GAMOPAT
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

+2
SMR
Paulemile
6 participants

Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par Paulemile Jeu 30 Nov 2023 - 10:46

Disclaimer : ce texte fait partie des 50 jeux les plus nostalgiques de mon enfance, et ne se considère pas comme test exhaustif du jeu en question. Il se focalise plutôt sur l’aspect marquant et les bons souvenirs liés à sa découverte quand j’étais gamin. Ce n’est donc pas un test à proprement parler, mais plutôt une virée nostalgique à ne pas trop prendre au sérieux.

Toejam & Earl (Mega Drive, 1991)
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) El5ky8P

Type de jeu
Euh… comment dire ? Quête supra-funky ? Errances spatio-rappesques à la coolitude maximale ? Un truc swaggy-barrée dans le genre.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) F1JgGuy

Premier contact
Les frangins voisins qui me racontaient des mythos sur Altered Beast étaient super sympas, en vérité. Ils se foutaient parfois de moi, mais ils m’acceptaient durant toutes leurs activités, aussi bien en extérieur qu'à l’intérieur d’une télé, alors même qu’ils avaient cinq et dix ans de plus que moi. Entre une excursion dans leur jardin aux allures de jungle (qui abritait une cabane hantée, je vous jure je mens pas), ou de leur grenier (hanté aussi) où trônaient de fantastiques figurines Warhammer, ils me montraient souvent leurs nouveaux jeux vidéo SEGA, en me les vendant forcément comme des tueries de dingue. Et moi, je les croyais sur parole, hein. D'ailleurs, ils avaient souvent raison. Parmi tous ces trésors électroniques, Toejam & Earl m’a peut-être plus marqué que tous les autres réunis. Et pourtant, il y avait Dragon's Fury dans le lot.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) B7smpNN

Retour sur expérience
Dès les premières minutes, on sent que les développeurs ont eu une illumination du genre : “Tiens, on va faire ce jeu où des extraterrestres rappeurs se plantent sur Terre et doivent l'explorer pour repartir. Même si ça n’a rien à voir avec rien, on va bien se marrer !" Et en effet, on se demande parfois (souvent) ce qui se passe, dans ce jeu d'exploration bigarré, en vue isométrique, où l'on ramasse des tonnes de cadeaux par terre, et où l’on rencontre les pires individus de la planète. Tout le temps, même. On fait n'importe quoi, mais qu'est-ce qu'on se bidonne ! Ce jeu a apporté de nouveaux sens au mot aventure, pour moi. Grâce à lui, j’ai découvert qu’il existait autre chose que les plateformers, les beat’em all et les shoot’em up (plus le temps passe, plus j’éprouve de difficultés à m’exprimer en utilisant tous ces noms bizarres) : en faisant passer le gameplay au second plan, pour se focaliser sur l'injection de fun pur dans nos vies. Et qui dit gameplay relégué à un rôle mineur, dit maniabilité difficile à apprivoiser, level design à la fois simpliste et bordélique. Mais quand notre personnage et sa tronche improbable balance des tomates sur un petit démon sautillant jusqu’à le faire éclater, bah on s'amuse, ouais. On a perdu trois quarts de notre barre de vie sans savoir pourquoi, on ne sait plus où on se trouve dans la niveau, mais on s'amuse.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) A9pLWfr

Flashback spécial ambiance
Passées les premières minutes de jeu, on sent toujours autant que les développeurs ont pensé : “Tiens, on va faire ça même si ça n’a rien à voir avec rien, on va bien se marrer !” Pour faire court, l’univers de ce titre n’a aucun sens. Ça se passe sur Terre, mais les niveaux superposés les uns sur les autres apparaissent sous forme de labyrinthes quasi vides, flottant au milieu de l’espace et peuplés de plein de trucs, pas seulement des humains. Un ascenseur volant qui balance des beats de hip-hop nous permet de rejoindre l'étage supérieur, et quand on tombe dans un trou, on se retrouve au niveau précédent (toujours à cause de la maniabilité bancale, on tombe souvent). Mais on se fout de tout ça, tant que le reste nous donne envie de sortir notre ghetto blaster et de nous trémousser en se prenant pour MC Hammer. Enfin à l’époque, je m’en fichais. Quand j’ai refait ce jeu sur émulateur dans les années 2010, j’ai hurlé de rage plusieurs fois. Malgré tout, Toejam & Earl m’ont appris l'existence de l'autodérision (j’exagère à peine), et ont aussi participé à me rendre addict à la musique. Enfin, le graphisme flashy de certains passages représente les nineties au-delà de la perfection.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) AH3uBT8

Réécoute de la bande-son
Dès les premières minutes de jeu, on sent que les développeurs ont pensé que ça serait marrant de composer des trucs qui n’ont rien à voir avec ri… Bon j’arrête. Surtout que c’est tout le contraire, en fait. On dirait que tout, graphisme, gameplay… tout ne sert que d’enrobage pour mettre la musique en valeur. Ça expliquerait les bizarreries et les trucs mal goupillés qui jalonnent le jeu du début à la fin. On passe plus de temps à kiffer les tunes hip-hop et funk qu’à réellement progresser. Certains bonus, au lieu de donner des armes ou des gadgets utiles, font apparaître une boom box qui fait danser tout le monde à l’écran… et c’est tout. Je n’ai jamais terminé Toejam & Earl étant gosse, mais peu importe : le tester dix minutes (enfin l’écouter plutôt) suffisait à me mettre la pêche pour toute la journée.
Toejam & Earl - Big Earl Bump


Moment Nostalgie
J’ai le souvenir de jouer dans mon lit le soir, la console installée contre le mur opposé. Je me demande bien comment c’était physiquement possible, vu la faible longueur des câbles des manettes et la distance séparant mon matelas de la télé. Ma grande sœur dormait là aussi, au-dessus dans son lit superposé au mien (ce qui rend la possibilité qu’elle joue depuis son pieu plus invraisemblable encore). On essayait souvent de passer quelques niveaux tous les deux, avec écran splitté quand l'un des personnages s'éloignait de l'autre (le tout devenait encore plus chaotique). On s'amusait encore plus qu'en solo, mais ça nous donnait surtout le courage d’affronter certains ennemis, aussi implacables que terrifiants (le fantôme invisible qui apparaissait dans notre dos en criant “bogey bogey bogey”, il me réveille encore la nuit en sursaut, le salaud ; il ressemble pas mal à la Mort dans Gauntlet II). Ma chambre a connu toutes les configurations possibles au fil des ans, mais je crois que je ne l'ai jamais autant adorée qu'agencée comme ça.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) YT7QwZo

Instant le plus stylé
Quand dans l'un des premiers stages, tu tombes dans le vide et tu crois que tu vas revenir au niveau précédent, mais tu as en fait trouvé un passage secret qui te mène à un lieu doté d'un jacuzzi et d'un stand de sodas (pour regagner vies et énergie). Ah et peuplé d'hawaiiennes un poil cliché, aussi.
[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) SCZOhbB
Paulemile
Paulemile
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 38
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 11/04/2023

sidchip_fr, François et syl02 offrent 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par SMR Jeu 30 Nov 2023 - 11:28

Ha Toejam & Earl... Je pense qu'il faut avoir connu ce jeu dans les 90's pour réellement l'apprécier.
Aujourd'hui il passe juste pour un OVNI vidéoludique sans réel intérêt. Mais en 1992, quand j'ai eu ce jeu entre les pognes, j'adorais faire faire les pires idioties à ces deux loustics, sans pour autant compléter la quête principale (elle est faisable d'ailleurs?).
La découverte du niveau zéro avec le jacuzzi a été par la suite une tradition : en démarrant une partie, avant de grimper au niveau 2 avec l'ascenseur, c'était immédiatement un passage par le niveau zéro pour siroter un petit jus et se prélasser avec les vahinés.
Quant au fantôme qui fait "boogie boogie boogie boogie" (c'est comme ça que je l'ai compris), c'est vite devenu un "meme" (ce terme n'existait pas encore mais hum... m'voyez l'idée) dans la cour du collège (un abruti de la classe passe derrière toi discrètement et te fait peur en criant ce doux refrain).
J'ai par la suite testé les deux opus suivants et quelle déception! Etait-ce parce que la magie des early 90's n'opérait plus? Peut-être. Ou peut-être aussi parce qu'un délire comme celui-ci doit rester unique.
SMR
SMR
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 10411
Age : 44
Localisation : Planète Zèbes
Date d'inscription : 28/03/2016

http://www.lehitdesclubs.fr

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par corben Jeu 30 Nov 2023 - 11:36

j'ai joué à tous les jeux megadrive.

pour toe jam and earl, je l'ai acheté à l'époque sur megadrive. JE N'AI JAMAIS RIEN COMPRIS. Pour moi ce jeu est une daube absolue. je ne dis pas qu'il n'est pas réussi graphiquement ou musicalement mais je n'y ai jamais trouvé aucun intérêt.

Je l'ai reessayé des dizaines de fois en me disant que je devais rater quelque chose, j'ai joué au 2 puis au jeu xbox et à chaque fois je n'y arrive pas.
corben
corben
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 9148
Age : 50
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 03/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par Paulemile Jeu 30 Nov 2023 - 13:07

SMR a écrit:Ha Toejam & Earl... Je pense qu'il faut avoir connu ce jeu dans les 90's pour réellement l'apprécier.
Aujourd'hui il passe juste pour un OVNI vidéoludique sans réel intérêt. Mais en 1992, quand j'ai eu ce jeu entre les pognes, j'adorais faire faire les pires idioties à ces deux loustics, sans pour autant compléter la quête principale (elle est faisable d'ailleurs?).
La découverte du niveau zéro avec le jacuzzi a été par la suite une tradition : en démarrant une partie, avant de grimper au niveau 2 avec l'ascenseur, c'était immédiatement un passage par le niveau zéro pour siroter un petit jus et se prélasser avec les vahinés.
Quant au fantôme qui fait "boogie boogie boogie boogie" (c'est comme ça que je l'ai compris), c'est vite devenu un "meme" (ce terme n'existait pas encore mais hum... m'voyez l'idée) dans la cour du collège (un abruti de la classe passe derrière toi discrètement et te fait peur en criant ce doux refrain).
J'ai par la suite testé les deux opus suivants et quelle déception! Etait-ce parce que la magie des early 90's n'opérait plus? Peut-être. Ou peut-être aussi parce qu'un délire comme celui-ci doit rester unique.
Ouais pareil, on s'amusait à faire n'imp, et si on avançait dans le jeu tant mieux. Sinon tant pis ^^
Le "Bogey Bogey Bogey" n'est pas devenu un meme par chez moi, mais on en discutait quand même un peu avec ma soeur et les 2/3 potes qui ont joué au jeu chez moi.
Perso j'ai terminé le jeu sur émulateur vingt ans plus tard. C'était chaud mais c'est faisable, oui ^^
Le fait qu'on sache si une pièce du vaisseau se trouve dans un niveau ou non, ça aide pas mal.

Quand j'ai vu que le 2 était à scrolling horizontal, j'ai été super déçu et je n'ai plus jamais touché à un jeu de la licence.
Mais oui le premier, si on le découvre aujourd'hui, ça doit faire un sacré choc ^^
Paulemile
Paulemile
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 38
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 11/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par syl02 Jeu 30 Nov 2023 - 15:06

il m'a jamais attiré se jeux pourtant essayé récemment mais j'accroche pas Wink
syl02
syl02
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 46
Localisation : aisne
Date d'inscription : 17/10/2022

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par François Jeu 30 Nov 2023 - 16:35

Du surréalisme vidéoludique que ce Toejam & Earl, à découvrir absolument à deux pour vraiment l'apprécier et, de préférence, sans trop se creuser la tête quant à ce qu'il faut faire MDR

Autant dire que c'est le genre de jeu qui supporte mal une découverte tardive, tant il sort des sentiers battus et ne respecte aucun cahier des charges. Ton évocation tout en souvenirs personnels m'a d'autant plus fait plaisir ^^
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Paulemile offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

[NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive) Empty Re: [NOSTALGIE] Toejam & Earl (Mega Drive)

Message par ace76 Jeu 30 Nov 2023 - 21:47

Ah! je suis pas débile,j'ai jamais rien compris au jeu,que faut il faire? ou faut il aller?
Pourtant le jeu a reçu de bonne notes dans la presse de l'époque.
Par contre la Funk est terrible et mets en valeur les capacitées de la Megadrive.
Merci une fois de plus pour ton test.
ace76
ace76
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5198
Age : 47
Localisation : lyon
Date d'inscription : 21/04/2013

Paulemile et corben offrent 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum