Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Aller en bas

Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Supasaya le Dim 10 Déc 2017 - 15:15

Un topic de réflexion sur le terme "jeu-vidéo" utilisé pour caractériser notre passion.
Oui, c'est un jeu qui utilise des facteurs vidéos pour être utilisé.

Mais n'est-ce pas inclure tout le spectre complexe de cette industrie dans un terme parfois méprisé ou réducteur ?

Alors ça fait un demi siècle que l'histoire dure, mais il serait peut-être temps de réfléchir à une issue qui va "au-delà" du simple jeu dans le sens divertissant, mais plus dans l'artistique, dans l'oeuvre, dans ce qu'elle a de plus accomplie.

Le fait de décrire ces "jeux" comme des jeux-vidéos me dérange car j'ai moi-même l'impression de pas leur faire honneur en les salissant avec ce terme.
Compliqué de faire changer les mentalité quand déjà on parle de "jeux" dans le sens "jouets" avec dédain...

Ce terme trop générique ne représente plus pour moi toute la variété et la profondeur que représente TOUT le loisir vidéoludique.
Même le terme "loisir" me dérange car on ne l'utilisera pas pour du visionnage ciné ou série par exemple.

En gros, ne peut-on pas réfléchir à un nouveau terme reflétant peut-être une nouvelle vision, une nouvelle image, une nouvelle pensée ?
Qu'en pensez-vous ?

A vous les studios Very Happy
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13115
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Ouais_supère le Dim 10 Déc 2017 - 16:08

Pour ma part je ne vois aucun problème à nommer ça un "jeu".

Si tu regardes les définitions de base, "Laroussiennes", d'un jeu, il en est des tas qui rentrent dans le cadre de l'activité vidéoludique, sans impliquer nulle gaminerie, ni rien de péjoratif, ni même le simple plaisir, mais restent purement factuelles.

Exemples :

"Manière dont quelqu'un use de quelque chose, en particulier de ses moyens physiques, en vue d'obtenir un résultat."

"Manière dont un exécutant se sert de son instrument, dont un acteur joue ou interprète un rôle".

Et il en est bien d'autres.

Et quand bien même : il ne manquerait plus qu'une société considère qu'un adulte ne joue plus, n'a plus à le faire !
Quel monde interdirait de prendre du plaisir à une activité inutile ?

On rappellera que le jeu est au fondement de ce qui fait de nous des êtres humains.

On rappellera que le jeu est le plus sûr moyen de nous permettre de développer des aptitudes (quel plus fantastique moteur que le plaisir ?), j'en veux pour preuve les effets prouvés et majeurs du jeu sur les patients atteints d'Alzheimer.

Pour moi, oui, le but du jeu, sans jeu de mot, c'est bien de nous proposer une activité dont le corollaire est le plaisir, donc le terme "jeu vidéo" est le bon.

Il n'y a certainement pas à en être gêné.
avatar
Ouais_supère
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 2127
Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Supasaya le Dim 10 Déc 2017 - 17:30

Tu as en effet raison, mais ce n'est pas sur le fond du sujet que plus sur sa forme que j'attendais une réponse.
On ne remet nullement en doute le fait qu'une société ait besoin de "jouer" (vieille ou jeune).

Juste que la société de consommation pousse au raccourci du terme "jeu" à "jouet" car souvent mis dans les mêmes rayons en magasins, souvent attribué aux enfants (tabou chez les adultes ?), les pubs et "tendances" sont souvent avec des jeunes ou des ados manipulants des manettes.

Ce que je dis est de moins en moins vrai, notamment "grâce" (notez les guillemets) à youtube et sa ribambelle de youtuber/gamer/troller qui changent un peu la donne, même si cela ne va pas toujours dans le bon sens...

Néanmoins, voir un adulte manipulé une manette est peut-être plus acquis aujourd'hui qu'il y a 10 ou 20 ans.

Mais ce que je veux dire, c'est que ce terme galvaude les notions même de ce qui peut toucher un joueur dans le fait de jouer car jouer provoquer des sentiments ici parfois très forts. Ce qu'on ressent est à la matirisé car voulu par le développeur (quand ça fonctionne) et en même temps recherché. Ici pas de place aux hasards des sentiments. Il y en a ou pas.

Vraiment ce qui me perturbe (et c'est peut-être un peu confus) c'est le cas où quand un profane de jv te pose la question fatidique :

"Pourquoi tu joues ?"

J'ai du mal à lui faire comprendre que je ne joues pas justement.
Je cours, je saute, je vole, je plonge, je tue, j'aime, je pleure, je voyage, je trahis, je réconcilie, je frappe, je soigne, je zone, je tire… Mais je ne joue pas.
Car non pas que ça ne m'amuse pas (bien que parfois, je me sens un peu "prisonnier" des jeux auxquels je joue...), mais je ne conçois pas le fait de consommer un jeu ou un jouet, mais plus comme un film, ou une expérience visuelle et ludique combinée.
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13115
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Ouais_supère le Dim 10 Déc 2017 - 18:03

En ce cas nous ne sommes simplement pas d'accord sur ton "je ne joue pas, justement".

Bien sûr que tu joues.
Simplement tu ne le fais plus (tout à fait) comme un enfant, tu as un autre regard, ou plutôt un regard "supplémentaire", le regard critique.

Pourquoi tu joues ?
Pourquoi lui joue à la pétanque ? (au hasard, hein)

Parce que c'est plaisant, que ça stimule tes réflexes, ta capacité d'analyse d'une situation...

Et tu ne joues pas à n'importe quoi, tu joues à un jeu que tu considères bon, ou au moins digne d'être joué.

Donc pourquoi tu joues ?

Parce que ce jeu est bon.
avatar
Ouais_supère
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 2127
Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 27/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Supasaya le Dim 10 Déc 2017 - 18:14

J'ai bien saisi les nuances que tu essaies d'apporter au "jeu".
Elles semblent juste en effet et légitimes.
Néanmoins, je ne peux m'empêcher de penser qu'appuyer sur un bouton pour faire avancer un bonhomme ou appuyer sur un bouton pour lancer un dvd (au hasard, hein), c'est à peu près la même chose. 
Seulement dans un cas, je joues, l'autre non.
Pourquoi ?
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13115
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par kainrijames le Dim 10 Déc 2017 - 18:15

@Supasaya a écrit:"Pourquoi tu joues ?"

J'ai du mal à lui faire comprendre que je ne joues pas justement.
Je cours, je saute, je vole, je plonge, je tue, j'aime, je pleure, je voyage, je trahis, je réconcilie, je frappe, je soigne, je zone, je tire… Mais je ne joue pas.
Car non pas que ça ne m'amuse pas (bien que parfois, je me sens un peu "prisonnier" des jeux auxquels je joue...), mais je ne conçois pas le fait de consommer un jeu ou un jouet, mais plus comme un film, ou une expérience visuelle et ludique combinée.

Le problème c'est l'image du jeu vidéo dans les médias et même auprès du grand public qui n'est pas encore reconnu a sa juste valeur,le fait que ça s'appelle "jeu vidéo", le terme jeu = jouet donc pour les gosses dans la tête des gens,fait que pour certaines personnes qui n'y connaissent rien vont te juger en disant: "mais t'es pas un peu vieux pour jouer au jeu vidéo?" alors que la force du jeu vidéo c'est qu'on est acteur d'une histoire,on interagit,on fait des choix etc a la différence du cinéma ou tu es passif devant l'écran.Donc sans dénigrer le cinéma (c'est pas le but hein) je mettrais ça en avant quand on te demande "pourquoi tu joue?"
On dit rien a une personne qui mate un western a la tv mais t'as plus de chance d'avoir des critiques en jouant 2h a Red Dead Redemption c'est bien qu'il y a un problème d'image/compréhension.

Après quand je vois la polémique qu'il y a depuis quelques jours au sujet du jeu Detroit de David Cage:
http://www.journaldugeek.com/2017/12/06/face-aux-polemiques-que-suscite-detroit-become-human-son-createur-david-cage-reagit/

je me dis que dés que le jeu vidéo aura bien du mal a s’émanciper..Après perso je trouve ça bien ce qui se passe autour des game awards,le genre de chose qui peuvent permettre au jeu vidéo d’être reconnu comme un art (qu'il est déjà) auprès du grand public.
avatar
kainrijames
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4469
Age : 31
Localisation : bugarach
Date d'inscription : 02/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Supasaya le Dim 10 Déc 2017 - 18:24

C'est vrai qu'il est quasi naturellement méprisé par une grande partie de la population car non pris au sérieux et catalogué comme un "jouet".
Quand je vois les clichés que transportent beaucoup de gens que je cotoies, qui ne savent que je joues, et que j'entends parler sur le sujet, ça fait flippé.
Et puis "joue"-t-on de la même façon quand on a 15 ans ou quand on en a 30 ?
Un joueur enfant/ado a-t-il le même recul que le joueur adulte ? Joue-t-il pour passer du temps ou par plaisir ?
Joue-t-il par effet de masse ou de mode ? Joue-t-il pour découvrir ? Joue-t-il par envie ou par besoin ?
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13115
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par iceberg_slim le Dim 10 Déc 2017 - 18:53

Le Jeu Vidéo a déjà bien évolué et est en constante évolution, en terme d'image j'entends. Il est reconnu comme Art en tant que tel depuis quelques années déjà, au même titre que la BD par exemple. On parle bien de 10ème Art dans le cas du Jeu Vidéo.

Cette forme d'Art évolue si bien qu'on est encore aujourd'hui dans une configuration jamais rencontrée jusqu'alors pour un mouvement artistique... On commence à reconnaître le Jeu Vidéo comme un sport à part entière.
On parle donc de e-Sport pour certains jeux. 

Comme dans tout mouvement artistique, il y a des sous-divisions, des sous-cultures (pas péjoratif du tout). 
Exemple, la peinture et ses courants artistiques (Impressionnisme, Pointillisme, etc...) ou encore la musique et ses différents mouvements (Rock, Hip-Hop, Blues, etc...).

Il faut donc accepter aujourd'hui que le Jeu Vidéo possède lui aussi ses propres mouvements. Ainsi le e-Sport peut avoir sa place aux Jeux Olympiques. Le serious-gaming ayant pour vocation d'être ludique, peut ainsi avoir sa place dans le système scolaire. Mais on peut tout autant considérer le jeu vidéo comme loisir, ce n'est pas un terme ingrat. Et il a sa place dans la culture Jeu Vidéo puisque c'en est même la fonction première. On peut également concevoir le JV comme un moyen d'évasion au même titre qu'un film ou qu'un livre. Les créations sont des plus intéressantes depuis des décennies que chacun peut y trouver son compte.

Egalement, chose étonnante aujoud'hui, il y a aujourd'hui énormément de consommateurs dits "passifs".
Grâce à des plate-formes comme TWITCH, on peut désormais n'être que spectateur du Jeu Vidéo. Alors qu'auparavant, pour apprécier un jeu, pas d'autre choix que d'être acteur... Les choses évoluent.
avatar
iceberg_slim
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1172
Age : 32
Localisation : Technodrome
Date d'inscription : 18/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "jeu-vidéo" porte-t-il si bien son nom ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum