-26%
Le deal à ne pas rater :
Arbre à chat Joe – 40x40x114cm
19.99 € 26.99 €
Voir le deal

Mange mon Manga/Anime

Page 28 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par chacs Jeu 3 Déc 2020 - 9:31

@lessthantod a écrit:Maintenant, même Ghibli se met à l'animation 3D ...



RIP Ghibli Sad

pourvu que ça soit une mode passagère, si les japonais se mettent aussi à faire des anime 3D, c'est la fin du monde

chacs
Infirmier

Nombre de messages : 4324
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par Tonkatsu Jeu 3 Déc 2020 - 9:35

@G-fly a écrit:T'as lu le manga et maté l'anime Gringos?
J'ai pas trop accroché à l'anime mais j'étais pas super loin en même temps, cela dit les mangas me font de l'oeil..
Je n'ai vu que l'anime sur Netflix cette année et j'ai beaucoup aimé.

Commence à y avoir de sacrés bons animes sur cette plate forme :
Tokyo Ghoul (faut que je mate la saison 3), One punch man, Kuroko no basket, High Score Girl etc

En ce moment je suis sur le Dragon quest the adventure of dai. Du bon shonen, top thumleft

Tonkatsu
Tonkatsu
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1380
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par Tonkatsu Jeu 3 Déc 2020 - 9:49

@Gringos10 a écrit:
@G-fly a écrit:Ok c'est noté ! Faudrait que je me relance dans l'anime alors, faut dire j'ai maté qu'une douzaine d'épisodes, à voir si ça pète ensuite...
Sinon pour Saint Seiya par contre je pense tout le contraire de toi ! Ahah 
Je trouve le manga magnifique et super prenant alors que l'anime ne me fait ni chaud ni froid.
Erf.. Trop moche le dessin de kurumada j'y arrive pas, surtout comparé à Araki.

Par contre dragon ball, berserk, gunnm, Akira, hokuto no Ken, city hunter, noritaka, vidéo girl aïe, blame, crying freeman, striker, bastard....
Ça je dis oui, ça chatoie l'œil
J'ai beau être fan de Saint Seiya, j'ai toujours eu du mal avec les dessins de Kurumada. Quoi qu'il est plutôt bon dans le design des armures.

Et sinon Hojo et Katsura (Zetman et I''S, ma jeunesse amoureux) c'est du lourd en dessin, j'ajouterai Matsumoto (Kimagure Orange Road) qui nous a quitté dernièrement. RIP Sad
Tonkatsu
Tonkatsu
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1380
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par lessthantod Dim 24 Jan 2021 - 21:06

Plus de 25 ans après, j'ai revu GITS et ça n'a "presque" pas pris une ride, ou alors juste 1 ou 2 ...
Mange mon Manga/Anime  - Page 28 01229

L'animation est excellente pour l'époque, dynamique et fourmillant de détails. Quant à la direction artistique, elle est avant-gardiste (et parfois racoleuse) et se marie parfaitement bien avec sa musique planante. La BO est réellement sublime, tellement sublime qu'elle met l'animation au second plan. GITS c'est donc d'abord une énorme claque visuelle et sonore, mais c'est surtout pour son univers cyberpunk passionnant et atypique (et adulte) que le film est entré dans la postérité. Les nombreux passages étrangement contemplatifs et poétiques alternent avec des scènes d'actions phénoménales. Ensuite les quelques dialogues philosophiques sur "qu’est-ce qu’un être humain ?" sont un peu maladroits, mais ça apporte beaucoup de richesse et de profondeur à cet univers. C'est parfois un peu lourd certes, mais ça a au moins le mérite de susciter la réflexion.
Mais toujours est-il qu'il faut se faire une raison, malgré son statut d'œuvre culte et inattaquable, GITS n'est pas pour autant exempt de défauts. Certains passages du film et certains choix artistiques semblent directement sortir de la tête d'un adolescent de 14 ans. A la moindre occasion et pour les "besoins" du scénario (le camouflage optique), le Major Kusanagi se retrouve à poil. Cette imagerie de la femme-robot avec de gros seins et le gore omniprésent, trahissent les obsessions adolescentes de son auteur, à moins que ce soit une directive de la production pour vendre des VHS par camions. Ceci dit, c'est cohérent avec l'imagerie adolescente que je me faisais en 1995 d'un univers cyberpunk. Ahhh, les années 90 ... Ensuite il y a cette scène de dialogue philosophique sur le bateau entre le Major Kusanagi et Batou, assez problématique voir grotesque. Et pourtant la question soulevée est simple : qu’est-ce qui distingue l’être humain d’un robot ? Le Major étant un cyborg à la technologie très avancée, elle doute de son humanité. Mais voilà, l'écriture est dispersée, balourde et ça se prend tellement au sérieux pour pas grand chose.
Alors tout ça, ça ne gâche nullement mon plaisir d'avoir revu l'un des films les plus marquants de mon adolescence, pour une œuvre tellement en avance sur son temps. Les sœurs Wachowski s'en sont d'ailleurs grandement inspirés pour Matrix.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 71064
Age : 39
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par kroko Dim 24 Jan 2021 - 22:47

@Tonkatsu a écrit:
@Gringos10 a écrit:
@G-fly a écrit:Ok c'est noté ! Faudrait que je me relance dans l'anime alors, faut dire j'ai maté qu'une douzaine d'épisodes, à voir si ça pète ensuite...
Sinon pour Saint Seiya par contre je pense tout le contraire de toi ! Ahah 
Je trouve le manga magnifique et super prenant alors que l'anime ne me fait ni chaud ni froid.
Erf.. Trop moche le dessin de kurumada j'y arrive pas, surtout comparé à Araki.

Par contre dragon ball, berserk, gunnm, Akira, hokuto no Ken, city hunter, noritaka, vidéo girl aïe, blame, crying freeman, striker, bastard....
Ça je dis oui, ça chatoie l'œil
J'ai beau être fan de Saint Seiya, j'ai toujours eu du mal avec les dessins de Kurumada. Quoi qu'il est plutôt bon dans le design des armures.

Et sinon Hojo et Katsura (Zetman et I''S, ma jeunesse amoureux) c'est du lourd en dessin, j'ajouterai Matsumoto (Kimagure Orange Road) qui nous a quitté dernièrement. RIP Sad
Tu peux rajouter Takehiro Inoue, Hiroaki Samura et Naoki Urusawa pour la finesse de leurs planches. Chaque page est une œuvre d'art Wink
kroko
kroko
Patient contaminé

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 11/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par Fellock Lun 25 Jan 2021 - 6:29

@Tonkatsu a écrit:J'ai beau être fan de Saint Seiya, j'ai toujours eu du mal avec les dessins de Kurumada. Quoi qu'il est plutôt bon dans le design des armures.
C'est pour ça que Saint-Seiya Lost Canvas est cool. Tu as le super design des armures et les persos sont faits par Teshirogi. C'est vraiment classe. En plus, elle réhabilite deux chevaliers d'or.
Fellock
Fellock
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 6065
Age : 41
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 10/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par Gringos10 Lun 25 Jan 2021 - 9:56

@kroko a écrit:
@Tonkatsu a écrit:
@Gringos10 a écrit:
@G-fly a écrit:Ok c'est noté ! Faudrait que je me relance dans l'anime alors, faut dire j'ai maté qu'une douzaine d'épisodes, à voir si ça pète ensuite...
Sinon pour Saint Seiya par contre je pense tout le contraire de toi ! Ahah 
Je trouve le manga magnifique et super prenant alors que l'anime ne me fait ni chaud ni froid.
Erf.. Trop moche le dessin de kurumada j'y arrive pas, surtout comparé à Araki.

Par contre dragon ball, berserk, gunnm, Akira, hokuto no Ken, city hunter, noritaka, vidéo girl aïe, blame, crying freeman, striker, bastard....
Ça je dis oui, ça chatoie l'œil
J'ai beau être fan de Saint Seiya, j'ai toujours eu du mal avec les dessins de Kurumada. Quoi qu'il est plutôt bon dans le design des armures.

Et sinon Hojo et Katsura (Zetman et I''S, ma jeunesse amoureux) c'est du lourd en dessin, j'ajouterai Matsumoto (Kimagure Orange Road) qui nous a quitté dernièrement. RIP Sad
Tu peux rajouter Takehiro Inoue, Hiroaki Samura et Naoki Urusawa pour la finesse de leurs planches. Chaque page est une œuvre d'art Wink

+1
Gringos10
Gringos10
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 42711
Age : 38
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par lessthantod Mar 26 Jan 2021 - 18:18

@lessthantod a écrit:Plus de 25 ans après, j'ai revu GITS et ça n'a "presque" pas pris une ride, ou alors juste 1 ou 2 ...
Spoiler:
Mange mon Manga/Anime  - Page 28 01229

L'animation est excellente pour l'époque, dynamique et fourmillant de détails. Quant à la direction artistique, elle est avant-gardiste (et parfois racoleuse) et se marie parfaitement bien avec sa musique planante. La BO est réellement sublime, tellement sublime qu'elle met l'animation au second plan. GITS c'est donc d'abord une énorme claque visuelle et sonore, mais c'est surtout pour son univers cyberpunk passionnant et atypique (et adulte) que le film est entré dans la postérité. Les nombreux passages étrangement contemplatifs et poétiques alternent avec des scènes d'actions phénoménales. Ensuite les quelques dialogues philosophiques sur "qu’est-ce qu’un être humain ?" sont un peu maladroits, mais ça apporte beaucoup de richesse et de profondeur à cet univers. C'est parfois un peu lourd certes, mais ça a au moins le mérite de susciter la réflexion.
Mais toujours est-il qu'il faut se faire une raison, malgré son statut d'œuvre culte et inattaquable, GITS n'est pas pour autant exempt de défauts. Certains passages du film et certains choix artistiques semblent directement sortir de la tête d'un adolescent de 14 ans. A la moindre occasion et pour les "besoins" du scénario (le camouflage optique), le Major Kusanagi se retrouve à poil. Cette imagerie de la femme-robot avec de gros seins et le gore omniprésent, trahissent les obsessions adolescentes de son auteur, à moins que ce soit une directive de la production pour vendre des VHS par camions. Ceci dit, c'est cohérent avec l'imagerie adolescente que je me faisais en 1995 d'un univers cyberpunk. Ahhh, les années 90 ... Ensuite il y a cette scène de dialogue philosophique sur le bateau entre le Major Kusanagi et Batou, assez problématique voir grotesque. Et pourtant la question soulevée est simple : qu’est-ce qui distingue l’être humain d’un robot ? Le Major étant un cyborg à la technologie très avancée, elle doute de son humanité. Mais voilà, l'écriture est dispersée, balourde et ça se prend tellement au sérieux pour pas grand chose.
Alors tout ça, ça ne gâche nullement mon plaisir d'avoir revu l'un des films les plus marquants de mon adolescence, pour une œuvre tellement en avance sur son temps. Les sœurs Wachowski s'en sont d'ailleurs grandement inspirés pour Matrix.
Et maintenant place à la suite, Innocence ...
Mange mon Manga/Anime  - Page 28 01230

Innocence est la suite "presque" directe du premier GITS, sachant qu'on retrouve Batou seulement 3 ans après le départ du Major Kusanagi à la fin du 1. Batou est cette fois-ci au centre de l'intrigue et se montre un peu plus chaleureux dans cette suite, mais toujours aussi flegmatique. Et comme le montre l'affiche du film, il est accompagné de son chien (c'est lui qui apporte beaucoup d'humanité à Batou) et ensemble ils devront faire face à des poupées robot. Le Major Kusanagi est donc "absente" de cette suite, mais on l'oublie très vite tellement cette suite se révèle être passionnante. Mais sans vouloir spoiler ...
Spoiler:
elle est à la fois absente et omniprésente, sachant qu'elle finit par apparaitre "in extremis" lorsque le besoin s'en fait cruellement sentir pour Batou.
Sur le fond comme sur la forme, cette suite a bénéficié d'un très grand soin. Non seulement c'est magnifique, mais aussi et surtout elle repousse encore plus loin les réflexions métaphysiques de son illustre prédécesseur ... au risque de perdre encore plus le spectateur en route. Innocence prolonge donc les réflexions du 1 sous la forme d'un polar métaphysico-technologique teinté de philosophie existentialiste à la Asimov (l'intelligence artificielle, les cyborgs, l'âme des robots et le fantôme dans la machine, les réseaux, l’hyperconnexion et la connexion en permanence des "êtres"). Résultat, l'histoire d'Innocence se perd parfois dans la suranalyse et nous on perd le fil conducteur ... mais alors, qu'est-ce que c'est beau. Toujours dans les bons points, Innocence prolonge l'aspect poétique et contemplatif très réussi du 1, mais petit bémol, il se prend toujours autant (trop ?) au sérieux et se révèle être encore moins accessible. Mais peu importe, car si l'intrigue est réellement tortueuse et au ton très adulte, l'ambiance ultra soignée et la beauté de l'animation suffisent à nous captiver.
Côté action, les acrobaties du Major sont ici remplacées par des gun-fight, d'où des scènes d'action toujours autant spectaculaires, mais plus classique et moins jouissives. Et même si la BO est très réussies, l'absence du magnifique thème principal du 1 se fait cruellement sentir.
Innocence fonctionne moins dans le plaisir immédiat que son illustre prédécesseur, mais il enrichit encore plus son univers et au final il se révèle être une suite très satisfaisante.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 71064
Age : 39
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mange mon Manga/Anime  - Page 28 Empty Re: Mange mon Manga/Anime

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 28 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum