La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 18:19

@ Mikachu

Je ne vois toujours pas le problème que tu as avec ma vision long terme de l'épargne je veux bien croire que certains investissements sont conçus et pensés pour le court ou le long terme, mais ce n'est pas tellement le sujet ici dans la mesure ou la dimension épargne de la collection est uniquement résiduelle, j'ai seulement voulu parlé d'une perspective long terme, d'une part c'est vrai pour éviter ce sujet sensible qu'est celui de la rentabilité directe, mais aussi surtout parce que la quasi-totalité des joueurs ne veulent pas vendre leur collection ou ne voudront le faire qu'en cas de besoin extrême, car la fonction principale d'une collection est de jouer avec, il n'y a donc, pour moi, aucun intérèt à vouloir me baser dans cette perspective: ce ne 'est juste pas l'objet et je n'ai pas à considérer la dimension épargne du JV comme du court terme(même si c'est sans doute intéressant, je n'en doute pas), après comme j'ai dit, chacun considère sa collection plus ou moins comme un investissement comme il le souhaite, pour moi la qualité d'épargne est résiduelle, la fonction ludique principale.
Je ne vois pas le problème si j'évacue ce point de vue au départ(ou alors il faut refaire l'analyse de la perspective de rentabilité sur le court-terme, à ce moment là, c'est un sujet différent que je ne m’attellerai personnellement pas à traiter).

On peut en effet dire des bêtises en employant le conditionnel, l'avantage est que ça ne ferme pas la discussion et que ça laisse place plus facilement aux contradictions(et il faut croire que j'ai bien fait;) ).


C'est vrai que des gens ne jouent pas à tous leurs jeux, mais on peut néanmoins considérer la collection comme une universalité: le type qui possède une galerie d'art ne regarde pas non plus toutes ses œuvres tous les jours j'imagine et encore une fois ce n'est pas le fait de jouer, c'est le fait d'avoir la possibilité d'y jouer, c'est la possibilité que quelque chose possédant une dimension d'épargne puisse servir à autre chose qu'à remplir sa fonction d'épargne, je suis d'accord avec ton exemple sur les tableaux, mais pas sur celui du pinard: quand tu bois le vin tu le détruit, il ne peut dès lors plus remplir sa fonction d'épargne, ce ci dit tu as raison on peut appliquer ça à pas mal d'investissements matériesl, le potentiel ludique de la collection de JV me semblait seulement plus élevé pour nous, amateurs de jeux.

Okay pour la plus-value/moins-value à la revente, pas de soucis si tu ne veux considérer le bénéfice que sous l'angle de la plus-value/moins-value retirée, personnellement je propose une conception un peu plus extensive, c'est à dire que j'englobe la satisfaction générale tirée du bien et qui peut être perçue comme une forme de rémunération, de bénéfice, à l'inverse d'une SICAV ou autre investissement immatériel qui ne me semble pas pouvoir produire ce genre de bénéfice annexe, de bénéfice non monétaire si on peut dire.

Pour l'expression "bénéfice négatif", c'est certes maladroit, mais l'explication reste limpide(d'ailleurs c'est toi qui l'a expliqué^^): tu gagnes de l'argent en utilisant un bien que tu possèdes déjà au lieu d'en acheter un autre pour l'utiliser, vu comme ça même le bénéfice que je considère comme annexe quelques lignes avant est en fait bel et bien de l'argent gagné par abstention de dépense.

Enfin j'aime bien quand tu parles de logique patrimoniale, c'est exactement ce que j'ai voulu montrer, qu'on pouvait avoir comme tu dis une logique patrimoniale dans le domaine de la collection de JV, j'ai jamais eu pour but de dire que la collection devait être considérée uniquement comme une épargne, j'ai voulu montrer qu'on pouvait avoir, je reprend ton expression, une logique patrimoniale et une logique d'épargne en poursuivant ce hobby, cette passion, ni plus ni moins, j'ai jamais dit qu'il devait s'agir du seul objet de la collection, et j'ai même précisé que l'aspect patrimonial ne pouvait, à mon sens, n'avoir de sens que si on présupposait un comportement de propriétaire responsable, c'est à dire dans le cas présent de quelqu'un qui joue à ses jeux(voilà pourquoi j'ai exclu tout profit sur le court terme: si on ne fait qu'acheter et revendre: on ne joue pas aux jeux acquis).

MTL
Infirmier

Nombre de messages : 3449
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par JBec le Mar 8 Oct 2013 - 19:53

@MTL a écrit:@jusensei, oui effectivement je pense que l'on nous ment sur plusieurs chiffres, soit en changeant leur mode de calcul à notre insu(mode de calcul du chômage par exemple), soit en truquant purement et simplement les chiffres, déjà que les différentes instances officielles ne sont pas d'accord entres elles(chiffres du gouvernement, de la BCE, de l'INSEE etc...)
J'ai commencé à lire le sujet. Fort intéressant.

Je rebondis juste sur le point cité: "on nous ment sur plusieurs chiffres, soit en changeant leur mode de calcul à notre insu soit en truquant purement et simplement les chiffres".

Je n'appellerai pas ça mentir. Les chiffres ne sont qu'une matière brute qui appelle à diverses interprétations. Mais quelle interprétation? Celle qui sert les intérêts de la caste dominante.
Les chiffres ne sont pas trafiqués au sens premier du terme. la façon de déterminer le chiffre à donner publiquement peut être révisée selon les intérêts à servir. D'où les statistiques. Pour établir les statistiques, des sondages sont construits. Pour répondre au sondage, il faut élaborer des questions. La façon de poser la question oriente l'interprétation qui en sera faite. Cf l'exemple du récent sujet à propos de Gynoug sur Megadrive (sans une once d'ironie).

En somme, les chiffres donnés à la masse appellent à des interprétations différentes. Tout dépend de l'angle d'approche du sujet et de la restitution qui en découle.

Pour l'exemple concret du chômage en France et du nombre de chômeurs, la France calcule différemment les chômeurs du BIT. Parce qu'ils ne partagent pas la même définition du "chômeur", et par conséquent ils partent d'une base différente.

Idem pour les chiffres de la consommation au cours du mois de mars 2013, lorsqu'ils ont été révélés cet été. Premières réactions à chaud: Ils se sont tous gausés et ont festoyés 3 jours et 3 nuits durant! La consommation est belle est bien présente! La croissance repart! Pour sûr! Premières analyses à froid: avec les hausses de loyers et les hausses énergétiques, couplés à un hiver plus long et plus rugueux, il ne pouvait en aller différement (qu'une hausse ponctuelle de la consommation).
En l'espèce les indicateurs de l'INSEE incluent ces éléments. Mais il n'est pas dit qu'un organisme concurrent (cela existe en France? ) se fonde sur les mêmes indicateurs. Et même si c'était le cas, la restitution divergerait (pas fondamentalement, mais pour le principe de se démarquer et de mettre à mal la concurrence).

Bref.
J'ai fini.

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 22:04

@MTL a écrit:...
ce n'est juste pas l'objet et je n'ai pas à considérer la dimension épargne du JV comme du court terme(même si c'est sans doute intéressant, je n'en doute pas), après comme j'ai dit, chacun considère sa collection plus ou moins comme un investissement comme il le souhaite, pour moi la qualité d'épargne est résiduelle, la fonction ludique principale.
...
je te suggère de relire le titre de ton topic? Twisted Evil 

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par philip le Mar 8 Oct 2013 - 22:08

mynameisrod a écrit: mais c'est pas mes jeux MD au moment de la retraite qui vont me permettre de me dispenser d'un loyer)
ça dépend de la taille de ta collection... pour une paisible retraite, tu pourra tout revendre pour t'acheter un ptit appart... Wink


http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/offres/bretagne/?f=a&th=1&pe=2&sqs=3&ret=2

philip
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 1772
Age : 45
Localisation : 31350 déménagement terminé.
Date d'inscription : 10/04/2011

http://philip-md.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Mar 8 Oct 2013 - 22:25

@JBec : Exact, les chiffres ne racontent que ce qu'on veut bien leur faire dire... Ajoutons à cela les raccourcis faciles des journalistes et le fait que peu de Français savent interpréter les données, et hop, nous avons du "on nous ment".
Absolument pas, on détourne l'attention, ou on met en valeur une qualité pour détourner du vrai problème. Rien qui ne résiste vraiment à une analyse juste et objective de chiffres concrets disponibles pour le public. Les gens qui interprètent font de la com', les gens qui analysent vraiment n'ont juste pas assez d'audience...

@Warhol : très bon parallèle avec les vinyles, je pense aussi que le marché va se cristalliser sur certains grands noms et pas mal de jeux moins connus vont voir leur cote baisser petit à petit, ça arrive déjà pour certains titres.

@MTL : Je vois où tu veux en venir avec le vin, mais avec le JV on est déjà dans autre chose... Regarde à quel point ton jeu perd de la valeur s'il n'est plus sous blister, si les coins sont abîmés, si il manque la notice... Je dis pour ma part que l'utilisation du jeu (je préfère cette notion à celle de consommation) lui fait perdre de la valeur. Si tu achètes des jeux sans jamais les ouvrir pendant 10 ans, il perdront moins de valeur que si tu les avais ouverts. Le problème c'est que sur 10 jeux, un seul vaudra plus 10 ans après, les autres vaudront de 5 à 10 € même non ouverts.

Et je réitère, même si tu connais le monde des JV, savoir lequel de ces 10 jeux sera ultra recherché dans 10 ou 20 ans n'est pas si facile.

EDIT :
@mikachu a écrit:je te suggère de relire le titre de ton topic? Twisted Evil
à ce propos, il faudrait peut-être plutôt l'appeler "la fonction d'épargne résiduelle de la collection de JV".

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 22:38

Je trouvais l'expression de mikachu intéressante:"Logique patrimoniale de la collection de JV" ou un truc du style me semble en effet un meilleur titre.

Ceci dit je ne vois pas le problème avec le titre original mikachu, j'envisage un aspect de la collection mais je ne réduis pas la collection à cet aspect, ça me semble assez évident au vu des développements, ceci dit comme je l'ai dit "logique patrimoniale de la collection de JV" me semble en effet plus approprié.

Je m'occupe de mettre à jour l'article et d'actualiser tout ça demain, avec vos nouvelles critiques/nouveaux apports.

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 22:55

le problème c'est que le titre, le sujet, le contenu et tes réponses aux différentes critiques qui ont été formulées forment une merveilleuse dissonance cognitive... le sujet que tu as choisi, c'est la valeur de la collection, que tu le veuilles ou non, car c'est indissociable de la notion d'épargne ou de patrimoine. alors, assume stp Twisted Evil 

ensuite, quand on veut discuter d'un "aspect" de la collection, on évite d'y remélanger à chaque fois tous les autres aspects... c'est comme à l'école, quand on t'apprend à faire une dissertation et qu'on te dit : 1 paragraphe, 1 idée... donc évite de parler de la valeur "ludique", c'est HS, et je t'ai donné suffisamment d'arguments sur le pourquoi...

maintenant, si tu ne vois toujours aucun problème, j'abandonne Wink

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 23:35

Alors mikachu voilà ce que j'ai voulu faire pour le cas ou effectivement cela ne serait pas clair:

Dans la première partie j'ai essayé de voir si la collection JV pouvait ètre considérée comme revêtant les caractéristiques d'une épargne classique,c'est une analyse en se basant sur un tronc commun à tout type d'épargne, avec la rentabilité potentielle; la liquidité etc, j'assume sans problème.

Dans la seconde, j'ai voulu m'attarder sur deux autres aspects, qui sortent du tronc commun classique des caractéristiques de l'épargne de la première partie et qui sont spécifiques à la collection de JV, sans pour autant ètre sans lien sans lien avec la notion de patrimoine ou d'épargne envisagée sous forme fonctionnelle.

Voilà, chaque paragraphe a un titre qui est grosso modo l'idée contenue dans le paragraphe, ils sont sans doute perfectibles mais cependant parfaitement clairs et parlants: je suis ouvert à toute modification cependant.

Le but de la démonstration c'était ça: démontrer que la collection peut être une forme d'épargne et ensuite dépasser la notion d'épargne classique pour envisager, pourquoi pas, une notion d'épargne fonctionnelle(fonction ludique), voir une épargne pouvant se substituer à une consommation classique(consommation non destructrice, consommation sans appauvrissement).

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Mer 9 Oct 2013 - 17:12

Je répète: vous me direz quand l'article sera définitif, que je puisse le corriger?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mer 9 Oct 2013 - 21:17

Pas de soucis, je vais rédiger une conclusion demain, ce soir j'ai vraiment du boulot, je le marquerai en description quand j'aurai fini.

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Mer 9 Oct 2013 - 21:20

Pas de soucis, prends ton temps, c'était juste pour être sûr.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Jeu 10 Oct 2013 - 11:18

trouve toi une étude bien construite (pas un article de 2 pages dans MVVA) sur un investissement alternatif comparable (le pinard par exemple) et compare les 2 pour trouver ce qui te manque Wink

quand à la notion de "consommation non destructrice" ou de "consommation sans appauvrissement", de pareils oxymores relèvent de la "méthode Coué" ou du mirage aux alouettes du développement durable, et sont encore une fois, aux antipodes de la logique de thésaurisation qui sous-tend une épargne en actifs matériels avec une quelconque utilité reconnue.

conclusion : j'abandonne... MDR MDR MDR

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par salocin le Jeu 10 Oct 2013 - 20:32

Rassurez-moi, c'est une mauvaise blague ce topic non ?!

salocin
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 32
Localisation : Out There
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Jeu 10 Oct 2013 - 20:51

@mikachu a écrit:trouve toi une étude bien construite (pas un article de 2 pages dans MVVA) sur un investissement alternatif comparable (le pinard par exemple) et compare les 2 pour trouver ce qui te manque Wink

quand à la notion de "consommation non destructrice" ou de "consommation sans appauvrissement", de pareils oxymores relèvent de la "méthode Coué" ou du mirage aux alouettes du développement durable, et sont encore une fois, aux antipodes de la logique de thésaurisation qui sous-tend une épargne en actifs matériels avec une quelconque utilité reconnue.

conclusion : j'abandonne... MDR MDR MDR

Tu sais on a bien théorisé la "destruction créatrice", ce serait pas le premier ni le dernier des oxymores qu'on essaie de conceptualiser, mais je te rejoins sur le développement durable qui est, c'est évident une belle arnaque et pas du tout pertinent dans le réel.

Je ne comprend juste pas pourquoi tu traces une frontières infranchissable entre consommation et épargne, les deux notions sont bien sur très différentes et a priori antinomiques, mais quand elles portent sur le même produit ou plutôt quand le produit permet de remplir ces deux fonctions à la fois, alors je ne vois pas le problème: il n'y a pas fusion ou dénaturation des notions, simplement les effets négatifs de l'une(destruction/perte d'argent) se trouvent annulés, au moins en partie par les effets de l'autre.

Ce qui rend la coéxistence des deux notions possibles, c'est le produit.(en tout cas c'est mon avis, ce n'est pas le tien et j'ajouterai ta critique à l'article sois en assuré).

J'essaie de faire la conclusion dans la soirée.

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par salocin le Ven 11 Oct 2013 - 0:33

Pas besoin de tortiller du cul pour chier droit, acheter pour revendre plus cher, à court ou long terme, ça s'appelle de la spéculation, point barre. Genre t'es pas un rapace si tu prévois sur le long terme… non, t'es juste un rapace patient (et un peu con sur les bords vu qu'on parle de matos qui sera sans doute mort d'ici quelques décennies, longue vie à l'ému d'ailleurs…).

Et on va venir s'étonner que le retro est trop cher, la blague…

Sérieux, ce topic est une blague de très mauvais goût, c'est un peu la honte.

salocin
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 32
Localisation : Out There
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Ven 11 Oct 2013 - 0:41

@salocin a écrit:Pas besoin de tortiller du cul pour chier droit, acheter pour revendre plus cher, à court ou long terme, ça s'appelle de la spéculation, point barre. Genre t'es pas un rapace si tu prévois sur le long terme… non, t'es juste un rapace patient (et un peu con sur les bords vu qu'on parle de matos qui sera sans doute mort d'ici quelques décennies, longue vie à l'ému d'ailleurs…).

Et on va venir s'étonner que le retro est trop cher, la blague…

Sérieux, ce topic est une blague de très mauvais goût, c'est un peu la honte.
presque OK avec toi. sauf pour le matos mort dans les decennies. Les 16bits par exemple ca a ete construit comme les vieux Polaroid : faits pour ne jamais etre changé (on sautait de génération directe). L'obsolescence programmée c'était pas tres 90's spirit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par salocin le Ven 11 Oct 2013 - 6:59

C'est super solide OK, mais y'a bien un moment où les PCB finiront par claquer. Pas demain c'est sûr, mais vont-elle toutes marcher après 50 ans de bons et loyaux services ? Je suis pas certain, une pile ou un condensateur mort ça se change, mais y'a des limites.

salocin
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 32
Localisation : Out There
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par drfloyd le Ven 11 Oct 2013 - 7:14

je deplace, car cet article n'est pas une pige pour moi, mais un debat réservé au forum.

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113066
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Ven 11 Oct 2013 - 8:50

C'est quand même bien dommage qu'on ne puisse échanger de façon éclairée sur le sujet sans que des gens montent sur leurs grands chevaux et parlent de "honte".

C'est vraiment génial d'être à ce point insensible à l'argent pour ne pas vouloir ne serait-ce qu'envisager la possibilité de considérer une idée présentée de manière construite par quelqu'un d'équilibré et qui ne me semble pas être le pire acheteur/revendeur du forum.

Franchement, une honte?
Arrêtons deux secondes l'hypocrisie, on ne parle pas de poésie ou de philosophie, on parle de jeux vidéo, et le jeu vidéo ça a un coût. Neuf, en occaz', on achète des jeux vidéo. On fait de bonnes affaires, de mauvaises, mais ça fait parti de la passion, du jeu, de la collection.

C'est pas compliqué, on a une collection.
Les prix grimpent.
Qu'on hurle à la spéculation ou non, ce n'est pas le problème, même les gars les plus réglos ne revendent pas un Zelda WW ou un Super Mario Bros aux mêmes prix d'il y a 8 ans!

Donc, un être sensé se pose la question de savoir quel mécanisme économique s'applique à la plus-value (virtuelle, haha) qui s'opère dans son salon.
Rien de scandaleux pour ma part.

Je trouve ça vraiment moins choquant qu'un topic de vente avec des prix abusés (un légende de Thor MD 80€, cette semaine, ici par exemple ...)

Bref, comme je l'ai dis plus haut, c'était naïf de la part de MTL de croire que les gens du forum allaient juste lire et contre argumenter, comme des gens de qualité.

Déçu, je suis.

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Ven 11 Oct 2013 - 10:17

@drfloyd a écrit:je deplace, car cet article n'est pas une pige pour moi, mais un debat réservé au forum.
Pas de soucis doc, je voulais juste réfléchir et faire réfléchir un peu sur le sujet, j'aurai du placer le topic ici dès le départ(surtout que j'avais aucune intention d’être publié)

@jusensei on aura quand même bien parlé et globalement assez cordialement, après tout si ce sujet a au moins eu un mérite, c'est celui d'avoir dévié tous les débats concernant de près ou de loin ce sujet vers ici^^(mais manifestement certains n'ont toujours pas compris qu'on ne parlait pas de commerce...)

Si ça peut dépolluer les topics d'estims, de retour de brocante etc...c'est pas plus mal^^

Ce que les gens ont l'air de pas comprendre c'est qu'il n'y a pas de différence entre un quelqu'un qui collectionne sciemment juste pour revendre et quelqu'un qui collectionne sciemment juste pour jouer.(j'exclus toujours le commerce à court terme).

Ce qui compte c'est que le joueur ait la possibilité de faire une pluvalue et ait la possiblité de jouer, à chacun de définir la proportion de ces deux aspects de sa collection: cependant ils sont irréductibles car ils seront toujours matériellement possibles(dans les limites physiques d'usure qu'on a défini).

Si je prends mon exemple, j'imagine que le dosage épargne/intérêt ludique est proportionné à 10-15%/85-90%, j'en veux pour preuve que je n'achète majoritairement que des jeux auxquels je joue, je n'ai pas de jeux en plusieurs éxemplaires(sauf ceux du club nintendo), je ne compte rien revendre de ma collection dans un proche futur, mes objets à la vente sont par définition hors-collection, donc exclus de la logique d'épargne: ils sont dans le commerce(et c'est le commerce qui fait monter les prix, qu'on se le dise, pas les gens qui gardent leurs jeux 30 ans pour les revendre après...).

La volonté n'a ici d'influence que sur le "dosage" des deux aspects, qui est une question d'éthique/morale personnelle et de comportement en bon propriétaire soucieux de sa propriété(la destination, l'objet du jeu vidéo est d’être joué), mais à mon sens on ne s'en affranchit pas: on ne s'affranchit pas d'une plus-value potentielle sur un objet car on a aucun contrôle sur le marché.

On peut décider de vendre moins cher, en dessous du prix du marché, bien sur, mais cela n'annihile absolument pas la possibilité qu'on aurait eu de revendre plus cher.(sans compter que dans les faits, ce cas de figure se rencontre, comment dire, assez rarement même sur le forum, qu'on balaie devant sa porte comme on dit^^).

Je vais améliorer la rédaction du sujet de base dans la journée et rédiger une conclusion, je pensais avoir le temps pour le faire mais manifestement non:(

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Ven 11 Oct 2013 - 10:44

Je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis à deux exceptions près :

1.
@MTL a écrit:Ce que les gens ont l'air de pas comprendre c'est qu'il n'y a pas de différence entre un quelqu'un qui collectionne sciemment juste pour revendre et quelqu'un qui collectionne sciemment juste pour jouer.(j'exclus toujours le commerce à court terme).
Si, pour moi il y a une (grande) différence. La passion avant l'argent.
Peut-être voulais tu dire "collectionne juste pour la collection" au lieu de revendre? Certaines personnes ne jouent pas, ils collectionnent.

2. Contrairement à toi, je ne peux pas (mais alors pas du tout) jouer à tous les jeux que j'ai.

Après, je possède certaines pièces dont je me demande moi-même si c'est de la collection pure ou autre chose, comme des Zelda sous blister.
C'est le problème de la collection de JV, c'est de la passion, mais comme cela coûte de l'argent, cela ne peut pas être que de la passion, il y a aussi l'aspect financier. Je dirais comme toi, 80/20%.

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Ven 11 Oct 2013 - 12:34

En fait je voulais dire: il n'y a pas de différence sur l'impact qu'on les deux joueurs sur le marché du rétro, si un joueur garde un jeu sans y jouer il n'aura pas plus d'influence sur le marché que si un joueur garde un jeu et y joue(les deux jeux étant retirés du marché), alors on ne peut pas dire à mon sens que celui chez qui l'aspect spéculatoire domine ait plus d'influence que celui chez qui l'aspect ludique domine(c'est pour ça que je pense que c'est le commerce du JV qui fait monter les prix, pas la revente d'une collection après 10/20 ans).

Évidemment qu'il y a une différence de mentalité, c'est certain, plus on joue à ses jeux, plus à mon avis on respecte sa propriété et on respecte le devoir être du jeu: être joué.


EDIT: article rerédigé, conclusion en cours de rédaction.

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Maximilien le Sam 12 Oct 2013 - 23:36

Un seul point sur lequel je voudrai faire une remarque: l'emprunt.
Si, on emprunte pour acheter du jeux vidéos. Certains empruntent même parfois beaucoup.
C'était ma remarque de la soirée Mr. Green

Maximilien
Patient incurable

Nombre de messages : 1538
Date d'inscription : 21/05/2005

http://cybergill.blogspot

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Dim 13 Oct 2013 - 12:27

Shocked 

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Dim 13 Oct 2013 - 12:28

Sans déconner?

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par alex21turbo le Dim 13 Oct 2013 - 12:49

@Maximilien a écrit:Un seul point sur lequel je voudrai faire une remarque: l'emprunt.
Si, on emprunte pour acheter du jeux vidéos. Certains empruntent même parfois beaucoup.
C'était ma remarque de la soirée Mr. Green
ceux qui emprunte a la banque, ou sur les credits revolving, mais le pire, ceux qui taxe l argent de leur entourage...et qui ne rendent jamais l'argent...mais qui continue a taxer...ca fait tres toxico dependance. mais ca reste des cas assez isolés quand meme

alex21turbo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 36
Localisation : Ariege
Date d'inscription : 02/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Dim 13 Oct 2013 - 12:52

@Jusensei a écrit:Arrêtons deux secondes l'hypocrisie, on ne parle pas de poésie ou de philosophie, on parle de jeux vidéo, et le jeu vidéo ça a un coût. Neuf, en occaz', on achète des jeux vidéo. On fait de bonnes affaires, de mauvaises, mais ça fait parti de la passion, du jeu, de la collection.
chuis un peu + radical que toi : je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon un peu moins "simplets", mais quand même : la passion du jeu vidéo c'est avant tout du caprice de gosse riche (sous entendre : des gens qui ont un travail et qui claquent leur thune dans des jeux désuets), qui est tout aussi comparable aux gens qui vont en brocante acheter des bibelots en porcelaine (oui oui).

Donc du coup, la valeur de cette dite passion n'a de réelle valeur que pour soi même, des gens tentant d'en profiter pour se faire de la thune sur ce "marché". 

Perso, j'achète un appartement en ce moment, et crois moi, le côté patrimoine n'a rien à voir avec des jeux en plastique. Les Jeux vont chuter à un moment donné, mais genre de manière vertigineuse. Parce que tout ceci est une grosse blague (un vieux jeu de 20 ans devrait valoir que dalle, surtout édité à des centaines de milliers d'exemplaires), et on verra à ce moment là qui est vraiment collectionneur (et qui continuera son truc) et celui qui pleurera sur les divers forums sur les sommes inutilement déboursées.

Un vrai collectionneur, selon moi, se fiche de 2 choses : le coût, et la plue value. Ca va au delà de tout ça (à la limite, un défi personnel à réaliser dans sa vie)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Dim 13 Oct 2013 - 13:49

Le problème est qu'aujourd'hui il est de plus en plus simple d'avoir accès à une information sur la demande d'un jeu : un ptit tour sur ebay ou le bon coin et on sait tout de suite si notre jeu est dans la catégorie NHL 99 ou celle de Suikoden 2.

Je t'assure que je collectionnerai encore quand les prix se seront cassé la gueule, c'est pas pour ça que je serai pas dégoûté à propos de certaines pièces!

EDIT : en même temps on pourra se payer des tas de trucs hors de prix aujourd'hui...


Dernière édition par Jusensei le Dim 13 Oct 2013 - 13:54, édité 1 fois

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par JBec le Dim 13 Oct 2013 - 13:50

mynameisrod a écrit:chuis un peu + radical que toi : je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon
Je ne te permets pas. Je ne suis pas encore victime d'une calvitie galopante au rythme des 4 cavaliers de l'Apocalypse. Ma ceinture abdominale se tient bien. Enfin, je ne suis pas un maladroit effronté et mes chaussures vont par paires.


mynameisrod a écrit:je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon un peu moins "simplets"
Ah! Tu te modères dans ton propos. Nous ne sommes point des benêts. Nous savons négocier les taux d'intérêts pour les emprunts afin de financer les jeux vidéos. Mr. Green

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Dim 13 Oct 2013 - 13:53

@JBec a écrit:
mynameisrod a écrit:chuis un peu + radical que toi : je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon
Je ne te permets pas. Je ne suis pas encore victime d'une calvitie galopante au rythme des 4 cavaliers de l'Apocalypse. Ma ceinture abdominale se tient bien. Enfin, je ne suis pas un maladroit effronté et mes chaussures vont par paires.


mynameisrod a écrit:je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon un peu moins "simplets"
Ah! Tu te modères dans ton propos. Nous ne sommes point des benêts. Nous savons négocier les taux d'intérêts pour les emprunts afin de financer les jeux vidéos. Mr. Green
ta dernière répblique est CULTE :) j'adore (oui : j'ai réussi à faire un 3,10 sur 25 ans)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Dim 13 Oct 2013 - 13:55

[quote="JBec"]
mynameisrod a écrit:chuis un peu + radical que toi : je NOUS (et je m'inclus dedans) vois ni + ni - que comme des François Pignon
Je ne te permets pas. Je ne suis pas encore victime d'une calvitie galopante au rythme des 4 cavaliers de l'Apocalypse. Ma ceinture abdominale se tient bien. Enfin, je ne suis pas un maladroit effronté et mes chaussures vont par paires.

François Pignon n'est pas toujours chauve (ni gros).

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum