GAMOPAT
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC)

3 participants

Aller en bas

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) Empty [FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC)

Message par Paulemile Mer 6 Déc 2023 - 9:46

Dungeon Keeper 2 (PC Windows, 1999)

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) WRwQRAr
Bordel cette boîte… y a tellement rien qui va, ça commence mal.


Note : plutôt qu'un test à proprement parler, ce texte va principalement comparer les deux Dungeon Keeper, surtout pour dire “Le 1 était mieux que le 2”. Mais aussi moins bien, et parfois juste différent. Tout ça histoire de répéter ce qui a déjà été dit des centaines de fois sur ces jeux. Je voulais le faire quand même, alors voilà. Amusons-nous.
Je ne me rappelle même plus de la première fois où j'ai testé Dungeon Keeper 2. Encore bien accro au premier, il me semble que j'ai inspecté le truc cinq minutes chez un pote ou chez mon cousin, avant de hausser les épaules et de l'oublier. Je ne l'ai acheté que bien plus tard, en boîte format DVD, à dix balles au milieu des années 2000. J'y ai quand même consacré plus de temps cette fois-ci, je dirais une trentaine ou quarantaine d’heures, de mémoire. La campagne terminée, neuf ou dix parties de My Pet Dungeon, et une poignée de games en multijoueur plus tard, j'ai soupiré un peu avant de ranger le disque dans sa boîte. Je pensais encore le ressortir régulièrement, mais à ce jour, je n'y ai jamais rejoué. Bon techniquement, à l'échelle géologique, ça ne fait vraiment pas longtemps que j'ai arrêté. J'ai toujours trouvé qu'un truc clochait dans ce jeu. Plein de trucs, en fait. J’ai mis du temps à trouver quoi exactement, mais ça me renvoyait toujours à DK1, auquel je joue toujours par-ci, par-là.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) UY5VUrU
Menu un poil plus stylé qu’avant quand même. La moindre des choses.


Je rappelle vite fait le concept : jeu de stratégie / gestion / god game dans lequel on incarne une entité suprême. Création de donjon en creusant des galeries et des pièces dans les entrailles de la terre. Ajout de salles aux utilités diverses (loger les créatures, les nourrir, effectuer des recherches, fabriquer des pièges…), recrutement de sujets (ou larbins, comme nous l’annonce si gaiement la version française), entraînement des dits sujets, extraction de ressources, exploration du reste de la map, baston, baston, lancer de sorts, baston. On ne donne pas d'ordres directs à ses unités. Même si on peut les influencer de plusieurs façons, elles possèdent leur volonté propre. Si j'ai mal ou pas assez expliqué, on trouve toutes les informations nécessaires très facilement.
Commençons par le positif ! Parce que j'ai trop tendance à penser au négatif dans la vie, et que j'essaie de m'améliorer là-dessus histoire de ne pas finir célibataire réac alcoolique ; et aussi parce que ça va plus vite se traiter que le reste. J'avais prévenu, hein. Direct, je pense à toutes les améliorations QoL (quality of life) qui règlent un gros paquet de défauts exaspérants du 1. La possibilité de sélectionner des zones entières à creuser, plutôt que de devoir cliquer sur chaque case l'une après l'autre. Ouah ! Ce gain de temps ! Ce soulagement pour notre poignet et pour notre pauvre souris ! Même chose pour l'installation des salles. On drag and drop, et bam ! Tout se fait d'un seul coup. Merci infiniment ! Autre point tout aussi indispensable : l'apparition du mana, qui sert désormais à lancer les sorts (et faire fonctionner les pièges, mais c'est secondaire). Plus besoin de claquer son or pour tirer un éclair ou invoquer un imp. Eh, les devs qui ont pensé à ça, j'vous aime putain !
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) Xdq9aPo
Une salle tout entière bâtie en deux clics, la kiffance suprême.


Voilà pour les deux features les plus importantes. Je note aussi l'amélioration possible de tous les sortilèges via les recherches. Contenu à la limite du factice, mais contenu supplémentaire quand même. Si j'avais pu, j'aurais foutu cinq niveaux d'upgrades aux sorts, moi. Les Sorciers n'auraient pas mis un pied hors de la bibliothèque de toute une partie. Autre chose, capturer plus de portails (les lieux d'où apparaissent les créatures) augmente notre limite maximum de troupes. Bordel, qu'est-ce que ça me frustrait dans DK1, où en posséder plusieurs ne servait strictement à rien. Enfin, le mode My Pet Dungeon, qui offre une expérience à 100% sandbox, où le joueur choisit ses objectifs, quand et par qui il se fait attaquer (voire jamais attaquer du tout).
J'aimerais juste m'attarder cinq minutes sur le système d'évolution des créatures. Comme pas mal de monde (ou pas en fait, je me base surtout sur l’avis d’un seul pote à moi), j'ai d'abord trouvé super nul qu'on ne puisse pas entraîner des créatures au-delà du niveau 4 dans la salle prévue à cet effet. Contrairement au premier DK où on oubliait nos bestioles dedans jusqu'à ce qu'elles en ressortent au pic de leur forme (le niveau 10, quoi), on accède désormais aux niveaux 4 à 8 en faisant s'affronter nos sujets dans une arène. Cela requiert une certaine micro-gestion pour ne pas les laisser crever dedans, après avoir pris trop de mandales. Pour les niveaux 9 et 10, seul le combat contre de vrais ennemis permet d’y accéder (taper sur des adversaires à des niveaux plus bas fait aussi monter l'xp, encore heureux). Plus le temps avance, plus je trouve cette limitation intéressante. Même s'il y a un côté contenu un peu superficiel là aussi, ça crée un attachement supplémentaire aux unités qu'on parvient à faire grimper à des niveaux élevés. Dommage d'avoir juste viré un petit détail que j'adorais dans le 1 : les unités qui grossissent en prenant des niveaux. Parfois ça cassait leur maison, qui grossissait aussi et se retrouvait trop près d'une autre. Et voilà que ça se tape dans l'antre pour un conflit de limites de propriété. Huhu trop marrant. Vu la tronche des individus, étonnant que ça n'arrive pas plus souvent. À noter aussi dans cette mécanique propre à DK2, les imps progressent en creusant, en capturant des cases et en peignant les murs. Les chercheurs s'améliorent en étudiant à la bibliothèque. Les ouvriers gagnent en street cred lors de la fabrication des portes et des pièges. Jusqu'au fameux niveau 4, évidemment, mais juste trop cool, quoi.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) YQXbGfy
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) MyeiLdi
La mignonne salle d’entraînement et la redoutable arène. OK j’apprécie.


Voilà pour ce que le 2 fait mieux que le 1. 25% de l’article complet, en comptant le titre et l’intro. Brace yourselves, je passe en mode hater.


Pour critiquer DK2, je ne sais même pas par où commencer. Alors, un peu arbitrairement, je vais parler des graphismes, et plus particulièrement le passage à la 3D intégrale. Et jpp de voir l'argument "mais il fallait bien suivre la mouvance du moment" sorti à chaque fois. Certes, le terrain s'affichait déjà en trois dimensions dans le premier Dungeon Keeper (ça devenait même assez joli si on activait l’accélération 3D, moyennant la possession d’une carte graphique capable de le faire), mais les unités restaient en 2D. Et si leurs sprites pouvaient piquer les yeux si on s'approchait un peu trop, et bah la suite a réussi à faire pire. Dans le sens où ça devient encore plus moche, encore moins détaillé, et ça perd toute trace de charme. Et pour les salles, l'effet paraît moins flagrant mais tout aussi délétère. D'accord, d'un point de vue strictement visuel, ça semble souvent réussi, notamment avec un peu plus de diversité de mobilier. Mais pareil que pour les créatures, cela se fait au détriment d'une identité qui me paraît bien plus importante qu'une jolie roue d'écartèlement et un mannequin d'entraînement. En fait, si on n'avait que l'image et pas le son, un seul des deux jeux réussirait à faire comprendre qu'il ne se prend pas au sérieux. Dungeon Keeper 1, évidemment. Dans le 2, tout devient plus réaliste, mature (encore que… ça dépend quoi), emmerdant, au final.
Second énorme point noir de mon point de vue : le bestiaire. Alors oui, parmi les nouveaux arrivants, j'apprécie notamment l'ange noir pour sa puissance doublée de ses aptitudes nécromantiques. Le gobelin ? M'en fous, il n’apporte rien. L'elfe noir ? Pitié non ! Impossible de faire plus insipide. Le voleur ? Il faisait partie des gentils humains avant, ce qui faisait sens vu que… bah c'est un humain. Et il fait pâle figure à côté du dragon ou de… Attendez. Où est le dragon (et sa version inférieure, le démon avorton) ? Plus là ? Parti ? Cancellé par les développeurs ? Mais QUOI ? Je fais toujours partie des premiers à râler parce qu'on voit trop de dragons dans les jeux vidéo, mais s'il y en a bien un que je trouvais classe et que je voulais garder, c'est celui de DK1. Quel genre de raclure de lead game designer a annoncé : "On va virer les dragons de notre jeu médiéval fantasy, il se vendra mieux." Et que personne n'a appelé les flics, en plus ? Au moins il reste d'autres valeurs sûres, comme les trolls, ou les orcs. Ah bah non, plus d'orcs non plus, tiens. Enfin des orques, écrits pareil que les cétacés (pour aucune raison). Mais pourquoi ? Ils avaient tellement la classe en plus, avec leur peau rose foncé et leurs cheveux caca d'oie. Des genres de Trump tout fâchés qui n'auraient pas mangé trop de burgers, mais qui auraient cassé beaucoup plus de bouches. Quoi de plus parfait pour agrémenter un jeu se voulant drôle et flippant à la fois ?
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) SrvPBpm
Adieu, mon pauvre dragonnet ! Admirez la prestance du truc, quoi.


[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) XLiAo4I
L’Orque et sa démarche impeccable de pochetron républicain.


Mais ça ne s'arrête pas là ! Bien que la mouche existe encore sous forme de luciole, quid du scarabée et de l'araignée ? Portés disparus. Virés du casting. Euh… à cause du même débile qui a tèje le dragon ? Parce que quoi ? Il avait peur des arthropodes ? Pas assez badass, les invertébrés ? Ça coûtait quoi de les garder ? Même chose pour la tentacule, sorte de petit quadrupède mou et un peu gluant, mais tout mignonnet (et très utile en fight avec son aptitude de freeze). Alors, il y avait trop de mollusques aussi ? C'était ce genre de bestioles qui rendaient l'univers de DK1 si attachant, bordel ! Elles proposaient une diversité qui allait bien au-delà des démons et des méchants classiques. Et le cerbère, on en parle de son éviction ? Aucune excuse de l'avoir dégagé, lui, vu qu'il garde un peu les enfers, à la base. Enfin, coup de grâce ultime, avoir remercié le fantôme, la créature qui apparaissait via les sacrifices dans la salle de torture. Non seulement cela retire une fonction ultra thématique à cette pièce, mais en plus supprime une unité iconique, autant de par sa nature de mort-vivant que ses compétences magiques sur-abusées. Un donjon sans fantôme, ça fait pas mal baisser la valeur foncière quand même. Et ça le prive d'un support de choix pendant les bagarres. Mais je ne vais pas analyser les diverses stratégies des deux Dungeon Keeper maintenant, j'en ai pour vingt pages de plus (et je n'en ai pas la moindre foutre idée). Imaginez juste Command & Conquer sans tank mammouth (le dragon), sans tourelle lance-missiles (l’orque) ou sans tank furtif (fantôme). Vous y jouez, vous ? Pas moi. OK, les comparaisons sont limites, mais ça ne change rien au problème.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) HJLpHDo
La liste des créatures disponibles dans DK1. Si on gratte la pellicule de mocheté, une jolie brochette de diversité.

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) GOvVspV
DK2 se paie le luxe d’avoir une créature de moins que son aïeul. Facepalm ultime. Et encore, Horny ne compte pas dans le 2.


Alors OK, un patch du second opus a rajouté une unité méga classe en la personne de la Maiden (connais pas le nom français, matriarche ?), femme araignée qui aurait tout à fait eu sa place dans la ménagerie bigarrée de DK1. Waouh ! Autre chose qu’une humaine ! Enfin à moitié. INCROYABLE ! Mais à part elle, les autres bestioles du 2, elles servent à quoi, à part se décliner en la même version plus ou moins bourrine de deux ou trois clichés ? Que des trucs anthropomorphes qui tapent plus fort que leur voisin, l'éclate totale ! Le mec en charge du bestiaire devait détester les non-bipèdes, en vrai. Aurait-il fini par dégager le démon bilieux, si personne ne l'avait empêché ? Abruti, va. À cause de lui, le jeu a perdu toute sa facette monstrueuse, autant dans l'aspect flippant qu'amusant. Les animaux et autres créatures chelou du premier donnaient un côté punk à chien (à trois têtes) trop bienvenu, moins aseptisé. Qui a envie d'incarner une engeance du mal aseptisée ? Voilà qui la fout assez mal pour un titre qui joue à fond sur l’aspect drôle et méchant. Même la Dark Mistress et le Warlock, déjà bien assez humains comme ça dans le premier opus, ont reçu un lifting pour les humaniser encore plus (et sexualiser, dans le cas de la Mistress, parce que ça doit vendre des jeux de montrer des boobs et des culs). Là tout de suite, j’ai envie de blâmer Electronic Arts, qui a littéralement flingué Bullfrog en les rachetant (aussi parce Molyneux et son énorme melon ne supportait pas de ne plus se situer au sommet de la hiérarchie, d’accord).
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) NGaOMY2
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) EWWRIMh
Désolé, je préférerai toujours un cerbère qui pisse sur les cadavres qu’une meuf qui ne sert qu’à émoustiller les incels.


Côté héros, on nous sert à peu près la même sauce. Exit le samouraï et la prêtresse, sans doute trop “exotiques”. On les remplace par un garde ultra basique armé d'une lance, et le même garde (nommé garde royal, lol) juste un peu plus puissant. Oh oh oh, un bon point pour la fadeur ! Et puis j'ai vu que ça parlait beaucoup d'unités d'élite dans DK2. Des sortes de héros uniques plus destructeurs que leurs homologues classiques. Euh, bah ça existait déjà avant. Juste on devait les placer manuellement dans les niveaux via l'éditeur de cartes, et on les trouvait dans les scénarios spéciaux de l’extension, si je ne me trompe pas. La seule nouveauté du 2, c'est de permettre au joueur d'attirer ces individus via les portails, mais en construisant des motifs de salles tellement alambiqués qu'on les revendra aussitôt le personnage récupéré. Et bien sûr, à nous de deviner de quels templates il s'agit, sans aucun indice ni rien.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) AzNdWV7
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) WM9wFwt
Pareil, douze héros pour DK2, contre treize pour DK1, et ce en comptant les quasi doublons du second opus.


Et pour conclure de manière magistrale ce volet sur les créatures, accueillons le traitement réservé à Horny avec des litres de gerbe. Le Grand Cornu, aka The Horned Reaper, aka Horny, aka le démon le plus vénère et le plus coolissime du jeu, dont la tronche sert d'image de couverture sur les deux boîtes, argument de vente à lui tout seul… et bah il n'existe quasiment plus dans DK2. L'unité rendait parfois fou avant, tant elle coûtait cher (autant à entraîner qu'à rémunérer), tant il s'avérait compliqué de la garder heureuse, de l’empêcher de détruire votre donjon et d’en assassiner tous ses habitants. Mais dans la suite, les crétins de chez Bullfrog l'ont transformé en simple sort d'invocation temporaire. Vous summonez le gars, il bute quelques ennemis et il disparaît, sans qu'on ne puisse interagir d'une quelconque façon avec lui. Et encore, ça n’arrive qu’une fois tous les six ou sept niveaux de campagne ! Sinon, il apparaît juste pour signifier que vous avez gagné le stage actuel. Qu'est-ce que c'est que cette idée à la con ? Et puis sa trogne, quoi ! OK, le selfie du démon de DK1 dépasse les limites de la mocheté acceptable. Mais il était surtout quoi ? Drôle et méchant ! Eeeeeh ouais ! Son successeur, beaucoup trop réaliste, et avec des yeux d'humains… beurk. Ça tombe à plat. Surtout quand sur la boîte, on l'affuble d'une Maîtresse Noire SM bondage en string et soutif de latex, ce qui lui retire tout charisme à elle aussi. Finie la démone folle furieuse, place à la bonnasse qui fait chauffer les calbutes. Rebeurk. Remarque, dans les commentaires Steam sur War for the Overworld (la suite spirituelle des DK), j’ai bien vu un mec dire en point négatif : “dommage que les succubes soient moins sexy que dans Dungeon Keeper 2”. Comme quoi… y avait un public.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) A0oyZzr[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) KCjNwI8
Franchement, qui peut bien préférer le rougeaud gros beauf de droite au démon malade mental de gauche ?


On en revient aux graphismes trop réalistes et chiantissimes évoqués au début. Théorème pouvant s'appliquer à la lettre pour les sons. D'accord, j'exagère un peu. Dans Dungeon Keeper 1, pas mal de ces sons servaient pour plusieurs unités différentes, avec une simple variation de pitch pour essayer de nous embobiner. Mais ça fonctionnait quand même du feu de [s]dieu[/s] diable. Et dans Dungeon Keeper 2, j'ai quand même retrouvé la drôlerie que je cherchais désespérément, via les cris des Trolls notamment. Ou les squelettes à la rigueur. Mais la plupart du temps, oh là làààà le manque d'inspiration ! Les Maîtresses Noires, encore elles, lâchaient des hurlements aussi ridicules qu'hilarants en 1997. Elles nous faisaient comprendre à quel point elles étaient tarées, donc dangereuses, donc à affronter avec prudence. Leurs consœurs de 1999 se contentent de gémir de façon lubrique. Et passé le semi-trouble ressenti en conséquence (j'avais à peine quinze ans la première fois que j’ai entendu ça, une feuille morte pouvait me troubler à cet âge-là), bah ne subsiste qu'un banal sentiment d'indifférence.
Dungeon Keeper - Mistress


Dungeon Keeper 2 - Mistress

Alors, y en a combien parmi vous qui tombent dans le piège graveleux de DK2 ?


Dungeon Keeper - Troll


Dungeon Keeper 2 - Troll

Et pour le Troll ? J’avoue il y a débat.


Dungeon Keeper - Humain


Dungeon Keeper 2 - Guard

La voix débile du garde de DK2 qui rivalise avec les cris furieux des héros de DK1


Aux commandes de la B.O. pas de Russell Shaw ! Oh mince. Mark Knight le remplace, puisque Russell a quitté le navire en même temps que Peter Molyneux, pour le rejoindre chez Lionhead Studios. Maintenant que je le sais,  ça me fait très bizarre d’entendre les sonorités des musiques du 1 dans les musiques du 2. Remixées, transformées, mais on les reconnait bien quand même. Pas sympa de piquer le taf d’un mec qui a démissionné à cause du climat pas ouf qui régnait dans la boîte. Les deux intros se ressemblent un peu aussi. J’imagine que la seconde s’inspire pas mal de la première, mais ajoute des sons electro pour faire plus “moderne”. Il faut suivre la tendance du moment sans réfléchir, comme pour le passage à la 3D intégrale. Là aussi ça gâche un peu tout pour moi. Le morceau reste écoutable, je ne le trouve pas nul, mais j’ai l’impression d’explorer un labo secret en l’an 3000, pas de creuser des galeries pour fricoter avec des démons au moyen-âge. Pour le reste des compos, même topo : toujours ces ajouts de son électroniques à outrance. Et même pendant les combats, les phases deviennent beaucoup trop rythmées pour ce genre de jeu. On se rapproche limite de la Drum’n Bass, là. Oh, on joue à Tekken ? À Wipeout ? Nan, je crois pas, nan. Au total, on se voit gratifiés de trois morceaux in-game (sans compter l’intro, et les musiques de victoire / défaite). Hum. OK, ils durent tous une vingtaine de minutes, phases de fight comprises, mais ça fait un peu juste. Je vous mets au défi de les différencier, en plus, parce que perso, je n’ai pas réussi. Là encore, ça s’écoute très bien. Mais toujours dans le cadre de la comparaison avec le premier DK, bah ça ne joue pas dans la même cour du tout.
Dungeon Keeper - Intro


Dungeon Keeper 2 - Intro

Je vous laisse juger de la différence entre les deux intros. Vous avez le droit de préférer la seconde, juste ne me parlez plus jamais ensuite.


Tout ça pour dire que l'humour dans DK2 reste omniprésent, mais frappe avec beaucoup moins de subtilité. Il verse souvent dans le basique de chez basique, quand il ne se vautre pas dans la beauferie la plus crasse. Rien qu'en regardant les cinématiques d'intro, on a capté le gouffre qui sépare les deux jeux. Dans la première, on n’entend pas un mot, on nous transporte aux côtés d'un preux chevalier parti occire de viles bestioles, massacre quelques trolls en se prenant pour un ouf. On y croit, jusqu’à ce qu’il se fasse ridiculiser par un démon bilieux… et décapiter par le Horned Reaper en personne, qui sort de nulle part. Surprise totale, jump scare réussie. Scène servie avec un titre de rock lourd et ténébreux absolument parfait. Presque du niveau de Hell's March de Red Alert, je vous jure. On ricane avant de s'incliner devant tant de classe, et de rester subjugué face à un équilibre si impeccablement trouvé entre peur, violence et dérision. Dans la seconde, le faux Horny aux yeux d'homo sapiens apparaît direct en grommelant comme un vieux facho édenté. On jurerait le nain et le magicien sortis d'une vieille bd franco-belge de mauvaise facture, et le chevalier habituel fait le pitre avant de se faire envoyer rayer le plancher sur cent mètres. On tape en plein dans l'humour potache et grotesque, qui en fait des tonnes pour espérer réussir une blague. Et encore, certaines cutscenes font bien pire que l'intro (celles avec la Mistress en tête). Tandis que dans DK1, tout s'enchaîne avec une fluidité de dingue. Rien de forcé. Sujet maîtrisé à 100%.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) T17ivZ1
MUEHMUEHMUEH ! Le redoutable Horny débarque pour récupérer le cristal en fin de partie… rien d’autre. Tu parles d’une clim.


Parmi les autres détails les plus horripilants selon moi, parlons vite fait des murs. Pourquoi les avoir rendus toujours destructibles, même une fois renforcés ? Rendant par la même occasion obsolète le sort le plus galère à obtenir dans DK1, et qui servait justement à péter une case de mur "peint" par un imp. Je disais peint, moi, ouais, vu que ça créait de jolis motifs quand les lutins terminaient la fortification. Franchement les mecs. Si vous vouliez limiter le sentiment de forteresse imprenable, y avait d'autres moyens de procéder, quoi. Juste faire en sorte que le joueur ne puisse jamais fermer complètement son donjon, par exemple. Mais là, à quoi bon se façonner un royaume ultra classe et bien protégé, si au final n'importe quel abruti peut entrer où il veut dedans ? Je sais pas, mettez un poil plus de restrictions ! Genre des renforts de murs plus solides que seuls des Nains de niveaux plus élevés peuvent percer ! Nan ? Le nouveau piège barricade ne sert alors plus qu’à reboucher les trous qui apparaissent de partout dans notre joli donjon. Une corvée supplémentaire pour rien.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) VqukSun
Et voilà ce qui se passe quand on habite dans un gruyère. Le casino se retrouve envahi de crétins ne respectant pas le dress-code qu’on doit virer à coups de pompe.


Et alors, autant on vante souvent les bonnes idées de salles de Dungeon Keeper 2, comme l'arène ou le casino (moi aussi j'aime bien), autant on ne s'offusque pas assez de la disparition de la salle d'enrôlement. OK, elle méritait quelques ajustements ; au moins pour ne pas virer au calvaire suprême de devoir mettre toutes ses troupes dedans. Ceci pour ne pas risquer de se les faire piquer par les joueurs ennemis (qui font de même, évidemment). Mais quoi, quelques ajustements, ça demande trop de réflexion ? Ça demande de la nuance, alors on dégage tout ? Ce genre de mentalité fait saigner mon petit cœur déjà très sec. Et tiens, même si j'admire l'effort réalisé pour rendre certaines pièces plus interactives (comme la salle d'entraînement qui se dote de cibles mouvantes, par exemple), le fait qu'on perde la même chose dans d'autres me laisse coi de stupeur. Nan mais la salle de torture dans le 1, elle proposait au moins dix animations différentes en fonction de qui était envoyé dedans. Pourquoi avoir tout uniformisé dans le 2 ? Dans un jeu où on prône la créativité dans la cruauté, ça la fout mal. Ouais. Je dis souvent ça la fout mal.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) CdG0ZKf
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) G2dRlqt
Trop cool la nouvelle salle de tort… ouais nan en fait y a rien à voir.


La liste peut s'étirer en longueur pendant encore un bon moment. Concernant les combats, je trouve ça toujours aussi bordélique. Mais un peu mieux du fait que chaque corps tombé au sol mette désormais un petit temps avant de crever pour de vrai. Ça nous donne une seconde chance de sauver une unité qui nous tient à cœur, ramassée par un imp et remise dans son antre. Par contre, WTF les cinq secondes de stun quand on lâche des créatures par terre depuis notre main divine ? À quoi sert cette feature, à part à juste rendre le jeu moins cool, sans aucune contrepartie ? Les chefs de projet avaient juste un QI de 120, mais à eux tous réunis, je ne vois pas d'autre explication. Ah, et plus personne ne peut traverser la lave, désormais. À part les seules Salamandres. Dans le premier, tout le monde pataugeait dedans sans scrupules. En crevant plus ou moins vite (sauf ces badass de dragons évidemment), mais en y allant quand même de bon cœur. Pourquoi retirer toujours plus de libertés, et faire croire à du progrès, hein ? On dirait un programme présidentiel de droite (et de centre, et de gauche modérée, huhuhu).
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) M6PLiXN
Yep, les bastons, on n’y comprend toujours que dalle.


Bon. Je me rends compte que j'ai été un peu trop méchant. Il reste encore deux ou trois trucs mieux foutus dans DK2. D'accord, un truc et demi : le fonctionnement de l'atelier, et plus précisément des pièges. Ça m'a toujours énervé dans le premier jeu, de devoir poireauter pour obtenir le piège ou la porte espérée. Eh ouais, pour ceux qui ne savent pas, on n'avait aucun contrôle sur ce qui se tramait dans cette pièce. Dans un souci d'ordre et d'harmonie (lol), nos larbins faisaient en sorte qu'il existe autant d'exemplaires de tous les objets possibles à produire. Du coup, il fallait un atelier immense pour pouvoir poser trois portes magiques, quoi. Le second opus a au moins permis que l'on choisisse ce que l'on voulait fabriquer, juste en respectant l'ordre chronologique dans lequel on a marqué les cases que l'on souhaite garnies d'un piège ou d'une porte. Merci, la base en fait. Et puis, donner une barre de vie aux pièges comme pour les portes (et les créatures), ça paraît plus logique dans ce contexte de jeu précis. Quelle galère de perdre huit imps sur un piège éclair qui refuse de se désamorcer dans DK1 ! Voilà, enfin on a capturé la case sur laquelle il se trouvait. Ouffe, merci la RNG chelou du truc. Non, envoyer dix anges noirs taper sur un piège canon, bien plus marrant ! Et dernier petit point, je peux rajouter les secrets cachés à travers les maps et que l'on découvre au détour d'un creusement de galerie, un peu plus nombreux et diversifiés dans le second opus. J'avoue. Mais pfffffff, consolation maigrichonne pour tout ce qu’on perd. Ah si, il y a la mécanique de peur, qui détermine si des créatures fuient devant un ennemi trop puissant, ou au contraire se jettent dans le tas, galvanisés par l’effet de groupe. Sauf que voir ses larbins qui détalent, ça ajoute juste un obstacle supplémentaire à une expérience fluide et jouissive. Donc non, ça compte pas.
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) 7gxusot
Calme-toi le moine, moi aussi j’ai envie de claquer le beignet des crétins de chez EA.


Pour conclure, je partage un peu le même avis que certaines critiques de l'époque, qui reprochaient à Dungeon Keeper 2 de ne pas apporter grand chose d'autre que quelques améliorations QoL au premier. Je pense qu'en 1999, on pouvait encore tolérer qu'une suite ne fasse pas beaucoup plus que son modèle, tant qu'elle le faisait un tout petit peu mieux. Et pour moi, DK2 ne fait pas un peu mieux, il fait un peu moins bien. Pour chaque avancée sur le plan du gameplay ou de l'ergonomie, il recule d'au moins autant sur l'ambiance et le charisme. Ça reste un très bon jeu, mais uniquement pour ceux qui n'ont pas connu le 1 avant. Ou ceux l'ayant juste survolé. Et aussi pour ceux qui n'idolâtrent pas le 1 comme moi, d'accord. Pour tous les autres, Dungeon Keeper 2 ne mérite pas mieux que le statut de suite pas ouf, aux bonnes idées complètement éclipsées par les mauvaises. Avant d'écrire ça, j'ai pris le temps de me rassurer sur ma santé mentale, en lisant que pas mal de monde partageait cet avis. À des degrés divers et sur différents aspects, mais quand même. En vrai, à choisir entre construire mes salles en trois secondes pour y enfourner des créatures ultra cheums et sans âme, et galérer sur chaque case du jeu, mais pour y voir évoluer des bestioles ultra attachantes, je choisis la seconde option sans hésiter. Hier, aujourd'hui, demain, je joue à DK1. Pas moyen de me réinfliger le 2, même sous la torture (sans espoir de devenir un fantôme, en plus).
[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) TusGtdN


Dernière édition par Paulemile le Mer 10 Jan 2024 - 9:35, édité 1 fois
Paulemile
Paulemile
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 38
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 11/04/2023

jeff buckley, VieuxBouz1 et Kristof offrent 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) Empty Re: [FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC)

Message par Kristof Mer 6 Déc 2023 - 22:20

Je viens de recuperer le remake (amateur) moderne du 1er. J'ai pas encore beaucoup jouer (je connais que de nom ces jeux).
Kristof
Kristof
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1857
Age : 50
Localisation : Narbonne
Date d'inscription : 16/04/2013

http://www.dk-games.com/CK/Collection/Welcome.php

Paulemile offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) Empty Re: [FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC)

Message par François Jeu 7 Déc 2023 - 3:15

Toujours été intrigué par cette série, sans jamais m'y mettre. Le seul jeu du même genre que je connaisse vraiment est Devil's Deception, sorti sur playstation en 1996. Beaucoup plus simple dans ses possibilités (architecture imposée, quelques pièges seulement et de rares alliés à disposition) et bien moins frénétique dans son action que les Dungeon Keeper, le jeu repose beaucoup sur son ambiance dark fantasy et ses PNJ bien caractérisés. Très important ça : ce n'est pas la même chose de tuer/capturer/métamorphoser une simple cible random, que de s'en prendre à son assassin ou à un proche (voir l'ancienne fiancée du héros que l'on peut transformer en succube Mr. Green )

Un bon souvenir donc, et sans doute un petit succès pour Tecmo vu que la licence compte tout de même cinq jeux. N'empêche que tu as relancé mon intérêt pour Dungeon Keeper, malgré tes réserves sur ce second titre ^^
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Paulemile offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

[FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC) Empty Re: [FAUSSE NOSTALGIE] Dungeon Keeper 2 (PC)

Message par Paulemile Jeu 7 Déc 2023 - 9:21

Kristof a écrit:Je viens de recuperer le remake (amateur) moderne du 1er. J'ai pas encore beaucoup jouer (je connais que de nom ces jeux).
Un remake amateur de DK 1 ? Oh, ça m'intéresse, ce truc ! Tu parles de KeeperFX ? J'ai déjà jeté un oeil dessus, mais je n'ai jamais franchi le pas.

François a écrit:Toujours été intrigué par cette série, sans jamais m'y mettre. Le seul jeu du même genre que je connaisse vraiment est Devil's Deception, sorti sur playstation en 1996. Beaucoup plus simple dans ses possibilités (architecture imposée, quelques pièges seulement et de rares alliés à disposition) et bien moins frénétique dans son action que les Dungeon Keeper, le jeu repose beaucoup sur son ambiance dark fantasy et ses PNJ bien caractérisés. Très important ça : ce n'est pas la même chose de tuer/capturer/métamorphoser une simple cible random, que de s'en prendre à son assassin ou à un proche (voir l'ancienne fiancée du héros que l'on peut transformer en succube Mr. Green )

Un bon souvenir donc, et sans doute un petit succès pour Tecmo vu que la licence compte tout de même cinq jeux. N'empêche que tu as relancé mon intérêt pour Dungeon Keeper, malgré tes réserves sur ce second titre ^^

Ah, connais pas Devil's Deception, mais oui l'ambiance c'est primordial dans ce genre de jeux. C'est ce qui fonctionne très bien dans DK1 pour moi, et pas dans le 2, entre autres.
Content de t'avoir donné envie de jouer à Dungeon Keeper en tout cas ^^
Si tu ne connais pas du tout, commence peut-être par le deux, du coup. Le gameplay te rebutera moins, et tu ne seras pas bloqué par la nostalgie du 1.
Paulemile
Paulemile
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 203
Age : 38
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 11/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum