moi, j'ai l'impression que tu as pris le ton de ma réponse comme une "attaque", ce n'était pas mon propos. C'était une remarque, je n'ai peut être pas su tourner la phrase.

Pour Sega, ça lui a bien servi de payer à Microsoft, ils ont quitté les consoles alors qu'ils faisaient partit d'un leader du marché :)


babsinov a écrit:Mettre à jour un Amiga en PPC et carte graphique n'était tout simplement pas rentable à l'époque pour un utilisateur comme moi. Je l'avais envisagé pourtant avant de passer sur PC, mais il a bien fallu se rendre à l'évidence. J'avais même envisagé d'acheter un RISC-PC (Archimedes) ou une Be-BOX. Je voulais quelque chose de différent d'un PC, mais la Be-BOX a été annulée et le RISC-PC avait encore moins de soutien logiciel que l'Amiga et en particulier en français. L'informatique fun c'était fini et j'en étais désolé, mais il fallait bien continuer et j'aimais aussi jouer. Une console ne m'intéressait pas (j'ai eu un Playstation 1, pendant une semaine), j'ai tout de suite vu que ce n'était pas pour moi. J'avais besoin de pouvoir modder les jeux qui me plaisaient et les jeux de stratégie ou JDR qui me plaisaient n'existaient pas sur console, ou quand ils y existaient étaient rabaissés par les capacités techniques ou le contrôle au PAD. Bref, il ne restait plus que le PC, par obligation.
Alors qu'avec des Amiga x86, tu aurais continué avec ton informatique fun et sa valeur ajoutée, tout en profitant d'extensions abordables et d'une offre logicielle conséquente, pour peut que tout le monde ne soit pas resté à sa machine "68000" chérie. Car tu vois, le problème au fond il est plutôt d'ordre sectaire... L'Amigaiste veut tout sauf du Intel, quitte à s'embarquer dans n'importe quelle galère, de peur que l'on dise que l'Amiga est un PC. (alors qu'on ne l'a jamais comparé à un Mac... Plutôt même fiert de pouvoir l'émuler)

Mais, c'était bien ce qui était prévu avec l'adoption du PCI, donc des extensions abordables avec un PA-RISC et un chipset propriétaire pour le fun.

Il n'y avait pas que l'Amigaïste qui ne voulait pas d'Intel dans les années 90. C'était toutes les utilisateurs de machines non PC qui rejetaient le monde Wintel. Il faut quand même pas raconter qu'Intel faisait réver à cette époque, on en était loin. Ceux qui sont passé sur PC à cette époque ne l'ont pas fait pour le x86 ou Windows, mais parce qu'il y avait des jeux inaccessibles à l'Amiga/ST/MAC de l'époque. Et pourtant, même l'Amiga aura DOOM alors que c'était censé être impossible selon le créateur du jeu. C'est juste qu'il fallait programmer différemment que sur un PC pour arriver à faire pareil et parfois mieux. Un GLOOM ou Alien Breed 3D, si ma mémoire est bonne avait des effets qu'on avait pas vu sur PC à cette époque et sur un simple 68030.
babsimov
babsimov
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4438
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par babsimov Jeu 3 Aoû 2017 - 18:08

ryosaeba a écrit:Pour moi, la force de l'Amiga n'était pas son OS (que j'ai toujours considéré comme une usine à gaz et même s'il était pour certains aspects en avance sur son temps) mais son architecture hardware innovante pour l'époque.

Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Evidemment que j'ai toujours dit que le hardware de l'Amiga était innovant. Je parlais de la raison pour laquelle je suis resté sur Amiga en 91/92. Ce n'était pas pour l'AGA qui n'était pas une révolution, mais bien parce que l'AmigaOS était mieux qu'un MS/DOS Windows. Je sais que tu n'apprécie pas l'AmigaOS, mais dire que c'est une usine à gaz, tu y vas un peu fort. Windows là d'accord c'était véritablement une usine à gaz, rien de logique et des tas de lourdeurs.
babsimov
babsimov
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4438
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 18:56

Le 68020 est une CPU de 1984 positionné face au 286, remplacé par le 030 en 1987 face au 386. Tu ne mets pas ça dans un Amiga 1200 ou 4000 alors qu'en face tu as des 486 dans des PC pour espérer quoi que se soit de l'évolution future du marché. C'était juste une blague.
Un 040 à respectivement 14MHz et 25/33MHz aurait déjà été un peut plus crédible !

Le 68040 était moins performant que le 486 a fréquence égale. Surtout en FPU. 
Le 486 DX4-100 est même plus performant qu'un 68060 à 50MHz.

Le PPC est la résultante de Apple+IBM+Motorola pour contrer MS et Intel.
Eux n'y sont pas arrivé, alors Commodore et le PSG... Razz

Sur Linux, tu as plus de 3000 jeux dispo sur Steam. On est plus dans les années 90.
Sans parler que toutes les consoles (hors XBOX) tournent sur des systèmes qui en sont dérivés...
Tu devrais t'y intéresser sur une base AMD, c'est une vrai alternative si tu as des boutons quand tu vois MS et Intel.

A moins que tu sois fan du prochain joujou de l'Apollo-team qui prone forcément la suprématie de l'architecture 68000 vu que c'est leur fond de commerce avec le 68080... Aussi performant d'un Pentium 200 MMX sorti en 1997, soit il y a tout juste 20 ans !!! Mr. Green


Dernière édition par TotOOntHeMooN le Jeu 3 Aoû 2017 - 19:18, édité 1 fois
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Zarnal Jeu 3 Aoû 2017 - 19:17

TotOOntHeMooN a écrit:
A moins que tu sois fan du prochain joujou de l'Apollo-team en version autonome qui prone forcément la suprématie de l'architecture 68000 vu que c'est leur fond de commerce avec le 68080... Aussi performant d'un Pentium 200 MMX sorti en 1997, soit il y a tout juste 20 ans !!! Mr. Green

Mon winuae il dépote encore plus même si c'est total décyclé au dela du 030 MDR MDR MDR LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 418468 LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 517947

A dans 30 ans pour une version TTL... Mr. Green
Zarnal
Zarnal
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3283
Age : 47
Localisation : Kekpart Ailleurs
Date d'inscription : 27/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 19:20

Pourquoi tu fais juste un quote de la phrase que j'ai édité ?! MDR
Clair, WinUAE fait déjà mieux sans soucis. Avec cette carte, l'Amiga arrive enfin à l'époque de Windows 98... Mr. Green
(sauf qu'ils ont toujours rien de plus à faire tourner dessus... car pas compris que c'est l'offre logiciel qui importe)
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par rendomizer Jeu 3 Aoû 2017 - 19:24

Pour ma part j'ai acheté un A600 et un A1200 et je croix que je n'ai rien fait de bon avec. Je trouve même que l'air de la micro informatique était fini ou presque. C est amusant de coder sur des machine qui on été mal exploités. Comme le VG5000µ qui paye pas de mine mais qui s'avers tres amusant a coder ou d'y ajouter des periferiques fpga ou des jeux inovants. Je me suis jamais mieux amusé avec des 8bit qu'avec des 16/32. Allez savoir pourquoi ?
rendomizer
rendomizer
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 245
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 19/04/2015

https://sergiomaxcomputervg5000.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 19:30

rendomizer a écrit:Je me suis jamais mieux amusé avec des 8bit qu'avec des 16/32. Allez savoir pourquoi ?
Parce que c'est accessible, ludique, intellectuellement enrichissant et les résultats sont vite là et satisfaisants.
Alors que sur Amiga (SNES ou MD), tu te prends la tête durant des mois pour sortir une daube comparé à ce qui se faisait à l'époque.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par rendomizer Jeu 3 Aoû 2017 - 19:37

Je croix que tu as raison tu as mis le doight dessus, c'était vraiment une prise de tête de coder sur  les 16/32 bit. Sinon ou tu en es de la modif de la puce video du VG5000 ?
rendomizer
rendomizer
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 245
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 19/04/2015

https://sergiomaxcomputervg5000.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 19:42

Je te réponds ailleurs qu'ici... Wink
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par ryosaeba Jeu 3 Aoû 2017 - 20:09

babsimov a écrit:
ryosaeba a écrit:Pour moi, la force de l'Amiga n'était pas son OS (que j'ai toujours considéré comme une usine à gaz et même s'il était pour certains aspects en avance sur son temps) mais son architecture hardware innovante pour l'époque.

Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Evidemment que j'ai toujours dit que le hardware de l'Amiga était innovant. Je parlais de la raison pour laquelle je suis resté sur Amiga en 91/92. Ce n'était pas pour l'AGA qui n'était pas une révolution, mais bien parce que l'AmigaOS était mieux qu'un MS/DOS Windows. Je sais que tu n'apprécie pas l'AmigaOS, mais dire que c'est une usine à gaz, tu y vas un peu fort. Windows là d'accord c'était véritablement une usine à gaz, rien de logique et des tas de lourdeurs.
Windows une usine à gaz ????? on ne doit pas parler du même OS. C'est ultra simple. Mes fils (6 et 10 ans) utilisent régulièrement nos pc équipés de Windows 10. C'est intuitif. Le WorkBench par contre je ne suis pas certain qu'ils arriveront à simplement lancer un jeux (je ne parle pas de mettre une D7 dans le lecteur, mais de lancer le jeux via le workbench).
Niveau simplicité, le meilleur Os est Android.
Linux a bien évolué, j'ai un PC avec Elementary OS. Même si pas aussi simple que android ou Windows.

Si on parle d'anciens "bureau", le GEM était encore plus simple.
ryosaeba
ryosaeba
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4269
Age : 48
Date d'inscription : 02/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par Zarnal Jeu 3 Aoû 2017 - 20:24

TotOOntHeMooN a écrit:1.Pourquoi tu fais juste un quote de la phrase que j'ai édité ?! MDR
2.Clair, WinUAE fait déjà mieux sans soucis. Avec cette carte, l'Amiga arrive enfin à l'époque de Windows 98... Mr. Green
(sauf qu'ils ont toujours rien de plus à faire tourner dessus... car pas compris que c'est l'offre logiciel qui importe)

1.Bonne question Razz

2.L'occasion d'un turrican 3 AGA  ? Mr. Green Ou d'un Reshoot plus RTG ?

Il y a des développements en cours d'après ce que j'ai lu ici et là...
Zarnal
Zarnal
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3283
Age : 47
Localisation : Kekpart Ailleurs
Date d'inscription : 27/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par ryosaeba Jeu 3 Aoû 2017 - 20:31

Cette carte a au moins le mérite d'exister. Moi j'attend la vampire stand alone. Cela me permettra d'avoir du matériels neufs.

Tu as raison, c'est l'offre logiciel qui importe. Sur Morphos et AmigaOs, il a pas mal de trucs qui sortent mais bien sur moins que sur Windows/Linux.
ryosaeba
ryosaeba
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4269
Age : 48
Date d'inscription : 02/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par babsimov Jeu 3 Aoû 2017 - 21:33

TotOOntHeMooN a écrit:Et bien, dans ce cas fallait garder le 68000, ça aurait couté encore moins cher et ça aurait eu les mêmes performances vu qu'il n'y avait pas de mémoire fast. Mr. Green

Avoir une machine pas cher qui ne fait rien, il est ou l'interêt ?
Le A1200, j'ai commencé à pouvoir l'utiliser sérieusement en y ajoutant un disque dur et une Blizzard IV.

Tu exagères quand même pour le 68000 vs 68020 du 1200. J'ai eu un 500 avec disque dur et je suis passé directement au 1200 de base (sans fast) avec un disque dur. Et bien je t'assure que j'ai vu le gain de performance sous l'OS. Et au niveau jeu, je jouait à Wing Commander à l'époque sur le 500, mais j'avais arrété parce que ça ramait trop après quelques missions. Et bien sur le 1200 sans fast, j'ai pu finir le jeu sans problème.

Je ne dis pas que le jour au j'ai mis une blizzard 1220 à 28 mhz et 4MO de fast ça n'a pas été le jour et la nuit avec le 1200 sans fast, mais face à un 500, le 1200 était quand même une avancée visible.


TotOOntHeMooN a écrit:Avant, j'avais un A500. Et j'ai hésité à acheter un A2000 pour le remplacer.

Tryphon a écrit:Y'avait un vrai écart de prix entre ces processeurs à l'époque ? Pas forcément à la sortie du 1200, mais disons un an ou deux plus tard ?
L'écart était juste commercial... Car ils étaient vieux et déjà rentabilisés.
Le 68000 date de 1979, le 68020 de 1984, le 68030 de 1987 et le 68040 de 1990.

Donc, mettre un 68020 ou un 68030 dans une machine de 1992 c'est pinuts.
Par contre, sur les cartes accélératrices, on t'ajoutait 1000F de plus pour chaque tranche même en 1994 !

Au final, tu te rends juste compte que ton A1200 à 3490F "la bonne affaire", il te revient vite au prix d'un A4000.
Sauf que s'il y avait eu que le A4000, les gens auraient acheté ça et on aurait nivelé le niveau vers le haut.

C'était pareil dans le monde Apple pour les prix de la gamme 68000, ils étaient même plus cher encore.

J'avais hésité pour un 4030 (j'ai attendu sa sortie). Je voulais un 68030 avec MMU pour tester la mémoire virtuelle à l'époque (c'était nouveau). Au début 1993 on trouvait le 4030 pour 9990 frs. Comme il n'avait pas de MMU, j'ai donc pris un 1200 avec disque dur, pour 6000 frs. Pas pris de fast, car j'attendais la carte DSP promise par Commodore et je me disais qu'il y aurait des cartes accélératrices/mémoire/DSP tout en un tôt ou tard. Le 4040 était trop cher pour moi.

Avec le recul je regrette de ne pas avoir pris un 4030 qui aurait eu déjà de la fast, un processeur à 25 mhz, un plus gros disque dur et des ports d'extension. Plus tard j'aurais pu y mettre une carte graphique et probablement rester un peu plus longtemps sur Amiga (un ou deux ans de plus) tout en en découvrant encore une autre facette.

J'avais même envisagé de mettre mon 1200 en tour.


TotOOntHeMooN a écrit:Le 68020 est une CPU de 1984 positionné face au 286, remplacé par le 030 en 1987 face au 386. Tu ne mets pas ça dans un Amiga 1200 ou 4000 alors qu'en face tu as des 486 dans des PC pour espérer quoi que se soit de l'évolution future du marché. C'était juste une blague.
Un 040 à respectivement 14MHz et 25/33MHz aurait déjà été un peut plus crédible !

Le 68040 était moins performant que le 486 a fréquence égale. Surtout en FPU. 
Le 486 DX4-100 est même plus performant qu'un 68060 à 50MHz.

Bien evidemment qu'un 68020 à 14 mhz et sans fast était faible en 1992. Surtout qu'il n'avait pas ce que le 68000 des premiers Amiga avait, un chipset au top et en avance pour l'épauler. Car le 68000 à 8 mhz en 1985 c'est pas non plus une bête de course. Regarde le MAC avec le 68000 seul pour tout faire, ça ramait. Le ST aussi avec le 68000 seul s'est vite essouflé quand l'Amiga commencera à être exploité correctement. Alors que l'Amiga il faudra attendre 91 pour qu'il s'essoufle (je parle de l'OCS). 

D'ailleurs le chipset AGA était pret début 1991 (première révision) et implanté dans l'Amiga 1000+ et dans l'Amiga 3000+ (avec DSP en standard, DSP 32 bit meilleur que celui du Falcon que tu voulais et en plus en multitâche avec l'AmigaOS). Ca devait sortir pour fin 91.

http://obligement.free.fr/articles/amiga_prototypes.php

http://www.amigahistory.plus.com/prototypes/1000plus.html

Il y aurait du de la fast et un 68020 ou 68030 au minimum à 25 mhz. 

Et le 3000+ :

http://www.amigahistory.plus.com/prototypes/a3000plus.html

Et il faut savoir que Commodore disposait en 1990, au moment de la présentation du 3000 de la toute première carte accélératrice 68040 au monde. Elle était prévue pour le 3000, Motorola avait fait l'effort de fournir spécialement Commodore en 68040 pour cette première mondiale. D'autant plus que cette carte avait de la mémoire cache pour le 68040 et que les performances semblaient très bonne.

La direction de Commodore a décidé au dernier moment d'annuler la présentation de cette carte en même temps que le 3000, car ça aurait fait "de l'ombre" au 3000 !!! N'importe quoi ! Et en plus la carte ne sera même pas sortie ensuite, mais annulée, pour la remplacer par la carte 68040 du 4000 qui bridait au possible le 68040 par un bus 68030 ! 

J'imagine bien comme chez Motorola on devait être content de la direction de Commodore. Ils ont du se dire les exclus c'est fini pour Commodore. Et c'est peut être pour ça que quand Commodore a cherché un processeur RISC il leur ont refusé l'autorisation d'intégrer la partie chipset 3D dans le coeur du PPC ? HP l'a autorisé avec le PA-RISC.

Le PPC est la résultante de Apple+IBM+Motorola pour contrer MS et Intel.
Eux n'y sont pas arrivé, alors Commodore et le PSG... Razz 

Mais, derrière le HP-PA c'était surtout HP et ils ont réussi à le faire évoluer jusqu'en 2005/2007 et il restait performant. La preuve, ils devaient passer plus tôt à Itanium en partenariat avec Intel. Mais les performances des premiers Itanium était tellement décevante par rapport au PA-RISC qu'ils ont décidé de continuer la gamme PA-RISC jusqu'à ce qu'Intel arrive à proposé quelque chose d'au moins équivalent en performance.

Donc si HP avait eu son marché station de travail et l'Amiga en plus comme marché, ils auraient peut être pu continuer. Surtout que qui te dit que Sony n'aurait pas pris un jour un PA-RISC pour ses consoles (ou d'autres constructeurs de consoles. Ne pas oublier que le but premier d'Hombre était, pour Commodore, de sortir une console de jeu 3D en 1994/95 pas cher et performante. Donc si le PA-RISC montrait qu'il pouvait être pas cher et puissant sur ce marché qui sait.


Sur Linux, tu as plus de 3000 jeux dispo sur Steam. On est plus dans les années 90.
Sans parler que toutes les consoles (hors XBOX) tournent sur des systèmes qui en sont dérivés...
Tu devrais t'y intéresser sur une base AMD, c'est une vrai alternative si tu as des boutons quand tu vois MS et Intel.

3000 jeux AAA ? Ca m'étonnerait et avec les patchs correctifs quand nécessaire ? Des pilotes Nvidia à jour (j'ai essayé ATI (AMD) au début, mais les pilotes c'est pas terrible chez eux) ? 

Je n'ai plus de problème avec Intel et les I3/I5/I7 et depuis longtemps maintenant. J'avais eu de l'AMD aussi (Atlhon), mais Intel reste le meilleur sur PC et depuis un moment maintenant. Ryzen semble voir un retour d'AMD, mais pour combien de temps ? Déjà Intel baisse ses prix, sont des 6 coeurs "grand public".

J'ai plus un problème avec le fait qu'en dehors de l'architecture PC (X86) il n'y a rien d'équivalent aux ordinateurs personnels de la grande époque. Des machines toutes différentes qui avait un hardware spécifique avec chacune ses avantages et inconvénients (avec plus ou moins d'inconvénient). Mais c'était les débuts de la micro informatique, son age d'or. Et comme dans chaque domaine, un age d'or à une fin. Je te l'ai dit, les PC actuel font leur travail y a pas de doute. C'est juste que ce n'était pas ainsi que j'imaginais l'informatique des années 2000 à l'époque. Je trouve qu'on y a tous perdu que ce soit le système le moins intéressant qui se soit imposé. C'est comme avec la VHS à l'époque, tout le monde s'en satisfaisait et pourtant les formats concurents était techniquement meilleurs. J'avais la naïveté de penser que c'était toujours le meilleur techniquement qui s'imposait, ça me semblait une évidence à l'époque. Tu peux comprendre ma déception donc ?


A moins que tu sois fan du prochain joujou de l'Apollo-team qui prone forcément la suprématie de l'architecture 68000 vu que c'est leur fond de commerce avec le 68080... Aussi performant d'un Pentium 200 MMX sorti en 1997, soit il y a tout juste 20 ans !!! Mr. Green

Je trouve que l'initiative est des plus louable en effet. Ils essayer de proposer ce que Commodore aurait du sortir à l'époque.

Je trouve ta remarque quand même un peu désobligeante pour l'équipe. Tu es capable toi de créer un nouveau 680x0 FPGA de ce niveau ? Tout ceux qui ont essayé avant eux n'ont pas réussi. N'oublie pas qu'au départ la V600 utilisait un petit FPGA avec un core 68K existant (uniquement 68000).

L'équipe Apollo a réussi l'exploit de créer sur ce petit core un équivalent 68020 alors que ça faisait des années que les 68K FPGA n'arrivait pas faire mieux que qu'un 68000. Et ils ont fait ça en quelques mois. Chapeau quand même !

En plus sur leur site ils ont comparé différents processeur à la même fréquence que leur coeur 68080 et c'est souvent le 68080 qui gagne... et même face à du PPC. IBM (l'employeur du créateur du core) a même exprimé une certaine surprise des performances obtenue.

Donc, oui le 68080 je trouve que c'est vraiment du beau travail et en plus en constante évolution amélioration.


ryosaeba
babsimov a écrit:
ryosaeba a écrit:Pour moi, la force de l'Amiga n'était pas son OS (que j'ai toujours considéré comme une usine à gaz et même s'il était pour certains aspects en avance sur son temps) mais son architecture hardware innovante pour l'époque.

Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Evidemment que j'ai toujours dit que le hardware de l'Amiga était innovant. Je parlais de la raison pour laquelle je suis resté sur Amiga en 91/92. Ce n'était pas pour l'AGA qui n'était pas une révolution, mais bien parce que l'AmigaOS était mieux qu'un MS/DOS Windows. Je sais que tu n'apprécie pas l'AmigaOS, mais dire que c'est une usine à gaz, tu y vas un peu fort. Windows là d'accord c'était véritablement une usine à gaz, rien de logique et des tas de lourdeurs.
Windows une usine à gaz ????? on ne doit pas parler du même OS. C'est ultra simple. Mes fils (6 et 10 ans) utilisent régulièrement nos pc équipés de Windows 10. C'est intuitif. Le WorkBench par contre je ne suis pas certain qu'ils arriveront à simplement lancer un jeux (je ne parle pas de mettre une D7 dans le lecteur, mais de lancer le jeux via le workbench).
Niveau simplicité, le meilleur Os est Android.
Linux a bien évolué, j'ai un PC avec Elementary OS. Même si pas aussi simple que android ou Windows.

Si on parle d'anciens "bureau", le GEM était encore plus simple.

Bien sur que depuis Windows Vista puis surtout Seven et suivant, Windows est devenu tout à fait utilisable, mais avec combien de ghz et de RAM. Même XP (qui tournait pas mal) ramait si t'avais pas assez de RAM ou de mhz. 

Lancer un jeu depuis le Workbench, tu double clic sur l'icone du jeu c'est tout. Pareil que sur tout OS graphique. 

Mais, ma remarque était surtout pour la génération Windows 95/98 c'est à dire ce qu'on trouvait à l'époque du Workbench et AmigaOS 3.x. 

Le GEM on a déjà eu ce débat dans un autre sujet, on va pas y revenir. Il faisait son travail je dis pas. Sur PC je préférais largement GEOS à Windows 3.1 à l'époque, comme je l'ai dit. 

Windows 98 il fallait pas trop lui en demander et pas trop de multitâche surtout. Par "pas trop" je veux dire lui demander de faire ce que je faisais sans effort avec mon 1200 et son 020 à 28 mhz et 4 MO de RAM. Au dela de deux chose en même temps j'ai souvenir que Windows 98 commençait à ramer. Le multitâche sur PC j'ai commencé un peu plus avec XP, mais j'étais pas encore totalement sur que ça irait bien au bout d'un moment. Avec Vista (et surtout Seven ensuite), là d'accord, mais j'avais 4GO de RAM (au début) et un peu plus de 2 GHZ, c'est bien normal non qu'on attende du multitâche avec ça !



ryosaeba a écrit:Cette carte a au moins le mérite d'exister. Moi j'attend la vampire stand alone. Cela me permettra d'avoir du matériels neufs.

Tu as raison, c'est l'offre logiciel qui importe. Sur Morphos et AmigaOs, il a pas mal de trucs qui sortent mais bien sur moins que sur Windows/Linux.

Bien sur qu'il faut pas espérer voir revenir les grands éditeurs. Mais ça donnera déjà à la génération 68k une base commune et plus puissante pour avoir des portages de jeux open source datant des années 90.

D'autant plus que le V4 semble avoir un FPGA plus puissant.
babsimov
babsimov
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4438
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE - Page 4 Empty Re: LA FIN DE ATARI ET DE COMMODORE

Message par TotOOntHeMooN Jeu 3 Aoû 2017 - 22:30

babsimov a écrit:Tu exagères quand même pour le 68000 vs 68020 du 1200. J'ai eu un 500 avec disque dur et je suis passé directement au 1200 de base (sans fast) avec un disque dur. Et bien je t'assure que j'ai vu le gain de performance sous l'OS. Et au niveau jeu, je jouait à Wing Commander à l'époque sur le 500, mais j'avais arrété parce que ça ramait trop après quelques missions. Et bien sur le 1200 sans fast, j'ai pu finir le jeu sans problème.

Je ne dis pas que le jour au j'ai mis une blizzard 1220 à 28 mhz et 4MO de fast ça n'a pas été le jour et la nuit avec le 1200 sans fast, mais face à un 500, le 1200 était quand même une avancée visible.
Normal, la CPU tourne deux fois plus vite. Si tu mets un 68000 à 14MHz sans FAST, tu as des performances très proches
Le 020 se débride avec cette mémoire en plus. Clair qu'avec 28MHz, la c'est sur, tu es quasi 8x plus rapide.  Mr. Green

babsimov a écrit:Avec le recul je regrette de ne pas avoir pris un 4030 qui aurait eu déjà de la fast, un processeur à 25 mhz, un plus gros disque dur et des ports d'extension. Plus tard j'aurais pu y mettre une carte graphique et probablement rester un peu plus longtemps sur Amiga (un ou deux ans de plus) tout en en découvrant encore une autre facette.
Le 4000 faisait envie, mais je trouvais que l'écart de prix avec le A1200 était bien trop conséquent. 
Sincèrement, à 9990F ils auraient pu très bien mettre le 040. J'aurai probablement craqué dans ce cas.
Après, j'aurai préféré qu'il soit en ECS comme le 3000, mais avec une carte équivalente à du VGA, plutôt que l'AGA.

babsimov a écrit:Il y aurait du de la fast et un 68020 ou 68030 au minimum à 25 mhz. [...]
Et il faut savoir que Commodore disposait en 1990, au moment de la présentation du 3000 de la toute première carte accélératrice 68040 au monde. Elle était prévue pour le 3000, Motorola avait fait l'effort de fournir spécialement Commodore en 68040 pour cette première mondiale. D'autant plus que cette carte avait de la mémoire cache pour le 68040 et que les performances semblaient très bonne.
Tout à fait. C'est bien pour cela que c'est complètement débile d'avoir annulé la présentation si c'était pour ne rien avoir derrière...
Si encore ça avait été pour annoncer dans la foulée un A1200 et A4000 directement à base de 040, ça aurait bien calmé tout le monde.

babsimov a écrit:Mais, derrière le HP-PA c'était surtout HP et ils ont réussi à le faire évoluer jusqu'en 2005/2007 et il restait performant. La preuve, ils devaient passer plus tôt à Itanium en partenariat avec Intel. Mais les performances des premiers Itanium était tellement décevante par rapport au PA-RISC qu'ils ont décidé de continuer la gamme PA-RISC jusqu'à ce qu'Intel arrive à proposé quelque chose d'au moins équivalent en performance.
Je n'en doute absolument pas. Par contre, je reste convaincu que ça aurait été la fin de l'Amiga "machine de jeu".
Après, peut-être qu'il aurait conquis un nouveau publique dans des domaines comme la vidéo ou l'infographie et la modélisation 3D.

babsimov a écrit:Je trouve qu'on y a tous perdu que ce soit le système le moins intéressant qui se soit imposé. C'est comme avec la VHS à l'époque, tout le monde s'en satisfaisait et pourtant les formats concurents était techniquement meilleurs. J'avais la naïveté de penser que c'était toujours le meilleur techniquement qui s'imposait, ça me semblait une évidence à l'époque. Tu peux comprendre ma déception donc ?
Je suis désolé de t'apprendre que dans quasi tous les domaines, ce n'est jamais le meilleur qui gagne, mais celui qui baratine le plus...

babsimov a écrit:Je trouve ta remarque quand même un peu désobligeante pour l'équipe. Tu es capable toi de créer un nouveau 680x0 FPGA de ce niveau ? Tout ceux qui ont essayé avant eux n'ont pas réussi. N'oublie pas qu'au départ la V600 utilisait un petit FPGA avec un core 68K existant (uniquement 68000) [...]
Je respecte les compétenses et le travail. Je trouve juste que ça arrive beaucoup trop tard et que c'est hors de prix pour ce que ça apporte.
On est passé de cartes à 100€ à 150 à 200, à 350 et maintenant on nous dis que la prochaine version sera encore plus cher... Probablement 490€.

Sincèrement, en tant qu'utilisateur d'Amiga de la première heure, je n'ai absolument pas besoin du quart du tiers de ce que propose cette carte.
Et mon budjet est plus proche des 150/200 pour avoir en gros la puissance d'un 040 à 50MHz, 16Mo de RAM et une carte RTG pour booster le WB.
Pourquoi avoir du attendre 5 années de plus pour en arriver là ? Il fallait proposer des cartes A500/A1200 bien avant, que les gens en profitent.

Perso, je ne marche plus... C'est pour faire de l'argent car ils vendent les performances et non le matériel. Pour ce prix, j'ai autre chose à acheter.
Ou alors, qu'ils proposent un système de "unlock" de features à la carte pour satisfaire tous les usages et toutes les bourses...

Enfin, qu'ils me fassent mentir en sortant une carte form-factor A1200 qu'ils appellent donc Natami... Mais je crois plutôt que la version autonome se résumera en un boitier plexiglass avec ce qu'on a vu en photo, sans les pins du socket 68000 et avec des DB9 et de la connectique via les I/O.
TotOOntHeMooN
TotOOntHeMooN
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 14188
Age : 52
Localisation : Terre I
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum