GAMOPAT
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Nolan, le débat

+10
Solon Jee
toyafr
Paradis
Mbx
Red link
lessthantod
eraserhead
dav1974
last.wave
drfloyd
14 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 9:24

Solon Jee a écrit:Pour 2001, je sais pas, au pif un monolithe extra terrestre qui donne l’intelligence aux espèces?  Un ordinateur avec une conscience? La fin qui est mindfuck?


Le monolithe est une techno extraterrestre, elle tente d'orienter la pensée des etres primaires, oui mais en quoi c'est choquant ?

L'ordinateur n'a pas de conscience, c'est un ordinateur, il simule la conscience.

La fin, qu'est ce qui est absurde ???

drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Nombre de messages : 182355
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 9:31

Solon Jee a écrit:
Maintenant si le concept de voyage dans le temps n’est pas satisfaisant pour certains, c’est normal, mais c’est un peu de votre faute car vous en demandez trop. On est pas sur quelque chose de scientifiquement possible (du moins selon les connaissances actuelles) et on ne sait pas se sortir de certains paradoxes fondamentaux. Lisez Le Voyageur Imprudent de Barjavel et vous verrez. Pareil pour Retour vers le Futur, à la fin du 1 tout le monde change sauf Marty qui reste le même malgré avoir grandi dans une famille différente (riche, éduquée) et il a quand même la même nana...


Le concept du voyage dans le temps nécessite de la réflexion de la part du spectateur, mis du coup on se rend vite compte que tout est impossible, pas crédible, avec des tas d'incohérences.... C'est impossible à gérer de toute façon.

Le syndrome de Terminator... Je crois que le terme est connu ? Le scénario est totalement impossible, meme si le voyage dans le temps était possible. Nolan s'y est aussi cassé la gueule dans Interstellar avec une boucle temporelle impossible.

Je ne supporte plus ce genre de film.

Après c'est parfois mieux géré, comme dans L'Armée des 12 singes, mais c'est en apparence....

Ok, ne pas trop réfléchir, regarder comme du pop corn, mais si tu ne réfléchis pas, tu ne comprends pas le film....

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 9:36

Solon Jee a écrit:
Nolan est différent dans le sens ou il n’est pas artistique, mais on est un cran au dessus des blockbusters de base type Fast n Furious ou Marvel. Au moins chez ce type, il y’a un concept initial, et il brode dessus. Et c’est pour moi l’essence de la bonne SF: le fameux « on disait que » et ensuite on explore. Après c’est plus ou moins réussi selon les films: certains sont de franches réussites et d’autres non:  Interstellar est terni par son finish à chier et regarder Tenet c’est comme demander à un daltonien bourré de faire un rubixcube.


Oui toujours de bons concepts, de bonnes idées, mais il brode dessus pour en faire du pop corn pour le spectateur americain qui veut du sensas'... il faut un effet "whaouu" à la fin.... un effet "Nolan est trop fort, ce type est un génie, j'ai rien pigé !", il faut viser l'audimat.... 

Interstellar aurait pu etre un sacré chef d'oeuvre si il n'y avait pas insérer ses conneries de boucles temporelles...

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 9:53

Tu abordes les choses de manière trop brute - les choses ne sont pas noires ou blanches, il y'a du gris et de la nuance. 

Le fait qu'il y'ait un paradoxe sur les voyages dans le temps n'empêche pas de créer des oeuvres à partir de ce concept. Se refuser à le faire serait dommageable. Le paradoxe du grand-père (théorisé par Barjavel) ne peut pas être dépassé à l'heure actuelle, mais ça n'empêche pas T1 ou T2 d'être de super films. Parceque si on commence à se prendre la tête la dessus, on en a pas fini. Comment les survivants du futur de Terminator font pour manger? Comment les humains de Zion dans Matrix font pour grandir normalement sans soleil? Partir dans cette voie c'est une impasse, c'est stérile. 

Généralement le problème des films qui abordent ce concept c'est pas tant le concept que l'exécution. 

Et ces films peuvent malgré tout faire réfléchir. Si l'on accepte que certains aspects soient incompréhensibles ou impossible, on peut quand même engager une réflexion. Sur T1, T2 ou Matrix: notre rapport au réel, notre dépendance à la robotique, le futur de l'IA, le concept d'exploitation, etc etc. Ca n'en fait pas des films intellectuels ou prétentieux, mais je soutiens que, malgré leur statut de films de divertissement, parce qu'ils s'appuient sur des bases intéressantes et posent en fond des questions assez profondes, ils résonnent chez les spectacteurs et ils deviennent cultes. 

Moi c'est ça que je trouve intéressant, c'est que malgré certaines incohérences ou erreurs, les films puissent stimuler ton imagination et ton intellect. Je me répète, Inception c'est pas du Emmanuel Kant, mais peut être que ça va initier certaines personnes aux rêves lucides, et donc par extension à la neuroscience, à la psychologie...j'extrapole, mais dans l'idée tu comprends. 

Pour en revenir sur 2001, tu défends ces idées car tu les juges crédibles ou potentiellement réalisables. D'autres peuvent te dire que si on y réfléchit deux minutes, une techno extra terrestre qui donne de l'xp aux espèces pour qu'ils aient pas à farmer pendant 10 millions d'années, ou que cette même techno te fasse passer au stade ultime de l'évolution et traverser l'espace temps façon Adibou Pro Edition uploadé dans ton cerveau, c'est pas crédible et ça les sort du film, ça se base sur du rien, aucune espèce de début de preuve scientifique..ça n'est pas mon cas: c'est audacieux, et j'apprécie.
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 9:56

drfloyd a écrit:
Solon Jee a écrit:
Nolan est différent dans le sens ou il n’est pas artistique, mais on est un cran au dessus des blockbusters de base type Fast n Furious ou Marvel. Au moins chez ce type, il y’a un concept initial, et il brode dessus. Et c’est pour moi l’essence de la bonne SF: le fameux « on disait que » et ensuite on explore. Après c’est plus ou moins réussi selon les films: certains sont de franches réussites et d’autres non:  Interstellar est terni par son finish à chier et regarder Tenet c’est comme demander à un daltonien bourré de faire un rubixcube.


Oui toujours de bons concepts, de bonnes idées, mais il brode dessus pour en faire du pop corn pour le spectateur americain qui veut du sensas'... il faut un effet "whaouu" à la fin.... un effet "Nolan est trop fort, ce type est un génie, j'ai rien pigé !", il faut viser l'audimat.... 

Interstellar aurait pu etre un sacré chef d'oeuvre si il n'y avait pas insérer ses conneries de boucles temporelles...


Il faut faire des compromis. Si tu pars trop dans la niche et dans du hard SF, pas sur que tu atteignes ces chiffres d'entrée. 
Regarde Blade Runner, c'est un chef d'oeuvre, mais c'est aussi un bide. Il est devenu culte, mais il n'a pas l'aura populaire d'un Jurassic Park. Pareil pour Akira. Si tu vas trop loin, tu perds l'équilibre et tu t'arrêtes après un tour de piste.
Curieux de voir comment Dune (qui est inadaptable à mes yeux) va s'en sortir.
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 10:15

Solon Jee a écrit:
Pour en revenir sur 2001, tu défends ces idées car tu les juges crédibles ou potentiellement réalisables. D'autres peuvent te dire que si on y réfléchit deux minutes, une techno extra terrestre qui donne de l'xp aux espèces pour qu'ils aient pas à farmer pendant 10 millions d'années, ou que cette même techno te fasse passer au stade ultime de l'évolution et traverser l'espace temps façon Adibou Pro Edition uploadé dans ton cerveau, c'est pas crédible et ça les sort du film, ça se base sur du rien, aucune espèce de début de preuve scientifique..ça n'est pas mon cas: c'est audacieux, et j'apprécie.

Alors deja c'est 2 millions d'années pour passer du stade singe à l'homme dans le film, c'est pas instantané Wink

Après oui l'homme fait face à une intelligence ET qui a des millions d'années d'avance et qui peut se dématérialiser... ce qu'ils appliquent sur Dave.

On peut trouver ça nul, mais il n'y a rien d'incohérent. Contrairement à Interstallar qui lui intègre un problème scénaristique avec sa boucle de causalité impossible.

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par xinyingho Sam 14 Aoû 2021 - 10:17

Encore un thread du doc où il veut prouver au monde que Nolan fait des mauvais films... Tu radotes, faut arrêter à un moment lol.

L'obsession de Nolan sur le concept du temps est ce qui pilote sa filmographie. La seule fois où il a traité d'un sujet classique, il s'est planté dans les grandes largeurs en faisant un film inintéressant (je parle de Dunkerque ici).

Nolan ne fait pas de films popcorn mais des films à concepts. C'est à partir d'un concept, d'une idée, qu'il ficelle un scénario non-conventionnel et des idées de mise en scène. C'est dans ce processus qu'il est brillant car il arrive à imposer à Hollywood la mise en place de concepts abstraits pour les mettre en images alors qu'Hollywood est dans une phase de prise de risque minimal avec le retour de franchises comme Star Wars ou la création d'univers connectés comme le MCU.

Un film popcorn est un film où tu ne réfléchis pas et où tu regardes les scènes d'action s'enchaîner. C'est vraiment le contraire des films de Nolan où on t'introduit un concept et on te présente au fur et à mesure différentes choses sur ce concept pour que tu t'interroges sur sa faisabilité, ses tenants et aboutissements, ses implications.

Après, on peut ne pas aimer sa démarche ou tout le foin que ses fans en font (n'est-ce pas le doc Mr. Green) mais je trouve ça très rafraichissant dans le Hollywood complètement asceptisé d'aujourd'hui, où le film est juste un produit. Nolan essaye de faire dans l'originalité et arrive à faire de très bons films la plupart du temps pour moi.

Les films avec les boucles de temps impossibles ne me dérangent pas. Mais je comprends pas pourquoi cet argument reste le principal dans ce thread pour démonter les films de Nolan. Il n'y a que Interstellar qui tombe dedans. C'est juste un film sur une dizaine...
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4657
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 11:23

je n'ai rien contre Nolan, j'ai passé de bons moments au cinéma avec ses films, meme avec Interstellar en deconnectant mon cerveau (sauf que depuis Dunkerque il est devenu ridicule, avec Tenet il touche le fond)

J'ai une dent contre lui car il a repompé 2001 sans l'avouer, et on ne touche pas à mon 2001 comme vous le savez  
Mr. Green

Après sa daube TENET, je me demande comment il va rebondir

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par xinyingho Sam 14 Aoû 2021 - 12:23

Je vois pas où Nolan aurait pu pomper 2001. Il y a juste Interstellar qui reprend le concept d'odyssée dans l'espace mais c'est pas le 1er ni le dernier à le faire.

Pour moi, Tenet est loin d'être une daube. C'est juste que les personnages sont peu approfondis, résultant ainsi d'un film froid. C'est toujours plus dur de rentrer dans un film où tu ne connais pas les motivations du personnage principal et qui a l'air de tout faire de façon mécanique "parce que c'est le travail". C'est un problème très important dans Tenet mais ça n'en fait pas une daube.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4657
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Maskass Sam 14 Aoû 2021 - 13:32

La fin d'Interstellar peut s'expliquer de tas de manières différentes selon ce qu'en a perçu le spectateur, son interprétation. C'est une fin volontairement ouverte, qui nous laisse sur notre faim. Nolan aime bien laisser ses spectateurs un peu pantois.
Il y a des tas d'articles d'analyse de ce film, et il en ressort qu'il n'est pas aussi mal foutu que le doc le prétend.
Le tesseract est une représentation personnelle de Nolan d'un concept à la base impossible à représenter de façon simple, et auquel il s'est permis d'ajouter une dimension d'amour à la place d'une 4ème dimension d'espace afin que le spectateur comprenne mieux cette nouvelle dimension auquel il n'est pas habitué.
Que cette scène soit farfelue dans la façon dont elle est représentée, ce n'est pas ça qui m'a dérangé en tous cas. Au cœur d'un trou noir, la notion de temps et d'espace change, et Nolan livre ici sa version imagée sous cette forme. C'est un parti pris.
Quant au voyage dans le temps dans ce film (on devrait même plutôt parler de voyage dans l'espace-temps), il reste relatif et il ne va que vers le futur, jamais vers le passé, ce qui évite de tomber dans de nombreux paradoxes.
Si tu n'as pas compris le film, Doc, c'est normal de ne pas l'aimer. Razz
Maskass
Maskass
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5672
Age : 43
Localisation : 76000
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 13:53

Tenet c'est compliqué quand même les mecs...c'est pas clair, pas engageant, c'est triste, les scènes d'actions sont compliquées...je l'avais vu en VO le mixage son était pourri je n'entendais rien...
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 13:57

Maskass a écrit:La fin d'Interstellar peut s'expliquer de tas de manières différentes selon ce qu'en a perçu le spectateur, son interprétation. C'est une fin volontairement ouverte, qui nous laisse sur notre faim. Nolan aime bien laisser ses spectateurs un peu pantois.
Il y a des tas d'articles d'analyse de ce film, et il en ressort qu'il n'est pas aussi mal foutu que le doc le prétend.
Le tesseract est une représentation personnelle de Nolan d'un concept à la base impossible à représenter de façon simple, et auquel il s'est permis d'ajouter une dimension d'amour à la place d'une 4ème dimension d'espace afin que le spectateur comprenne mieux cette nouvelle dimension auquel il n'est pas habitué.
Que cette scène soit farfelue dans la façon dont elle est représentée, ce n'est pas ça qui m'a dérangé en tous cas. Au cœur d'un trou noir, la notion de temps et d'espace change, et Nolan livre ici sa version imagée sous cette forme. C'est un parti pris.
Quant au voyage dans le temps dans ce film (on devrait même plutôt parler de voyage dans l'espace-temps), il reste relatif et il ne va que vers le futur, jamais vers le passé, ce qui évite de tomber dans de nombreux paradoxes.
Si tu n'as pas compris le film, Doc, c'est normal de ne pas l'aimer. Razz

mais le tesseract ne me gène en rien ! Tout comme le monolithe de 2001.

C'est le paradoxe impossible de la boucle Terminator qui me gène dans ce film.

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Maskass Sam 14 Aoû 2021 - 14:09

Moi je ne vois pas de paradoxe. Tout dépend de ce que sont les êtres du bulk qui auraient mis en place le trou de ver. Et chacun l'interprète à sa façon puisque rien n'est clairement expliqué. 
Humains du futur >>> oui ça créé une boucle, mais pas forcément, et pas forcément un paradoxe.
Extra terrestres >>> ça ne créé ni boucle ni paradoxe
Intelligence artificielle >>> ça n'en créé pas non plus
A mon avis, tu n'as rien capté au film. Mr. Green
Maskass
Maskass
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5672
Age : 43
Localisation : 76000
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 14:33

Maskass a écrit:Moi je ne vois pas de paradoxe. Tout dépend de ce que sont les êtres du bulk qui auraient mis en place le trou de ver. Et chacun l'interprète à sa façon puisque rien n'est clairement expliqué. 
Humains du futur >>> oui ça créé une boucle, mais pas forcément, et pas forcément un paradoxe.
Extra terrestres >>> ça ne créé ni boucle ni paradoxe
Intelligence artificielle >>> ça n'en créé pas non plus
A mon avis, tu n'as rien capté au film. Mr. Green

A la lumière des connaissances actuelles en physique, la notion de causalité empêche le voyage vers le passé. Donc il y'a un paradoxe du point de vue des lois fondamentales de l'univers telles qu'on les connaît aujourd'hui. Maintenant si la SF doit se plier à toutes les lois de la physique, on va se faire vite ch..
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par dav1974 Sam 14 Aoû 2021 - 14:37

Moi jsuis sur que la bébé de 2001 c'est Thomas Pesquet.
C'est tout ce que j'avais a dire.
dav1974
dav1974
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 10749
Age : 49
Localisation : Drome
Date d'inscription : 20/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par xinyingho Sam 14 Aoû 2021 - 15:34

Solon Jee a écrit:A la lumière des connaissances actuelles en physique, la notion de causalité empêche le voyage vers le passé. Donc il y'a un paradoxe du point de vue des lois fondamentales de l'univers telles qu'on les connaît aujourd'hui. Maintenant si la SF doit se plier à toutes les lois de la physique, on va se faire vite ch..
Toi, tu ne n'as pas compris les lois de la physique actuelle MDR

La causalité n'est qu'un principe que les physiciens s'imposent pour s'assurer que les théories donnent bien des solutions plausibles. Mais la causalité n'est absolument pas une loi, c'est un postulat que les scientifiques s'imposent à priori de toute construction mathématique. Pourtant, aucune loi physique n'impose la causalité ni ne l'explique, en tous cas pour l'instant.

Je dis aucune loi physique. Enfin si, il existe une seule et unique loi : la 2de loi de la thermodynamique, traitant de l'entropie. Mais il n'y a pas d'équivalent dans la Relativité Restreinte et Générale, ni dans les théories quantiques des champs (les théories qui ont succédé à la mécanique quantique).

Donc si on ignore la thermodynamique, les lois de la physique permettent le voyage dans le passé sans souci. C'est juste une possibilité que les physiciens excluent à priori pour ne pas tomber dans des situations bizarres.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4657
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 15:59

Et à quel moment j'ai dit que la notion de causalité était une loi fondamentale...?

Je répète deux fois "les connaissances modernes". 

Donc je maintiens qu'en l'état actuel des choses, les modèles que l'on utilise pour comprendre et expliquer l'univers ne permettent pas un voyage dans le passé, bien que la notion de temps soit inconséquente dans les équations. 

Toi, tu ne n'as pas compris les mots que j'ai écrit  MDR ( Wink )

Par contre je suis tout à fait intéressé par des explications sur les lois de la physique permettant le voyage dans le passé, si tu as des documents / vidéos explicatives je veux bien que tu les partages! Et je dis ça sans sarcasme aucun.
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Paradis Sam 14 Aoû 2021 - 17:18

A propos de la fin d'Interstellar, avec laquelle j'ai vraiment du mal  Confused
J'ai lu chez l'Internaute cette théorie, ça vous semble comment ?

A la fin d'Interstellar, Cooper, le héros interprété par Matthew McConaughey, tombe au cœur d'un trou noir suspendu dans une dimension hors du temps et de l'espace, qui prend alors l'apparence de la bibliothèque présente dans la chambre d'enfant de sa fille, Murph, à des années-lumières de différence. Il tente alors d'entrer en communication avec elle : souvenez-vous, au début du film, Murph, âgée de 10 ans, partage ses inquiétudes avec son père, persuadée qu'un "fantôme" essaie de communiquer avec elle. On découvre alors à la fin de ce film que ce "fantôme" n'est autre que son père dans le futur, et que la bibliothèque de l'enfant est une passerelle. En voyant les livres et les traces sur le sol, Murph tente de déchiffrer les signaux reçues. En se souvenant de ces événements, dans le futur, Murph adulte découvre que ce sont en réalité des coordonnées transmises qui lui permettent de trouver la solution pour quitter la Terre.
Cooper est-il mort ?
La fin d'Interstellar peut s'interpréter de différentes façons et de nombreux fans et critiques se sont essayés à l'exercice. Pour certains, en tombant dans le trou noir, Cooper se sacrifie et se laisse mourir dans le trou de ver. Dans les dernières minutes du film, Cooper se réveille dans le lit d'hôpital d'une colonie spatiale et retrouve sa fille, plus âgée que lui. Pour certains, c'est une manière de signifier que Cooper est mort et se retrouve dans l'au-delà, quand pour d'autres c'est une manière de signifier que le protagoniste a été victime d'une expérience de mort imminente, et revient finalement à la vie après une mort clinique. Plusieurs indices viennent appuyer cette théorie, comme le poème de Dylan Thomas répété à plusieurs reprises au cours du film par le vieux physicien, le monologue de Mann (Matt Damon) sur la mort, ou encore la phrase prononcée par sa femme avant de mourir : "Un parent est le fantôme de l'avenir de ses enfants".

Durant Interstellar, il est également fait mention à plusieurs reprises des "ils", personnes qui ont contacté les humains au début du film et qui auraient créé le trou noir. Alors que certains peuvent penser qu'il s'agit d'extraterrestres, il serait certainement plus cohérent de penser que ces ils sont en réalité l'humanité, qui a trouvé un moyen de maîtriser le temps (voir ci-dessous) pour aider ses ancêtres dans le passé en agissant sur la gravité, seule chose qui permettrait de traverser les dimensions.
Paradis
Paradis
Docteur *
Docteur *

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 23310
Age : 18
Localisation : Agrabah Café
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 17:28

Alors, sur les deux premiers paragraphes: ça me semble totalement foireux puisque 1) ça signifierait qu'on ne sait pas comment ça se termine (il est mort donc il a foiré?) et 2) à la fin il retourne vers Anne Hataway, qui elle est bien réelle et vivante. Je ne comprends pas en quoi les "indices" que tu donnes sont des indices. 

Pour le dernier: y'a des gens qui avaient pas compris que c'étaient les humains du futur qui contactaient ceux du passé?  What a Face
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 17:30

Solon Jee a écrit:Et à quel moment j'ai dit que la notion de causalité était une loi fondamentale...?

Je répète deux fois "les connaissances modernes". 

Donc je maintiens qu'en l'état actuel des choses, les modèles que l'on utilise pour comprendre et expliquer l'univers ne permettent pas un voyage dans le passé, bien que la notion de temps soit inconséquente dans les équations. 

Toi, tu ne n'as pas compris les mots que j'ai écrit  MDR ( Wink )

Par contre je suis tout à fait intéressé par des explications sur les lois de la physique permettant le voyage dans le passé, si tu as des documents / vidéos explicatives je veux bien que tu les partages! Et je dis ça sans sarcasme aucun.


si on pouvait un jour voyager dans le passé, en fait on le saurait depuis toujours Wink

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 17:31

Nolan, le débat - Page 2 Z
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 17:35

Désolé mais si les humains du futur on survécu c'est que les ancetres s'en sont sorti.... donc y a pas besoin d'aller les aider.

en gros ca donnerait :

- Chef, on a survécu il y a 10 000 ans, mais c'est Cooper qui nous a sauvé grace à son voyage ! On fait quoi du coup ?
- Bah on retourne dans le passé dire à Cooper qu'il doit nous sauver !
- Bah oui mais c'est deja fait !
- Pose pas de questions à la con, c'est un paradoxe temporel !

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 17:36

pourtant on a la célèbre preuve d'un voyageur temporel :

Nolan, le débat - Page 2 Maxresdefault

Mr. Green

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Solon Jee Sam 14 Aoû 2021 - 17:39

Oui c'est le paradoxe du grand père, suffit de passer outre et d'apprécier le spectacle.

Sinon Star Wars c'est aussi de la daube car on peut pas voyager à la vitesse de la lumière dans des petits vaisseaux car l'énergie requise est gigantesque et les G subis nous transformeraient en paté. Si on commence là on s'en sort pas.
Solon Jee
Solon Jee
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 855
Age : 37
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par xinyingho Sam 14 Aoû 2021 - 17:42

Solon Jee a écrit:Et à quel moment j'ai dit que la notion de causalité était une loi fondamentale...?

Je répète deux fois "les connaissances modernes". 

Donc je maintiens qu'en l'état actuel des choses, les modèles que l'on utilise pour comprendre et expliquer l'univers ne permettent pas un voyage dans le passé, bien que la notion de temps soit inconséquente dans les équations. 

Toi, tu ne n'as pas compris les mots que j'ai écrit  MDR ( Wink )

Par contre je suis tout à fait intéressé par des explications sur les lois de la physique permettant le voyage dans le passé, si tu as des documents / vidéos explicatives je veux bien que tu les partages! Et je dis ça sans sarcasme aucun.

Ben comme tu le dis toi même, la notion de temps est inconséquente dans les équations. Il n'y a donc pas besoin de vidéo car, en science mis à part l'entropie, rien ne détermine ni n'explique une flèche du temps telle qu'on l'expérimente dans la vie de tous les jours.

Les équations restent les mêmes quelque soit l'époque à laquelle on veut les appliquer, en excluant le moment du big bang et l'avant big bang. Elles restent les mêmes si on les emploie dans le sens passé vers le futur ou du futur vers le passé. Il n'y a vraiment aucune direction privilégiée dans le temps comme dans l'espace dans les théories, encore une fois si on exclut l'entropie.

Face à cette impasse intellectuelle de façade, il y a des interprétations qui existent pour essayer d'expliquer cet état de fait :
- la généralisation du principe de décohérence quantique à l'échelle macroscopique. C'est le fameux principe des mondes parallèles.
- à l'intérieur d'un trou noir, les dimensions d'espace et de temps s'interchangent si bien qu'il serait possible d'aller n'importe où dans l'espace-temps en passant par des ponts d'Einstein-Rosen. Ce sont les fameux trous de vers. Cet inversion de l'espace-temps est modélisable par des diagrammes de Penrose-Carter.

Il y a une autre interprétation qui empêche le voyage dans le passé :
- La vitesse de la lumière est une vitesse limite qu'aucune particule ne peut dépasser.
- Les particules allant à la vitesse de la lumière sont de l'énergie pure et ne font pas l'expérience du temps, comme les photons.
- Les particules subliminiques font l'expérience du temps et acquièrent de la masse suivant la formule E = mc². Une petite partie de la vitesse perdue provient des interactions avec le champ de Higgs, une grosse partie provient des interactions au travers des forces fondamentales (électromagnétique, nucléaire forte et faible).
- Dit autrement, toutes les particules vont à la même vitesse, c'est juste qu'une partie est passée dans la dimension temps et dans les interactions fondamentales.
- On peut dire qu'il ne peut exister de particules supraluminiques. C'est ce genre de particules qui amèneraient des particules à énergie ou masse négative, ou encore des particules qui voyagent dans le passé.

Et pourtant, les antiparticules peuvent être interprété dans les équations comme des particules subliminiques voyageant vers le passé. C'est comme ça que sont modélisés les antiparticules dans les diagrammes de Feynman. D'ailleurs, dans notre Univers observable, on observe des particules mais pas les antiparticules associées. Pourtant, la façon la plus facile de transformer une particule d'énergie pure (les photons) en des particules massives est par la conversion du photon en une paire particule-antiparticule, par exemple une paire électron-positron. Du coup, beaucoup de physiciens se demandent où a disparu la moitié de l'Univers, toutes ces antiparticules.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4657
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Sam 14 Aoû 2021 - 17:43

non Star Wars est cohérent :  ces vaisseaux peuvent voyager à la vitesse de la lumiere point barre (et d'ailleurs bien plus vite car à la vitesse de la lumière tu vas pas bien loin LOL... Faudrait deja 40 ans d'ici pour rejoindre une autre étoile ! )

Ce n'est pas un aspect incohérent dans le scénario, ce n'est pas génant.


Ne pas confondre élements fantaisistes/SF avec erreur scénaristique comme dans Interstellar

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par xinyingho Sam 14 Aoû 2021 - 18:33

drfloyd a écrit:si on pouvait un jour voyager dans le passé, en fait on le saurait depuis toujours Wink
Ben non, peut-être que le voyage dans le passé est possible que dans certaines situations où un humain ne pourrait survivre.

drfloyd a écrit:non Star Wars est cohérent :  ces vaisseaux peuvent voyager à la vitesse de la lumiere point barre (et d'ailleurs bien plus vite car à la vitesse de la lumière tu vas pas bien loin LOL... Faudrait deja 40 ans d'ici pour rejoindre une autre étoile ! )

Ce n'est pas un aspect incohérent dans le scénario, ce n'est pas génant.


Ne pas confondre élements fantaisistes/SF avec erreur scénaristique comme dans Interstellar
Il n'y a pas forcément d'erreur scénaristique dans Interstellar si tu interprètes le temps dans un autre référentiel que celui d'un monde unique (pas de monde parallèle) où la causalité est une loi fondamentale. La boucle temporelle est complètement assumée dans Interstellar. On y parle de tesseract (pour rappel un espace à plus de 4 dimensions), on y parle de la relativité du temps, et on pousse à la fin jusqu'à la non-linéarité du temps et le rejet du principe de causalité dans certaines conditions. Le concept que voulait mettre en place Nolan dans ce film est probablement la non-linéarité du temps en fait.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4657
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par Mbx Sam 14 Aoû 2021 - 18:44

Ce qui est intemporel et immuable, c'est la détestation du Doc pour Interstellar. Il n'y a rien à faire. C'est comme ça. Et c'est pas grave.
Mbx
Mbx
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4070
Age : 47
Localisation : Lost somewhere on Earth, but in Belgium.
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par dav1974 Dim 15 Aoû 2021 - 11:25

Pour le voyage dans le passé, quand on dit que si c’était possible, des "nous" futurs nous auraient déjà contacté...ben cela peut paraitre prétentieux, mais peut être qu'on est tout simplement les "premier" sur "le fil" du temps pour le moment.
 
Laissez moi rever.
dav1974
dav1974
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 10749
Age : 49
Localisation : Drome
Date d'inscription : 20/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Dim 15 Aoû 2021 - 11:44

Mbx a écrit:Ce qui est intemporel et immuable, c'est la détestation du Doc pour Interstellar. Il n'y a rien à faire. C'est comme ça. Et c'est pas grave.

bordel, mais non, j'aime bien le film, je l'ai meme en BluRay (en double ! Car vous me l'avez offert)  Mr. Green

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Nolan, le débat - Page 2 Empty Re: Nolan, le débat

Message par drfloyd Dim 15 Aoû 2021 - 11:49

dav1974 a écrit:Pour le voyage dans le passé, quand on dit que si c’était possible, des "nous" futurs nous auraient déjà contacté...ben cela peut paraitre prétentieux, mais peut être qu'on est tout simplement les "premier" sur "le fil" du temps pour le moment.
 
Laissez moi rever.

On ne peut pas etre les 1ers... Si l'univers est unique et que le voyage dans le temps serait possible dans le futur, notre passé serait submergé de voyageurs depuis toujours Wink

Sans si voyager dans le temps te fait basculer dans un nouvel univers bis parrallelle, ce qui d'ailleurs serait quasi plus probable selon moi.

(Sinon on pourrait aussi dire, mais là c'est un peu osé : il y a pas de voyageurs du futur dans notre histoire, non pas parce que techniquement ca se sera pas possible, mais plutot parce qu el'humanité ne pas plus survivre bien longtemps)

_______________________________________________________
Nolan, le débat - Page 2 Giphy10





drfloyd
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 182355
Age : 54
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum