-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
63 € 125 €
Voir le deal

ZELDA BREATH OF THE WILD - TOPIC OFFICIEL

Page 34 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34

Aller en bas

ZELDA BREATH OF THE WILD - TOPIC OFFICIEL - Page 34 Empty Re: ZELDA BREATH OF THE WILD - TOPIC OFFICIEL

Message par LuckyGame le Lun 6 Juil 2020 - 22:20

Moi comme pour chaque Zelda je ne suis pas pressé, qu'ils prennent le temps qu'il faut pour fignoler jusqu'au bout des ongles le jeu et surtout qu'ils aillent au bout de leurs idées.
Je ne veux pas qu'ils adaptent leur travail en fonction d'un planning, d'un budget ou d'une période commerciale stratégique, pour moi un Zelda ne doit être qu'un projet artistique sans aucun autre but que celui de lui donner la plus belle expression possible.

A la limite, un temps trop rapproché entre deux Zelda aurait tendance à m'inquiéter.
Avec Zelda je ne veux pas plusieurs bonnes expériences dans un temps resserré.
M'attendant à vivre à chaque fois la plus belle expérience qui soit, plus belle que la précédente ou au moins aussi belle que certaines, le temps n'a donc que peu d'importance, seule sa pérennité dans mon cœur l'est et Botw m'a litterallement marqué au fer rouge et franchement je ne m'y attendais plus.
Cela me semble tellement impossible de rééditer un tel exploit que je pars forcément pessimiste, mais comme toujours j'y crois et je m'accrocherais aux 0,01% de chance et cela passe à mon sens par du génie et forcément pas mal de temps, quoique parfois les plus belles œuvres ont été réalisées très rapidement, sur une inspiration fugace.

Avant BOTW, je pensais avoir vécu mes plus belles expériences avec Link du temps de Link To the Past, Link's Awakening ou Ocarina of Time, les deux premiers c'était la découverte, l'enfance, l'imagination, le rêve et Ocarina la maturité (j'avais 17 ans lorsque je découvrais OOT)
Bref cette trilogie, ma triforce en quelque sorte me semblait quasiment intouchable même si Wind Waker fut fantastique mais le facteur de l'enfance joue un rôle prépondérant dans le fait qu'une œuvre puisse nous marquer plus qu'une autre car l'imagination et l'émerveillement y sont exacerbés durant cette période.

Le monde dans les yeux d'un enfant est ce qu'il y a de plus beau et c'est forcément quelque-chose de très difficile à conserver avec le temps.
On perd logiquement en naïveté, certains rêves et belles croyances disparaissent petit à petit.
Quand tu es enfant tu as encore tout le temps devant toi et tout te semble encore possible et alors tu peux encore t'imaginer un jour, qui sait, sauver le monde d'un puissant mal et être porté en héros.
Alors qu'à 40 balais tu te satisfaits d'avoir réussi la tartiflette et avoir le remerciement de madame, non pas par un pendentif qui te donnerait accès à Excalibur, mais en insérant Excalibur du mieux que tu peux dans une forêt qui n'est plus vraiment vierge.

Et pourtant malgré ce paramètre de l'enfance qui qui semble quasi insurmontable, BOTW a réussi ce pari fou de venir s'immiscer parmi ces légendes de mon passé voire même de les surpasser.
Oui j'ose dire surpasser car pouvoir te faire ressentir des émotions que tu pensais définitivement liées au passé c'est forcément plus fort encore.

Je n'ose imaginer ce que j'aurais ressenti si cela avait été mon premier Zelda à 10/12 ans, le bonheur ressenti aurait été immense.
J'aimerais bien savoir ce que les gamins d'aujourd'hui ont pu ressentir en découvrant ce Zelda, est-ce-que cela a été aussi puissant que nous lorsqu'on a découvert Zelda A Link To the Past, ou bien plus fort encore ou alors si finalement Zelda leur apparait désuet face aux Assassin's Creed, Horizon Zero Dawn et compagnie qui en mettent plein la vue... Pourtant qu'est-ce qu'il est beau ce Zelda pour celui qui sait prendre son temps et contempler pour paraphraser un journaliste jeu vidéo il y a 17 ans en parlant de Wind Waker.

Dernière chose pour ce Zelda BOTW 2, ce sera comme d'hab' black out total pour le moindre trailer, images qui pourront être divulgués désormais... Je veux être totalement vierge quand je me lancerai dans cette aventure comme ça a pu être le cas avec BOTW, y a rien de meilleur.
C'est d'autant plus important, qu'aujourd'hui tu peux connaître totalement un jeu avant même de l'avoir commencé tant on est gavés d'informations...
En 1994/95 on a eu pour seule info, a propos d'Ocarina of Time, une image aussi grosse qu'un timbre poste d'un Link tout en 3d faisait face à ennemi métallique brillant.
Çà a suffit pour faire travailler notre imagination comme jamais et de nous faire rêver pendant des années car il est sorti bien longtemps après cette première image qui d'ailleurs ne se retrouvera pas dans le produit fini, c'était le bon temps !

LuckyGame
Patient incurable

Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 05/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

ZELDA BREATH OF THE WILD - TOPIC OFFICIEL - Page 34 Empty Re: ZELDA BREATH OF THE WILD - TOPIC OFFICIEL

Message par MonsieurBouboule le Mar 7 Juil 2020 - 0:30

Moi aussi j’ai été marqué à jamais par le jeu, mais contrairement à toi j’étais pas spécialement un fan de la licence (et d’une certaine manière c’est très fort aussi de m’avoir à ce point foutu une claque alors que je suis pas fan des Zelda à la base).
Ce qui m’a vraiment touché perso c’est que le concept d’open world me fait rêver depuis gamin mais malgré quelques représentants du genre que j’affectionne (les Elder Scrolls par exemple), j’avais jamais mis la main sur un jeu qui exploitait réellement les possibilités d’un monde à explorer, découvrir au hasard des ballades, bref le truc qui me faisait fantasmer gamin. À chaque fois je trippais sur les vidéos de gameplay d’un open world, puis le jeu sortait et même quand je le trouvais bon, il manquait l’essentiel mais je n’avais aucune idée de ce que c’était, j’avais juste le sentiment que c’était un peu de la poudre aux yeux, puis BOTW est arrivé et j’ai compris pourquoi ce jeu réussissait là où tous avaient (selon moi) échoué. En fait je trouve ça fascinant tout ce que l’équipe a sacrifié pour préserver ce véritable sentiment d’exploration et de découverte : les armes qui se brisent, le concept de scénario linéaire, jusqu’aux concept de donjons (meme s’il y en a dans BOTW, ils ont du sacrifier les donjons ultra complets des précédents opus pour aller au bout du concept d’open world), pourtant si essentiels dans les anciens opus...
BOTW est mon jeu de la décennie (sans concurrence aucune) et j’attends sa suite comme le messie, quoiqu’un bien conscient que ne serait-ce qu’égaler le niveau de joie que m’a procuré le premier opus est pratiquement impossible...

-------

https://www.gamopat-forum.com/viewtopic.php?t=109179
MonsieurBouboule
MonsieurBouboule
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 303
Age : 26
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 34 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum