La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par lesTrésorsdugrenier le Lun 7 Oct 2013 - 17:41

@ralflo34 a écrit:
@Francklin29 a écrit:Il y a clairement des jeunes dans les 15 ans qui découvrent les sms, Md et compagnies et qui se lance dans une collection ou dans le jeu sur ces machines, c'est une réalité.
Oui c'est clair, mais justement je pense que le coté épargne sera plus du cotés jeunes, ils sont moins attachés aux jeux retro, pas de souvenir d'enfances ect...
Idea Oui en effet les series datent un peu...a part dragon Ball Z qui plait toujours autant car rediffuser sans cesse et les 1er jeux existe deja depuis la NES....et aussi la licence Star Wars..mais ...ya une licence qui fait fureur en  collection chez les jeunes  Pokemon ....et oui ya 20 ans deja que Pokemon existe chez nous
et les jeunes qui entre dans la vie active.. et bien j'ai vu beaucoup qui recherche les jeux pokemons (toutes les versions sur gameboy ainsi que sur N64 et gamecube) 
idem pour yu-gi- Oh 1er generation et aussi Digimon....et maintenant sur Transformers, naruto, One piece, bleach et dans quelques années Izuma eleven, Pets shop, Monster High, Totallies Spies....ces series on le même impact que nous quand on a vu Goldorak, Albator, Olive et tom, Dragon, ball, Saint Seiya....être fan d'une serie, d'un dessin animée, d'un film (comme starwars) ca aide a entrer dans une collection

lesTrésorsdugrenier
Docteur *
Docteur *

Nombre de messages : 5419
Date d'inscription : 18/03/2013

http://www.youtube.com/user/blancomanu?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par perfectneo le Lun 7 Oct 2013 - 17:52

LesTrésors : ah t'inquiète, on peut ne pas être d'accord sans se fâcher, on est pas sur jv.com ^^

Concernant les rééditions, je ne suis pas d'accord. Tout d'abord pour une question de game play (ou plus précisément de manette). Ensuite, j'ai par exemple, sur 360, the ultimate Mega Drive Collection. Hé bien j'ai plus envie de sortir une cartouche MD, de la mettre dans la console et de chercher un Pad MD qui fonctionne plutôt que d'y jouer sur 360. Dans le jeu vidéo, il n'y a pas que l'expérience de jeu, il y a aussi tout ce qui va autour. (je préviens, je vais passer pour un taré auprès de pas mal de monde) Que ce soit la texture d'une console/manette/cartouche, de l'odeur jusqu'au bruit du bouton power, tout, pour moi, rend l'utilisation de la machine d'origine incomparable avec une réédition. Et que ce soit pour des consoles que j'ai eu étant môme (les Nintendo) ou que j'ai découverte plus tard (les Sega, la GX 4000...).

_______________________________________________________
**Ma collection, listée, non exhaustive!**

Neo's Nintendo Shop!
Neo's Sega Shop!
Neo's Sony Shop!
Neo's Micro$oft Shop!

perfectneo
Docteur Modérateur **
Docteur Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 20480
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Francklin29 le Lun 7 Oct 2013 - 17:59

@ralflo34 a écrit:
@Francklin29 a écrit:Il y a clairement des jeunes dans les 15 ans qui découvrent les sms, Md et compagnies et qui se lance dans une collection ou dans le jeu sur ces machines, c'est une réalité.
Oui c'est clair, mais justement je pense que le coté épargne sera plus du cotés jeunes, ils sont moins attachés aux jeux retro, pas de souvenirs d'enfances ect...
Oui ça sera aussi peut être eux qui lacheront leurs collec en premier, pour les même raisons, pas le coté nostalgie..., ils pourraient passer rapidement à autre chose

Francklin29
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2576
Age : 44
Localisation : The Fantasy Zone !
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par jrd1 le Lun 7 Oct 2013 - 18:19

Je pense que 2 facteurs poussent à collectionner: la nostalgie et le côté culte, historique de l'objet.
J'ai souvent tendance à comparer la collection de jeux vidéos aux vinyles. L'apparition du support CD a tué le vinyle au début des années 90 ainsi que le support cartouche de jeu fin 90. Ils ont été oublié par la majorité d'entre nous durant des années pour revenir en force aujourd'hui. Jamais autant de vinyles ne se sont vendu qu'aujourd'hui, jamais le prix des jeux Super Nintendo n'a été aussi élevé. Pourquoi? La nostalgie bien sûr, mais aussi le côté culte de l'objet. Je compare souvent la Super Nintendo aux Beatles. Pour beaucoup (dont moi ^^) il s'agit de la Rolls des consoles, on n'a pas fait mieux depuis, tout comme les Beatles ont changé la musique pour toujours. Elle n'a pas seulement marqué les esprits des trentenaires d'aujourd'hui, elle a aussi marqué l'histoire à tout jamais. Nous n'oublierons jamais les Beatles, leur musique est intemporelle et sera, j'en suis persuadé, encore écoutée et appréciée dans 50, 100, 200 ans. Pour la Super Nintendo c'est pareil, la plupart des titres ont plus de 20 ans et le plaisir de jeu reste inchangé, je m'éclate dessus, tout comme mes enfants s'éclateront aussi.
Maintenant me direz vous, nous pouvons écouter les Beatles en mp3 et jouer sur émulateur. Oui, c'est vrai, mais ça n’intéresse pas le passionné (car un collectionneur est avant tout un passionné). Je me régale de sortir un vinyle pour le poser sur la platine puis d'admirer la pochette tout en écoutant la musique, c'est limite un rituel. Je prends autant de plaisir à sortir délicatement Pocky and Rocky de sa boite pour y jouer avec mon amie.
Tout ça pour en venir au fait que les prix ne sont pas prêt de baisser, du moins en ce qui concerne la Super Nintendo. Vieux ou jeunes, passionné de jeux vidéos ou non, tout le monde connait Mario. Son côté historique/culte fera qu'il y aura toujours du monde pour s'y interesser et collectionner. Et la pénurie de cartouche sur le marché au fil du temps accentuera encore la chose, comme c'est le cas actuellement pour certains vinyles des Beatles.

jrd1
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 971
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Earthworm jo le Lun 7 Oct 2013 - 20:00

@perfectneo a écrit:LesTrésors : tu ne peux pas comparer une figurine produit dérivé du produit original, à un produit original. De plus, ces produits étaient extrêmement moches. Or, en jv, resortir une version "plus jolie" revient souvent à dénaturer le produit original. Donc le comparatif ne tient pas la route. (....)
Je trouve que le résumé est très bon, car en plus d'être le produit original, la cartouche de Super mario world pose les bases de la perfection en terme d’exigence artistique, je parle de poser les poutres solides sur les murs qui étaient là avant, en somme c'est tout de même un moment historique je rappel que tout les foyers que je connais ou presque (et dieu sait que je n'ai pas des fréquentations bourgeoises) possède du JV. Ca parle donc tranquillement à TOUS et même mon père, lui qui n'a jamais voulu essayer ces jouets là, n'a pas voulu lâcher Bomberman à bientôt 50 ans j'ai dû leur laisser ma console affraid 


Autre point : De l'or ça se produit, un quartier entier peut se bâtir pour des investisseurs, on peut partir de rien et faire une prod. Le JV est déjà en sens inverse il y avait un stock qui diminue un peu plus chaque instant. La limite sera physique !

Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 13707
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Larvendive le Lun 7 Oct 2013 - 20:29

Perso, je pense que la valeur du retro gaming cessera prochainement d'augmenter, pour 2 raisons : d'une, parce que lorsque les quelques milliers de passionnés auront reconstitué un full set en boites TBE, ils ne seront plus clients, et que la demande va donc retomber, faisant chuter la valeur de l'offre; et la seconde, non des moindres : l'arrivée imminente de contrefaçons de haute qualité. Pour le moment il n'y a que quelques branquignols franco-français vendant leurs pauvres boites contrefaites (à l'imprimante laser sur boite de nouilles) sur ebay à 7,99, mais combien de temps faudra-t-il avant que la chine, ou d'autres experts surqualifiés dans ce domaine, n'arrivent à mettre en place un réseau de production/revente efficace ? Combien de temps avant de voir des jeux sous blister made in china débarquer selon le modèle des disques durs (on imprime une boite cartonnée et le blister en plastoc de récup à l'identique des modèles d'époque pour 1 euro tout frais compris, on ajoute deux boulons dans la boite pour le poids, et le client n'y voit que du feu, jusqu'à ce qu'il ouvre la boite... Ce qui n'arrivera jamais dans le cas d'un goldeneye ou d'un megaman sous blister, d'où l'absence de risque de se faire griller...). Sans parler des cartmods, qui ne datent pas d'hier. "Secret of Mana 2" aka SD3 à 150 euros par exemple "c'est trooop magnifique, trop coloré, moi chui désolé" (l'instant imitation). Vous imaginez le bénef ? Un Goldeneye 64 : une boite en carton de sachets de soupe déshydratée, on la retourne et on imprime dessus un pierce brosnan avec une bouche de 30 cm qui tient un flingue, deux boulons graisseux récupérés sur une carcasse de bagnole, le tout dans un plastique recyclé qui devait servir à emballer une figurine chongformers, et hop, 9000 euros aux enchères chez millons et escrocs associés.

Larvendive
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Chateau du Loir (sarthe)
Date d'inscription : 24/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Earthworm jo le Lun 7 Oct 2013 - 20:39

Jusqu'à ce que tout les collectionneurs aient leur full, il y a de la marge !
Surtout qu'au passage, on voit des jeunes de 18 ans collectionner du snes, ce n'est pas leur époque, à proprement parler. 
Souvent on remarque ça, toi t'as ce qu'il te faut, t'es content de ta collec tu te dis boah je me calme. Tu penses que toute la planète s'est calmée aussi; et en fait non, ça continu bel et bien sans toi.

Je pense que seul l'idée d'acheter des contrefaçons peut être même en connaissance de cause ferait foirer la valeur des originaux. Si c'est pour décorer, tu préfère payer ton blister 250 ou 49 euro..? 
Là je plaint les possesseurs si ça déboule !

Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 13707
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Larvendive le Lun 7 Oct 2013 - 21:02

Ou même, imagine le truc pire : Nintendo, qui après un flop monumental de la WiiU se dit pourquoi s'emmerder à créer du neuf quand le retro vaut une blinde ? Allez hop, on recontacte les vieux réseaux de production, et on refabrique 500 exemplaires dans chacune des principales langues du monde, des jeux qui se vendent à prix d'or. Du jeu nes/snes/N64/GC officiel Nintendo sous Blister à 75% du prix actuel voleur ebay : ça coûte de la peau de cahuète à produire car tout existe déjà et qu'on en possède déjà les droits. Et à la limite on met même ça en précommande, comme ça s'il y a 837 commandes on presse  850 copies et on vend la différence aux enchères avant la sortie officielle. On met une pauvre figurine de 8 cm en crotte de chèvre peinte à la main par un aveugle qui coûte 50 centimes à produire, et là c'est l'édition collector à 200 euros.

Larvendive
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Chateau du Loir (sarthe)
Date d'inscription : 24/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Earthworm jo le Lun 7 Oct 2013 - 21:20

Nintendo n'en est pas encore arrivé là, la wii u aura de belles choses à paraitre et restera la console familiale par excellence.
Mais remettre en circulation des exemplaires de stocks planqués, pourquoi pas !

Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 13707
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Larvendive le Lun 7 Oct 2013 - 21:31

Celle-là je la connaissais pour les magasins d'occaz et de neuf (dont un qui ferme des franchises tout en disposant apparemment d'un stock assez conséquent de Game... Enfin de jeux !!! Je voulais dire de jeux !!! Je n'ai cité personne, je ne suis pas attaquable !!!), mais effectivement, elle est aussi envisageable pour les éditeurs ! Mon cynisme acquis comme dans diverses enseignes de vente et dans une qui fabrique de l'emballage carton et plastique thermoformé (notamment pour un éditeur de logiciels merdiques qui passe son temps à chialer auprès du service client pour un packaging à même pas 50 ct..) ne m'avait même pas amené à me remémorer ça. Je vous le dis tout net, ça pue pour la suite.

Larvendive
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Chateau du Loir (sarthe)
Date d'inscription : 24/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par philip le Lun 7 Oct 2013 - 22:23

@Francklin29 a écrit:
@ralflo34 a écrit:
@Francklin29 a écrit:Il y a clairement des jeunes dans les 15 ans qui découvrent les sms, Md et compagnies et qui se lance dans une collection ou dans le jeu sur ces machines, c'est une réalité.
Oui c'est clair, mais justement je pense que le coté épargne sera plus du cotés jeunes, ils sont moins attachés aux jeux retro, pas de souvenirs d'enfances ect...
Oui ça sera aussi peut être eux qui lacheront leurs collec en premier, pour les même raisons, pas le coté nostalgie..., ils pourraient passer rapidement à autre chose
Vous oubliez les petites consoles Megadrive de H&B, de Blaze Europe, et anciennement Videojet. Dans notre pays, beaucoup de (très) jeunes joueurs découvrent le jv avec ces consoles... surtout depuis que la gba n'est plus commercialisé dans les magasins de jouet.

philip
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 1772
Age : 45
Localisation : 31350 déménagement terminé.
Date d'inscription : 10/04/2011

http://philip-md.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Lun 7 Oct 2013 - 22:29

Elles sont d'ailleurs commercialisées dans les avions il me semble(en tout cas sur la compagnie Ryanair).

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Jusensei le Lun 7 Oct 2013 - 23:31

@perfectneo a écrit:LesTrésors : ah t'inquiète, on peut ne pas être d'accord sans se fâcher, on est pas sur jv.com ^^
+15

@perfectneo a écrit:Dans le jeu vidéo, il n'y a pas que l'expérience de jeu, il y a aussi tout ce qui va autour. (je préviens, je vais passer pour un taré auprès de pas mal de monde) Que ce soit la texture d'une console/manette/cartouche, de l'odeur jusqu'au bruit du bouton power, tout, pour moi, rend l'utilisation de la machine d'origine incomparable avec une réédition.
Voilà, nous sommes dans le cœur du problème...

Pas mal de gens attendent Mario sur iOS et c'est pour moi une hérésie. En fait, il faut se rendre compte que nous sommes une minorité, voire même des intégristes.

J'adore la sensation des boutons L et R d'un pad snes.
J'adore régler la fréquence de mes tirs sur un shoot sur Coregraphx avec un petit mouvement de l'index sur les autofires.
J'adore enfoncer un VMU dans une manette DC.

La plupart des gens s'en foutent.
Et je ne pense pas que nous vaincrons.

@jrd1 a écrit:Jamais autant de vinyles ne se sont vendu qu'aujourd'hui
Euh, je ne suis pas sûr... Ici, on parle des ventes de vinyles et je suis sûr qu'on en vendait beaucoup beaucoup plus dans les années 80... On compare avec l'époque où le CD était roi, mais c'est une erreur, il faudrait comparer avec les périodes fastes du vinyle!

Jusensei
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1475
Age : 39
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Lun 7 Oct 2013 - 23:45

moi j'espere sincerement que le marché du JV se vautrera (ca arrivera), et là on rigolera bien tous de nos centaines / milliers d'euros dépensés :)

Perso, je me fous de la valeur de ce que j'achete, je sais que ca ne sera jamais comparable à des produits financiers purs, et surtout, l'immobilier (meme si ce dernier va se vautrer severe bientot, et que je pleurerai ma race, mais c'est pas mes jeux MD au moment de la retraite qui vont me permettre de me dispenser d'un loyer)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 0:39

@MTL a écrit:Vous y connaissez grand' chose aux actions, vous?
A l'Immobilier?
Aux comptes à terme, aux obligations, aux différentes lois sur la défiscalisation, au calcul hebdomadaire des intérêts, à l'analyse technique/économique des courbes du FOREX, CAC 40, NIKKEI, etc...?

Si oui bravo, vous avez surement les connaissances nécessaires pour placer votre argent là où c'est le plus rentable, seulement pour les 99,99% qui restent, vous devrez soit passer par un conseiller, soit vous reporter sur un produit que vous connaissez à fond. Et j'ai une bonne nouvelle pour vous : vous connaissez un produit à fond, vous êtes incollable sur le jeu vidéo rétro.
en l'occurrence, c'est bien connu que 99% des day traders finissent ruinés, et qu'il faut acheter au son des canons, vendre au son des violons... bref, pour la génération qui a 20-40 ans aujourd'hui, on ne peut pas dire que les occasions aient été nombreuses. donc, oui il vaut mieux acheter ce qu'on connaît, c'est bien de le rappeler, mais pour n'importe quelle idée d'investissement on fait son étude de marché avant de passer à l'acte...

@MTL a écrit:C) Une épargne modérément liquide.
En échange de la perte de liquidité (et donc du risque plus important), l'investisseur avisé exige un rendement supérieur... c'est pour ça que les taux d'intérêts pour de l'argent bloqué 5 ans sont supérieurs aux taux du livret A que tu peux vider quand tu veux... après, à toi de voir si tu penses que les JV sont suffisamment liquides ou pas... il y a des titres qui sont liquides et d'autres moins... et même un jeu bradé peut te rester sur les bras pendant plus longtemps que tu ne sembles croire : pour moi, le JV est très illiquide et rien que pour ça constitue un investissement très risqué.

@MTL a écrit:Premièrement je ne comprend pas pourquoi tu parles de commerce, j'ai pris toutes les précautions nécessaires pour exclure cette notion dès le début de l'article, j'ai exclu TOUTE forme de rentabilité immédiate, de conversion en argent dès que possible, j'ai bien spécifié que, pour moi, la meilleure épargne est celle qu'on ne vend JAMAIS.
sans vouloir jouer sur les mots, ta définition ne correspond pas à la définition d'épargne... l'épargne suppose toujours une phase de "retrait" ou de "consommation" des sommes épargnées : d'acheteur/investisseur net, l'épargnant devient vendeur/consommateur net à l'âge de la retraite lorsqu'il n'a plus de revenus du travail

et à partir du moment où tu veux parler d'épargne, il te faut du rendement ne serait-ce que pour ne pas subir l'érosion monétaire : dans le cas d'un actif matériel que tu achètes (le jeu vidéo), il faut donc que tu spécules en pensant le revendre plus cher plus tard.

il va de soi que le meilleur rendement est immédiat... guère de différence entre acheter un JV ou une action d'entreprise du point de vue de l'épargne, il faut toujours le sous-payer pour maximiser la valeur de son placement.

@MTL a écrit:Concernant "le prix du marché" qui est, tu le dis, horrible pour les collectionneurs, je pense avoir mis en évidence l’existence de filières annexes que le marché en surface pour pouvoir investir(brocantes etc...).
ça, c'est un métier de trading qui s'appelle faire de "l'arbitrage" : acheter moins cher que le prix du marché pour gagner la marge - le coût du risque - le temps que tu y passes (si tu fais ça pour épargner c'est pas du temps de loisir mais de travail, le temps c'est de l'argent) - l'essence pour aller chiner - etc.

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 8:23

J'ajoute tes critiques à l'article mikachu, elles ont déjà été plus ou moins formulées(manque de liquidité).

Pour ton intervention sur la notion d'épargne, je n'ai pas exclu une phase de consommation des sommes épargnées, je dis juste que dans uen perspective long terme elle doit être retardée au maximum et doit se distinguer de l'achat/revente immédiate classique.

Pour le rendement de l'épargne, il prend en effet la forme d'une plusvalue en cas de revente, je ne pense pas qu'on puisse ici parler de spéculation car par l'action d'épargner je n'ai pas vraiment d'influence sur le marché et n'intervient pas à l'intérieur(au contraire de par exemple certains traders gonflant le prix de certaines matières artificiellement avec comme objectif le profit à très court terme).

Sinon en guise "d’intérêt de notre épargne", pourquoi ne pas envisager tout simplement que la possibilité de jouer constitue une rémunération directe(comme les dividendes d'une action par exemple)?

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 13:43

@MTL a écrit:J'ajoute tes critiques à l'article mikachu, elles ont déjà été plus ou moins formulées(manque de liquidité).
oui, bien sûr que mes propos recoupent ceux de certaines autres personnes Wink

@MTL a écrit:Pour ton intervention sur la notion d'épargne, je n'ai pas exclu une phase de consommation des sommes épargnées, je dis juste que dans uen perspective long terme elle doit être retardée au maximum et doit se distinguer de l'achat/revente immédiate classique.
ça c'est une opinion sur la manière de gérer un placement dans ce type d'actifs : tu penses qu'une collection se gère sur le long terme, et tu as sans doute raison, mais ce n'est en rien la seule façon de procéder, et ça n'est pas une caractéristique obligatoire de la notion d'épargne

@MTL a écrit:Pour le rendement de l'épargne, il prend en effet la forme d'une plusvalue en cas de revente, je ne pense pas qu'on puisse ici parler de spéculation car par l'action d'épargner je n'ai pas vraiment d'influence sur le marché et n'intervient pas à l'intérieur(au contraire de par exemple certains traders gonflant le prix de certaines matières artificiellement avec comme objectif le profit à très court terme).
je t'invite à relire la définition de "spéculation" et à ne pas confondre avec la notion de manipulation d'un marché : par définition, si on manipule c'est justement pour éviter de spéculer, et obtenir un résultat certain...

@MTL a écrit:Sinon en guise "d’intérêt de notre épargne", pourquoi ne pas envisager tout simplement que la possibilité de jouer constitue une rémunération directe(comme les dividendes d'une action par exemple)?
idée intéressante, mais déjà c'est un bénéfice immatériel : tu peux "jouer" aussi avec une collection de pièces de monnaie ou de livres anciens, si c'est ton trip...

ça ne représente une valeur que tu pourrais considérer comme un cash flow que si tu évites grâce à ton "épargne" en JV, de payer un abonnement pour satisfaire ce "besoin de jeu" par exemple

et aussi parce qu'on ne peut jouer qu'à un seul jeu en même temps, et que ces quelques jeux auxquels tu joues vraiment représenteraient difficilement suffisamment de valeur pour pouvoir être qualifié d'épargne?

au contraire de l'art (pièces uniques) ou d'un grand cru classé (une fois qu'il est bu il n'y en a plus), un jeu reste un produit culturel produit en masse (même si les tirages sont limités) et qui n'est pas forcément "consommé" parce qu'un joueur y a joué...

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Warhol le Mar 8 Oct 2013 - 14:51

Article intéressant à lire, mais au second degré.

Et puis je ne suis pas certain que le prix des jeux SNES par exemple, dopés par de nombreux "jeunes adultes sans responsabilités", continuent éternellement de grimper …

Arrivera un jour où les "vrais" fans de la SNES auront soit tout ce qu'ils souhaitaient avoir, soit pas de place, soit moins l'envie de tout garder, et les prix se casseront forcément la gueule puisqu'en face, les potentiels acheteurs n'auront pas du tout connu la snes et opteront pour le rétro PS4 par exemple.

Donc un placement oui, mais pour ceux qui avaient flairé le coup en 2000 (pour la SNES) et qui revendent maintenant. Là par exemple, ce serait le moment de capter de la PS2 par exemple Mr. Green   … quoique, les fans de Sony sont moins débiles … en fait il faut prendre de la GC ou de la DS, car il y a marqué Nintendo dessus MDR


Dernière édition par Warhol le Mar 8 Oct 2013 - 14:54, édité 1 fois

Warhol
Docteur **
Docteur **

Masculin Nombre de messages : 18310
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 14:52

Élagage+ajout de critique/correction.

Pour mikachu(je ne te requotes par soucis de lisibilité).

Sur la gestion de la collection sur le long terme: cela faisait parti de mes présupposés et j'ai exclu d'emblée toute notion de profit immédiat, ça ne m'intéressait pas de me pencher sur cet aspect, alors quand bien même cela ne serait pas une condition obligatoire de la notion d'épargne, j'ai pris le parti de parler plutôt du long terme, c'est un parti pris sans doute mais c'est le parti que j'ai pris pour cet article^^

Sur la notion de spéculation, effectivement elle est déconnectée de la notion de manipulation du marché, et j'ai été flou sur ce sujet dans ma réponse(encore que j'ai pris soin de mettre mes propos au conditionnel).

Alors disons plutôt que pour moi il ne s'agit pas d'une action EXCLUSIVEMENT spéculative, car il s'agit d'une épargne qui sert à autre chose qu'à gagner de l'argent: elle sert à jouer et c'est ça sa grande force.

Elle peut être principalement spéculative, ou principalement servir à jouer, a chacun revient de définir la proportionnalité des deux aspects dans sa collection: quoiqu'ils en soit les deux aspects sont présents, et quand bien même un joueur ne jouerai jamais aux jeux de sa collection(je ne pense sincèrement pas que cela existe, certains y jouent peu, mais pas du tout je ne pense pas), cela n'exclurai pas la possibilité qu'il puisse faire: la possibilité matérielle suffit pour, à mon avis, valider la présence des deux aspects, spéculation et intérèt extra-spéculatif, et dans ce cas ludique.

Sur les bénéfices immatériels il en existe beaucoup, toute création de lien de droit l'est par exemple, toute créance, un bénéfice ce n'est pas seulement de l'argent sonnant et trébuchant, d'ailleurs pour les placements en biens, le bénéfice est bien immatériel: c'est la possibilité d'un bénéfice qui ne devient matériel que le jour de la revente, si revente il y a.

Cela peut prendre la forme d'un "bénéfice négatif" comme tu le dis, à savoir éviter une dépense par l'usage d'un bien que tu possèdes déjà, à mon sens c'est déjà un bénéfice au sens large car en définitive tu gagnes bel et bien de l'argent.

Et justement comme tu le dis, le jeu n'est pas consommé lorsque joué, on est ici dans une logique d consommation non-destructrice ce qui représente à mon sens une force supplémentaire: je jouis sans détruire, je consomme en épargnant, voilà comment je vois le bordel^^

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Francklin29 le Mar 8 Oct 2013 - 15:04

Si on achète bien ses jeux et consoles, en cherchant les bonnes affaires, les bons prix, sans se précipiter, il y a effectivement moyen de se constituer une collection et d'en jouir tout en gagnant de l'argent, c'est a dire que la collection va prendre de la valeur, puisque depuis 10 ans globalement tous les prix montent d'années en années. Après c'est sur qu'il aurait mieux fallut commencer y 'a 10 ans que maintenant...
En achetant bien on peu se dire effectivement que ce n'est pas a perte et qu'il y aurait moyen de récupérer son argent en cas de revente et même voir plus que la somme investit au départ, d'ou la notion d'investissement/épargne..., après il faut quand même voir que le matériel peut s'abîmer avec le temps et qu'en cas de revente il peu aussi y avoir des frais d'annonces, ebay, paypal etc a déduire donc.

Francklin29
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2576
Age : 44
Localisation : The Fantasy Zone !
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par jrd1 le Mar 8 Oct 2013 - 15:18

@Warhol a écrit:Et puis je ne suis pas certain que le prix des jeux SNES par exemple, dopés par de nombreux "jeunes adultes sans responsabilités", continuent éternellement de grimper …

Arrivera un jour où les "vrais" fans de la SNES auront soit tout ce qu'ils souhaitaient avoir, soit pas de place, soit moins l'envie de tout garder, et les prix se casseront forcément la gueule puisqu'en face, les potentiels acheteurs n'auront pas du tout connu la snes et opteront pour le rétro PS4 par exemple.
Les prix ne continueront pas de grimper mais se stabiliseront et resteront élevés. Nous serons toujours plus nombreux sur terre et de moins en moins de jeux seront proposés sur le marché.
Je suis un passionné de musique et adore les Beatles. Je n'étais pas né lorsque leurs albums sont sortis pourtant ça ne m'empêche pas aujourd'hui de collectionner leurs vinyles. Certains de leurs albums peuvent atteindre les 8000 euros (la butcher cover ou la pochette "sandwich" par exemple).
Il en sera de même avec la Super Nintendo. C'est une console qui a marqué l'histoire. Le passionné de jeu vidéo y reviendra forcément. Il n'y a qu'à voir le nombre de jeunes d'à peine 18 ans s'y intéressant aujourd'hui. Un Megaman X3 sera toujours aussi recherché (si ce n'est plus) dans 10, 20 ou 50 ans.
Enfin bref, si ça t’intéresse je détaille un peu plus haut ma façon de voir les choses  Wink

jrd1
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 971
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Francklin29 le Mar 8 Oct 2013 - 15:29

A court et même a moyen terme (5/10 ans) je voie pas comment ni pourquoi les prix du retro pourraient baisser. De plus en plus de collectionneurs jeunes et vieux, forcement de moins en moins de jeux dispo sur le marché. donc le jeu de l'offre et de la demande se faisant, les prix ne peuvent que continuer à monter...; après y'aura peut être un point de rupture à un moment donné mais c'est pas pour tout de suite, après dans 20 ans/50 ans..., vraiment difficile a dire ce qui se passera.

Francklin29
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2576
Age : 44
Localisation : The Fantasy Zone !
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Warhol le Mar 8 Oct 2013 - 15:40

@jrd1 a écrit:Les prix ne continueront pas de grimper mais se stabiliseront et resteront élevés. Nous serons toujours plus nombreux sur terre et de moins en moins de jeux seront proposés sur le marché.
Je suis un passionné de musique et adore les Beatles. Je n'étais pas né lorsque leurs albums sont sortis pourtant ça ne m'empêche pas aujourd'hui de collectionner leurs vinyles. Certains de leurs albums peuvent atteindre les 8000 euros (la butcher cover ou la pochette "sandwich" par exemple).
Il en sera de même avec la Super Nintendo. C'est une console qui a marqué l'histoire. Le passionné de jeu vidéo y reviendra forcément. Il n'y a qu'à voir le nombre de jeunes d'à peine 18 ans s'y intéressant aujourd'hui. Un Megaman X3 sera toujours aussi recherché (si ce n'est plus) dans 10, 20 ou 50 ans.
Enfin bref, si ça t’intéresse je détaille un peu plus haut ma façon de voir les choses  Wink
Mais là tu parles des exceptions, et effectivement, le Mega Man X3 restera cher, mais ne l'est-il pas déjà ?

Je parlais de tous ces jeux (de merde en plus) qui coutent 40 balles en complet et qui ne servent qu'à remplir l'étagère du collectionneur, ceux-là tomberont à 1 ou 2€  (s'ils se vendent) et l'investissement sera de - 38/39 € …

Donc il faudrait des collections uniquement basées sur des Mega Man X ?

Warhol
Docteur **
Docteur **

Masculin Nombre de messages : 18310
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par jrd1 le Mar 8 Oct 2013 - 15:56

Les jeux de merde comme tu dis ne tomberont jamais à 1€, il y aura toujours des passionnés prêt à agrandir leur collection Super Nintendo.
Megaman était simplement un exemple, je te parle de jeux qui on marqué l'histoire, des titres comme Zelda, Yoshi Island, Super Metroid, Secret of Mana, Chrono Trigger, Final Fantasy VI... Tous ces jeux sont aujourd'hui des classiques. Ces quelques titres doivent faire parti des jeux les plus couramment recherchés par les joueurs, il suffit de voir les listes de souhait sur Gamopat, comment veux tu que les prix baissent? C'est impossible. Tout comme un collectionneur/passionné de musique a du Beatles ou du Hendrix chez lui, un collectionneur/passionné de jeux vidéos possède Zelda: A Link to the past ou Super Metroid.

jrd1
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 971
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Warhol le Mar 8 Oct 2013 - 16:24

Je ne pense pas … les gens qui les chercheront les trouveront beaucoup plus facilement qu'un rare pressage des Beatles.

Je pense qu'il y a un effet de mode "retro gaming", tout comme il y a eu dans les 90's la mode des "vieux vinyles" et qu'ensuite, comme je l'ai expliqué plus haut, les gens auront tout ce qu'ils veulent et arrêteront, voir vendront leurs jeux …

Et puisque tu parlais de vinyles, j'ai justement un oncle passionné de disques depuis son adolescence, sa collection de vinyles (et il a encore plus de CD, de DAT etc …) compte plus de 10000 pièces … bref ! Lui-même me disait qu'aujourd'hui, si certaines de ses pièces les plus rares coûtent de plus en plus cher, la globalité du prix de sa collection baisse. Notamment parce que les pièces courantes sont déjà possédées par tous les collectionneurs, et sont donc quasi invendables … donc ne valent presque plus rien.

Je lui ai déjà demandé si en revendant tout, il rembourserait le prix dépensé à réunir sa collection et sa réponse fut : "probablement pas … même certainement pas, mais de toutes façons je ne la vendrais jamais !"

Warhol
Docteur **
Docteur **

Masculin Nombre de messages : 18310
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par jrd1 le Mar 8 Oct 2013 - 16:58

Comme pour ton oncle, je pense que beaucoup de collectionneur de jeux vidéo ne vendront jamais leur collection, tout ce travail de recherche pour au final s'en séparer? Difficile à concevoir pour beaucoup d'entre nous ^^
Collectionner les jeux Super Nintendo est devenu aujourd'hui un pur challenge, il suffit de voir à quelle vitesse les lots partent sur Leboncoin ou même sur ce forum. Il y a effectivement je pense la nostalgie qui y joue mais il y a aussi énormément de "jeunes" qui n'ont pas connu la console à l'époque et qui souhaitent la découvrir.
Et dis toi que pour un Super Metroid qui part à 150€ sur Ebay, 5 personnes étaient prêtent à le prendre à 140€, 10 à 120€, 20 à 100€...
Non je ne pense pas que les prix baissent, il y aura toujours de la demande pour de moins en moins de jeux disponibles.
Mais au fond seul le futur nous le dira  :)

jrd1
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 971
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 23/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 17:23

@Warhol a écrit:Article intéressant à lire, mais au second degré.

Et puis je ne suis pas certain que le prix des jeux SNES par exemple, dopés par de nombreux "jeunes adultes sans responsabilités", continuent éternellement de grimper …

Arrivera un jour où les "vrais" fans de la SNES auront soit tout ce qu'ils souhaitaient avoir, soit pas de place, soit moins l'envie de tout garder, et les prix se casseront forcément la gueule puisqu'en face, les potentiels acheteurs n'auront pas du tout connu la snes et opteront pour le rétro PS4 par exemple.

Donc un placement oui, mais pour ceux qui avaient flairé le coup en 2000 (pour la SNES) et qui revendent maintenant. Là par exemple, ce serait le moment de capter de la PS2 par exemple Mr. Green   … quoique, les fans de Sony sont moins débiles … en fait il faut prendre de la GC ou de la DS, car il y a marqué Nintendo dessus MDR
c'est pas faux... MDR MDR MDR

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Francklin29 le Mar 8 Oct 2013 - 17:30

Il arrive régulièrement que des collectionneurs revendent leur collec, besoin d'argent, arrivée d'un enfant, déménagement, lassitude etc..., mais ça ne suffit pas à faire baisser les prix du marché, juste a l'alimenter un peu..., pour que les prix baissent de façon significative il faudrait que vraiment beaucoup de collectionneurs revendent de grosses collections en même temps..., après il y a effectivement une mode rétro,mais qui s'accroît depuis 10 ans, après comme toutes les modes un jour ça passe..., mais où, quand, comment..., ça c'est pas facile à dire.

Francklin29
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2576
Age : 44
Localisation : The Fantasy Zone !
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Invité le Mar 8 Oct 2013 - 17:38

Bon, vous direz quand l'article est bouclé totalement, parce que, hein...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par mikachu le Mar 8 Oct 2013 - 17:39

@MTL a écrit:Sur la gestion de la collection sur le long terme: cela faisait parti de mes présupposés et j'ai exclu d'emblée toute notion de profit immédiat, ça ne m'intéressait pas de me pencher sur cet aspect, alors quand bien même cela ne serait pas une condition obligatoire de la notion d'épargne, j'ai pris le parti de parler plutôt du long terme, c'est un parti pris sans doute mais c'est le parti que j'ai pris pour cet article^^
il me semble que tu refuses de comprendre qu'il y a des différences structurelles entre une épargne (un investissement) de court et de long terme, que tu n'as parlé de "long terme" que pour essayer de déminer le sujet de l'argent facile, des ratisseurs, revendeurs etc alors que le point crucial pour faire une opération financière ou de l'épargne en JV, c'est d'acheter pas cher et en masse... ça sert à quoi d'épargner 500€ en JV? à rien, on ne peut même pas appeler ça de l'épargne. ça sert à quoi d'acheter 500€ un produit qui vaut 500€ aujourd'hui? à jouer, ok. à investir? sûrement pas, c'est un risque trop important sur sa valeur future, il faut le sous-payer et avoir en permanence une PV potentielle, et vendre sans état d'âme si tu penses que sa valeur de marché chute pour atteindre le prix que tu l'as payé. bref, faire de la gestion d'actifs sans activité de trading / gestion de portefeuille, c'est du suicide financier pur et simple.

@MTL a écrit:Sur la notion de spéculation, effectivement elle est déconnectée de la notion de manipulation du marché, et j'ai été flou sur ce sujet dans ma réponse(encore que j'ai pris soin de mettre mes propos au conditionnel).
on peut dire des bêtises même en employant le conditionnel MDR MDR MDR 

@MTL a écrit:Alors disons plutôt que pour moi il ne s'agit pas d'une action EXCLUSIVEMENT spéculative, car il s'agit d'une épargne qui sert à autre chose qu'à gagner de l'argent: elle sert à jouer et c'est ça sa grande force.
je te renvoie vers les nombreux topics "est-ce que vous jouez à tous vos jeux?" Wink

@MTL a écrit:Elle peut être principalement spéculative, ou principalement servir à jouer, a chacun revient de définir la proportionnalité des deux aspects dans sa collection: quoiqu'ils en soit les deux aspects sont présents, et quand bien même un joueur ne jouerai jamais aux jeux de sa collection(je ne pense sincèrement pas que cela existe, certains y jouent peu, mais pas du tout je ne pense pas), cela n'exclurai pas la possibilité qu'il puisse faire: la possibilité matérielle suffit pour, à mon avis, valider la présence des deux aspects, spéculation et intérèt extra-spéculatif, et dans ce cas ludique.
à nouveau, c'est vrai pour tous les investissements "matériels"... tu peux boire ton pinard, astiquer ton argenterie, reluquer tes tableaux, etc. Effectivement, tu ne vas pas faire grand chose avec tes actions Total ou Air Liquide par contre....

@MTL a écrit:Sur les bénéfices immatériels il en existe beaucoup, toute création de lien de droit l'est par exemple, toute créance, un bénéfice ce n'est pas seulement de l'argent sonnant et trébuchant, d'ailleurs pour les placements en biens, le bénéfice est bien immatériel: c'est la possibilité d'un bénéfice qui ne devient matériel que le jour de la revente, si revente il y a.
On parle de valeur d'usage, ou de plus-value/moins-value à la revente. Tout investissement crée des liens de droit.

@MTL a écrit:Cela peut prendre la forme d'un "bénéfice négatif" comme tu le dis, à savoir éviter une dépense par l'usage d'un bien que tu possèdes déjà, à mon sens c'est déjà un bénéfice au sens large car en définitive tu gagnes bel et bien de l'argent.
je n'ai jamais parlé de bénéfice négatif, ça ne veut rien dire.

@MTL a écrit:Et justement comme tu le dis, le jeu n'est pas consommé lorsque joué, on est ici dans une logique d consommation non-destructrice ce qui représente à mon sens une force supplémentaire: je jouis sans détruire, je consomme en épargnant, voilà comment je vois le bordel^^
bof, on parle de thésaurisation ici... regarde combien il faut de jeux pour arriver à 5 000€/50 000€/200 000€ d'épargne (encore une fois, pour de l'épargne un peu massive, tu ne pourras pas avoir que des jeux ultra-rares et ultra-cotés... ce qui aurait de toute façon pour effet d'augmenter ton risque de manière exponentielle à cause de la concentration), et n'oublie pas le stockage dans tes frais de gestion, ça prend de la place... bref, les raisons qui font que c'est un placement assez inadapté sont très nombreuses, ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir une logique patrimoniale dans ce domaine, simplement que c'est bien plus compliqué que tu ne le laisses entendre.

mikachu
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2671
Age : 38
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par MTL le Mar 8 Oct 2013 - 18:19

@ Mikachu

Je ne vois toujours pas le problème que tu as avec ma vision long terme de l'épargne je veux bien croire que certains investissements sont conçus et pensés pour le court ou le long terme, mais ce n'est pas tellement le sujet ici dans la mesure ou la dimension épargne de la collection est uniquement résiduelle, j'ai seulement voulu parlé d'une perspective long terme, d'une part c'est vrai pour éviter ce sujet sensible qu'est celui de la rentabilité directe, mais aussi surtout parce que la quasi-totalité des joueurs ne veulent pas vendre leur collection ou ne voudront le faire qu'en cas de besoin extrême, car la fonction principale d'une collection est de jouer avec, il n'y a donc, pour moi, aucun intérèt à vouloir me baser dans cette perspective: ce ne 'est juste pas l'objet et je n'ai pas à considérer la dimension épargne du JV comme du court terme(même si c'est sans doute intéressant, je n'en doute pas), après comme j'ai dit, chacun considère sa collection plus ou moins comme un investissement comme il le souhaite, pour moi la qualité d'épargne est résiduelle, la fonction ludique principale.
Je ne vois pas le problème si j'évacue ce point de vue au départ(ou alors il faut refaire l'analyse de la perspective de rentabilité sur le court-terme, à ce moment là, c'est un sujet différent que je ne m’attellerai personnellement pas à traiter).

On peut en effet dire des bêtises en employant le conditionnel, l'avantage est que ça ne ferme pas la discussion et que ça laisse place plus facilement aux contradictions(et il faut croire que j'ai bien fait;) ).


C'est vrai que des gens ne jouent pas à tous leurs jeux, mais on peut néanmoins considérer la collection comme une universalité: le type qui possède une galerie d'art ne regarde pas non plus toutes ses œuvres tous les jours j'imagine et encore une fois ce n'est pas le fait de jouer, c'est le fait d'avoir la possibilité d'y jouer, c'est la possibilité que quelque chose possédant une dimension d'épargne puisse servir à autre chose qu'à remplir sa fonction d'épargne, je suis d'accord avec ton exemple sur les tableaux, mais pas sur celui du pinard: quand tu bois le vin tu le détruit, il ne peut dès lors plus remplir sa fonction d'épargne, ce ci dit tu as raison on peut appliquer ça à pas mal d'investissements matériesl, le potentiel ludique de la collection de JV me semblait seulement plus élevé pour nous, amateurs de jeux.

Okay pour la plus-value/moins-value à la revente, pas de soucis si tu ne veux considérer le bénéfice que sous l'angle de la plus-value/moins-value retirée, personnellement je propose une conception un peu plus extensive, c'est à dire que j'englobe la satisfaction générale tirée du bien et qui peut être perçue comme une forme de rémunération, de bénéfice, à l'inverse d'une SICAV ou autre investissement immatériel qui ne me semble pas pouvoir produire ce genre de bénéfice annexe, de bénéfice non monétaire si on peut dire.

Pour l'expression "bénéfice négatif", c'est certes maladroit, mais l'explication reste limpide(d'ailleurs c'est toi qui l'a expliqué^^): tu gagnes de l'argent en utilisant un bien que tu possèdes déjà au lieu d'en acheter un autre pour l'utiliser, vu comme ça même le bénéfice que je considère comme annexe quelques lignes avant est en fait bel et bien de l'argent gagné par abstention de dépense.

Enfin j'aime bien quand tu parles de logique patrimoniale, c'est exactement ce que j'ai voulu montrer, qu'on pouvait avoir comme tu dis une logique patrimoniale dans le domaine de la collection de JV, j'ai jamais eu pour but de dire que la collection devait être considérée uniquement comme une épargne, j'ai voulu montrer qu'on pouvait avoir, je reprend ton expression, une logique patrimoniale et une logique d'épargne en poursuivant ce hobby, cette passion, ni plus ni moins, j'ai jamais dit qu'il devait s'agir du seul objet de la collection, et j'ai même précisé que l'aspect patrimonial ne pouvait, à mon sens, n'avoir de sens que si on présupposait un comportement de propriétaire responsable, c'est à dire dans le cas présent de quelqu'un qui joue à ses jeux(voilà pourquoi j'ai exclu tout profit sur le court terme: si on ne fait qu'acheter et revendre: on ne joue pas aux jeux acquis).

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de JV rétro: logique patrimoniale et destination ludique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum