Le Deal du moment : -53%
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – ...
Voir le deal
15.99 €

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Page 17 sur 22 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 22  Suivant

Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par neopolo le Mar 30 Juin 2020 - 22:38

merde j'ai dis des connerris..............dsl.....de la merde j'ai dis.......enfin pas totalement..........merde.......dsl a tous

neopolo
Patient contaminé

Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par neopolo le Mar 30 Juin 2020 - 22:40

voila je vous suiv..........et vous suivrai........dsl...snif
neopolo
neopolo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 375
Age : 44
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par neopolo le Mar 30 Juin 2020 - 23:09

oui ........au moin le debat ps4/onxx........vous avez raison...........ca va mordre............dsl......mais ql gorge.....
neopolo
neopolo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 375
Age : 44
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Tryphon le Mar 30 Juin 2020 - 23:13

Tu veux pas attendre d'avoir décuvé ou d'être redescendu avant de poster ? Wink

(ou alors ouvre un topic pour en discuter Very Happy)
Tryphon
Tryphon
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 25629
Age : 43
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Karuga le Mer 1 Juil 2020 - 10:15

@neopolo a écrit:la vie..........et autre chose.......je suis mort///////////////

@neopolo a écrit:putin serieu.......wala.....


oui sa resume.....et ca resumeratout..............dsl..........

@neopolo a écrit:on peu se nicquet tranquiliou?.............he quel merde serieux..............humour dsl..................wala...........enfin bobon.............carailloux........yala......

@neopolo a écrit:merde j'ai dis des connerris..............dsl.....de la merde j'ai dis.......enfin pas totalement..........merde.......dsl a tous

'Tain il est beau lui cigare
Karuga
Karuga
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 41
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par upsilandre le Mer 1 Juil 2020 - 13:16

Le niveau de détails des jeux aujourd'hui (et chez ND encore plus) est insane comme dit la vidéo
Regardez la vidéo , y a vraiment des truc surprenant que j'aurais jamais vu tout seul.

https://youtu.be/AQkANvEo0j0
upsilandre
upsilandre
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3990
Age : 45
Localisation : val de marne 94
Date d'inscription : 31/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Mer 1 Juil 2020 - 17:40

Clairement le jeu est  inattaquable coté technique  ou presque, 2 bugs minimes (et encore c'etait le même) en 25h de jeu..
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Jeu 2 Juil 2020 - 0:04

Et voilà, c'est fini aussi pour moi, donc c'était un jeu moyen mais qui prone la tolérance LGBT donc 20/20...  MDR

Non blague à part, oui le titre est très bon si on parle technique (des details de finition  dingue comme la vidéo du dessus)
Spoiler:
le jeu est tout bonnement magnifique dans la scène vers la fin ou le village seraphite "Haven" est en flammes
B.O et sound design.
Là où le bas blesse selon moi c'est niveau rythme à 2 moments
Spoiler:
les 2 jours 1
tout le reste est bon.
 Niveau histoire
Spoiler:
j'ai aimé le fait que la plus cruelle des 2 n'est pas forcement celle qu'on pense, j'ai tellement apprécié l'empathie naissante d'Abby dans sa quête de resdemption, que j'ai arrété de la frapper lors du combat final, en me disant si elle tue Ellie, elle va pouvoir s'enfuir… Mais non on est obligé d'aller au bout ( mais bon Abby s'enfuit quand même, donc c'est "cool")
par contre j'ai trouvé scénaristiquement que
Spoiler:
la tranposition du binôme Joel/Ellie du 1 en "inversé" Abby/Lev un peu trop facile

 En 26h40, le jeu m'a fait passer de messages et d'émotion, plus que je ne le pensais...

 Donc oui je suis satisafit de ce que m'a propossé le titre sans en faire pour autant un titre inoubliable pour moi, en synthétisant et si je davais noter je le mettrais quand même un très bon 15/16.
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Gringos10 le Jeu 2 Juil 2020 - 0:28

@upsilandre a écrit:Le niveau de détails des jeux aujourd'hui (et chez ND encore plus) est insane comme dit la vidéo
Regardez la vidéo , y a vraiment des truc surprenant que j'aurais jamais vu tout seul.

https://youtu.be/AQkANvEo0j0
regarde ça @drfloyd
Gringos10
Gringos10
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 41270
Age : 38
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Snoz le Jeu 2 Juil 2020 - 6:59

Meilleur tps avec arme dans le dos ever  thumleft
Snoz
Snoz
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 7510
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Shovel Knight le Jeu 2 Juil 2020 - 10:50

@upsilandre a écrit:Le niveau de détails des jeux aujourd'hui (et chez ND encore plus) est insane comme dit la vidéo
Regardez la vidéo , y a vraiment des truc surprenant que j'aurais jamais vu tout seul.

https://youtu.be/AQkANvEo0j0
C'est ouf Shocked
Je regrette d'avoir revendu ma PS4
Shovel Knight
Shovel Knight
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 37
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par tilou le Ven 3 Juil 2020 - 10:06

je suis sur le cul
le jeu est incroyablement long pour son genre
tilou
tilou
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4224
Age : 43
Localisation : salon de pce
Date d'inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par upsilandre le Ven 3 Juil 2020 - 20:23

Insane détails part 2

https://youtu.be/lzzcKo76iZE
upsilandre
upsilandre
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3990
Age : 45
Localisation : val de marne 94
Date d'inscription : 31/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Ven 3 Juil 2020 - 21:24

Roh la vache histoire de faire un jeu "rapide" avant ghost of Tsushima, j'ai voulu relancer Uncharted 3 remastered… Woh putain la claque graphique dans le gueule  MDR
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par marmotjoy le Ven 3 Juil 2020 - 21:56

J'ai fait le 1er pendant le confinement sur ps4, même le premier tlou ou tomb raider 2013 sur ps3 faisaient plus beaux Razz
marmotjoy
marmotjoy
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 15843
Age : 42
Localisation : Agen
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Ven 3 Juil 2020 - 22:56

Je suis reparti sur le 4 en curieux ( grace au psn+), et c'est assez dingue comment le studio a progr&sser en 4 ans qui separe les 2 titres, TLOU 2 passe limite pour un titre next gen' à coté...

Niveau graphismes, details, animations générales et faciale etc... c'est là qu'on se rend encore plus compte que TLOU 2 est techniquement impressionant et que ND a su tirer le meilleur de la machine (en même temps 40 Go d'ecart entre les 2 jeux ça se sent)
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par baalst le Sam 4 Juil 2020 - 21:05

Punaise je suis sur mon deuxième run avec la TV 4K Qled HDR pour tenter le platine, j'ai l'impression de redécouvrir le jeu une seconde fois.
J'entends largement mieux les bruits de fond avec les hauts parleurs de la TV, c'est bluffant. 
J'ai fait mon premier run avec un casque.
Les ennemies humains sont largement moins débile que mon premier run, là ils m'encerclent mdr.
J'ai trouvé des faiblesses sur certains ennemies pour les éliminés plus vite.
baalst
baalst
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2465
Age : 34
Localisation : 84
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Loneken le Dim 5 Juil 2020 - 8:34

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200710

Vous l’attendiez tous, voilà enfin mon avis dans sa 1ère partie

Condition de jeu :

- TV 4K OLED HDR + PS4 PRO (optimale donc)
- Le jeu tient sur 2 BR (comme FF 7), 1 de data ingame et 1 d'installation
- Màj Day One v1.02 de 4,4 Go. Le poids total du jeu atteint les 97,92 Go (on frise les 100 Go)

1er Run effectué en niveau de difficulté normal en 42h 39mn
(conditions découverte, exploration et large prise de temps pour observer et profiter des paysages, des environnements, des détails, du level-design, des persos, des combats, des cinématiques et des dialogues... Énorme partie du temps consacrée également aux recherches de collectibles et de loot, de zones cachées, la fouille intégrale de chaque bâtiment, chaque zones, chaque pièce etc...)

Le newgame + permet de démarrer une nouvelle partie en conservant toutes les capacités de craft, les compétences de perso et les niveaux d'upgrade des armes acquises précédemment...

Tout chapitre et toute zone de combat est directement rejouable via le menu d'interface du jeu une fois qu'elles ont été débloquées dans un mode de difficulté spécifique une première fois... C'est très intéressant pour ceux qui veulent rejouer un segment particulier du jeu, un affrontement ou un chapitre précis sans relancer tout le jeu depuis le début... Et ça permet de chasser les collectibles bien cachés que vous auriez manqué pendant la partie.

Le jeu est intégralement paramétrable (langue, sstt, caméras, assistances diverses, niveau ATH etc...) mais surtout plusieurs paramètres de difficulté totalement personnalisable, soit par des présetting généraux soit par ajustement spécifique (niveau d'intervention des compagnons, résistance aux dégâts des persos mais aussi des ennemis, niveau d'agressivité des ennemis, la qualité et la fréquence de leur tir, le niveau de dégâts qu'ils infligent, leur capacité de réaction et de détection de présence au bruit, à l'odeur, la vue etc... leur temps de niveau d'alerte, leur capacité d'esquive etc...) c'est vraiment ultra complet...

Le jeu est assez facile en mode normal mais les niveaux de difficulté supérieurs sont un véritable challenge (ennemis plus fort, plus agressif, plus intelligent, plus en alerte, plus compétent et dangereux à distance et au càc etc...) mais aussi parce que les ressources et les munitions deviennent réellement rares et comptées... Vous obligeant à un gameplay beaucoup plus prudent et accès sur l'économie et la furtivité, vous forçant à privilégier plus souvent l'assassinat par surprise et les attaques éclair...

Vous n'échapperez pas au didacticiel pour demeuré lors des premières heures de jeu, passage obligatoire des jeux vidéos modernes qui remplacent les notices d'autrefois. (et tout ça malgré le mapping par défaut des touches dispo instantanément via les options et le rappel permanent de chaque touche qui s'affiche à chaque action contextuel pendant le jeu... à croire que le QI de l'humanité baisse de plus en plus...)

Les premiers moments vont récapituler la fin de TLOU 1... Je préfère préciser pour prévenir les gens qui démarreront le 2 en ayant zappé le 1...

Dans l'absolu rien n'empêche de commencer par le 2 mais c'est quand même bien con de découvrir la saga par le dernier épisode surtout que le remaster du 1 sur PS4 se trouve partout en occase ou neuf en promo la moitié de l'année... TLOU est une franchise ô combien narrative, un road movie post-apocalyptique au scénario de grande qualité et dont la lente évolution des rapports entre Joel et Ellie est important à vivre et à comprendre.

Énième jeu post-apo évoluant dans un monde dévasté par une pandémie (et qui donc trouve un écho certains dans notre actualité post grippe chinoise... c'est très bon pour les ventes...) où le reste de l'humanité scindée en de multiples factions de survivants avec son cortège de micro-sociétés para-militaire fascisante, fanatiques religieux, groupe individualistes cruels, hyper violent, haineux ou juste opportunistes font régner la loi du plus fort... le tout au beau milieu d'un monde désormais infesté de créatures infectées dangereuses et mortelles. Des ressorts qu'on a déjà vécu et parcouru avec plaisir dans Days Gone magistral d'exécution et de réussite sur la PS4 par ex...

Naughty Dog n'a plus rien à prouver à personne que ce soit en terme de qualité scénaristique, de réalisation, de compétence technique et graphique, de profondeur et de psychologie poussée des personnages, d'immersion, d'atmosphères et d'univers...

Des Uncharted aux TLOU bien peu de studios au monde peuvent l'égaler, accomplir de telles prouesses et avec un tel niveau de qualité...

TLOU 2 arrive en fin de gen, au summum de la maîtrise de Naughty Dog sur la PS4. Et ça se voit...

Le gap entre les 2 épisodes (et les 2 générations de console) est incommensurable. On n’ose même pas imaginer le niveau des AAA qu’apportera la prochaine génération de jeu sur PS5....

Le second épisode reprend exactement les mêmes bases, qualités et défauts du 1er.

Un monde et une atmosphère sublime, un niveau de détail incroyable, des environnements et des intérieurs détaillés d'une précision folle et d'un réalisme rarement atteint...

Je passé la moitié du temps (et bien plus longtemps que le temps des combats) juste à regarder les intérieurs, le mobilier, la déco, les affiches aux murs, les éléments... criant de réalisme... (et de clin d'œil multiples au passage pour les esprits avertis...). Absolument tout fourmille de détails. Chaque intérieur est unique. C'est impressionnant ! 

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 The-la11

C'est aussi la féerie et la variété incroyable des lieux visités... Surtout dans cet environnement post-apocalyptique où la nature reprend ses droits et les reliques de l'ancienne civilisation apparaissent sous un jour nouveau... Imaginez une guerre nucléaire qui laisserait un très petit nombre d'humain dont les descendants n'auraient jamais connus notre époque et qui déambuleraient dans un parc d'attractions comme Disneyland Paris, un grand palace à l'architecture et la déco néo-baroque, des bureaux dans une tour à moitié en ruines à la Défense, des magasins variés avec leur rayonnage d'époque etc... Ils hallucineraient et se demanderaient comment on pouvait vivre... Une impression et un effet très bien rendue dans Fallout 4 par ex...

Je ne citerai rien pour ne pas gâcher la surprise aux futurs joueurs mais c'est juste fantastique le choix et l'éventail des lieux et des structures que vous traverserez et c'est super bien rendu, cohérent et très intelligemment utilisé ! (certains lieux importants seront d'ailleurs traversés plusieurs fois par des persos différents dans des timelines différentes et qui prennent en compte les événements précédents ! C'est juste impressionnant et bluffant de voir chaque détail qui tient compte d'une précédente visite ou au contraire de voir un même lieu totalement différent et transformé parce que l'action s'y passe avant ou après certains événements). Le boulot esthétique et narratif est incroyable et d’une grande précision !

Vraiment prenez votre temps, ne rushez pas le jeu et baladez-vous tranquillement ! Il y a beaucoup de moments calmes avec des situations et des conversations interactive avec un compagnon ou devant un décor, une structure, une sculpture ou un simple graffiti/tableau/affiche...

Très bonne physique générale et des environnements, beaucoup de petits détails immersifs également (grimpette, parkour, traces dans la neige, possibilité de briser les vitres pour atteindre des loots dans les vitrines, les distributeurs ou s'ouvrir un passage via des baies vitrées, la modélisation de l'eau, le reflet dans les miroirs, le déplacement des branches et de la végétation au passage des personnages, la physique des cordes et des câbles rarement vu dans le jeu vidéo et réellement intégré au service du gameplay, l'aspect trempé des vêtements qui s'égouttent après une immersion, le réflexe d'Ellie qui met sa capuche quand il pleut, qui arrache une flèche plantée dans son bras, Abby atteinte de vertige qui tremble et commence à paniquer à chaque fois que vous l'approchez d'une corniche ou d'un précipice, prisonnier torturé qui se recroqueville de peur au fond de sa cellule quand vous approchez de ses barreaux etc...). Le jeu est techniquement irréprochable.

Ça fourmille de micro-détails esthétique, de mouvements, d’animation spécifique totalement invisible pour la majorité des joueurs et inutile au gameplay et sans intérêt pour l’histoire (passage de main dans les cheveux, ajustements de bretelles de sac, mimiques diverses, expressions de regards etc...) qui enrichissent l’immersion, le réalisme et la crédibilité du jeu.



Le gameplay et les combats sont toujours aussi complets, dynamiques, stratégiques et jouissifs. L'utilisation du terrain, de la verticalité et des couverts, les différentes façons de traiter les cibles et les ennemis (la variété de l'arsenal, le càc, les armes à feu, les armes blanche, explosifs, cocktail Molotov, fumigènes, assassinats furtifs etc...). Ne restez pas bêtement statique comme une pomme à allumer les adversaires dans un duel de mousqueterie à couvert... Utilisez le level-design et la richesse de votre équipement et des lieux, déplacez-vous, posez des pièges, variez vos armes pour ne pas épuiser toujours les mêmes munitions...

À l'intars de Days Gone, TLOU 2 permet de varier les tactiques au sein d'un affrontement de groupe en espace urbain. Il faut savoir fuir et contourner la menace directe, utiliser les brèches, les ouvertures et les fenêtres des bâtiments pour semer vos poursuivants, se faire oublier pour mieux contre-attaquer... Vous pouvez attirer les ennemis dans des pièges (cocktail, bombe...), lancer un objet pour détourner leur attention, sniper en silence un type éloigné de son groupe à l'arc ou l'arbalète ou au pistolet silencieux, attirer les autres par son cadavre, monter aux étages ou prendre de la hauteur pour faire un carton au fusil puis redescendre et aller vous planquer dans les hautes herbes ou sous un véhicule à plat ventre etc... Tuer discrètement par derrière au couteau ou au pistolet silencieux d'un tir à la tête et même en découdre au càc à coup d'arme blanche améliorée et d'esquive...

Comme toujours une grande liberté de type de stratégie et de moyens sont laissés aux joueurs qui utiliseront les méthodes qu'ils veulent. Un des très gros points forts du titre.

Pensez à supprimer les chiens en priorité et n'oubliez pas que le fait de vous déplacer vous permet de saisir des munitions au passage si vous êtes à court... Excellente modélisation des mouvements, des impacts et de la localisation des dégâts au passage avec démembrements, tirs mortels à la tête, cris d'agonie, giclées de sang, appel à l'aide des blessés, supplication des adversaires vaincus qui demandent d'être épargné après avoir cherché à vous tuer... Immersion, adrénaline et réalisme garantis !

Les ennemis se parlent, s'interpellent, ils se communiquent votre position et vos directions de fuites... Pensez à utiliser les infectés comme alliés lors d'affrontements multi-groupe et orientez-les vers les ennemis humains à coup de lancer de bouteille ou de pavé... C'est jouissif de voir 3 claqueurs s'en prendre à un soldat et lancer un cocktail sur tout le monde pour tous les voir cramer !

Mention spéciale aux archers Scars (qui rappellent beaucoup les fanatiques Rippers de Days Gone encore), du pur génie d'interprétation... Une bonne faction pour montrer les dérives malsaines qu'entraîne l'effondrement d'une société et l'emprise sectaire du fanatisme religieux... 

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 15352110

La réalisation est impeccable, graphiquement, techniquement c'est incroyable... (modélisations générales, qualité et richesse des animations, visages, expressions faciales, animaux, végétation etc...) le jeu se propulse directement parmis les meilleurs de la gen...

Bien évidemment il est très difficile d'égaler ou de se hisser à la hauteur de RDR 2, tout simplement intouchable en matière de vie, de faune, de richesse, d'environnement, d'animation, d'interaction et d'open world... Un titre hors normes à la réalisation exceptionnelle. RDR 2 a littéralement explosé les références et les standards. Beaucoup de jeux nextgen n'atteindront même pas son niveau avant un moment.

Mais TLOU 2 est lui aussi véritablement parmis les tous meilleurs et les plus beaux jeux de la gen toutes plateformes et genres confondus. Un titre criant de réalisme et d'immersion avec en plus une mise en scène impériale. Et il y a pourtant eu beaucoup de beau linge sur la gen (Horizon Zero Dawn, God of War, Days Gone, AC Origins et Odyssey, Detroit Become Human, Order 1886 etc...)

Le jeu varie au maximum les situations... Il faudra rechercher tout un tas d'informations et observer attentivement l'environnement et lire les tonnes de documents accumulés qui développent et enrichissent le Lore et permet de mieux comprendre certaines situations ou événements, mais aussi pour dénicher des pièces diverses et variées indispensables au craft d'équipement, à l'amélioration des capacités du personnage et la customisation des armes. Des petites énigmes à résoudre pour débloquer un passage, ouvrir un coffre-fort, trouver un objet clé, atteindre un emplacement difficile d'accès... Un peu de parkour light, des phases de courses-poursuites, de shoot au snipe, d'infiltration, des phases en véhicule, à cheval ou en bateau, de nombreux flashbacks avec une partie gameplay, des QTE etc... c'est très varié...

Au chapitre des nouveautés, ce 2ème épisode enrichi encore la formule déjà copieuse qui nous a régalé il y a 7 ans.
Nouveaux adversaires comme les chiens capables de pister notre présence, des nouveaux types d'infectés, un nouveau concept d'esquive over-pété pour le càc, l'attaque mortelle enchaînée après déstabilisation d'un adversaire, la capacité à évoluer à plat ventre en rampant (très utile au-delà de l'infiltration pour permettre de ramper sous les véhicules, les décombres et les soubassement et pouvant déboucher sur des zones très intéressante et lucratives).

Prenez bien votre temps avant de quitter une zone, observez et explorez partout ! TLOU n'est pas une course et zapper le jeu en mode osef en rushant comme un nobrain vous fera perdre beaucoup de l'intérêt du jeu et du game-design... Il y a beaucoup de chose et de subtilités disséminées dans le jeu, il faut tout fouiller... Vous êtes prévenus !

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200711

Cela vaut aussi pour l'exploration, je parlais de physique des cordes et de vitres destructibles par ex... Vous pouvez tout à fait briser une baie vitrée au plafond par ex (par balle ou en jetant une brique ou une bouteille dessus pour économiser les munitions) puis lancer une corde en cloche par dessus une poutre et monter ou descendre en rappel, voir même vous balancer d'une plateforme à l'autre comme Tarzan pour atteindre une zone impossible à rejoindre par d'autre moyens... Les joueurs intelligents, curieux et inventif qui prendront le temps d'explorer les lieux avec toutes les possibilités qui leur sont offerte découvriront beaucoup de chose caché et lucrative... Toutes portes fermées et passages obstrués recèlent un passage alternatif... Pensez-y et levez les yeux !

Il y a beaucoup de moments et d'énigmes à base de container à roulettes aussi... Bien souvent ils aident à passer vers une nouvelle étape du voyage, mais avant de s'en servir dans ce but n'y a-t-il pas une autre zone en hauteur ailleurs inaccessible et rempli de loot qu'ils permettent d'atteindre avant de partir ? Posez-vous la question...

Regardez bien partout car bien souvent le fait de passer à l'étape suivante et franchir une nouvelle porte, sauter d'un muret ou passer à une nouvelle zone est définitif sans possibilité de revenir en arrière... (bien souvent on vous demandera de maintenir une touche appuyée, signifiant qu'une fois l'obstacle ou la porte franchie tout retour sera impossible). Et le loot, les pièces de craft, ainsi que les pilules et les munitions sont assez rares et comptées... Regardez bien la moindre fissure et ouverture en hauteur, utilisez toutes vos compétences de parkour pour passer de terrasse en terrasse... Le jeu récompense l'exploration, l'observation et ceux qui se creusent les méninges...

Et si vous vous dites que ça ne vaut pas la peine de perdre du temps pour une poignée de scraps, de collectibles, de munition et de pilules... vous risquez aussi de passez à côté d'une nouvelle arme, d'un coffre-fort, d'un holster supplémentaire ou d'un nouveau manuel de compétence ! Fouillez !

Gros boulot des devs sur l'exploration contre-intuitive aussi... Il n'est pas rare de croiser des amas de Cordyceps avec un claqueur fossilisé à l'intérieur... Vous pointez votre flingue, vous approchez en le tenant en joue et rien ne se passe... Rassuré, vous continuez et quelques mettre plus loin un autre amas totalement anodin, vous passez sans méfiance et boum, un infesté en jaillit et se jette sur vous à 1m50 de distance ! Vous en croisez un autre encore plus loin, cette fois vous avancez avec toutes les précautions du monde échaudé par la mésaventure précédente et rien ne se passe ! Alors que 3m encore plus loin un autre infesté saute d'un trou au plafond et vous attaque par surprise... Les devs connaissent leur boulot et certains se sont bien cassés le citron à essayer de vous surprendre et jouer avec votre paranoïa. Adrénaline garantie !

Il y a d'ailleurs de nouveaux infectés spécialisés en embuscade aussi et indétectables à l'écoute quand ils ne se déplacent pas ! Des belles saloperies qui agissent en meutes, vous observent, se replient et vous attaquent de façon concertée de plusieurs côté à la fois ! Encore une très bonne idée et enfin un peu de challenge bienvenu par rapport aux infectés lambdas statiques de stade 1 qui attendent bêtement qu'ont les backstab furtivement par derrière...

Énormément de passage du jeu vont paraître totalement téléphonés ou cousus de fils blancs également ! Et c'est en général là que les devs vont vous surprendre en vous laissant le croire jusqu'au twist et cliffhanger qui retourne la situation... Et ça peut se produire assez rapidement ou au contraire plusieurs heures après... Je ne compte plus les moments où j'ai pensé "un tel va mourir ici et maintenant", "un tel va faire ceci ou cela"... et les devs font tout pour vous le faire croire et vous amener à le penser pour mieux vous surprendre. Pareils au niveau de la tension avec énormément de lieu où tout indique qu'on va se prendre une embuscade et une mauvaise surprise... bruitages creepy ou silence angoissant, on se met sur le qui-vive, on s'attend à tout et n'importe quoi... et rien !

Et inversement combien de moments calmes ou en apparence normaux qui dérapent ou s'accélèrent en un instant et vous prennent totalement au dépourvu sans rien pouvoir faire ni vous laisser le temps de digérer la situation... Le scénario est d'ailleurs redoutable, d’une noirceur implacable et sans pitié. Les personnes hyper-sensibles et empathiques vont souffrir !

L'interface est également exemplaire ! Elle sait totalement s'occulter pour laisser place au plaisir des yeux, à l'observation des scènes et pouvoir profiter des environnements sublimes et travaillés, réapparaissant instantanément par un input de touche avant de disparaître à nouveau. L'ergonomie de l'interface a d'ailleurs été encore grandement améliorée... Elle est très complète et intuitive sans jamais surcharger pendant les combats.

Les options et les paramètres sont très complets avec tout ce qu'il faut pour customiser l'expérience de chacun en matière de caméra, assistance à la visée, son, langage, HDR, niveau de sstt, niveau d'interface, ATH et des affichages etc... ainsi que des dizaines d'options d'accessibilité dédiées aux handicaps visuels, moteur ou auditif, un système de synthèse vocale et 3 pré-réglages très complets... bluffant ! TLOU 2 est un des jeux les plus poussés qui soit en la matière !

Il y a toujours aussi l'aide situationnelle pour ceux qui ne savent pas quoi faire ni où aller qui se déclenche ponctuellement après un certain temps passé à errer dans une zone (également paramétrable). Bien souvent d'ailleurs si vous êtes accompagné, votre binôme vous aidera lui aussi verbalement en cas de déficit d'awareness de votre part.

L'IA des compagnons est d'ailleurs encore plus poussé que dans le premier épisode. Il vous assisteront durant les combats bien sûr et élimineront également une autre cible différente si ils le peuvent de façon furtive quand vous êtes vous-même en phase d'assassinat discret... Ils lanceront tout un tas de commentaires sur l'environnement, leur observation etc.. y compris sur les dangers et menaces détectées... C'est très vivant et immersif.

Cependant TLOU 2 souffre encore d'un level design très cloisonné, balisé et dirigiste. Ce n'est pas un openworld. À l'image d'un God of War chaque zone est unique et offre un semblant de chemin alternatif mais qui reste très limité dans l'absolu. Il y aura beaucoup de murs infranchissables et d'obstacles de reliefs, de végétation et de carcasses de véhicules pour canaliser votre exploration finalement assez restreinte même si l'espace offert est bien plus vaste, plus varié et plus riche que dans le 1er épisode. (et plus vertical aussi, pensez à visiter les étages et les caves...)

Mais rassurez-vous, la durée de vie du jeu est gigantesque... On a d'ailleurs l'impression que ça ne s'arrête jamais et que les devs vous assènent toujours un micro chapitre supplémentaire. Jusqu'au grand final, avec là encore un coup de génie des devs et du scénario qui était à "2 doigts" de finir en eau de boudin... avec l'amère impression de "tout ça pour ça"... et c'est encore un ultime twist et clin d'oeil de la part des devs qui vous prennent encore une dernière fois à contrepied et vous emmènent vers un vrai final tel qu'on l'espérait ! Cette narration de fou ! Rarement un jeu n'a autant saucé ni autant joué avec les nerfs des joueurs... Toute la structure narrative repose sur les coups de théâtre permanent.

La mise en scène, la narration, la conduite des événements, des flashbacks, des switchs de perso et des timelines sont du pur génie !

La fin déchirante de TLOU 1 avait durablement marquée les joueurs et l'industrie toute entière avec son dénouement d'anthologie parsemé de choix moraux en contradiction avec toute l'aventure et sa cause initiale. La prise de conscience tardive de Joel sur la finalité de sa mission, d'ultimes actes lourds de sens et de conséquences pour les restes de l'humanité et allant jusqu'au mensonge final afin de préserver Ellie...

On peut dire que tout le segment final du second volet se hisse totalement à la hauteur du 1er, il est même encore supérieur je trouve tant le jeu vous a forcé a prendre en compte tous les points de vue et distillé une certaine empathie envers chaque personnage sur la durée.

Un tel jeu est obligé d'avoir un final à la hauteur de toute l'aventure... Englobant TLOU 1 et 2 ! Et bien, c'est réussi ! Superbe apothéose dans l'exécution comme dans le propos !

Le jeu s'accompagne aussi d'un rythme lent, alternant des phases d'action et de tension aussi superbe, qu'intense ou stressantes puis des phases de loot, d'accumulation de ressources, de recherche de collectibles, d'exploration et des instants plus contemplatifs entrecoupés de nombreuses tranches de vie et de moments émotionnels poignants.

Ceux qui ont joué et apprécié Death Stranding reconnaîtront tout de suite une certaine similitude d'approche et de rythme avec un jeu qui s'ouvre en matière de possibilité et se dévoile au fur et à mesure de la progression.

Et tout comme Death Stranding il cultivera un certains clivage auprès du public... Il y aura les réceptifs, les cinéphiles et les autres...

TLOU 2 est éminemment mature, adulte et profond avec un aspect psychologique des personnages poussé et des phases narratives soignées servit par une écriture générale remarquable... Le jeu est pensé pour être totalement cinématographique.

En cela il tranche avec des jeux plus populaire, popcorn et purement action-aventure comme Uncharted, RE, Tomb Raider ou Assassin's creed...

Le grand public et pour ne pas les nommer les ados-nobrains puérils et les décérébrés qui n'ont pas le niveau, la maturité, les codes etc... resteront sur le carreau immédiatement sortis des phases purement action et survival horror classiques...

TLOU 2 est beaucoup plus profond, pioche dans des thématiques scénaristiques multiples, possède une galerie de personnages extrêmement travaillés où la narration et les relations évolutives entre protagonistes occupent une grande place...

Si vous êtes totalement hermétique à des jeux narratifs et profond, avec des personnages hyper travaillés, des dialogues ciselés, une psychologie développée et évolutive comme dans Detroit Become Human par ex, alors vous êtes hors cible...

Car TLOU 2 va bien au-delà du simple TPS primaire horror dans un monde post-apo et une atmosphère survivaliste... Ce n'est pas un jeu de zombies...

Il raconte une histoire, se vit comme une bonne série TV et joue en permanence sur les effets d'ascenseurs émotionnels. On peut même dire qu'il use et abuse du procédé.

Il y a d'ailleurs beaucoup de similitudes avec Days Gone... Persos travaillés et haut en couleurs, enchaînements de cliffhangers, évolution permanente, flashback, thématiques multiples, violences physiques et psychologiques, nature monstrueuse des humains contraints à perpétrer les pires atrocités pour survivre à n'importe quel prix, factions antagonistes prêtes à tout, proéminence du fil rouge articulé autour du périple de la vengeance et de ses conséquences... le tout dans un univers post-apo et une ambiance de fin du monde et de survivalisme au milieu d'une épidémie ayant entraîné des monstruosités etc...

De plus à l'instar du cinéma et des séries d'Hollywood d'aujourd'hui, les jeux vidéos s'accompagnent désormais du sempiternel militantisme pseudo progressiste, et vous n'échapperez pas aux thématiques et piqûres de rappel habituelles (religieuses, lgbt, multiculturalisme, féminisme etc...). Heureusement c'est pas trop appuyé ni matraqué mais c'est quand même assez présent, sensible et plus ou moins subtil... (le passage dans la boutique de livre pour homo est clairement une opération de Queerbaiting par ex, franchement là pour faire plaisir à la communauté et n'existe qu'à ce seul dessin... avec toutes les caricatures navrantes habituelles... jusqu'aux drapeaux multicores qui décorent les environs...).

C'est désormais un exercice obligatoire et le ticket d'entrée de la bonne conscience morale minimum pour pouvoir sortir n'importe quel produit culturel de masse sans s'attirer les foudres de toutes les assos et groupuscules divers de la bien pensance et des mouvements pro-minorités états-uniens de plus en plus inquisitionnels, pesants et actifs dans les médias, la culture et l'espace public...

Beaucoup de studios désormais "s'offrent" les services "d'experts" autoproclamés pour être sûr d'être "dans les clous" et ne pas froisser telle ou telle mouvance et intégrer le maximum de représentativité ne serait-ce que pour esquiver les moindres polémiques et les procès d'intention en cas d'absence... Tuer, torturer, violer, égorger, faire l'apologie des drogues "douces" oui... mais à condition d'insérer un(e) perso métis homo ou bi sexuel non-genré handicapé vegan de confession juive dans les persos principaux... sinon c'est pas glop et vous vous exposez au carton jaune ! (Rose/multicolore ?)

Personnellement quand c'est là juste pour le militantisme bas de plafond et que ça ne sert aucun propos ni n'apporte aucune plus-value à une oeuvre... ça en devient franchement pénible pour le cinéma, les séries et désormais le jeu vidéo... Et où est la limite ? Car très vite chaque ultra minorité obsédée par la discrimination voudra sa petite présence et un rappel de sa petite cause personnelle pour le moindre truc... Ça en devient ridicule...

Ça me rappelle quelques "égarés" de la communauté black qui venaient danser le zouk devant les affiches de Black Panther en se prenant en selfie et en criant "c'est chez nous" (cf le wakanda... un univers SF totalement imaginaire et inventé... dans une oeuvre de comics de surcroît... c'était juste pitoyable...)

Pour le contre-exemple vous n'avez jamais vu et vous ne verrez jamais un membre de la communauté dite "privilégié" (cf Mâle blanc, hétéro, cisgenre monogame, mangeur de viande, athée ou catho) en train de danser le quadrille devant une affiche de Captain America.

Loin des polémiques qu'on peut lire un peu partout et que certains tiennent absolument à mettre en-avant, TLOU 2 se contente dans l'ensemble de rester dans la sphère des mièvreries et amourettes lesbiennes adolescentes déjà mille fois vues et abordées en matière de cinéma, littérature etc... Naissance des pieuvres et vie d'Adèle au pays des zomblars... pas de quoi fouetter un chat et ça pisse pas plus loin...

Bref, étonnant pour un titre qui ne s'interdit rien et pousse assez loin la carte des sujets "sensibles" voir carrément tabous dans le jeu vidéo en général... passons... j'y reviendrai plus tard...

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 The-la10

Plus important justement et tout comme Days Gone encore, le 18+ n'est pas là par hasard et vous allez très vite comprendre que vous n'êtes pas chez Disney ni nintendaub...

Scènes crues, malaisantes, violences physiques et psychologiques, actes de tortures, exécutions sommaires, égorgements, éviscérations, amputations, drogues festives, rapports sexuels etc... (tantôt suggéré, tantôt en scènes directe voir trash), les digues ont toutes sauté...

C'est jamais gratuit et toujours justifié par le contexte et l'histoire mais soyez bien conscient qu'on parle d'un titre profondément adulte dans le gameplay comme dans le propos. Ici encore cet épisode surpasse son prédécesseur pourtant déjà loin d'être avare dans l'exercice.

Âmes sensibles et bisounours s'abstenir.

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 15925410

(À suivre...)
Loneken
Loneken
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 44
Localisation : St Lô
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Loneken le Dim 5 Juil 2020 - 8:58

(TLOU 2 suite et fin)

En matière de cinéma pour prendre un parallèle, vous quittez le action-horror movie teenager lambda, caricatural, grand public et portnawak difficile à prendre au sérieux pour entrer de plein pied dans le sous-genre pour public avertis des thrillers type "Rape & Revenge" réaliste façon I spit on your grave, La dernière maison sur la gauche (les 2 versions dont celle de Wes Craven de 1972) ou encore et surtout l'excellent Revenge (2017 avec Matilda Lutz) par ex... Le tout baignant dans l'atmosphère habituelle des Walking Dead, Je suis une légende, La Route etc...

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200714

Pour entrer dans le détail, si TLOU 1 était surtout centré sur le road movie post-apo horrifique et le périple de Joel et Ellie au milieu des infectés... TLOU 2 est beaucoup plus personnel et les véritables monstres sont surtout les reliquats de l'humanité confrontée à ses propres démons. On assiste à la lente descente aux enfers d'Ellie totalement transformée par son traumatisme qui ne lui laisse plus qu'une alternative aveugle et obsessionnelle alimentée par la colère et l'esprit de vengeance... Ici aussi le cinéma prend toute sa place avec le sous-genre des Vigilante movies (un justicier dans la ville, Punisher, Inspecteur Harry, Mad Max 1, Justice Sauvage de 1973, Foxy Brown, Coffy, Vigilante de 1983, Taken etc...)

Point de manichéisme ici, il n'y a pas de "méchant" ni de "gentil"... Tout le monde croit en sa propre cause et pense lutter pour sa paroisse dans une époque sombre, hostile et désespérée où la fin justifie les moyens... Survivre ne va pas de soi et entraîne les pires extrémités avec les conséquences qui vont avec... La haine nourrit la haine et la vengeance entraîne la vengeance...

TLOU 2 dans le fond est surtout une métaphore et une parabole sur l'escalade de la violence et la spirale de la vengeance et ses conséquences...

En outre le jeu vous rappelle en permanence que tout peut arriver, n’importe quand et soudainement avec son cortège de mort injuste et surprise, ses dizaines de scènes glauques et parfois gores et trashs... ND ne vous épargnera rien et cela dès le début de l’aventure.

Tout comme ces notes éparpillés un peu partout qui vous permettent de suivres les pérégrinations de divers survivants et comprendre la violence de l’époque. Il n’est pas rare de tomber sur des cadavres anciens ou récents accompagnés d’une dernière lettre qui détaille les derniers instants et la détresse qu’ils ont vécu. Autant de récits poignants et explicatif.

Là encore la précision et le sens du détail force le respect avec des squelettes adossés à un mur un flingue dans la main ou posé par terre, un trou dans le crâne et une lettre de confession de suicide... La détresse d’un personnage mordu par des infectés alors qu’il était sorti chercher des médicaments ou de la nourriture pour sa famille et qui comprend les funestes conséquences pour lui et pour les siens... Ou encore des cadavres sauvagement assassiné dans une maison ou un appartement au milieu de traces de sang, un maigre barrage dérisoire de mobilier en travers de la porte et quelques notes griffonnées sur l’angoisse d’un assault imminent...

Des scènes multiples et autant de micro-histoires héroïques, lâches ou tragiques, qui si on prend quelques instants pour les observer et les comprendre apportent énormément à l’immersion et au Lore... (la mutinerie sur le navire, les braqueurs de banques, les premiers malades à l’hôpital qui sont le point de départ de l’épidémie... soulignant au passage l’incompétence du gouvernement incapable de prendre la mesure de la catastrophe...) autant de micro-récits passionnant en parallèle de la narration principale qu’il serait trop bête de manquer et de rusher... Prennez le temps d’apprécier les dizaines de perles éparpillés par les devs qui sont excellentes et enrichissent l’aventure et participent à son atmosphère...

Bien souvent ces histoires ont aussi des conséquences bien réelles pour vous et le gameplay... Un tel signale qu’il a laissé des munitions ou une arme dans tel endroit au cas ou (à vous de les rechercher), un tel confesse qu’il a enfermé sa femme ”malade” dans la chambre ou la cave et vous vous retrouvez effectivement avec une infectée en face de vous en fouillant la pièce etc...

Le journal personnel d’Ellie est également très intéressant à suivre puisqu'il nous renseigne sur l’état d’esprit et les impressions de la jeune femme qui parsèment son périple.

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200712

Ce n'est pas un hasard si l'image du visage déformée par la haine et la colère d'Ellie sert de couverture à la boite et de screen de lancement du jeu... Terminé l'innocence et la naïveté de petite fille... Enfance volée, passage à l'âge adulte à marche forcée... Et les dures lois de la réalité qui s'imposent...Tuer ou être tué... Survivre ou mourir... Le contraste est saisissant entre l'Ellie d'aujourd'hui et celle de ses flashbacks... À force de combattre ceux que nous haïssons, on fini fatalement par leur ressembler... Coup de chapeau à la direction totalement meta et habilement résumé en un simple rictus...

Parce que rarement une suite n'a aussi bien utilisé le matériel de départ... Beaucoup de chose en suspend du 1er épisode trouve leur dénouement et leur explication... Jusqu'à des scènes anodines du 1 qui prennent une valeur considérable et deviennent carrément le plot du second épisode... Mais le coup le plus impressionnant et le plus intéressant c'est de prendre le point de vue des autres jusqu'à vivre et partager leur propre version et vision des choses et de l'histoire... C'est juste génial !

Impossible d'en dire plus sans cramer l'intrigue (qui est la plus grande réussite du titre), TLOU 1 avait su ravir les joueurs par son final extraordinaire, et bien TLOU 2 reprend magistralement l'histoire là où elle en était restée pour mieux la magnifier.

TLOU 2 est aussi beaucoup moins centré sur Ellie et Joel, même les infectés et le Cordyceps deviennent une simple intrigue secondaire... c'est plus quelque chose d'accepté comme un mal ordinaire et faisant partie du quotidien de ce nouveau monde... Mais le véritable danger, la véritable angoisse, le vrai mal qui ronge les restes de l'humanité en lambeaux, c'est l'homme lui-même, arraché à sa première place du sommet de la pyramide et de la chaîne alimentaire. La civilisation totalement anéantie avec tous ses concepts de droit, d'état, de sécurité, de progrès et de justice... l'humanité retourne à ses instincts de super prédateur des âges sombres où seules demeurent la loi du plus fort et celle du talion...

Il ne reste que des groupuscules plus ou moins organisés ou chaque étranger est une cible, un danger ou une proie potentielle... Pire que les infectés qui sont réduits à l'instinct animal et ne sont pas responsables de leur état, les derniers humains eux choisissent l'enfer qu'ils se construisent... Leurs divisions irréconciliables accentuant leurs malheurs au lieu de les réunir et de leur donner la volonté de reprendre leurs droits et toute leur place dans ce nouveau monde... pour le guérir...

Pour reprendre les paroles historiques de départ d'un ex ministre de l'intérieur : La situation s'est dégradée au point qu'au lieu de vivre côte à côte, les gens vivent désormais face à face...

Voilà ce qu'il reste du "vivre ensemble" totalement anéanti, surclassé et purgé par "l'enfer c'est les autres"... La grande sentence martelée par TLOU 2 tout au long du scénario.

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Last-210

Un mot encore sur la direction artistique et musicale...

Le jeu alterne les moments sobres, calme et totalement silencieux (sans musique) pour laisser l'émotion d'une scène ou d'un passage et permettre d'apprécier l'immense travail et qualité de sound-design des devs... Puis il va vous surprendre par Ellie décidant de jouer avec des guitares trouvées au fil de son périple... pousser la chansonnette et même vous laissez le loisir de "gratter" librement à votre tour... ce qui est totalement infaisable à la manette pour produire quelque chose d'élaboré malgré l'utilisation très bien pensé du pad tactile... Les musicos souriront quand même de l'attention... Mais relié à la représentation que revêt cet instrument pour elle, les scènes et les passages musicaux prennent d'autant plus d'ampleur... d'emphase... et d'émotions...



Les silences accentuent le stress et la tension lors des phases exploratoires dans le vide des rues et la pénombre des bâtiments jusqu'au moment fatidique d'une rencontre belliqueuse impromptue où la musique s'anime pour souligner l'urgence et la panique du moment. Un vrai travail est fourni pour maintenir et accentuer un côté anxiogène permanent.

Comme dans TLOU 1, ce second épisode lâche aussi de temps en temps des petites notes de guitare évanescentes ici et là... et entretient une atmosphère mélancolique douce-amère...

Encore quelque chose de remarquable qui ne sera pas à la portée de tout le monde et laissera les plus primaires sur le carreau..

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200613

À noter l'excellente performance de voice-acting et la qualité des doublages Fr irréprochables. La VO est également très bonne et à privilégier si possible... Tout comme pour RDR 2 et Days Gone, le cadre Américain et l'immersion n'en seront que davantage renforcés sur TLOU 2.

N’oubliez pas d’aller débloquer les bonus avec les points accumulés (nombreuses galeries d’images et dessins préparatoires superbes et très intéressantes) !

Comme d’habitude avec ce genre de jeu, le mode photo ingame est également ultra complet, riche et performant. Les fans de ce genre de feature seront comblés. Il y a déjà des clichés fantastiques un peu partout sur le net...

En conclusion, TLOU 2 explose en terme technique, artistique et graphique... Une pure réalisation d'anthologie et un modèle de mise en scène... Il soigne, enrichi et améliore son gameplay, sa partie exploration et ses combats... Gros progrès aussi sur le craft, l'amélioration des compétences et la customisation de l'arsenal toujours très varié... Une totale liberté d'action avec un level-design au service de la variété tactique... Une interface sobre, bien pensé et fonctionnelle et une accessibilité et une personnalisation des paramètres exceptionnelle... (un jeu pensé pour le handicap, c'est rare et il faut le souligner). Un scénario, une mise en scène et une narration simplement exceptionnelle, d'anthologie et multi-point de vue... Une tonne d'easter eggs, de clin d'oeil et de référence pour les observateurs attentifs... 

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 20200713

Plus clivant en revanche, ses flashbacks perpétuels et multi-points de vues, l'énorme quantité de documents et de notes à trouver et lire qui approfondissent énormément l'histoire, le Lore et les événements qui sera un cap à franchir pour toutes les pleureuses anti-lecture... Sa longue, pesante et très grosse partie consacrée à la recherche, aux collectibles et au looting qui pourra soûler les plus impatients (elle n'existe pourtant que pour encourager les joueurs à profiter du level-design et des détails de fou que les devs se sont fait chier à créer et elle est indispensable pour améliorer vos persos, vos équipements et vos armes...).

Rajoutez les histoires multiples beaucoup moins "Ellie-centrée", la mise "en retrait" des infectés pourtant bien présents, plus nombreux et plus variés que dans le 1er épisode... Et surtout le rythme très lent et haché des histoires, des séquences et de la narration, les nombreux passages purement contemplatifs, gavé de cinématiques passives et l'aspect quasi cinématographique/série de télévision de l'intrigue...

Tout cela va indéniablement diviser les joueurs.... Bien plus à mon sens que les pseudos débats et polémiques insipides et stériles sur la prise de position "inclusive", "lgbt" et "féministe" du titre de Naugthy Dog qui coche pourtant au gros feutre rouge gras toutes les cases pro-minorité, progressistes et pleureuses-sjw (jusqu'à la présence des asiats de service désormais nécessaire pour séduire le marché chinois, avec en plus un ersatz facile à peine repompé du personnage de Glenn Rhee de la série Walking Dead... car il fallait bien placer un "nice guy" orienté "cool attitude" quelque part... ND ne s'est pas trop foulé sur ce coup là avec une ficelle un peu grossière... et que penser d'Abby, la G.I Jane locale, pas du tout caricaturale, aux épaules et bras de camionneuse typé Amélie Mauresmo version US parce que ça manquait encore de perso féminin fort, déterminé, avec du caractère et dédié à la cause visiblement).

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Aqn4px10

Ceux qui trouvaient les derniers épisodes de Lara Croft déjà un peu trop over-poussés et Too Much vont comprendre leur douleur avec Ellie et Abby...

Vous vous amuserez tout seul à les compter pour comprendre combien TLOU 2 est éminemment une tribune féministe... bien plus que les revendications lgbt... Ô combien... Mais rassurez-vous, tout le monde est là... Blacks, Latinos etc... ND n'a oublié presque personne sauf les indiens... (et fini les clichtons de service, on leur donne des rôles importants, des postes à responsabilités et de décisions. Ils ne sont plus cantonnés aux rôles de faire-valoir, au sidekick comique à la Eddie Murphy/Chris Rock , ni au compagnon osef qui balaie par terre et qui crève en 2mn dans l'indifférence...). Vous aurez même droit à un petit tour gratuit de synagogue et un rappel sur la shoah... des fois que vous trouveriez que c’est pas assez martelé au quotidien à la tv irl...

TLOU 2 c'est comme les formules d'hôtels... "All Inclusive"...

Et on a jamais vu autant de femme en cloque mise en avant dans un jeu vidéo non plus...

Est-ce que t'as bien compris que TLOU 2 parle de filles ? HEIN ? EST-CE QUE T'AS COMPRIS ?

Oui, oui, merci ND... C'est tellement subtil, heureusement que tu nous le rappelle toutes les 2mn...

Dieu merci il y a aussi des mecs... des vrais ! Petits amis attentionnés, qui n'ont pas peur de montrer leur sensibilité, leur sentiment, leur part de féminité et de pleurer... Oh wait !

Vous cherchiez un jeu TPS/action/aventure/survival horror/post-apo bien vénère et qui sent la sueur, la testostérone et le vestiaire avec Stallone, Schwarzy, Dwayne Johnson, Jason Statham et Vin Diesel ? Pas de chance, c'est manqué...

Nan nan, derrière l'ironie et le sarcasme je ne déconne pas...

La posture facile du miroir inversé ne semble pas déranger ND qui assume son apologie Girl Power et surexpose ses Inglorious Bâtardes jusqu'à la caricature...

Pas facile de maintenir l’équilibre et la cohérence entre surenchère émotionnelle permanente, tranche de vie ”girly”, pauses tendresse lesbiches, séances de galipettes primsautières et super héroïnes d’action-movies badass survivalo-post-apo trash hyper violent...

On a parfois l'impression de revivre inlassablement cette scène surjouée de Star Wars 7 (au militantisme gras et nauséeux et qui vaut tous les discours) de Rey criant plusieurs fois à Finn de lui lâcher la main parce qu'elle sait courir toute seule... Haro sur Roméo, Haro sur les Whites Knights, Haro sur le mâle paternaliste, patriarcal et oppresseur... Le féminisme 2.0 post Weinstein, post Me Too débarque en force dans le jeu vidéo...

Difficile de ne pas y voir aussi un militantisme réactionnaire bas de plafond exacerbé des anti-Trump, des ultra progressistes, des ultra féministes et d'une partie de l'amérique qui ne se sont toujours pas remis de son élection face à Hilary... Des séquelles lourdes dans une amérique polarisée, éruptive et divisée qui cristallise désormais tous les militantismes, les luttes et les dénonciations et où les passions se mêlent, s'affrontent et s'entrechoquent...

Bien naif, celui qui croit que les milieux artistiques (musical, cinéma, mais aussi les jeux vidéo) n'utilisent pas leur oeuvres comme tribune politique et idéologique... Ils en sont même bien souvent l'avant-garde et les principaux vecteurs et relais médiatiques... et TLOU 2 n'y échappe pas... Et pour ceux qui en doutent ils leur suffit de se remémorer les "frères" Wachowski (saga Matrix) devenus dans l'intervalle les "sœurs" Wachowski, figures de proue lgbt et repensez donc également à toute la messagerie sous-jacente véhiculée dans Cloud Atlas, et vous pouvez pousser jusqu'à l'Eurovision avec Conchita Wurst...

Les devs sont aussi des gens politisés qui votent, qui pensent et qui sont issues de tous les milieux sociaux-culturel-religieux et de toutes les ethnies et orientations sexuelles.... Et qui ont donc beaucoup de messages à faire passer... souvent jusqu'au prosélytisme malheureusement...

Terriblement drôle et irréaliste aussi de voir des gamines (parfois gravement blessés, amputées ou en cloque !) courir, sauter, nager, grimper aux échelles, aux cordes et sur des containers, encombrées de 30 kg d'équipement et d'armement, se battre seule ou à 2 contre 10, au petit couteau et au bâton contre des gaillards surentraînés d'1m80/90 et pesant 85/100kg armés de hache et de coupe-coupe... Sans parler des infectés... qui sont sensés avoir exterminé à eux seuls toute l'armée et les forces spéciales des États-unis pendant les premiers mois de l'épidémie et qui semblent si impuissants et désemparés devant quelques représentantes du sexe dit faible...

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Thelas10

Un morceau de bois enfoncé dans le ventre après une chute ? Peuh ! Il suffit de l’arracher, se recoudre à vif toute seule avec les moyens du bord à la Stallone (une scène pas du tout repompé de Rambo 1 au passage) et se remettre à galoper et combattre derrière... Bizarre qu’on ai pas eu droit à une scène à la Martin Riggs qui se remet une luxation d’épaule tout seul contre un mur... ça tombe quand même bien souvent dans le grand guignol qui essaye de se prendre en plus au sérieux... Autant sur du film d’action rigolol avec des gaillards vétérans du Vietnam ça passe... Autant ici avec des gamines de 50kg... ça fait vraiment sourire...

Toujours le miroir inversé... yes we can (cf nous les filles)... comme ces pubs à la tv totalement orientées et militantes... regardez comment je cours, comment j’me bat... j’ai confiance en moi... ça en devient totalement ridicule et contre-productif...

Même quand le jeu vidéo essaye de tendre vers un certain réalisme il finit par buter sur ses propres limites et se prendre les pieds dans ses propres contradictions.

Spoiler:
D'ailleurs puisqu'on va par là, tout le plot de TLOU 2 se base sur la mort anodine d'un noname lambda (sur les centaines de mort de TLOU 1) qui engendrera une vendetta et la convergence de 2 caractères motivés par la haine et la vengeance causant eux même un sillon de sang et des massacres de centaines d'individus sur leur passage sans que cela n'affecte qui que se soit et n’engendre à leur tour des nouvelles vendettas ni de nouveaux cycles de représailles...

Paradoxal quand on voit combien le message est martelé et totalement omniprésent tout au long du jeu... Pourquoi cela s’arrête t’il à la confrontation Ellie/Abby ? Ça tombe comme des mouches de part et d’autres des factions et des sous groupes qui pullulent dans le No Man’s Land et ça n’engendre pas plus de conséquence que ça ? Quid de la FEDRA, des Lucioles, des Wolves, des Seraphites, des Marauders et groupes d’esclavagistes divers... et pas plus de réactions de la part de la propre communauté d’Ellie malgré tous les morts qu’ils ont subit ?

C'est totalement irréaliste et incohérent... Tous ces groupes paramilitaires, organisés, entraînés, armés, disciplinés, fanatisés pour certains... qui ne prennent pas plus de mesure que ça sur autant de monde qui ne rentre pas, autant de pertes, autant de traces et de carnages laissés par les joueurs... N’ont-ils pas d’amis, de familles et de personnes prêtes à les venger eux aussi ? Personne qui se bouge le cul ne serait-ce que pour enquêter sur toutes ces patrouilles décimées... De l’armement et des véhicules militaires à foison mais plus un seul talkie-walkie ! Des centaines voir des milliers de survivants dans la région mais toute l’histoire et un périple de plusieurs jours circonscrit à l’entre-soi d’une dizaine d’individus...

On pourrait passer des heures à pointer chaque bizarreries et incohérences. D’ailleurs le jeu vous met un peu trop souvent devant le fait accompli... Aucun choix possible quand bien même le joueur aurait voulu calmer le jeu, freezer la situation et discuter. Non ! Le jeu décide que ça doit déraper ici et comme ça.

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 The-la12

Combien de cons et de connasses tenues en joue à qui on montre qu’on est disposé à les épargner et qui vont quand même s’en prendre à vous dans une ultime tentative, crever stupidement et par cinématique (pour bien faire comprendre au joueur qu’il n’a pas le choix, ni le contrôle et que les devs ont décidé que tel ou tel pnj doit absolument mourir ici et maintenant)

Spoiler:
Et le coup de la carte laissé bien en évidence sur les lieux du crime... ”si vous cherchez qui a fait ça et où nous trouver suivez la ligne jaune...” Vraiment ND ? On en est là ? C’est plus que de la facilité là, c’est de l’insulte à l’intelligence des joueurs...

Bref, assez de digressions et de parenthèses pour aujourd'hui... Et retour au jeu qui souffre bien assez comme ça de prise d'otage critique et idéologique diverses sur le net. (et la plupart du temps pas mérité... en tout cas pas dans les proportions que certains se plaisent à faire croire).

Il n’est pas exempt de défauts loin de là et je suis le 1er à en dénoncer volontiers un certain nombre. Mais au-delà des polémiques, gardons aussi à l’esprit les immenses qualités du titre et la performance historique et incontestable du studio.

Est-ce que TLOU 2 est une bonne suite ? Oh oui... Ô combien supérieure au 1er qui était déjà fantastique !

Est-ce que TLOU 2 est un bon jeu ? C'est surtout une très bonne histoire superbement racontée et magistralement réalisée... parce que si vous vous attendiez à la révolution du TPS et du Survival-Horror il faudra un jour vous mettre dans la tête que les devs ne peuvent pas réinventer la roue à chaque nouveau jeu surtout sur un genre bien établi... RE 2 et 3 remake, The Evil Within 1 et 2, Days Gone, Dying Light, The Sinking City, Dead Space même combat...

On regrette cependant d’être engoncé et un peu à l’étroit dans un si bel écrin alors que ND nous prouve qu’il peut libérer l’espace de jeu quand il veut (toute la partie exploration des quartiers de la banlieue de Seattle en début d'aventure par ex, seul et unique moment de relative liberté de tout le jeu...). Tout comme on regrette d'être attaché sur un rail le reste du temps... (que ce soit en matière de cheminement ou de narration). Et puis tant de véhicules et de carcasses partout impossible à fouiller... Tant d’escaliers bouchés par des simples décombres pour empêcher les joueurs de fouiller les étages et les apparts qui n’ont pas été prévus pour être explorer par les devs... Pas très crédible... Et ça montre les limites du jeu, de la machine et du game-design...

On aurait pas craché non plus sur du gameplay et quelques micros chapitres masculins avec Tommy et Jesse par ex, histoire de varier un peu surtout que le scenar le permettait et qu’on nous assomme à longueur de jeu avec des phases de gameplay en flash-back avec Ellie et Abby... Et c’était visiblement trop dur pour ND de proposer plusieurs fins différentes en fonctions de choix qu’on aurait pu faire... (prendre le parti d’Abby ou d’Ellie, épargner et laisser vivre tel ou tel perso au cours de l’aventure etc...)

Est-ce qu'on s'emmerde ? C'est ça le truc le plus incroyable... On passe les 2/3 du temps en exploration des lieux, en fouille basique de loot et en contemplation... Et pourtant on ne voit pas le temps passer... Chaque séquence, chaque nouvelle zone, chaque nouveau quartier ou nouveau bâtiment à explorer, chaque personnage important, chaque rencontre, chaque événement, chaque cinématique nous tient en haleine... Difficile de s'arrêter, il y a toujours quelque chose qui pousse à continuer... Les transitions, les flashbacks, la majesté des lieux, les différentes phases de gameplay, les cliffhangers, la narration...

Et pourtant la mécanique est toujours la même : nouveau lieu, contemplation des décors et des détails, fouille du mobilier, combat et nettoyage de la zone, fouille plus poussée une fois la zone safe, recherche de zone cachée et de chemin alternatif, résolution d'énigme pour franchir un passage ou ouvrir un coffre, peut-être un peu de parkour light et hop nouvelle zone... et rebelote... et ainsi de suite... c’est exactement le même cycle du début à la fin...

On ne peut que saluer les studios First Party de Sony et ses exclues incroyables qui sont pour cette gen les seuls à oser prendre de tels risques, s'exposer, et offrir quelque chose de différents et de clivant par rapport aux concurrents... On a rarement vu de tel oeuvres exceptionnelles dans le jeu vidéo (Death Stranding, Detroit Become Human, TLOU 2, Horizon Zero Dawn, Last Guardian, Days Gone, God of War, Bloodborne etc...) C'est vraiment la qualité première de Sony et de la PS4 qui n'a pas peur de renverser les tables, sortir des IP qui ne laissent pas indifférentes, quitter la zone de confort et proposer des titres adultes, matures, profonds et propices à la réflexion... Des jeux qui sortent de l'ordinaire... Des jeux qui suscitent des débats passionnés... Des jeux qui n'hésitent pas à laisser une partie du grand public décérébré et primaire sur le quai...

18+ signifie : pour les adultes... et non pour les ados... et ça va bien au-delà de la violence ou des thématiques matures abordées... Tout le monde peut regarder, apprécier et comprendre un film Disney par ex... C'est loin d'être le cas pour 2001 l'Odyssée de l'Espace, Interstellar, Inception, Cloud Atlas, Orange Mécanique, Blade Runner, Citizen Kane, The Tree of Life, Mulholland Drive, Donnie Darko ou Apocalypse Now... pour ne citer que ceux-là... Et qui réclament plus de "bagages" intellectuels, de réflexion, de maturité et d'ouverture d'esprit de la part des spectateurs.

Enfin, très simplement pour les "terre à terre" justement, si vous avez aimé l'ambiance, l'atmosphère, l'aspect narratif et le gameplay de Days Gone, TLOU 2 devrait sans problème vous convenir lui aussi... Ces 2 titres sont totalement dans la même veine, 2 jeux d’exception et 2 références incontournables de la PS4.

Bravo à Naughty Dog pour cette suite superbe et surprenante. C'était vraiment pas évident de passer derrière TLOU 1 et pouvoir proposer quelque chose d'aussi "couillu", sensationnel et efficace tout en apportant de la nouveauté dans la continuité... Et surtout quelle structure narrative, conçue et conduite avec beaucoup d’audace et d’intelligence.

La trame générale et l’écriture des personnages font tout simplement partis des modèles du genre. Le jeu est totalement calibré pour marquer durablement les joueurs et devenir une référence du jeu vidéo... Nonobstant quelques écueils pontifiant et une légère dérive moraliste et idéologique. Le cancer hollywoodien de la bien-pensance pseudo progressiste désormais incontournable et de plus en plus dictatorial au sein du processus créatif sur le moindre produit culturel de masse de nos jours... (je vous invite à aller voir le nombre et l’ampleur des polémiques qui fleurissent sur le net à propos de Cyberpunk 2077 qui n’est même pas encore sorti !)

Si il y a bien quelque chose qu'on ne peut pas reprocher à TLOU 2 et Naughty Dog, c'est de tomber dans le piège de la suite facile, feignasse, consensuelle et formatée comme le font la plupart des studios et des prods grand public frileuses... Bien peu de studios ont la capacité et la volonté de prendre autant de risque et d'essayer de se remettre en question après un 1er épisode aussi réussi et qui fait référence... Chapeau !

En résumé, pour beaucoup de fans de la 1ère heure ce n'est probablement pas la suite "attendue" mais c'est celle qu'il fallait ! Et tant mieux !

Encore faut il avoir les ressources intellectuelles et la capacité de l'apprécier et de l'admettre...

Tout comme TLOU 1, TLOU 2 n'a pas fini de faire parler de lui...

D'ailleurs avec 4 millions de ventes en 3 jours on ne s'inquiète ni pour lui ni pour ND... (c'est plus que God of War et Spider-Man sur la même période qui sont pourtant déjà de sacrés system sellers !). TLOU 2 est simplement et d'ores et déjà le record absolu de ventes d'une exclue PS4 sur toute la gen sur un lancement.

Le jeu domine sans surprise les charts, les classements et les notations un peu partout dans le monde actuellement... On a hâte d'avoir un 1er bilan sur PS4 à la fin de l'été déjà... Très probable aussi que sa version PS5 soit dispo day one avec Cyberpunk 2077 en novembre... On vous laisse Imaginer le carton de la PS5 avec ce genre de titre au lancement... J'espère qu'il y aura un bundle...

Et quand on sait que TLOU 1 totalise à lui seul plus de 20 millions de ventes version vanilla PS3 et remaster PS4... On se demande jusqu'où ira TLOU 2 PS4 + PS5...

À voir le niveau de qualité atteint sur cette gen (RDR 2, Horizon, God of War, Detroit Become Human, TLOU 2, Witcher 3, Uncharted 4, Days Gone, Death Stranding...) on a hâte de voir la prochaine génération d’AAA.

Je ne pense pas que la version enhanced de TLOU 2 sur PS5 apporte beaucoup de différence graphique... Au moins offrira t’elle peut-être un framerate amélioré en 60fps ou des textures 4K natives en guise de plus-value... Je ne sais pas comment se comporte le jeu sur PS4 Fat et Slim mais sur PS4 PRO ça a été un régal visuel et technique magnifié sur une TV OLED 4K HDR...

Une belle expérience et une histoire touchante qui ont été une vraie évasion... Je n’ai aucun regret mais j’ai tout de même préféré RDR 2 (plus vaste, plus riche, plus libre, plus organique...) et qui reste le jeu de la gen à mes yeux... Et j’ai le devoir de vous dire que je me suis aussi plus amusé et que j’ai pris plus de plaisir en terme de gameplay pur sur Horizon, Days Gone, Witcher, NieR Automata, Bloodborne et God of War... Les goûts et les couleurs...

J’ai hâte de retrouver ND sur PS5 avec un nouveau projet et une nouvelle IP !

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Tlou2_10


Dernière édition par Loneken le Dim 5 Juil 2020 - 18:55, édité 2 fois
Loneken
Loneken
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 44
Localisation : St Lô
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Mbx le Dim 5 Juil 2020 - 10:52

Loneken : merci beaucoup pour ton test, la presse spécialisée devrait s'en inspirer, bravo.
Je rejoins tes derniers mots, je me suis aussi plus amusé sur des titres comme Days Gone, The Witcher. ( pas accroché du tout à Rdr 2 alors qu'au 1, oui)
Mbx
Mbx
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3592
Age : 43
Localisation : Lost somewhere on Earth, but in Belgium.
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par petitevieille le Dim 5 Juil 2020 - 11:26

Quel dommage d'alourdir un texte qui développe bien les points d'intérêt du jeu avec des piques sur les minorités, comme si le jeu était profondément modifié par ces éléments.
Le nombre de tes réflexions sur le sujet est-il proportionnel à leur présence dans le jeu ?
Est-ce que ces sujets sont à ce point insupportables, justifiant une litanie contre ce « prosélytisme », occultant des décennies de formatage dans "l'autre sens", invisibilisant les minorités ?
Je ne connais pas ces jeux mais suis stupéfait de l'importance que prennent ces sujets, comme si les joueurs mâles hétérosexuels s'avéraient hyper-sensibles à la représentation des minorités.
Les auteurs et autrices collent des personnages de diverses origines en disproportion par rapport à la réalité ? On devrait s'en foutre. Cela a toujours été le cas dans toutes les oeuvres de fiction, qui ne sont jamais conformes à la composition de la population. L'effet de balancier est inévitable, si on voit plus d'homos qu'il y a 20 ans c'est aussi en sur-compensation, et les choses s'équilibreront avec l'évolution des mentalités.
Bref, la sur-visibilité des minorités est en proportion de l'hostilité encore présente dans la société.
petitevieille
petitevieille
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3809
Age : 41
Localisation : The Cable Car, puis Pizza Hut
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par pouletmagique le Dim 5 Juil 2020 - 11:44

Bah c'est du Loneken. Il y a du très intéressant mais ça se perd un petit peu (beaucoup) avec des superlatifs, des "exagérations"... 

En tout cas, on pourra pas lui enlever le fait de bien rédiger ses posts et en plus, malgré son orientation pro-sony, il indique quand même ne pas en faire le meilleur jeu de cette gen.

Pour l'instant, à mes yeux, sur PS4, le meilleur, ça reste God of war mais j'ai pas encore fait TLOU 2.
avatar
pouletmagique
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : dans le poulailler magique
Date d'inscription : 13/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Dim 5 Juil 2020 - 11:45

C est pour ça qu'on t'a pas vu depuis 15 jours sur le topic ps4 pour nous parler des formidables promos psn jeux et nous placer 2-3 reviews musicales et ciné au passage.

Franchement c'est peut etre interessant ce que tu dis du jeu, mais c'est tellement gros que ça donne pas envie...
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par upsilandre le Dim 5 Juil 2020 - 12:35

Pour moi l'erreur sur Last of us c'est toujours de terminer par un "mais je me suis moins amusé que sur tel ou tel jeu" même si en soi c'est sans doute vrai et que donc on peut le dire. Pour moi Tlou ne se compare pas Horizon ou Days Gones ou encore pire a du Doom, du Rocket league ou du Fortnite. Tlou je le compare a Heavy Rain ou Detroit ou Life is Strange. Est qu'on s'amuse plus sur ces jeux? Est ce que l’expérience narrative est plus forte? C'est plutot ces questions la qui se pose je trouve.

Les Tlou sont vraiment des jeux narratif selon moi, ils sont dans cette catégorie pas seulement parce qu'il y a vraiment beaucoup de cut-scène mais c'est aussi bourré de très longue séquence interactive purement narrative ou d’interaction contextuel narrative et une infinité de dialogue. Et puis une vision d'auteur. Et en meme temps y a du vrai gameplay soigné et pointu d'ou la confusion. Les Tlou sont unique en leur genre. C'est vraiment très difficile a faire ce mélange (et peut être absurde?), pour moi ca reste une prouesse qui sera plus ou moins bien comprise.

Je comprend l'idée de mesurer la qualité d'un jeu uniquement sur son aspect ludique mais ca a beaucoup évolué et ce réflexe vient beaucoup de la façon dont on nomme le media qui n'est plus tout a fait raccord avec le média lui même mais qu'on ne changera pas.
Mais si jamais on est le type de joueur qui considère que seul la qualité ludique compte, seul le divertissement compte sur ce media, ce qui est tout a fait compréhensible aussi comme posture, alors y a aucun moyen d’apprécier Tlou a sa juste valeur. Un Tlou ca se mesure plutôt sur l'intensité avec laquelle on a été marqué ou pas par l’expérience (ce qui demande aussi a "jouer le jeu", c'est a dire accepter ce type de jeu tel qu'il est sans attendre autre chose et y jouer honnêtement sans a priori). Et est ce qu'on l'oublie aussitôt finit et qu'on ne garde rien de cette expérience.

Apres on peut considérer que c'est un mauvais jeu narratif a cause justement de ce mélange et qui alors expliquerait que seul ND fait cela car ca serait absurde. Moi je ne trouve pas. Chez moi ca fonctionne mieux que les jeux narratif plus classique. Ca crée une expérience plus forte et du coup je préfère les Tlou a n'importe quelle jeu narratif dont je ne suis pas très friand. C'est vraiment les seuls jeux narratif dans lesquelles je me sent impliqué de bout en bout.
upsilandre
upsilandre
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3990
Age : 45
Localisation : val de marne 94
Date d'inscription : 31/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par zoe le Dim 5 Juil 2020 - 13:17

Le jeu parfait n'existera jamais, à partir de la inutile d'épiloguer, les goûts et les couleurs Rolling Eyes

J'ai terminé pour ma part le jeu en 45h et 46 minutes en mode très difficile.
Il me manque quelques bricoles pour le platine, j'y reviendrais volontiers plus tard.

Je n'ai pas vu le temps passer... malgré que:

Techniquement c'est remarquable, graphiquement intéressant, par moment sublime mais pas assez varié (on reste souvent dans la même zone avec beaucoup trop d'herbes hautes, ils en abusent pour masquer un manque cruel de liberté. Étant habituée aux OW, j'ai l'impression d'être emprisonnée dans un bocal, cette semi liberté gâche une bonne parti du jeu. Sur PS3 avec les limitations c'était tout à fait normal mais pour un jeu en fin de vie PS4 quel sacrilège Sad

Beaucoup trop d'objets à ramasser, dans un monde apocalyptique avec des habitations maintes fois visitées ou l'on trouve de tout, cet embarras du choix ne donne aucune crédibilité à l'aspect survie. Je me voyais faire le jeu avec un caillou, un bout de bois, un pétard qui tire un coup sur deux de travers voir un poignard pour les coups de p*** dans le dos, usant de stratégies diverses en utilisant les décors bien retranscrit par exemple pour en tirer profit... mais en fait non, on a le droit à un sac à dos XXL ou on peut tout mettre, et il se rempli trop vite. On se retrouve avec des établis tout les 100 mètres, trop de matériels avec beaucoup trop de munitions, le tout nettoyés comme un sous neuf... pas vraiment acceptable pour un jeu de cette trempe.

Sinon pour le reste, c'est plutôt bon. Très bonne narration, des PNJ moins relous que fût un temps même si à 2/3 moment ils se mettent dans nos pattes, des situations renversantes qui tombent à pics avec des flashback qui ponctuent intelligemment le fil de l'histoire. Des expressions faciales très bien travaillés. Un finish dantesque à la hauteur du jeu dans sa globalité.

La seule grosse ombre au tableau: son manque de liberté couplé à une mauvaise cohérence de la réalité du terrain, et aucun choix dans la manière de faire changer le fil de l'histoire (le pionnier reste Quantic dream dans ce domaine), ça vaut bien un 10/20.

Je le referais en mode survivant, même en fouillant j'ai du louper encore quelques endroits Very Happy

Les trous du cul qui adorent COD vont vraiment s'ennuyer avec TLOU2 MDR







zoe
zoe
Interne
Interne

Féminin Nombre de messages : 5364
Age : 43
Date d'inscription : 08/01/2010

http://ashe335.blog.jeuxvideo.com/

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Myrage le Dim 5 Juil 2020 - 14:03

Moi cette construction flashback, je suis pas contre en soit, par contre pour le coup je dirais qu'il y en a presque trop et que ça fait un peu fouilli.
Le mieux construit comme ça ça reste selon moi Beyond Two souls.
En voulant trop toucher à tout, je touve que TLOU2 se perd un peu sur ce point
Myrage
Myrage
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 11763
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Shovel Knight le Dim 5 Juil 2020 - 14:44

@petitevieille a écrit:Quel dommage d'alourdir un texte qui développe bien les points d'intérêt du jeu avec des piques sur les minorités, comme si le jeu était profondément modifié par ces éléments.
Le nombre de tes réflexions sur le sujet est-il proportionnel à leur présence dans le jeu ?
Est-ce que ces sujets sont à ce point insupportables, justifiant une litanie contre ce « prosélytisme », occultant des décennies de formatage dans "l'autre sens", invisibilisant les minorités ?
Je ne connais pas ces jeux mais suis stupéfait de l'importance que prennent ces sujets, comme si les joueurs mâles hétérosexuels s'avéraient hyper-sensibles à la représentation des minorités.
Les auteurs et autrices collent des personnages de diverses origines en disproportion par rapport à la réalité ? On devrait s'en foutre. Cela a toujours été le cas dans toutes les oeuvres de fiction, qui ne sont jamais conformes à la composition de la population. L'effet de balancier est inévitable, si on voit plus d'homos qu'il y a 20 ans c'est aussi en sur-compensation, et les choses s'équilibreront avec l'évolution des mentalités.
Bref, la sur-visibilité des minorités est en proportion de l'hostilité encore présente dans la société.
+1000
Shovel Knight
Shovel Knight
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 617
Age : 37
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Mbx le Dim 5 Juil 2020 - 20:37

On a le droit de comparer tlou 2 avec ce qu'on veut en pure expérience personnelle sur un forum comme celui ci non ? En plus il dit bien que "les goûts et les couleurs".. .
Mais bon apparemment il y a ici des gens qui possèdent un manuel d utilisation de la critique jeux vidéos sur ce forum, je ne l'ai pas. Je veux bien une copie pour tenter de comprendre ses ordres subtils. Que ceux qui ne sont pas d' accord fassent le même effort que lui.
Mbx
Mbx
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3592
Age : 43
Localisation : Lost somewhere on Earth, but in Belgium.
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par F.L le Dim 5 Juil 2020 - 23:11

on me signale dans l'oreillette que tlou2 ne dis pas un mot sur les vegans ! 
c'est une honte, on est en 2020 quand meme !
j'apelle de suite maitre enfoiros pour trainer en justice des salauds de bouffeurs de viande de zombie grillé de naughty dogs !  rambo
F.L
F.L
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 45
Localisation : hérault
Date d'inscription : 11/06/2012

http://fl.basic.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par antifrog le Lun 6 Juil 2020 - 7:44

Jo la subtilité
antifrog
antifrog
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 23388
Age : 40
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par F.L le Lun 6 Juil 2020 - 10:27

c'etait du second degré biensur Wink
si maintenant on se send obligé de mentionner les minorités dans les films/jeux vidéos, c'est sans fin..... et en plus dangereux
par exemple si à un moment on parle d'une religion, on risque de froisser certaines autres. (le passage sur la shoa)
pour moi le jeu video (grand public) est une distraction et ne doit pas etre engagé ni moraliste
pas de politique, ni religion, ni sujet actuel polemique
the last of us etait un jeu grand public magnifique et touchant , dommage tlou2 ne l'est plus. 
le jeu video c'est comme les chanteurs, la téle , ce sont les troubadours de notre epoque. ils nous font rire, rever....
F.L
F.L
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 3324
Age : 45
Localisation : hérault
Date d'inscription : 11/06/2012

http://fl.basic.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes - Page 17 Empty Re: The last of us Part II : TLOU 2 pour les intimes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 22 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum