PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Aller en bas

PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Message par Docteur Nambu le Mer 17 Jan 2018 - 14:15

Yop.

Depuis sa sortie, je joue régulièrement à PUBG avec des potes ou ma fille. Je suis passé par plusieurs phases :
1) Découverte
2) Gavage et rejet face à la difficulté
3) Apprentissage progressif
4) Plaisir de jeu

Le jeu est toujours en développement. Les mises à jour arrivent de temps en temps, l'expérience globale s'améliore. Les parties peuvent aller jusqu'à 100 joueurs maxi, le lag ainsi que le rollback sont parfois présents. Il y a beaucoup moins de déconnexions qu'avant par contre.

Petit focus sur chaque phase pour les indécis :

1) Seul, ou par groupe de 2, 3 ou 4 personnes on saute en parachute d'un avion sur une île. Actuellement une seule carte du jeu est disponible (mais immense). Chaque joueur commence sans équipement, les premières minutes du jeu sont consacrées à looter et se stuffer (armes et upgrades associées, munitions, powers-ups, équipements de protection). Contrairement à une idée reçue, le but du jeu n'est pas de tuer les autres, mais de survivre. La zone de jeu, sur toute l'île au départ, se réduit toutes les 2 minutes environ : un cercle blanc indique la zone safe où l'on doit se rendre. Tous les joueurs qui se trouvent à l'extérieur prennent des dégâts régulièrement, jusqu'à la mort ou jusqu'à rejoindre la zone safe. La zone safe est choisie aléatoirement, le matos à looter apparaît aussi de façon random.

2) Les premières parties sont passées à se familiariser aux gameplay, assez rigide (deux appuis rapide sur B pour quitter un véhicule par ex.), mais amélioré il y a quelques jours par une mise à jour. Comme on ne connait pas la carte ni en général les autres joueurs de son équipe, on commence par faire n'importe quoi, sauter en parachute n'importe où, loin des collègues etc... puis on marche un peu et on finit au bout de quelques minutes par se faire tuer de loin, sans voir son adversaire (zoom maxi des armes : X15 et c'est du gros gros snipe). C'est très frustrant, surtout que les armes sont puissantes donc on meurt très rapidement. Ensuite, on fait connaissance avec le mécanisme de zone, et on meurt en essayant de rejoindre la zone safe car on a un mauvais timing par rapport à la cadence de rétrécissement de l'aire de jeu. Le sentiment de ras le bol arrive vite, les parties se ressemblent, il n'y a pas vraiment de fun, c'est un massacre.

3) Pourtant, on y revient. A mon sens il faut impérativement s'équiper d'un casque, obligatoire pour se coordonner en équipe. On commence par choisir des zones peu habitées pour démarrer la partie, à surveiller le chrono pour rejoindre la zone au bon moment. Puis, surtout, à se cacher pour éviter la mort. On peut bien sûr tenter de combattre tout le monde mais c'est risqué et ne doit pas être une stratégie constante. Avancer en rampant dans les hautes herbes et attendre le bon moment pour rejoindre la safe zone est une meilleure stratégie pour finir dans les 10 premiers. Les contrôles, bien que merdiques au départ, ne sont pas si sorciers (utilisation de la croix, pression prolongée sur certains boutons etc...)

4) A force d'efforts et de prudence, on finit par obtenir des bons résultats. Tous les types de jeu sont récompensés : les fanas du frag agressifs peuvent trouver leur utilité dans les zones urbaines, les joueurs prudents sauront utiliser la map pour profiter du moindre couvert pour rester discrets. Finir dans le top 10 n'est pas une mince affaire mais pas impossible non plus, et le fun est vraiment présent avec des potes, même quand tout le monde meurt pour une bête erreur de pilotage. Il est possible de bloquer la vue en FPS, ce qui rend la conduite des véhicules plus dure mais la survie plus facile car les joueurs adverse ne peuvent basculer en mode TPS et surveiller à 180°. On finit par prendre confiance et beaucoup moins stresser, ça devient agréable d'évoluer sur le terrain.

Plus je joue au jeu et plus je m'éclate, même si le gameplay n'est pas encore parfait et le jeu toujours un peu buggué (parfois une porte ouverte nous empêche de ramasser les objets au sol etc...) on passe toujours un bon moment, même si on perd rapidement. Passer en mode spectateur est toujours utile pour chambrer/aider les membres de son équipe. Les fous rires ne sont jamais loin, surtout en véhicule, mais ça reste assez chaud d'en trouver et ça peut vite faire basculer une partie si la zone à rejoindre est trop éloignée. 

Le jeu est par contre chronophage, et la différence entre la version one X et one classique est énorme ! Il y a un avantage de plusieurs secondes d'avance d'affichage quand on saute en parachute, et la définition des textures, essentielle pour distinguer des adversaires allongés dans l'herbe (et croyez moi c'est un des points clés du jeu) est flagrante.
J'ai déjà vu des adversaires me marcher dessus sans me voir (!). Je n'ai pas fait tourner le jeu sur la one S, je ne sais pas si la différence est consistante.

Bref, je n'accroche pas toujours aux jeux multis, j'ai acheté ce jeu par curiosité pour me faire une idée sur un phénomène de mode, j'ai fini par acheter un casque pour moi et ma fille et de plus en plus, je m'amuse vraiment. Je ne regrette pas les premières heures difficiles et frustrantes pour apprendre à jouer, et je pense que notre premier top 1 est pour bientôt. Actuellement, le jeu est assez joli sur one x, mais reste vilain sur one classique.

Le titre n'est pas très accessible mais il y a de vraies stratégies de timing et de positionnement à mettre en place, ce qui fait la différence entre mourir dans les 10 premiers, ou les 10 derniers. Et on peut très bien gagner sans avoir tué personne (la zone et les autres joueurs s'en chargent pour vous !).

Docteur N.
avatar
Docteur Nambu
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 1260
Age : 37
Localisation : Gidy
Date d'inscription : 10/05/2011

http://docteurnambu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Message par oldgamer24 le Mer 17 Jan 2018 - 14:59

Ce qui gâche un peu le plaisir c'est que selon les dernières stats, 6% des joueurs trichent sur ce jeu ! C'est énorme ! (glitchs, ou carrément logiciels de triche)

Sur la version console ils sont nombreux à utiliser aussi selon témoignages du matos permettant de combiner clavier + souris avec des modes de shoots spécifiques ou raccourcis.

Precision : je n'ai jamais testé le jeu mais ce que j'ai lu un peu partout et retour d'amis y jouant regulièrement.
avatar
oldgamer24
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8951
Age : 38
Localisation : Pays de l'homme (24)
Date d'inscription : 01/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Message par Docteur Nambu le Mer 17 Jan 2018 - 15:53

Yop. 

Aucune idée pour ce qui se passe sur la version PC, mais comme dans tout jeu de tir / compétitif, il y a des nazes pour tricher. Pour les glitchs, je ne connais pas encore assez le jeu pour les lister; mais il me semble qu'en partie bloquée FPS ça doit être assez limité.

Après, avec pas mal de games, on arrive à aller vite dans les menus ou avoir le réflexe d'utiliser la croix ( direction) gauche pour changer les modes de tir, donc avoir un clavier souris est dans l'absolu plus rapide, mais vu qu'on peut maintenant changer la sensibilité de la caméra dans tous les modes de vues et que l'inventaire est assez "malin" maintenant pour fixer les améliorations sur les bons guns, on passe moins de temps dedans.

Au final, voilà à quoi ressemblent les contrôles :

Stick gauche : mouvement. Clic : course du perso. Si on est en mode visée ou snipe, penche le perso à gauche. Klaxonne si on conduit le véhicule.

Stick droit : caméra. Clic : si on est en mode visée ou snipe, penche le perso à droite. Marque un repère si on est en mode carte.

LT : Mode visée. Double appui rapide sur LT : Mode snipe. Freine si on conduit un véhicule. 

LB : Boost si on conduit un véhicule, scroll à gauche de catégorie depuis l'inventaire.

RT : Tirer / lancer grenade. Accélère si on conduit un véhicule. 
RB : Switcher en vue TPS/FPS si la partie l'autorise , scroll à droite de catégorie depuis l'inventaire.

A : Sauter. Sur un appui long, permet d'escalader les obstacles à pied ou changer de siège en véhicule. Valide les choix d'upgrade depuis l'inventaire. 

B : S'accroupir  / se relever. B enfoncé : s'aplatir au sol. Double appui rapide : descendre de véhicule.

X : Ramasser objet, ouvrir porte, réanimer coéquipier. X enfoncé : recharger. Depuis l'inventaire permet de piller une caisse au sol.

Y : Dropper un objet depuis l'inventaire. Retirer un marqueur depuis la map. Frein a main depuis véhicule. Y enfoncé : split les objets depuis l'inventaire si plusieurs exemplaires.

Croix gauche : switch les modes de tir : coup par coup / rafale / auto si ils existent.

Croix haut : Permet d'équiper le pistolet ou l'arme de corps à corps. Zoom in sur map. change l'ajustement de la distance si on a une lunette. Plus on tire loin, plus la balle "tombe" au sol. Donc pour compenser le phénomène, il faut viser plus haut. Les repères verticaux permettent de savoir où caler la lentille de visée suivant la distance (sachant qu'un petit carré sur la minimap équivaut à 100m de distance):


Croix droite : équipe une grenade ou fait défiler les grenades de l'inventaire.

Croix bas: fait défiler les objets de soin. un appui prolongé utilise l'objet de soin actif. Zoom out sur map.

Select : affiche la carte.

Start : affiche l'inventaire.

Docteur N.


Dernière édition par Docteur Nambu le Sam 20 Jan 2018 - 17:57, édité 3 fois
avatar
Docteur Nambu
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 1260
Age : 37
Localisation : Gidy
Date d'inscription : 10/05/2011

http://docteurnambu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Message par Kamehameha le Mer 17 Jan 2018 - 16:14

6% des joueurs trichent mais ils sont quasiment tous en Chine, où le jeu n'est pourtant pas sorti officiellement. ^^

PUBG son défaut c'est son netcode aux fraises qui transforme les séances de tir à courte portée en jeu de hasard.

Sa qualité c'est l'extraordinaire tension qu'il réussit à instaurer dans chaque partie.

Il a des graphismes moyens mais de vraies qualités techniques invisibles : la balistique et la spacialisation du son. Il faut donc jouer avec un casque sur la tête sans quoi on ne joue carrément pas au même jeu.

C'est une tuerie (littéralement lol), je fais une ou deux parties par-ci par-là comme avec un jeu arcade ^^
avatar
Kamehameha
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1270
Age : 35
Localisation : Le Sud
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: PUBG sur Xbox one : particulier mais...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum