GAMOPAT
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

JE VIENS DE MATER UN FILM !

+64
MarcelPentium
rozans
Papy cpc
polton
Samus le Hareng
Mor4nk
Elritone
Samkukai
TheoSaeba
Le super cancre
Romano
Ryo Saeba
Vortex
rnooo
chacs
Feldo
thief
xinyingho
RetroBalboa007
jahfwed
corben
Ataré
on-off
Gilles_fx
matt-e-gnon
Sauzâ
Kristof
JimmyDeanInTheStreets...
speed4
Paradis
SMR
darktet
MajorTom
Xorion
Evola
Cormano
xtopher
Kulten
youki
G-fly
Matari
Laucops
Alfaccc
Solon Jee
Pouish4k
rhod-atari
kainrijames
Anarwax
Lequintal
Still good
Feyd
Carzou
skyw4lkr
dav1974
avalon471
Jack O'Lantern
iwillbeback
drfloyd
dami1
lessthantod
François
RPG
jeff buckley
Maxicrash
68 participants

Page 28 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant

Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par Sauzâ Ven 14 Juin 2024 - 20:21

lessthantod a écrit:OK pour Terminator 1 et 2, mais Conan c'est un peu court (1 seul vrai bon film).
On parle pas de 1 ou 50 bons films, mais simplement de deux personnages mythiques incarnés et légendaires !.. Cool

Sauzâ
Docteur *
Docteur *

Nombre de messages : 7638
Date d'inscription : 14/03/2023

RetroBalboa007 et avalon471 offrent 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Sam 15 Juin 2024 - 2:55

xinyingho a écrit:
lessthantod a écrit:
OK pour Mel Gibson, je veux bien valider, mais pour les autres je ne suis pas du tout d'accord JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 140
Je valide aussi pour les autres. Et je dis même que Harrison Ford a un 3è rôle mythique : celui de l'inspecteur Deckard dans Blade Runner et sa suite. Razz
Très juste, ça fait 3 rôles mythiques pour Harrison Ford ... qui veut me battre ? JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 435303
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Sam 15 Juin 2024 - 12:13

J'ai rematé Indiana Jones et La Dernière Croisade ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Indiana_jones_et_la_derniere_croisade

Sorti en 1989 et toujours réalisé par Steven Spielberg, Indiana Jones et la Dernière Croisade est le troisième volet de la saga Indiana Jones. Pour moi, c'est très difficile de dire quel opus de la saga est mon préféré entre Les Aventuriers de l'arche perdue et celui-là. Je dirais que Les Aventuriers de l'arche perdue est le plus mythique, c'est celui qui aura installé tous les codes de la saga. Mais celui que je revois le plus, le plus fun et ma madeleine de Proust préférée à moi, c'est probablement La Dernière Croisade. Tous les codes du film d'aventure sont présent, un héros charismatique, une épopée épique, du dépaysement, de l'action, du fantastique et de l'humour.

La grosse plus-value de ce troisième volet, c'est l'introduction de Sean "James Bond" Connery dans le rôle d'Henry Jones, le père d'Indy. Il apporte toute son énergie, son élégance et son humour à la saga et le duo qu'il fait avec Harrison Ford est absolument irrésistible. Pour continuer dans les nouveaux venus, on a Alison Doody qui joue le "love interest" d'Indiana Jones et l'atout charme du film, ainsi que Julian Glover qui interprète le grand méchant de service, sans oublier le regretté River Phoenix qui joue Indiana Jones "version jeune" dans la scène d'introduction. Quant à John Rhys-Davies et Denholm Elliott, les deux grands absents du deuxième volet, ils font leur retour ici.

La longue scène d'ouverture (10 minutes de pur bonheur) est un modèle du genre, un film dans le film qui raconte à la manière d'un flashback la naissance du mythe Indiana Jones (aka "the origin story"). Ces 10 premières minutes méritent à elles seules de voir le film. Nous sommes donc en 1912 et le jeune Indiana Jones (River Phoenix) affronte des pilleurs de tombe pour récupérer un artéfact volé. Une course poursuite s'ensuit durant laquelle on apprend le pourquoi de sa phobie des serpents, comment il découvre le maniement du fouet et comment il récupère son chapeau iconique. Et puis retour au présent pour la quête du saint Graal avec son père Henry Jones (Sean Connery) qui est sur le coup aussi.

La relation père - fils avec Harrison Ford et Sean Connery est le véritable fil rouge du film. Ce sont deux humeurs directement opposées, deux caractères, deux esprits diamétralement opposés. Henry Jones est un rat de laboratoire, un intellectuel qui ne quitte jamais sa bibliothèque, tandis qu'Indiana Jones est un aventurier, un homme de terrain. Grâce à la scène d'ouverture du film, on comprend pourquoi et comment Indy s'est construit en opposition du père, pour justement ne pas ressembler au père. Cette rivalité père - fils fait entrer le film dans une tout autre dimension, l'aventure n'en devient que meilleure.

Comme dans Les Aventuriers de l'arche perdue, on voyage beaucoup, dans l'église à Venise, dans un château en Autriche, à Berlin et en Turquie pour l'acte final. On remplace l'arche perdue par le Graal, mais sinon ce sont les même enjeux. Et puis, il y a encore les nazis au milieu de tout ça, ce qui pourrait faire croire que ce troisième volet est un simple remake du premier. C'est également épique au possible et le ton est plus familiale que dans Le Temple maudit. Il y a aussi beaucoup d'humour grâce à l'apport de Sean Connery, hilarant dans ces piques lancées à Harrison Ford. Le duo est vraiment très drôle et c'est l'une des grandes force, si ce n'est LA grande force de ce troisième volet.

Niveau scènes cultes, là on crève le plafond, ça commence fort avec la scène d'ouverture où le jeune Indy se découvre une âme d'aventurier, l'église à Venise et l'entrée des catacombes infestées de rats, la poursuite en bateau dans les canaux de Venise, la poursuite en moto, l'évasion dans un biplan, la poursuite en avion, Sean Connery qui provoque l'envolée d'une nuée de mouettes avec son parapluie, le face à face avec Hitler, la lutte acharnée dans un tank et bien sûr le final dans les catacombes d’un désert en Jordanie avec les épreuves finales, la rencontre avec le chevalier immortel et la découverte du Saint Graal.

De l'action, de l'humour, des émotions, de magnifiques décors, la BO magistrale de John Williams, ainsi qu'une mise en scène aux petits oignons ... que demandez de plus ? Indiana Jones est ce héro intemporel qui traverse les années sans prendre une ride et un énorme coup de cœur pour la conclusion idéale à cette trilogie culte.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par Alfaccc Sam 15 Juin 2024 - 16:37

C'est aussi celui que je préfère, suivis du un et du deux, par contre, je trouve que le 4 est une vraie purge. saispas
Alfaccc
Alfaccc
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 55
Localisation : france
Date d'inscription : 10/04/2018

Kristof offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Dim 16 Juin 2024 - 22:04

Alfaccc a écrit:C'est aussi celui que je préfère, suivis du un et du deux, par contre, je trouve que le 4 est une vraie purge. saispas
Pareil !
(le 4 n'existe même pas à mes yeux)
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Kristof offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Lun 17 Juin 2024 - 16:04

Je viens de mater Un Jour ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Un_jour

Pour tout de suite mettre les choses au clair, ne vous fiez pas à l'affiche du film, n'espérez pas voir une comédie romantique ... il n'y a rien de romantique et rien de comique dans ce film. Basé sur le livre du même nom de David Nicholl et réalisé par Lone Scherfig, Un Jour est un pur mélodrame. Le rythme est lent, l’ambiance est triste et morose, voire même déprimante. La réalisatrice danoise film les années qui défilent durant deux décennies (de 1988 à 2008) et deux trajectoires de vie qui se croisent. La reconstitution des différentes décennies (années 80, 90 et 2000) est réussie et la mise en scène est soignée, bien que sans surprise. Alors certes, Anne Hathaway est belle et touchante, mais c'est trop peu pour nous sauver de l'ennui. Tout ça, c'est assez convenu, quoi !

Emma (Anne Hathaway) et Dex (Jim Sturgess) sont amis depuis trois ans, depuis la fin commune de leurs études. Emma vit à Paris et travaille dans un restaurant mexicain minable en attendant d’écrire son livre. Dexter vit à Londres où il est un présentateur en vogue à la télévision. Le film ne montre qu'un seul jour, le même chaque année, entre deux personnages que tout oppose. Et pourtant, ils s'aiment. Ils s'aiment, mais se sépare, puis se remettent ensemble ... c'est un peu l'histoire du "je t'aime, moi non plus".

Sur le papier, Emma et Dex vont très bien ensemble, elle à la recherche de ses rêves mais manquant totalement de confiance, lui en donjuan trop sur de lui pour trouver une fille bien. Mais voilà, Jim Sturgess est tout bonnement insupportable, un vrai supplice. Il incarne le parfait connard (pardonnez ce langage !) qui veut se racheter une bonne conduite. Alors certes, il n'hérite pas du rôle le plus simple et il fait de son mieux, mais on n'y croit une seule seconde, il ne convainc personne dans la caractérisation de son personnage. À contrario, Anne Hathaway est terriblement belle, touchante, drôle et d'une fraicheur délicieuse ... on en vient à se demander ce qu'elle peut bien lui trouver ? Et si le film se révèle être sans grand relief durant la majeure partie du film, une scène située vers la fin risque de vous chambouler !

Bref, Un Jour est un film assez inégal, tant au niveau du scénario, que de la mise en scène ou du jeu des acteurs. La première partie du film traine en longueurs, Emma et Dex se rapprochant pour ensuite s'éloigner, puis la flamme se ravive, pour retomber aussitôt. À force de faire du surplace, leur histoire d'amour/amitié n’a plus rien de romantique, elle est juste triste, voire même destructrice. C'est laborieux et long, mais un revirement final assez inattendu et poignante rehausse (un peu) la note finale. (5.5/10)
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Mar 18 Juin 2024 - 1:42

Je viens de mater Mulan ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Mulan

Sorti en 1998, Mulan est le numéro 36 des "Classiques d'animation Disney". Comme le laisse entendre le titre du film, il met à l'honneur une héroïne. Comme Pocahontas sorti trois ans auparavant, Mulan est une femme forte, puisqu'elle doit faire face aux traditions pour trouver une place dans une société patriarcale. Moi qui ne suis généralement pas très fan des chansons dans les Disney, celles-ci m'ont plutôt plu. Et puis elles s'intègrent parfaitement dans le récit et surtout elles ont du sens, en appuyant le propos défendu par Mulan. Le film évoque la guerre sous ses aspects les plus cruels, machistes et misogyne ... et ça, il fallait oser le faire pour un jeune public. Le film en devient encore plus palpitant et grandiose.

Dans un contexte pseudo historique, en Chine à l'époque des empereurs, Mulan part faire la guerre contre les Huns en se faisant passer pour un homme. Le film pose alors la question de l'acceptation des traditions et comment Mulan peut évoluer dans une société qui exclue les femmes. Elle doit se faire passer pour un homme, pour être acceptée dans l'armée chinoise qui défend l'empereur. Mais lorsqu'elle est démasquée et reconnue en tant que femme, elle est rejetée, tant bien même qu'elle aurait fait preuve de bravoure. Le propos est intelligent et intéressant, surtout quand il s'adresse à des plus jeunes.

Mulan, c'est une "princesse" qui prend les armes à la place de son père mal en point, pour défendre la Chine et l'honneur de sa famille face à l'adversité des hommes. Il est intéressant de prendre ce contexte historique et de le transposer à l'époque actuelle, en se demandant si la femme est devenue l'égale de l'homme. Est-elle reconnue à sa juste valeur ? L’inégalité salariale, l'inégalité de l’accès à l’emploi, les stéréotypes de sexe, les discriminations à l'encontre des femmes, Les violences conjugales, MeToo ... tout ça montre bien que c'est toujours d'actualité.

De nombreux films Disney ont une dimension dramatique pour augmenter les enjeux et susciter des émotions, mais cela ne signifie pas que tout le film est triste. Mulan a ses moments amusants et légers. Du côté des personnages comique, on a Mushu, un tout petit dragon rouge voulant regagner sa place de gardien de la famille de Mulan, après avoir été rétrogradé par ses paires. Mais pour cela, il va devoir aider Mulan et faire d'elle une vraie guerrière. Elle va accepter son aide, mais seulement à son corps défendant. Mushu ne donne pas vraiment les meilleurs conseils, il ne tient pas en place et cumule les bévues, mais on s'attache terriblement à lui. Et il est vraiment très drôle, lorsqu'il s'offusque au sujet de sa (petite) taille ou lorsqu'il fait preuve de mauvaise foi, ment ou masque la vérité pour arriver à ses fins. La relation Mulan - Mushu, c'est vraiment l'un des gros point fort du film.

Enfin, côté animation c'est un sans-faute absolu. Les dessins sont simples et épurés, ce qui colle parfaitement à l'esprit du film. C'est comme regarder des peintures chinoises en mouvement. Les effets d'ombres et de fumée sont très soignées, ce qui aide pas mal à rentrer dans cet univers mythique. Et puis, les références à la culture chinoise sont nombreuses, que ce soit dans le récit ou dans les décors (statues de divinités chinoises, tenues chinoises traditionnelles, cerf-volants et feux d'artifices, entre-autres). C'est un pur dépaysement pour nos yeux.

Bref, Mulan est une franche réussite de la part de Disney. De la bravoure, de l'action, de l'émotion et de l'humour, tous les ingrédients sont présents pour en faire une œuvre marquante. À mes yeux, Mulan entre sans difficulté au panthéon des plus grands classiques d'animation Disney, un film qui ravira à n'en pas douter les petits et les plus grands.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par François Mar 18 Juin 2024 - 21:52

Sauzâ a écrit:
lessthantod a écrit:OK pour Terminator 1 et 2, mais Conan c'est un peu court (1 seul vrai bon film).
On parle pas de 1 ou 50 bons films, mais simplement de deux personnages mythiques incarnés et légendaires !.. Cool

Et Steven Seagal, qui, tout au long de sa carrière, n'aura fait qu'incarner 50 nuances de Steven Seagal, ça compte ? MDR
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par François Mar 18 Juin 2024 - 21:59

lessthantod a écrit:J'ai rematé Indiana Jones et La Dernière Croisade ...

Je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est un bien meilleur film que "Le Temple Maudit", grâce à la formidable alchimie qui se joue entre Harrison Ford et Sean Connery. Cependant, je garde une petite préférence pour "Le Temple Maudit", non seulement parce qu'il se déroule en Inde, sans doute la contrée la plus étrange et la plus déconcertante pour un occidental, mais surtout parce que c'est un pur film d'aventures qui s'assume entièrement, y compris dans les aspects les plus sombres du genre. Et puis pour cette dinguerie de course de chariots dans les mines, le plus grand morceau de bravoure de toute la série popcorn
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Mer 19 Juin 2024 - 15:54

François a écrit:
lessthantod a écrit:J'ai rematé Indiana Jones et La Dernière Croisade ...
Je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est un bien meilleur film que "Le Temple Maudit", grâce à la formidable alchimie qui se joue entre Harrison Ford et Sean Connery. Cependant, je garde une petite préférence pour "Le Temple Maudit", non seulement parce qu'il se déroule en Inde, sans doute la contrée la plus étrange et la plus déconcertante pour un occidental, mais surtout parce que c'est un pur film d'aventures qui s'assume entièrement, y compris dans les aspects les plus sombres du genre. Et puis pour cette dinguerie de course de chariots dans les mines, le plus grand morceau de bravoure de toute la série popcorn
Je peux comprendre. Le Temple Maudit a toujours divisé les fans de la saga. Sans le détester, moi j'avoue que je fais plutôt parti des fans déçus par la direction prise dans cet opus.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Mer 19 Juin 2024 - 15:55

Je viens de mater Le Roi Lion ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Le_roi_lion

À sa sortie en 1994, il y a 30 déjà, Le Roi Lion connu un succès planétaire et reste encore à ce jour le plus gros succès au box-office des films d'animation Disney en 2D traditionnel (loin devant Aladdin). La séquence d'ouverture du Roi Lion y est pour beaucoup, c'est très certainement l'une des meilleures scènes d'introduction des films d'animation de Disney. Elle nous met directement dans l’ambiance, en plein cœur de l'Afrique. C'est le dépaysement total, on est littéralement transporté dans les plaines africaines, quand le soleil se lève. La savane revient à la vie, les prédateurs vont se reposer, la nature s’éveille. On est vraiment happé par l'ambiance. Cette séquence d'ouverture est vraiment très belle et surtout, elle est devenue mythique. Et puis bien sûr, il y a la scène de la mort de Mufasa qui est très émouvante et qui en aura marqué plus d'un.

Le Roi Lion est ce que j'appelle le parfait bon élève, il fait tout bien, l'animation est léchée, les dessins sont tous très beaux, les chansons restent dans notre tête et les personnages remplissent tous leur fonction respective. Simba est très attachant, Timon le suricate et le Pumba le phacochère sont très drôles et Scar est très antipathique, ce qui en fait le parfait antagoniste. Et comparé à d'autres Disney de cette période (La Petite Sirène, La Belle et la Bête et Aladdin), Le Roi Lion m’a paru moins drôle et plus sombre, plus "shakespearien". Le film se prend donc très au sérieux, avec son lot de scène faciles et larmoyantes pour toucher/émouvoir le plus grand nombre de spectateurs. Quelques moments avec Timon et Pumbaa sont assez drôles, mais généralement ça ne vole pas très haut ... c'est un humour très pipi caca, quoi !

Difficile de reprocher quoi que ce soit au Roi Lion, si ce n’est qu’il lui manque ce petit quelque chose de magique que je retrouvais dans les Disney plus anciens comme Alice au pays des merveilles ou Les Aristochats (mes deux Disney favoris). Que ce soit sur le fond ou sur la forme, Le Roi Lion ne prend aucun risque. Il m'a paru assez lisse et sans aspérité ... un film inoffensif, quoi ! Le scénario est assez basique (la lutte pour le pourvoir et le poids de l'héritage) et parfaitement banalisé. Les personnages répondent tous à un stéréotype et la leçon de morale est un peu trop facile. Et si les chansons ont marqué toute une génération, il faut admettre qu'elle sont quand même assez niaises.

Bref, Le Roi Lion est très bon, mais la magie n'a pas totalement opéré sur moi. Je n'ai pas le même attachement, ni le même ressenti pour ce film, que tous autres personnes de ma génération (j'avais 12 ans en 1994). C'est peut-être dû au fait que je ne l'ai découvert que très récemment, 30 ans plus tard. Malgré tout, il est indéniable que c'est un film qui a marqué un renouveau dans l’animation de la firme aux deux grandes oreilles et qu'il ne manque pas de qualités, que ce soit sur le plan esthétiques ou bien musical. La BO d'Hans Zimmer est très efficace (du pur Hans Zimmer) et les chansons sont rentrées dans l’inconscient collectif, en premier lieu Hakuna Matata. On se laisse emporter par l'histoire et on ne s'ennuie pas. Et puis, la scène d'ouverture justifie à elle seule de voir Le Roi Lion.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

François et Samkukai offrent 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par François Mer 19 Juin 2024 - 16:45

Vu à l'époque, c'est un bon souvenir, porté par sa séquence d'ouverture exceptionnelle et le personnage de Scar, un méchant d'envergure auprès duquel Simba fait un héros un peu falot. Je lui préfère toutefois Aladdin, qui m'avait davantage emballé dans l'ensemble.
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par RetroBalboa007 Mer 19 Juin 2024 - 16:59

Rien à voir avec l'âge je trouve, le Roi Lion est pour moi LE film d'animation que je préfère de tous les temps, et que j'ai même appris à aimer encore et toujours plus en le visionnant avec mes enfants ou en leur lisant dans leur "Disney Club du Livre" le soir avant qu'ils ne s'endorment quand ils étaient plus petits.
Il fait effectivement tout très bien, tout fonctionne, c'est beau, c'est touchant, c'est triste, c'est amusant, l'intro est incroyable, Mufasa est incroyable, les musiques sont incroyables, et c'est aussi un des derniers vrais dessins animés de Disney.
Le film sorti en 2019 sublime encore plus la beauté de l'ensemble. Si vous avez une télé de qualité avec le home cinéma qui va bien c'est vraiment une claque. Son seul défaut pour moi par rapport à l'original de 1994 (purée, 30 ans...) c'est sa longueur je trouve.
Je pense qu'Aladdin arrive juste après chez moi.
RetroBalboa007
RetroBalboa007
Patient incurable

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 1963
Age : 24
Localisation : Philadelphie
Date d'inscription : 08/05/2023

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Mer 19 Juin 2024 - 17:04

François a écrit:Vu à l'époque, c'est un bon souvenir, porté par sa séquence d'ouverture exceptionnelle et le personnage de Scar, un méchant d'envergure auprès duquel Simba fait un héros un peu falot. Je lui préfère toutefois Aladdin, qui m'avait davantage emballé dans l'ensemble.
Bah justement, j'ai aussi découvert Aladdin récemment, dans la foulée de mon visionnage du Roi Lion avec la petite. Et donc, j'ai préféré Aladdin au Roi Lion.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par xinyingho Mer 19 Juin 2024 - 18:46

RetroBalboa007 a écrit:Le film sorti en 2019 sublime encore plus la beauté de l'ensemble. Si vous avez une télé de qualité avec le home cinéma qui va bien c'est vraiment une claque. Son seul défaut pour moi par rapport à l'original de 1994 (purée, 30 ans...) c'est sa longueur je trouve.
Je pense qu'Aladdin arrive juste après chez moi.
Je préfère aussi le Roi Lion à Aladdin ayant vu les 2 films d'animation au moment de leurs sorties respectives.

Par contre, je n'ai pas aimé l'adaptation réaliste du Roi Lion. Dans le dessin animé, les personnages ont des expressions du visage bien humains, ce qui facilite la mise en ambiance et l'empathie qu'on peut avoir avec eux. Dans la version réaliste, il n'y a plus aucune expression. On perd beaucoup en ambiance, surtout que sur plusieurs scènes on voit que tout est en images de synthèse, et je n'ai pas beaucoup d'empathie avec les personnages.

J'ai plus aimé la version réaliste d'Aladdin. Mais là aussi, je préfère très largement la version animée. Je vois pas trop l'intérêt de refaire tous ces films en version réaliste. Il y a juste Mulan version réaliste que j'ai vraiment apprécié parce que ce n'est plus vraiment la même histoire en fait et qu'il y a pleins d'acteurs que j'apprécie dedans.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Jeu 20 Juin 2024 - 15:13

Je viens de mater Aladdin ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Aladdin

Toujours dans l'optique de rattraper mon retard cinématographique, en visionnant tous les grands classique d'animation Disney que j'ai loupé plus jeune, je me suis lancé dans le visionnage d'Aladdin. C'est un film qui mélange les genres, film d'aventure, romance, comédie musicale et de l'humour ... beaucoup d'humour. Sorti en 1992 et inspiré du conte des Mille et Une Nuits, ce classique des studios Disney propose un dépaysement total, des personnages charismatiques, des chansons qui restent en tête (Ce rêve bleu) et bien sûr une histoire d’amour, sans quoi un Disney ne serait pas un Disney. Mais ici, il n'y a pas de princesses à sauver ni de beaux princes charmants. Jasmine est tout au contraire une femme forte et indépendante, qui n'a pas besoin de prince. Quant à Aladdin, c'est un jeune homme pauvre et insouciant, qui ne s'imagine pas épouser une princesse (ou alors seulement en rêve).

Aladdin et son fidèle ami Abu, un singe malicieux et espiègle, se retrouve en possession d'une lampe magique, renfermant un génie qui peut exaucer tous ses souhaits. C'est l'occasion inespérée d’échapper à son destin de gamin des rues et d'épouser Jasmine, la princesse ainsi que la fille du Sultan d'Agrabah. Mais Jasmine n'est pas une princesse comme les autres, elle refuse d'épouser les prétendants que lui présente son gentil paternel. Et puis, il y a le conseillé de son père Jafar, un sorcier fourbe et sournois qui complote en douce pour devenir sultan à la place du sultan. Jafar est accompagné de son inénarrable perroquet Iago (fourbe et sournois comme lui) et tous les deux forment un redoutable duo d'antagonistes pour Aladdin.

Aladdin peut être vu comme un long cartoon d'1h30 et ça tombe bien, car moi j'adore les cartoons époque Warner Bros (Tex Avery et les Looney Tunes). Le rythme est endiablé et sans temps morts. C'est hilarant, principalement grâce au personnage du génie et du duo Jafar-Iago qui sont les principaux rouages comiques du film. Aladdin est vraiment très drôle, le plus délirant et drôle de tous les Disney. Résultat, la romance entre Aladdin et Jasmine risque de vous paraître quelque peu secondaire, une fois que vous aurez goûté aux purs délires imaginés par les scénaristes.

Aladdin c'est aussi une histoire d'enfermement. Le génie est enfermé dans sa lampe, condamné à exaucer les vœux des petits chanceux qui la frotte. Jasmine quant à elle est enfermée dans son palais, condamnée à épouser un prince qu'elle ne veut pas. Et puis, il y a Aladdin qui est enfermé dans sa condition de "misérable". Iago lui aussi est enfermé dans sa condition de sous-fifre aux ordres de Jafar. Sans oublier le Tapis magique enfermé dans la caverne aux merveilles. L'enjeux pour tous les personnages du film, c'est de se libérer de son carcan.

Que ce soit au niveau des chanson, du trait des personnages, de l'animation ou de certains décors, Aladdin emprunte énormément à d'autres grands classiques d'animation Disney. Mais ça, ce n'est pas nouveau et ça ne nous étonnera pas, ils ont toujours procédé comme ça, en recyclant des idées passées. Le plus surprenant, c'est de voir des séquences entières copiées sur d'autres films, comme lorsque Aladdin s'avance dans la caverne aux merveilles, une séquence qui ressemble fortement à celle dans Indiana Jones et le temple maudit (film que j'ai revu récemment) qui voit Indy affronter des pièges mortels, des esprits vengeurs et le cruel prêtre Mola Ram. Mais plus encore qu'Harrison Ford, c'est de Tom Cruise que se sont inspirés les artistes du film pour dessiner les contours du visage d'Aladdin. Quand on est courant, après c'est difficile de ne pas voir le visage de Tom Cruise sur le personnage d'Aladdin.

Pour revenir à l'aspect cartoon du film, il faut mentionner le personnage du génie, car la vraie star du film, c'est bien lui le génie. À chaque fois qu'il apparait à l'écran, jaillissant de la lampe magique, il déclenche des fou-rires incontrôlés. Il se permet toutes les transformations et ceci, bien souvent, en brisant le quatrième mur. Il peut prendre l'apparence d'objets, en se transformant en avion, en sous marin ou en escalier. Selon son imagination, Il devient hôtesse de l'air, présentateur télé, tailleur d'habits ou maitre d'hôtel. Il imite également des célébrités, Arnold Schwarzenegger, Robert De Niro dans Taxi Driver, Superman, Jerry Lewis, Jack Nicholson et Robin Williams himself. Mais l'idée de "génie" c'est bien évidemment d'avoir choisi Robin Williams pour faire la voix du génie (Richard Darbois en VF) ! Robin Williams EST le génie et le génie EST Robin Williams.

C'est la première fois que je vois Aladdin, donc point de nostalgie pour moi. Malgré tout, j'ai quand-même réussi à replonger en enfance, car le film arrive toujours à vous surprendre, on ne s'ennuie pas une seule seconde et les personnages sont tous attachants (Aladdin, Jasmine, Abus, le tapis magique et le génie) et/ou très drôles (le génie encore une fois et le duo Jafar-Iago). Même plus de 30 ans après, il demeure techniquement remarquable, tant du point de vue des dessins d’une grande finesse, que pour son animation d’une fluidité parfaite. Non vraiment, Aladdin est une réussite totale.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

François offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par François Jeu 20 Juin 2024 - 15:35

Aladdin peut être vu comme un long cartoon d'1h30 et ça tombe bien, car moi j'adore les cartoons époque Warner Bros (Tex Avery et les Looney Tunes).

Je n'aurais su mieux dire : là où la plupart des héros/héroïnes Disney passent et trépassent, faute de caractérisation à la hauteur et en raison d'un cahier des charges strict, le duo Aladdin / Génie (voire trio avec Abu) fonctionne à merveille, en reprenant effectivement quantité de codes des Looney Tunes. Aucun d'entre eux n'est exemplaire et leur rapport avec les codes moraux habituels est parfois limite, sans pour autant en faire des persos répulsifs. Pour Disney, à l'époque, c'était une prise de risque inhabituelle et elle s'est avérée payante.
François
François
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Chatville
Date d'inscription : 21/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Ven 21 Juin 2024 - 11:49

Oui, j'ai été agréablement surpris. Je n'ai pas l'habitude de retrouver un ton aussi cartoonesque dans un Disney.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Ven 21 Juin 2024 - 19:25

J'ai rematé Die Hard 1 - Piège de Cristal ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Piege_de_cristal

Sorti en 1988 et réalisé par John McTiernan, Piège de Cristal (aka Die Hard 1) est un film d'action qui va tout chambouler à Hollywood et faire de Bruce Willis une star mondiale. C'est le film d'action qui va révolutionner le genre, un maitre étalon du film d'action aux Etats-Unis. Il y aura un avant et un après Piège de Cristal. Et la particularité de ce premier volet de Die Hard, c'est que toute l'action se déroule dans un immeuble, le célébrissime Nagatomy Plaza ... qui est en réalité le Fox Plaza à Los Angeles (aka le siège de la 20th Century Fox). On peut donc parler ici de film d'action en huit clos.

Connu pour être un véritable chirurgien de l'image, John McTiernan va changer les codes du film d'action. Il va imposer un héros faillible, qui est profondément humain, avec ses doutes et ses faiblesses. On le voit en sang et en sueur et plein de crasse ... et on le voit même pleurer. On est donc très loin des standards du héros du film d'action à Hollywood, qui veut imposer des "montagnes de muscles" sans failles et inarrêtables (Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger pour ne prendre que deux exemples).

La première raison du succès des Die Hard, avant même la réalisation de John McTiernan, c'est bien sûr Bruce Willis dans la peau de John McClane, un acteur capable de briller dans la comédie comme dans l'action. John McClane accumule les morceaux de bravoure et les punchlines. C'est un héros plus proche de nous, auquel il est plus facile de s'identifier, d'autant plus que Bruce Willis y apporte tout son humour et sa sensibilité. Bruce Willis a grandement contribué à la postérité de ce personnage et au succès de cette saga.

Et puis il y a Alan Rickman qui incarne Hans Gruber, le frère cadet d'un certain Simon. Hans Gruber est un adversaire redoutable et très charismatique, faisant de lui un formidable antagoniste de John McClane. Alan Rickman donne une vraie personnalité au personnage, ce qui en fait un méchant fascinant. On se surprendrait même à l'apprécier, alors même qu'il tue de sang froid des innocents. Alan Rickman et Bruce Willis nous livrent ici deux prestations vraiment magistrales.

Bref, Piège de Cristal n'est clairement pas un film d'action comme les autres. C'est un film d'action d'exception, avec de l'humour et son lot de répliques cultes, du charisme à tous les étages (Alan Rickman et Bruce Willis en tête) et beaucoup de suspens. La tension monte crescendo, jusqu'au célébrissime plan final en haut de l'immeuble. Beaucoup de films copieront Piège de Cristal, y compris sa suite 58 minutes pour vivre (aka Die Hard 2), mais aucun n'y parviendra réellement.


Dernière édition par lessthantod le Ven 21 Juin 2024 - 20:10, édité 2 fois
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par avalon471 Ven 21 Juin 2024 - 19:40

lessthantod a écrit:J'ai rematé Die Hard 1 - Piège de Cristal
toute l'action se déroule dans un immeuble (le célébrissime Nagatomy Plaza)
Qui s'appelle en réalité "Fox Plaza" puisque c'est... le siège de la 20th Century Fox! Razz
Il est également visible dans Airheads,Speed,Fight Club et Tommy boy.
avalon471
avalon471
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 23537
Age : 38
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 08/06/2013

xinyingho offre 1 suppo à ce post!

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Ven 21 Juin 2024 - 20:09

Je me suis mal fait comprendre ... je corrige !
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par SMR Sam 22 Juin 2024 - 2:53

J'ai vu The Requin (2021). Oui, oui, The Requin, pas The Shark ni Le Requin, mais The Requin. Ca part déjà mal.
Alors, en parlant de requin, il faudra être patient... car l'animal n'arrive que 20-25 minutes avant la fin sur un film d'une heure et demie. Et c'est quand même dommage que sur les gros plans, on dirait qu'il est en plastique et sur les plans larges, on sent que c'est l'IA qui a été solicitée.
Bref, un couple de vacanciers est au Vietnâm, ou en Thaïlande, je ne sais plus, mais les autochtones ont un accent asiatique que même Michel Leeb n'aurait pas osé faire. Ce n'est pas très passionnant pendant un long moment, puis l'eau monte, leur habitation les sauve mais (pourquoi?) ils y foutent le feu. Bravo!
Donc, vers la fin du film, ils se retrouvent à la flotte, deux requins passent par là, ils bouffent le mec, la nana hurle comme une connasse pendant 10 minutes, elle tue un requin dans 10 cm d'eau avec un corail après que celui-ci lui ai déchiqueté la cuisse, elle grimpe sur un rocher avec sa jambe esquintée, puis se rejette à l'eau (pourquoi?) avant de rejoindre une embarcation en osier retenue par une ancre de 50 kg. A l'intérieur, un asiatique à l'accent encore plus exagéré la recoud avec du fil de pêche puis se jette à l'eau (pourquoi?) et se fait bouffer par l'autre requin. La meuf hurle comme une connasse pendant 10 minutes puis tue le squale avec l'ancre, se place sur l'embarcation telle Rose sur sa planche devant le Titanic qui coule et.. générique de fin.
Il y avait marqué "film d'horreur". J'ai au contraire bien rigolé tant c'était pourri. Et puis les plans flous, saccadés, avec un grain d'image digne du début des années 2000, magnifique. A voir pour se taper une barre. Par contre, si vous êtes fans de requins, fuyez.
SMR
SMR
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 10848
Age : 45
Localisation : Planète Zèbes
Date d'inscription : 28/03/2016

http://www.lehitdesclubs.fr

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Sam 22 Juin 2024 - 14:56

J'ai rematé Die Hard 2 - 58 minutes pour vivre et Die Hard 3 - Une journée en enfer ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 58_minutes_pour_vivre

Sorti en 1990 et réalisé cette fois-ci par Renny Harlin, 58 minutes pour vivre est le second volet de la saga Die Hard. Le film sort moins de deux ans après Piège de cristal dont il reprend la formule, mais avec pour objectif d'en faire encore plus ... plus d'action, plus d'explosions, plus sanglant et plus de John McClane. Mais tout ça, ça se fait malheureusement au détriment de l'originalité et avec l'effet de surprise en moins. En effet, 58 minutes pour vivre n'est qu'une pâle copie de Piège de cristal, la même chose en moins bien !

On ne change pas une formule qui gagne, on est toujours le soir de Noël dans un film d'action en huis-clos. Néanmoins, cette fois-ci l'action se déroule dans un aéroport pris d’assaut par des terroristes cherchant à libérer un baron de la drogue. Quant à John MClane, il devra de nouveau se battre seul contre tous. On remplace l’immense building par un avion et vous avez Piège de cristal 1.5. Le scénario semble vraiment être calqué sur le premier Die Hard, en reprenant les codes établis jusque là, sans y rajouter de véritable plus value.

L'absence de John McTiernan à la réalisation se fait donc ressentir. La mise en scène de Renny Harlin est très propre, mais c'est trop bourrin (la surenchère d'explosions) et on ne ressent pas de montée en tension. Ce qu'il manque à ce film, c'est une tension constante, car malgré qu'on soit la plupart du temps dans un huis-clos, on ne ressent pas la pression de ce cadre (l'aéroport) qui devrait être anxiogène. Renny Harlin se contente d'appliquer bêtement le cahier des charges. Il faudra attendre le retour de John McTiernan aux manettes avec Une Journée en Enfer, pour renouveler la formule, les approches et le style de la saga.

Le film accumule les facilité scénaristiques et les invraisemblances, comme avec les terroristes qui sont tous armés jusqu'aux dents, mais qui ne sont pas foutus de viser au moins une fois juste, alors que Bruce Willis se la joue super-héros avec comme seule arme, son pistolet de service. En gros, Die Hard 2 c'est "biscotos contre mitraillettes". Et si Bruce Willis n'a rien perdu de sa cool attitude, le méchant de service manque d'épaisseur. William Sadler fait de son mieux, mais il ne peut pas lutter avec Alan Rickman et Jeremy Irons.

Bref, avec 58 minutes pour vivre, ça sent le réchauffé et à force de nous resservir toujours le même plat, on finit par s'en lasser. Je dirais quand même que c'est un honnête divertissement, avec une réalisation plutôt efficace, certains clins d'œil à l'opus précédent qui fonctionnent plutôt bien et l'ambiance années 80. A défaut d’être surprenante et transcendante, le film s’avère être plutôt efficace et agréable. Et puis, on est heureux de retrouver Bruce Willis dans un rôle qui lui va comme un gant. Les fans de John McClane apprécieront.

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Une_journee_en_enfer

Sorti en 1995, Une journée en enfer est le troisième volet de la saga Die Hard et pour l'occasion, c'est le grand retour de John McTiernan à la réalisation. Et avec Die Hard 3 il nous prouve encore qu'il est juste le meilleur chef d'orchestre pour diriger une saga d'action d'exception. Une journée en enfer va briser la continuité avec les deux premier volets, en se basant cette fois-ci sur un scénario original (les deux premiers sont basés sur des romans), en prenant un terrain de jeu plus vaste (les deux premiers sont des huis-clos) et en affublant John McClane d'un "buddy".

Une journée en enfer est donc un buddy movie "à la L'Arme Fatale" et je dois dire que, non seulement Die Hard 3 est mon Die Hard préféré, mais c'est probablement aussi mon buddy movie préféré. Bruce Willis et Samuel Jackson (Zeus) forment un duo formidable, enchaînant les punchlines comme un pilier de bar. Je ne parle même pas de certains jeux un peu vicelards de Jeremy Irons dans la peau du méchant Simon Gruber, le frère ainé d'un certain Hans. Jeremy Irons est parfait dans ce rôle, à tel point qu'il nous ferait presque oublier la performance d'Alan Rickman dans Piège de cristal.

La réalisation caméra à l'épaule de John McTiernan est fabuleuse. C'est sans temps mort, on a pas le temps de respirer. On avait jamais vu ça auparavant et ça permet de couper avec la réalisation des deux premiers Die Hard qui était plus posée, en forme de huis-clos. Là le terrain de jeu est plus vaste et John McTiernan se fait plaisir avec une caméra qui bouge tout le temps et qui colle à l'action. Sa mise en scène change complètement par rapport au premier film, histoire de se renouveler et ne pas faire comme Die Hard 2, en copiant bêtement ce qui a déjà marché. C'était risqué, mais c'est payant ici en nous mettant au cœur de l'action.

Le seul gros point noire de ce troisième volet de la saga, c'est le final avec l'hélicoptère. On sent qu'elle a été tournée à la va-vite, sans vraiment savoir comment conclure le film. C'est spectaculaire, mais nettement moins marquant que le dernier plan de Piège de cristal. Maintenant, on sait que deux fins ont été tournée dont celle qui n'a pas été retenue pour la version cinéma. Dans cette scène, Simon Gruber s'échappe et John McClane va le poursuivre à travers le monde pour finalement le retrouver dans un petit café. Tous les deux vont jouer à la roulette russe avec un mini bazooka. Cette fin est refusée par les studios, tout simplement parce que John McClane se montre cruel en tuant Simon de sang-froid. C'est vrai que ça ne ressemble pas au John McClane qu'on connait, qui généralement ne tue que quand c'est nécessaire, mais personnellement je préfère quand même cette fin alternative à celle qu'on connait déjà.

Une journée en enfer compile les morceaux de bravoure et les punchlines, pour un film qui va littéralement vous couper le souffle. Et malgré un final un peu décevant, on sort du film avec l'impression une seule envie ... y retourner une seconde fois. C'est le seul Die Hard que j'ai vu au cinéma, durant l'été 1995, et je peux dire que c'est un film qui m'aura marqué profondément. Speed, que j'avais vu l'été précédent (été 1994), était jusque là mon mètre étalon du film d'action, mais Une journée en enfer le bat à plate couture. Le film est un chef d'œuvre de mise en scène, de direction d'acteur (et d'acting) et de montage, ce qui en fait pour moi le meilleur film d'action de John McTiernan et donc le meilleur de tous les Die Hard.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par xinyingho Sam 22 Juin 2024 - 16:54

On est d'accord Die Hard 3 est le meilleur de la série mais, dans le style buddy movie, Les Armes Fatales lui tiennent tête sans problème. Et en fait, je préfère la série des Armes Fatales à celui des Die Hard. Ces 2 séries ne sont pas tout à fait comparable vu que les Armes Fatales sont tous des buddy movies alors que les Die Hard changent de style d'un film à un autre. Mais retrouver le couple Murtaugh-Riggs est un gros plaisir à chaque fois.
xinyingho
xinyingho
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4720
Age : 44
Localisation : Noisy-le-Grand
Date d'inscription : 23/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par SMR Sam 22 Juin 2024 - 18:29

J'ai hâte d'avoir ton résumé sur Die Hard 4 et surtout sur le 5!
SMR
SMR
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 10848
Age : 45
Localisation : Planète Zèbes
Date d'inscription : 28/03/2016

http://www.lehitdesclubs.fr

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Dim 23 Juin 2024 - 12:20

SMR a écrit:J'ai hâte d'avoir ton résumé sur Die Hard 4
Je l'ai déjà posté 2 pages en arrière ...

Spoiler:
SMR a écrit:et surtout sur le 5!
Pas vu et aucune envie de le voir :/
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par SMR Lun 24 Juin 2024 - 0:46

Ha oui, pardon. Tu as bien résumé ce que je pense du 4, c'est un bon film, au niveau du 2 mais qui n'atteint pas la touche McTiernan.
En revanche, Die Hard 5, c'est une honte absolue. A côté, Indy 4 est un chef d'oeuvre.
SMR
SMR
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 10848
Age : 45
Localisation : Planète Zèbes
Date d'inscription : 28/03/2016

http://www.lehitdesclubs.fr

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Lun 24 Juin 2024 - 0:59

SMR a écrit:En revanche, Die Hard 5, c'est une honte absolue. A côté, Indy 4 est un chef d'oeuvre.
Aie ... Die Hard 5 doit vraiment être très très mauvais !
Et Indy 5 ... tu l'as vu ?
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par dami1 Lun 24 Juin 2024 - 8:20

Die Hard 3 qui devait être un buddy movie entre...Brandon Lee et Angelina Bassett, initialement développé pour un hypothétique Rapid Fire 2.
Rien se perd à Hollywood...
dami1
dami1
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5137
Age : 40
Localisation : Oise
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par Sauzâ Lun 24 Juin 2024 - 8:33

Die Hard > Die Hard 3 > Die Hard 2 Cool
Sauzâ
Sauzâ
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7638
Age : 42
Localisation : Ici et Ailleurs
Date d'inscription : 14/03/2023

Revenir en haut Aller en bas

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 Empty Re: JE VIENS DE MATER UN FILM !

Message par lessthantod Sam 29 Juin 2024 - 10:01

Je viens de mater La Chasse ...

JE VIENS DE MATER UN FILM ! - Page 28 La_chasse

Réalisé et écrit par Thomas Vinterberg, La Chasse est un drame éprouvant. Si vous recherchez un feel-good movie, passez votre chemin. Le réalisateur Danois n'est pas un rigolo, comme l'atteste sa filmographie (Festen et Drunk). La Chasse met donc en avant ce terrible drame qu'est la pédophilie, un acte répugnant et durement condamnable. Et quand la rumeur se propage, ce n'est pas facile de prendre du recul et c'est ça que veut démontrer le film de Thomas Vinterberg.

C'est donc l'histoire de Lucas (Mads Mikkelsen) un auxiliaire de jardin d'enfants et ex professeur des écoles, qui un jour va se retrouver accusé de pédophilie par la fille de son meilleur ami (Thomas Bo Larsen, également présent dans Festen et Drunk). On va alors suivre sa descente en enfer, victime d'une vindicte populaire pour un crime qu'il n’a pas commis. Il va donc devoir prouver son innocence envers et contre tous, y compris de ses meilleurs amis. Un quadragénaire divorcé et solitaire dans une petite communauté rurale, fait de lui le coupable idéal.

La Chasse est un film extrêmement prenant et dur sur le plan émotionnel. Et l'enjeu n'est pas de savoir si Lucas est coupable ou non d'attouchements sur la petite Klara. Non, le film est très clair là-dessus, Lucas est innocent. L'enjeu du film est donc ailleurs, c'est de démontrer l'implacable mécanique de la rumeur qui se propage dans un petit village où tout le monde se connait. Et quand il s'agit en plus de pédophilie, la pire rumeur qui soit, ça peut vous bousiller complètement une vie. Car c'est bien connu, les enfants ne mentent jamais. Mais Klara n'est pas responsable, elle ne pensait pas à mal, ce sont les adultes les responsables en prenant la parole de l’enfant pour pure de tous soupçons et comme vérité absolue. Le film nous fait réfléchir sur le genre humain et on pourrait se dire que ça pourrait arriver à n'importe qui. Ici, l'humanité n'est vraiment pas montrée sous son meilleur jour.

La grande réussite du film repose beaucoup sur l'écriture de Thomas Vinterberg et sur l'interprétation magistrale de Mads Mikkelsen. Les dialogues, écrits au cordeau, ne s'encombrent pas de fioritures, ne tournent pas en rond autour du pot et vont droit au fait. Quant à Mads Mikkelsen, il n'a pas vraiment pas volé son prix d'interprétation à Cannes. Lucas est terriblement vulnérable et on s'identifie d'autant plus facilement à lui. Or rien de tel qu’un personnage présentant une touche de vulnérabilité pour susciter de l’empathie. C'est parce qu'il s'efforce de ne jamais sombrer dans l'émotion facile et qu'il persévère tant bien que mal à maintenir une démarche mesurée, que Lucas (le personnage et l'interprétation Mads Mikkelsen) m'a profondément touché. Quant à la scène finale, elle donne sacrément à réfléchir ...
Spoiler:

Le film de Thomas Vinterberg ne peut pas laisser indifférent et lorsque le film s'est terminé, je suis resté un long moment dans un silence absolu. La question de la parole d’un enfant est un sujet très délicat. Tout peut s’écrouler sur quelques mots qui provoquent cette idée de chasse mentale. La Chasse est un film fort et dérangeant (comme Drunk) dont vous ne ressortirez pas indemnes.
lessthantod
lessthantod
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 73812
Age : 42
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 28 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum