Vampyr - Dontnod

Aller en bas

Vampyr - Dontnod

Message par NinjaStorm le Mer 20 Juin 2018 - 9:40

Il y en a qui se sont laissé tentés ?

avatar
NinjaStorm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 39
Localisation : 34
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par iral le Mer 20 Juin 2018 - 9:49

Oui, moi sur PC :)

Comme d'hab chez Dontnod il faut accepter un gameplay un peu "retro", dans le sens où il faut faire beaucoup d'aller-retour, pas de fast travel, certains mécanismes sont un peu obscures à comprendre...

Mais globalement j'aime bien. Ca vaut pas le 1er Witcher, ni un Kotor ou le 1er Mass Effect, mais ça se laisse jouer.

Par contre je trouve les combats très chauds. Je joue le jeu en ne tuant aucun citoyen, donc je ne gagne pas beaucoup d’expérience...
avatar
iral
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 38
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par deathrow0923 le Mer 20 Juin 2018 - 9:49

Je l'ai commencé pour l'instant j'aime bien, il est dépassé techniquement mais j'aime l'ambiance graphique.

L'histoire se mets bien en route et au fur et à mesure on développe des aptitudes et des pouvoirs.
avatar
deathrow0923
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1942
Age : 35
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par NinjaStorm le Mer 20 Juin 2018 - 9:51

Cool, je pensais être le seul à avoir tenté l'aventure Londonienne !

Tu l'as terminé @iral ?

Je donnerai mon avis un peu plus détaillé ensuite et ça ne va pas brosser Dontnod dans le sens du poil car même si je n'en attendais pas grand chose, et si je suis conciliant sur des questions de réalisation et de budget moindre que les AAA auxquels on a parfois droit sur cette génération, là c'est quand même assez moyen, hors thème et ambiance qui sont finalement presque les seuls points forts du titre Confused
avatar
NinjaStorm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 39
Localisation : 34
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par Révo le Mer 20 Juin 2018 - 10:31

J'ai bien aimé l'ambiance mais le côté LA Noire m'a vite soulé (pas assez de combat).
avatar
Révo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1243
Age : 29
Localisation : Drôme/Ardèche/Vaucluse et Lyon
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par iral le Mer 20 Juin 2018 - 10:54

Purée moi je trouve que des combats il y en a trop justement!

Sinon non pas encore terminé, là j'en suis au point où des vampires avec des pouvoirs identiques aux miens se baladent dans les rues, ça me saoule un peu, ils sont partout, très forts, ça ressemble à du hack and slash.
avatar
iral
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 38
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par NinjaStorm le Jeu 21 Juin 2018 - 10:01

Je l'ai terminé, ça y est. J'ai dû mettre dans les 25-30h
Mon bilan est plus que mitigé, il est même presque totalement négatif.

Dans les + :

  • Le thème des Vampires trop peu représenté dans les JV bizarrement.
  • L'ambiance sombre et mélancholique de ce Londres nocturne de 1918.
  • Le personnage de Lady Ashbury.


Dans les -, tout le reste, à savoir:

  • La réalisation pas terrible pour aujourd'hui (mais franchement ça ne m'a pas dérangé)
  • Un framerate capricieux (sur console) ne serait-ce que rien que dans les logos qui font ramer le son au lancement du jeu (ça annonce un peu la couleur d'emblée)
  • Un jeu de lecture à 90%, clairement pas toujours intéressant bien que les relations entre PNJ soit détaillées. Le souci étant qu'il y a en gros 4 quartiers, avec chacun une 15aine de PNJ à qui parler, et que ces derniers ressemblent plus à des CV de plusieurs pages sur pattes qu'à de réel personnages follement intéressants et riches.
  • Des choix de discussion totalement fictifs et linéaires pour la plupart ("votre vie à Londres", "questions personnelles"......)
  • De trop rares choix portant à conséquences et qui sont en plus souvent peu clairs-explicites (je me suis trompé sur un choix capital sur un PNJ leader alors que je voulais totalement l'inverse par exemple, ou le fait de pouvoir perdre des indices sur des PNJ sans savoir pourquoi finalement)
  • Des conséquences souvent anecdotiques
  • Des loadings abusivement longs (sur console) et fréquents pendant l'exploration, que ce soit dans un même quartier, pour changer de quartier, pour rentrer dans certains lieux, même certains refuges, parfois dans les dialogues d'un PNJ, et à chaque mort également (en 2018, c'est devenu quasi inconcevable à ce point)
  • Un Level Design nul basé sur des 10aines et des 10aines de grilles et portes soit totalement fermées et inutilisables jusqu'à en être au bon moment dans le scénario, soit verrouillées d'un coté et nécessitant donc de faire le tour entier du quartier pour la déverrouiller (sachant que le personnage se téléporte parfois sur une courte distance bien plus importante que la hauteur de ces grilles notamment...) Et il y en aura jusqu'à la toute fin du jeu, encore et encore.
  • De très très très nombreux aller-retours imposés par le jeu dans une ville globalement très pénible à parcourir avec des rues et ruelles un peu dans tous les sens, pas de map dynamique sur le HUD.
  • Pas de déplacements instantanés du tout, à minima ils auraient pu en mettre entre les refuges mais non. Si ça ne dérange pas au début (ça n'a effectivement pas à être automatique dans tous les jeux), c'est malheureusement très lourd ensuite, surtout quand on fait les quêtes annexes, et ça rallonge artificiellement la durée de vie qui n'en a pas besoin
  • Des menus mal foutus et trop nombreux pour pas grand chose (inventaires, armes, objets, notes, raccourcis, pnj, quartiers....)
  • Des pouvoirs vampiriques sympathiques... mais limités à 4 raccourcis manettes (5 avec le spécial) et surtout sans roue dynamique de sélection des pouvoirs (obligé donc d'aller dans les menus fastidieux pour changer des trucs, puis revenir au jeu)
  • Un système de quêtes annexes, assez peu nombreuses, d'un autre age, totalement de type Fedex et avec parfois de beaux ratés ou bugs (la découverte d'un objet trop tôt peu locker un truc, ou on peut finir une quête presque avant même d'avoir rencontré un PNJ pour la première fois)
  • Un bestiaire ridiculement limité. Quand certains pestaient sur celui de God of War mieux vaut ne pas qu'ils jouent à Vampyr ! En tout et pour tout, en 30h, il n'y a pas plus de 7-8 ennemis différents dans le jeu à tout casser.
  • Un système d'XP intéressant......... sur le papier mais pas du tout en jeu. En choisissant de ne croquer personne on gagne beaucoup moins d'XP, agissant ainsi sur la difficulté du titre. Je l'ai fait..... jusqu'au dernier chapitre car ça m'a gavé de toujours me retrouver face à des mobs de base dans la rue (qui en plus sur la fin pullulent littéralement façon copier-coller) ayant entre 10 et 15 niveaux de plus que moi, signifiant ainsi la mort (et le loading...) en 2 coups à peine alors qu'il me fallait batailler pendant 3 plombes. Sachant en plus que le système de combat n'est pas fou, et que sur la fin ce sont des packs de parfois 4-6 ennemis en même temps qu'on rencontre..... j'avais follement envie de remercier les équipes de Dontnod.
  • Un jeu beaucoup trop long pour ce qu'il propose et qui souvent ne semble pas vouloir finir. Même l'épilogue m'a paru durer une éternité (bien qu'il soit sympa), alors que j'avais battu le Boss de fin il y avait déjà 1h passée
  • Le système de statut des quartiers complètement random (avec des maladies qui repoppent aléatoirement même si on avait soigné tout le monde, un état qui se dégrade alors que le Leader va bien, etc..) et qui oblige finalement à très peu utiliser les refuges pour monter en niveau. L'idée de base étant qu'il faut agir vite contre l'épidémie et donc ne pas laisser passer 30.000 nuits, OK.... mais si sur le papier c'est bien, en jeu c'est très mal réalisé à nouveau.
  • La méthode pour croquer les PNJ qui est elle aussi très fastidieuse car elle nécessite de les emmener à l'écart (OK) mais en suivant un chemin prédéfini qui peut parfois être trèèèèèèès long


Et j'en oublie plein encore j'en suis sûr.
En tous cas, pour moi, après l'avoir terminé dans la douleur, c'est un ratage complet. 
Il aurait mieux valu que Dontnod nous fasse un jeu moins ambitieux mais réussi et maitrisé, peut-être plus dans le genre d'un TellTale finalement, avec un accent mis sur l'histoire comme ils ont finalement voulu le faire et quitte à tout mettre dans l'ambiance
Ils auraient ainsi pu proposer une expérience riche, et bien plus de conséquences, de choix, d'embranchements, et même une bonne rejouabilité plutôt qu'en ayant essayé de faire un gros jeu trop ambitieux pour leurs moyens et leurs compétences.
Au final on se retrouve devant un jeu qui au niveau de ses mécaniques de jeu date au mieux de l'ère PS2 pour un jeu qui déjà à l'époque aurait été au mieux dans le milieu du panier.
Ce qui est fou aussi, c'est qu'on est devant un jeu qui a clairement été surcoté par certains soit-disant site vidéoludique, et que personnellement, à ce point là, j'en pense que c'est clairement du copinage.

Ma note personnelle : 1 suppo sur 6 (2 max si vous voulez être gentils, bien que je ne vois pas pourquoi on pardonnerait autant de gros défauts, si lourds en terme de gameplay, en 2018)
avatar
NinjaStorm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 39
Localisation : 34
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par iral le Ven 22 Juin 2018 - 11:15

Je suis globalement d'accord avec toi, mais je serai un peu moins dur.

Disons que pour profiter de ce jeu, il faut accepter l’illusion de liberté et parfois se forcer à suivre la trame principale alors qu'on préférerait aller gambader un peu partout.

C'est un peu contre-nature parfois, mais si on respecte ça on ne se retrouve pas contre des ennemis invincibles ou à tourner en rond pendant des heures pour trouver son chemin.

Il faut aussi bien gérer son arbre de compétences et se concentrer sur quelques capacités seulement.

Là j'ai réinitialisé mon perso, focus sur le coup de griffe au corps à corps, l'autophagie pour se soigner et les points d'endurance/vie/sang. Rien d'autre.

C'est tout de suite plus facile.

Globalement j'en garderai un souvenir pas désagréable, juste une grosse frustration de ce que ce jeu aurait pu être s'il avait été un véritable open world.
avatar
iral
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 38
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par baalst le Dim 24 Juin 2018 - 13:53

Merci pour les retours , je voulais me le prendre mais vu le nombre de point négatif, je vais plutôt attendre une baisse de prix vers les 20€.
avatar
baalst
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1990
Age : 32
Localisation : 84
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par iral le Dim 24 Juin 2018 - 13:56

Je viens de le désinstaller de rage...

Face au dernier boss, dans sa deuxième "phase"...

C'est plus de mon âge, ça me stresse trop.
avatar
iral
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 38
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par NinjaStorm le Dim 24 Juin 2018 - 14:38

Clairement abusif. 
De rage aussi, les combats copier-coller avec 15 niveaux de plus que moi me gavant à l'extrême, j'avais fini par bouffer tout le monde dans 2 quartiers et j'étais arrivé à ce Boss niveau 41.
Et même là avec mes compétences à fond, j'ai eu du mal à l'avoir !!! 
Il me faisait HYPER mal, et je lui faisais si peu. 
Je l'ai eu en vidant TOUTES mes fioles (6 de sang et 6 de vie  1 de chaque niveau) et en pratiquant l'habituelle technique nulle du j'esquive quand tu attaques 3 fois ou à distance puis rush de 2 attaques max et repeat. Et quand il spawn autour, esquive non-stop jusqu'à disparition, et voilà. Même comme ça j'ai dû m'y reprendre de nombreuses fois. Horrible, surtout qu'il fallait se retaper l'intro, le blabla avant de commencer le combat.
Fais demi tour et bouffe tout le monde s'il en reste. Bute le et après go pour 1h d'epilogue. Mais tu auras fini.
avatar
NinjaStorm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 39
Localisation : 34
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par Myrage le Dim 24 Juin 2018 - 14:52

@iral a écrit:Je viens de le désinstaller de rage...

Face au dernier boss, dans sa deuxième "phase"...

C'est plus de mon âge, ça me stresse trop.

 Je ne connais pas ce jeu vampyr, je l'ai suivi de loin c'est tout, mais du coup je te déconseille Bloodborne et autres Souls MDR
avatar
Myrage
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8239
Age : 37
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par iral le Dim 24 Juin 2018 - 15:14

@Myrage a écrit:
@iral a écrit:Je viens de le désinstaller de rage...

Face au dernier boss, dans sa deuxième "phase"...

C'est plus de mon âge, ça me stresse trop.

 Je ne connais pas ce jeu vampyr, je l'ai suivi de loin c'est tout, mais du coup je te déconseille Bloodborne et autres Souls MDR

Ah ah oui j'ai tenté Dark souls... Une fois...  :-p

Non franchement je ne peux plus jouer aux jeux qui demandent un skill de fou, où un acharnement de dingue. Plus le temps de recommencer 20 fois le même combat, plus l'envie, plus la motivation.

Un petit Kingdom Come avec un mod pour sauvegarder quand on veut voilà ce que j'aime!

Je me casualise avec l'âge surement... C'est la même chose avec les jeux retro, je ne joue qu'avec les save states.

C'est pas beau de vieillir.

Dommage pour ce Vampyr, l'histoire était sympa, mais les mécaniques du jeu un peu trop foirée...

Ca me fait penser aux jeux Spiders: Bound By Flames et Mars War Logs. Univers cools, mais gameplay archaïque et pété. Mais eux au moins j'avais réussi à les finir...
avatar
iral
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1290
Age : 38
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par NinjaStorm le Dim 24 Juin 2018 - 18:15

Ça n'a strictement, absolument, totalement, rien a voir. 
(Je viens tout juste de platiner le Remastered de Dark Souls 1, j'ai aussi tous les autres sauf Demon Souls, et Nioh également pour situer)
Déjà ce ne sont pas du tout les mêmes genre de jeux mais surtout la frustration ne vient pas du tout de la même chose non plus. 
Dans Vampyr ce sont tous les défauts, les manquements  les choix comme le manque de compétence des développeurs ou leurs mauvaises idées qui rendent le jeu lourd. Et ce dernier Boss n'est pas difficile, juste nul, inintéressant ET mal foutu, la totale en fait

Rassure toi Iral, je me demande si nous ne sommes pas nombreux comme ça  Je le suis également  La difficulté pour la difficulté je n'aime pas. Les défis hors d'atteinte ou le scoring de fou furieux même chose ça ne m'interesse pas le moins du monde. En revanche une difficulté bien pensée, progressive et qui permet au joueur de progresser ou de contourner le pb par des moyens prévus aussi dans le jeu, j'aime. 
(je suis également adepte des save state parfois sur de vieux titres retro je trouve ça très pratique et ça enlevé la frustration du temps perdu pour rien aussi)
avatar
NinjaStorm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 39
Localisation : 34
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampyr - Dontnod

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum