Le Deal du moment : -49%
Samson SR850 Casque Studio ouvert
Voir le deal
25 €

Le métier du gamopat

Page 29 sur 29 Précédent  1 ... 16 ... 27, 28, 29

Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lincruste le Dim 2 Fév 2020 - 15:17

Ça me rassure de voir qu'il y a une vie après la fonction publique. Par contre c'est assez désespérant de voir que des gens sont obligés de partir par dépit à cause d'une administration de merde, ce genre de gâchis administratif aura forcément des conséquences sur les mômes.

lincruste
Patient incurable

Nombre de messages : 1990
Date d'inscription : 07/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lord2laze le Dim 2 Fév 2020 - 16:22

@Kulten a écrit:J'étais prof de Français depuis 19 ans et la réforme actuelle a cassé mon métier.

Vu mes valeurs et la haute estime dans laquelle je tiens l'Ecole Républicaine, il est hors de question d'être complice du système. J'ai démissionné en novembre après avoir tenté de faire cours, c'était désespéré, on m'empêche de faire mon boulot correctement à mes yeux, et d'autre part le ministère fait la chasse aux profs, le métier est en cours de démolition depuis le milieu des années 2010.

Alors je me suis barré de mon lycée, et j'ai trouvé d'abord de l'aide à domicile/ménage ; actuellement, depuis janvier, je suis "diffuseur", c'est à dire que je pose des affiches et distribue des flyers dans les commerces et les lieux publics dans ma ville et alentour pour une boîte spécialisée qui reçoit les programmes, flyers, affiches, plaquettes de toute la région (cinéma, bibliothèques, théâtres, chant, groupes, conservatoires, festivals...) et les diffuse.

J'aime beaucoup ce job et je me sens bien mieux.

Chapeau bas, sacrément courageux.

J'ai un ami prof d'histoire-géo depuis 30 ans, qui aimait réellement son métier, et qui est quasi dépressif à la vue des nouveaux programmes et de ceux qu'on lui demande de faire.
lord2laze
lord2laze
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 39
Localisation : Madagascar
Date d'inscription : 20/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 20:23

@lord2laze a écrit:
Chapeau bas, sacrément courageux.

Merci.

J'ai plusieurs collègues à bout moi aussi. Sur un autre forum (musique) j'ai une membre qui m'a dit que sa fille a fait son Master, a décroché son CAPES... et puis démission l'année d'après.
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Tryphon le Dim 2 Fév 2020 - 20:26

@Kulten a écrit:J'étais prof de Français depuis 19 ans et la réforme actuelle a cassé mon métier.

Vu mes valeurs et la haute estime dans laquelle je tiens l'Ecole Républicaine, il est hors de question d'être complice du système. J'ai démissionné en novembre après avoir tenté de faire cours, c'était désespéré, on m'empêche de faire mon boulot correctement à mes yeux,

Tu peux développer ?

et d'autre part le ministère fait la chasse aux profs

idem ?
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 20945
Age : 43
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par mateo le Dim 2 Fév 2020 - 20:33

Féliciations Kulten c'est courageux
mateo
mateo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 22835
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 21/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lord2laze le Dim 2 Fév 2020 - 20:39

@Kulten a écrit:
@lord2laze a écrit:
Chapeau bas, sacrément courageux.

Merci.

J'ai plusieurs collègues à bout moi aussi. Sur un autre forum (musique) j'ai une membre qui m'a dit que sa fille a fait son Master, a décroché son CAPES... et puis démission l'année d'après.
Mais aimant ton métier, il n'y aurait pas moyen de l'exercer ailleurs que dans l'EN ?

L'enseignement privé par exemple ? Ou à l'étranger en te spécialisant en Français langue étrangère ?

Les bon profs ont souvent le métier dans la peau. C'est même souvent un sacerdoce plus qu'un métier.

Même si tu aimes ton nouveau job, il y a un côté vraiment dommage de laisser 19 ans d'expérience se perdre. D'autant plus que le métier que tu exerçais est un métier d'utilité publique.

Quand je vois via des amis ce qu'il se passe à l'EN, je me demande parfois si ce n'est pas fait exprès pour casser la machine et avoir des générations inéduqués, abruties et de fait bien plus docile et manipulable.
lord2laze
lord2laze
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 39
Localisation : Madagascar
Date d'inscription : 20/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 21:19

@Tryphon a écrit:
@Kulten a écrit:J'étais prof de Français depuis 19 ans et la réforme actuelle a cassé mon métier.

Vu mes valeurs et la haute estime dans laquelle je tiens l'Ecole Républicaine, il est hors de question d'être complice du système. J'ai démissionné en novembre après avoir tenté de faire cours, c'était désespéré, on m'empêche de faire mon boulot correctement à mes yeux,

Tu peux développer ?

et d'autre part le ministère fait la chasse aux profs

idem ?

Explications ici :

https://www.revue-ballast.fr/quand-un-prof-demissionne

J'ai été interviewé par un journal de gauche, une amie musicienne connaissait un de leurs correspondants et nous a mis en contact.


Dernière édition par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 21:42, édité 1 fois
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lessthantod le Dim 2 Fév 2020 - 21:33

@Tryphon a écrit:
@Kulten a écrit:J'étais prof de Français depuis 19 ans et la réforme actuelle a cassé mon métier.

Vu mes valeurs et la haute estime dans laquelle je tiens l'Ecole Républicaine, il est hors de question d'être complice du système. J'ai démissionné en novembre après avoir tenté de faire cours, c'était désespéré, on m'empêche de faire mon boulot correctement à mes yeux,

Tu peux développer ?
Le métier du gamopat - Page 29 Giphy.gif?cid=790b7611eafb6a6ae3f9c2b2797dd39be47bd277cd17f481&rid=giphy
@Kulten a écrit:Explications ici :

https://www.revue-ballast.fr/quand-un-prof-demissionne

J'ai été interviewé par un journal de gauche, une amie musicienne connaissait un de leurs correspondants et nous a mis en contact.
Perso j'ai encore la force de lutter contre ce système ... mais pour encore combien de temps ? scratch saispas
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 67647
Age : 38
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 21:43

Pour moi le pire c'est le mépris constant des rectorats et du ministère envers les profs...

RIEN de ce que dit Blanquer à la TV ou à la radio n'est vrai, on n'a jamais été autant fliqués, bafoués, on ne nous écoute plus, on nous enlève des heures, les fameux E3C que le collègues veulent bloquer ou annuler c'est parce que les sujets ont été donnés aux profs par le ministère en DECEMBRE POUR JANVIER et que de septembre à décembre les collègues ont navigué à vue, les Secondes de 2018/2019 n'ont pas vu le programme qui va avec la nouvelle classe de Première, quand un handicapé est en classe il n'y a parfois pas de crédits pour payer un/une AVS alors on se débrouille mais si l'élève n'est pas "intégré" c'est la faute du prof, les réseaux informatiques sont misérables mais on doit les utiliser de plus en plus, les suicides dûs aux conditions de travail sont niés, nous n'avons pas de médecine du travail mais par contre on a un asile de fou réservé aux profs, les fameuses Spécialités du nouveau Bac ne sont pas accessibles par tous les élèves car elles sont dispatchées dans les lycées, et les élèves de milieu rural ne peuvent se déplacer hors de leur ville et font des choix par défaut, en ville les rectorats mutualisent les établissements et les gamins doivent aller d'un bahut à l'autre entre deux cours avec des emplois du temps ingérables, les inspecteurs de l'EN ne nous écoutent ni ne nous protègent et répètent que la réforme est super, les barêmes des collègues de langue pour le Bac sont ahurissants tellement ils sont biaisés et laxistes, les profs principaux doivent se taper le boulot des conseillers d'orientation car on a supprimé les conseillers d'orientation et dans la loi il est écrit que si un gamin n'a pas de solution pour Parcoursup c'est de la responsabilité du prof principal de la classe, les matières générales ont diminué DE MOITIE en lycée Pro cette année, on reçoit sans cesse de mails pour des "projets" à la con qui bouffent des heures de cours, et je passe sur les insultes de certains responsables au rectorat de Créteil qui enlèvent un jour de paie a des collègues réunis pour rendre hommage Christine Renon - suicidée - ou qui insinuent comme la DRH de Bezier à des profs qui perdent leur poste : « Si ça ne vous convient pas, vous pouvez penser à l’euthanasie… ».

Et vous savez quoi ? Au ministère ils n'en n'ont rien à foutre parce que "les profs ont la vocation"... alors la "vocation" et le "bien des élèves" ça doit nous motiver, et effectivement on essaie de rattrapper toutes leurs conneries pour que les élèves ne prennent pas trop cher. Mais le but EST de casser le métier, il y a une véritable haine anti-prof chez ces gens.

Et ça date ! 1984 : Jean-Claude Milner était invité à Apostrophe pour son livre « De l’Ecole ». Il constate et explique que les gestionnaires « se méfient beaucoup des fonctionnaires qui ont une zone d’autonomie » et que les théoriciens qui influencent le Ministère font passer l’affect, le ressenti de l’élève et la vocation de l’enseignant avant le savoir, « ce qui compte ce n’est pas le savoir mais l’épanouissement de l’enfant ». Le but est de faire en sorte que l’enseignant soit recruté à un niveau bas, qu’il ne sache rien, et qu’il soit sous-payé. « Il y a une distortion extraordinaire entre le discours du prof qui veut transmettre et l’idéologie dominante de son administration qui est un discours tout à fait différent ». Je rappelle que ce livre et cet entretien datent d’il y a 35 ans....😥

Tout est dit.

Je me suis sauvé avant d'être détruit.

(edit) extrait de ma lettre de dem' : "Le Ministère et ses représentants me parlent de compétences, de projets, d’objectifs ; élève, puis étudiant, puis enseignant, j’ai toujours parlé de savoirs, de techniques et de culture. Nous ne pouvons plus nous comprendre."


Dernière édition par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 22:29, édité 6 fois
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lessthantod le Dim 2 Fév 2020 - 22:16

@Kulten a écrit:les fameux E3C
J'y suis en plein dedans avec mes premières : des banques de sujets qui ne correspondent pas aux notions/compétences travaillées avec les élèves, pas de grilles de correction (voir même absentes), des modalités de correction floues, pas de concertations prévues entre collègues, déroulement des épreuves chaotique ... la coupe est pleine, elle déborde !

Edit : mais selon M. Blanquer, 99​.​9% des enseignants sont pour la réforme. Et vous ? study Je suis 0​.​1% study

Le métier du gamopat - Page 29 83841019_188258345906582_7132334773204156416_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_ohc=UAvUye1fSjoAX-G3Tuu&_nc_ht=scontent-cdg2-1


Dernière édition par lessthantod le Dim 2 Fév 2020 - 22:41, édité 1 fois
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 67647
Age : 38
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 22:21

Bon courage lessthantod... sincérement.
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par AnkX le Dim 2 Fév 2020 - 23:00

@Kulten je viens de lire ton interview, je ne pensais pas que c'était aussi flippant...
Chapeau bas, en tout cas, c'est le type de décision difficile à prendre mais qui permet d'être de nouveau en accord avec soi-même, et c'est primordial Wink
Je dois voir bientôt un de mes potes qui est prof de Philo depuis plusieurs années, je lui en toucherai deux mots, j'aimerai bien avoir son ressenti sur tout ce qui se trame depuis quelques temps.
À vrai dire, ça fait un moment que j'ai tout débranché (tv, radio, news en général), car dès que j'entends / vois / lis les types du gouvernement (et plus largement, les politiques), ça me file des boutons...
Mais c'est une erreur car du coup, je ne suis pas très au fait de ce qui se passe :s
AnkX
AnkX
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1437
Age : 35
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lessthantod le Dim 2 Fév 2020 - 23:02

@Kulten a écrit:Bon courage lessthantod... sincérement.
Bonne chance à toi pour la suite Wink

Edit : et puis la disparition des maths en tronc commun en première, c'est d'une bêtise ! ohnon
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 67647
Age : 38
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Tryphon le Dim 2 Fév 2020 - 23:13

@ Kulten : ok, je perçois le malaise

@lessthantod a écrit:
@Kulten a écrit:les fameux E3C
J'y suis en plein dedans avec mes premières : des banques de sujets qui ne correspondent pas aux notions/compétences travaillées avec les élèves, pas de grilles de correction (voir même absentes), des modalités de correction floues, pas de concertations prévues entre collègues, déroulement des épreuves chaotique ... la coupe est pleine, elle déborde !

Ça ressemble un peu aux CCF chez les BTS. Le but c'est que l'État puisse montrer des programmes exigeants, mais comme la responsabilité des notes et sujets est laissée aux profs, et que ceux-ci ne veulent pas détruire leurs élèves, les notes obtenues n'auront aucun rapport avec le niveau exigé.

Pire :
* si tu fais un sujet exigeant avec un faible taux de réussite, tu te feras taper sur les doigts
* si tu fais des sujets faciles et qu'un inspecteur met le nez dedans, tu te feras taper sur les doigts

Edit : mais selon M. Blanquer, 99​.​9% des enseignants sont pour la réforme.

Une autre stat intéressante : 99,9 % des ministres de l'EN ont du mal avec les stats...

(sinon en fait il paraît que ce n'est pas exactement ce qu'il a dit Wink

Edit : et puis la disparition des maths en tronc commun en première, c'est d'une bêtise ! ohnon

C'est tout à fait normal, tout le monde sait bien que ça sert à rien Le métier du gamopat - Page 29 435303
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 20945
Age : 43
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par AnkX le Dim 2 Fév 2020 - 23:31

Le souci, c'est qu'il y a pas mal de gens qui sont convaincus de ça...

J'ai récemment discuté avec un de mes collègues au taf des différentes matières enseignées pendant mon cursus Lycée (filière S), et notamment de l'enseignement de la Philosophie, de l'histoire et du français.
Ce sont des matières qui m'ont toujours bottées, malgré mon orientation, car je considérais que ça contribuait à la diversité des connaissances mises à ma disposition, et que ça permettait de s'ouvrir à d'autres choses, de découvrir d'autres "modes" de pensée, de comprendre un peu le monde qui nous entoure avec d'autres axes d'analyse.
On m'a gentiment souri au nez en me rétorquant que, vu le taf qu'on faisait (de la prog), c'était de la perte de temps, et qu'il valait mieux spécialiser les cursus plutôt que de gonfler les élèves avec des matières inutiles dans ces filières...
C'est un mec qui a 10 balais de moins que moi qui m'a soutenu ça, j'ai eu un peu l'impression de passer pour un vieux con Very Happy
Triste... (heureusement, je n'ai pas ajouté dans mon panier des matières périphériques que j'ai apprécié la musique et les arts plastiques Mr. Green)
Et il semblerait que c'est vers ça qu'on tend...
AnkX
AnkX
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1437
Age : 35
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Dim 2 Fév 2020 - 23:40

Les Maths qui disparaissent c'est un peu à cause du manque de profs de Maths - un vrai vrai manque de profs. C'est comme ça que je le vois, les étudiants scientifiques peuvent aller vers un métier genre ingénieur avec un bon salaire, ou prof avec un salaire médiocre pour le niveau attendu et les responsabilités, et en plus recrutés sur concours... le choix est vite fait. Alors si l'EN peut faire des économies en baissant le nombre d'heures de Maths pour éviter de trop recruter...

Je disais toujours à mes élèves de 1ère : "Si vous êtes bons en algèbre vous serez bons en commentaire de texte : relever les indices, formuler une hypothèse, construire un raisonnement rigoureux... les figures de style c'est comme les identités remarquables, une fois repérées ça se résout tout seul"... quand je pense que j'ai passé un bac A2 Lettres/Langues avec Maths à l'oral au bac et deux heures de cours par semaine... Mr. Green mais tu vois, même dans un bac "littéraire ++", à l'époque des séries A, B, C, D, E, on avait toujours les Maths dans les bacs non scientifiques, à plus ou moins haute dose selon les options, mais on en avait.
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Sybillin le Dim 2 Fév 2020 - 23:48

Un constat sur le sujet, en date de 2007 :

Le métier du gamopat - Page 29 97828410
Présentation de l'éditeur a écrit:Sauver l'étude des lettres et de la philosophie. Sauver la recherche. Sauver les collections du musée de l'Homme. Défendre l'inaliénabilité des chefs-d'œuvre des musées français. Sauver le patrimoine de l'Imprimerie nationale. Sauver les fonds de plusieurs bibliothèques... Des enseignants, des chercheurs, des conservateurs, des archéologues lancent des appels pressants devant le péril que court leur discipline ou leur institution. A partir du début des années 2000, un processus implacable devient manifeste. C'est à une véritable tentative de destruction du savoir que nous assistons. À cet égard, l'école - dont les faillites sont désormais plus difficiles à dissimuler aura été le champ d'expérimentation premier : on cherche à mettre fin à la transmission du savoir, et ce depuis près de trente ans. Derrière les discours politiques qui se sont succédé, une même logique à l'œuvre. Toutes les réformes ont été menées selon des critères de rentabilité immédiate, selon des normes de "bonne gouvernance" mêlant management et marketing. L'Éducation nationale a repris à son compte les préconisations des grandes institutions financières internationales ou de l'Union européenne. Peu analysées sous l'angle de cette orientation économique, la crise de l'école mais aussi la rapide dégradation de l'Université et de la Recherche publique trouvent pourtant là leur cohérence. Alors que l'instrument principal de son application vient d'entrer en vigueur (la loi organique relative aux lois de financement, dite LOLF), il importe de comprendre que le processus se poursuivra si nous ne l'arrêtons pas.
Sybillin
Sybillin
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1837
Age : 44
Localisation : Au loin...
Date d'inscription : 13/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par lord2laze le Lun 3 Fév 2020 - 7:28

@Kulten a écrit:Les Maths qui disparaissent c'est un peu à cause du manque de profs de Maths - un vrai vrai manque de profs. C'est comme ça que je le vois, les étudiants scientifiques peuvent aller vers un métier genre ingénieur avec un bon salaire, ou prof avec un salaire médiocre pour le niveau attendu et les responsabilités, et en plus recrutés sur concours... le choix est vite fait. Alors si l'EN peut faire des économies en baissant le nombre d'heures de Maths pour éviter de trop recruter...

Je disais toujours à mes élèves de 1ère : "Si vous êtes bons en algèbre vous serez bons en commentaire de texte : relever les indices, formuler une hypothèse, construire un raisonnement rigoureux... les figures de style c'est comme les identités remarquables, une fois repérées ça se résout tout seul"... quand je pense que j'ai passé un bac A2 Lettres/Langues avec Maths à l'oral au bac et deux heures de cours par semaine... Mr. Green mais tu vois, même dans un bac "littéraire ++", à l'époque des séries A, B, C, D, E, on avait toujours les Maths dans les bacs non scientifiques, à plus ou moins haute dose selon les options, mais on en avait.

Y a plus du tout de math dans les filières non scientifiques ?
lord2laze
lord2laze
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3062
Age : 39
Localisation : Madagascar
Date d'inscription : 20/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par dav1974 le Lun 3 Fév 2020 - 8:23

@lord2laze a écrit:
@Kulten a écrit:Les Maths qui disparaissent c'est un peu à cause du manque de profs de Maths - un vrai vrai manque de profs. C'est comme ça que je le vois, les étudiants scientifiques peuvent aller vers un métier genre ingénieur avec un bon salaire, ou prof avec un salaire médiocre pour le niveau attendu et les responsabilités, et en plus recrutés sur concours... le choix est vite fait. Alors si l'EN peut faire des économies en baissant le nombre d'heures de Maths pour éviter de trop recruter...

Je disais toujours à mes élèves de 1ère : "Si vous êtes bons en algèbre vous serez bons en commentaire de texte : relever les indices, formuler une hypothèse, construire un raisonnement rigoureux... les figures de style c'est comme les identités remarquables, une fois repérées ça se résout tout seul"... quand je pense que j'ai passé un bac A2 Lettres/Langues avec Maths à l'oral au bac et deux heures de cours par semaine... Mr. Green mais tu vois, même dans un bac "littéraire ++", à l'époque des séries A, B, C, D, E, on avait toujours les Maths dans les bacs non scientifiques, à plus ou moins haute dose selon les options, mais on en avait.

Y a plus du tout de math dans les filières non scientifiques ?
 Pas de math dans le BTS que la fille a fait. Filière pro mais bon...(Management)
dav1974
dav1974
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3961
Age : 45
Localisation : Drome
Date d'inscription : 20/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Anarwax le Lun 3 Fév 2020 - 8:29

putain ça craint !!!! les "djeuns" ne savaient déjà plus écrire...
Anarwax
Anarwax
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4774
Age : 43
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Supasaya le Lun 3 Fév 2020 - 9:03

@Kulten a écrit:Les Maths qui disparaissent c'est un peu à cause du manque de profs de Maths - un vrai vrai manque de profs. C'est comme ça que je le vois, les étudiants scientifiques peuvent aller vers un métier genre ingénieur avec un bon salaire, ou prof avec un salaire médiocre pour le niveau attendu et les responsabilités, et en plus recrutés sur concours... le choix est vite fait. Alors si l'EN peut faire des économies en baissant le nombre d'heures de Maths pour éviter de trop recruter...

Je disais toujours à mes élèves de 1ère : "Si vous êtes bons en algèbre vous serez bons en commentaire de texte : relever les indices, formuler une hypothèse, construire un raisonnement rigoureux... les figures de style c'est comme les identités remarquables, une fois repérées ça se résout tout seul"... quand je pense que j'ai passé un bac A2 Lettres/Langues avec Maths à l'oral au bac et deux heures de cours par semaine... Mr. Green mais tu vois, même dans un bac "littéraire ++", à l'époque des séries A, B, C, D, E, on avait toujours les Maths dans les bacs non scientifiques, à plus ou moins haute dose selon les options, mais on en avait.

J'ai passé un Bac L (pour des besoins de poursuites d'études longues) j'ai eu des maths et j'étais bien meilleur en maths qu'en français.
Mais je suis totalement en phase avec ton raisonnement pour le coup. Les maths, ça n'aide pas qu'à compter, c'est une certitude.
Supasaya
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 18163
Age : 39
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par mateo le Lun 3 Fév 2020 - 9:11

@Kulten a écrit:
@Tryphon a écrit:
@Kulten a écrit:J'étais prof de Français depuis 19 ans et la réforme actuelle a cassé mon métier.

Vu mes valeurs et la haute estime dans laquelle je tiens l'Ecole Républicaine, il est hors de question d'être complice du système. J'ai démissionné en novembre après avoir tenté de faire cours, c'était désespéré, on m'empêche de faire mon boulot correctement à mes yeux,

Tu peux développer ?

et d'autre part le ministère fait la chasse aux profs

idem ?

Explications ici :

https://www.revue-ballast.fr/quand-un-prof-demissionne

J'ai été interviewé par un journal de gauche, une amie musicienne connaissait un de leurs correspondants et nous a mis en contact.

Interview très intéressante et qui permet de mieux comprendre
mateo
mateo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 22835
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 21/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par marmotjoy le Lun 3 Fév 2020 - 9:15

@Tryphon a écrit:Une autre stat intéressante : 99,9 % des ministres de l'EN ont du mal avec les stats..
sinon moi aussi je suis perdu avec ces stats scratch on avait presque réussi à me convaincre avec un lien du Figaro qu'à 99,9% en moyenne les profs étaient des gros branleurs privilégiés Razz
@Kulten a écrit:"Si vous êtes bons en algèbre vous serez bons en commentaire de texte "
ça n'a pas fonctionné pour moi Razz
Sinon, bon courage et je te comprends. Pendant mes études, j'étais pion, j'étais parti en Science de l'Educ pour préparer le concours de CPE et finalement j'ai rebroussé chemin en constatant ce que c'était en train de devenir. Alors c'est sûr, j'ai pas forcément pris une voie aussi "sécurisante", je peux me retrouver sans taf du jour au lendemain, mes revenus sont fluctuants, retraite de merde etc .......... mais je ne regrette rien, j'ai une certaine liberté, pas trop de pression, du temps libre pour ma fille et moi-même.
marmotjoy
marmotjoy
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 12446
Age : 41
Localisation : Agen
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Anarwax le Lun 3 Fév 2020 - 9:21

je pense que ça donne une certaine "logique", tout comme la prog crée l'envie d'optimiser, non ?
Anarwax
Anarwax
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4774
Age : 43
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par dav1974 le Lun 3 Fév 2020 - 9:41

Du coup :
Nouveaux "départs" pour ma gamopat et pour moi. Après presque 2 ans de tranquiloulalité (pour moi, ma femme moins) je reprend donc une "activité professionnelle rémunérée a plein temps"...
 
Du coup j'avais le choix (entre autre), entre une usine du coin qui cherchait un opérateur/régleur, et être Factotum dans un centre de vacances du coin (un centre crée par des profs il y a 25 ans), plus gros que le camping ou je bossais, et a l'année.
 Vu le peu de dif de salaire, et que j'avais décidé il y a klk années de ne plus bosser en usine sauf coup dur, je deviens donc officiellement Factotum.

 Ma femme elle, après avoir saturée de devoir faire assistante sociale avec ses associées, et de devoir gérer leurs crises existentielles a décidé de filer ses clients a une boite plus grosse et c'est faite embauchée a l’hôpital comme assistante médicale (un truc comme ça j'y comprend rien a leurs termes). Elle a commencé aujourd'hui.... distance maison boulot chrono en main:  moins de une minute a pieds..yop.

 Et la je me rend compte, en signant le contrat, et que mon nouveau patron me dit que j'arriverai a dégager 1 semaine de congés dans l'été si ça m'arrange, que je n'ai jamais posé de congés... J'ai tellement eu une "carrière" découpée, et comme j’étais souvent a mon compte, que je suis encore vierge de congés a presque 46 piges!!!!!! ça va etre ma première fois....ça y est, je vais pouvoir acheter un gilet jaune et tout et tout... Very Happy
dav1974
dav1974
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3961
Age : 45
Localisation : Drome
Date d'inscription : 20/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Anarwax le Lun 3 Fév 2020 - 9:44

alors bonnes vacs en avance  MDR
Anarwax
Anarwax
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4774
Age : 43
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Kulten le Lun 3 Fév 2020 - 11:28

Excellent !
Kulten
Kulten
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 845
Age : 46
Localisation : Caen
Date d'inscription : 17/03/2012

https://www.facebook.com/pages/GBA-SP-Nes-Edition/310822892281444

Revenir en haut Aller en bas

Le métier du gamopat - Page 29 Empty Re: Le métier du gamopat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 29 sur 29 Précédent  1 ... 16 ... 27, 28, 29

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum