Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 11:26

Parce que oui, messieurs, le temps file, le jeu-vidéo progresse, les patients sont de plus en plus nombreux, mais les articles traitant des VRAIES maladies du jv sont pour l'instant assez rares.
Car oui, le jeu-vidéo peut devenir handicapant, rude, désociabilisant, destructeur...
On a beau être des joueurs aguerris et avertis, il n'empêche que certains esprits fragiles sont souvent touchés par les méfaits obscurs que peu procurer ce loisir parfois (trop ?) envahissant.
Mais pas que...
Les soucis physiques sont aussi nombreux. En effet, les générations se succèdant, les jeunes d'hier sont nos vieux d'aujourd'hui, et avec eux, on dénombre des cas d'artrites, de malformation du dos dû à des mauvaises postures, des yeux fragilisés plus vite par les écrans et la surexposition, des soucis d'articulation, des problèmes de peaux même, dû à la transpiration provoquée sur les manettes avec nos doigts, et jamais nettoyés, des soucis de surpoids par soucis de paresse dans son canapé, plus facile d'agiter des wiimottes que de faire des longueurs de piscines...

Ces pathologies sont réels, causées souvent à l'insu de notre plein gré. Pourtant, on en parle jamais, et le fait que ce soit passé sous silence rend le jv innocent aux yeux de beaucoup de joueurs, alors qu'il n'est pas inconnu en matière de "dangers" (notez les guillemets).

Attention : le fait ici n'est pas de savoir si oui ou non le jeu-vidéo est dangereux. Mais plutôt de savoir s'il est contributeur ou accélérateur de pathologies anodines, mais fortement néfastes au quotidien.

D'ailleurs, si un vrai médecin ou une personne travaillant dans un service hospitalier et connaissant bien le milieu médical pouvait intervenir sur le sujet, ce serait très intéressant je pense Very Happy 

Bref, vous l'aurez compris, sur ce topic, nous évoquerons les maladies évoquées autour du jv, non pas pour alerter, ou pour diaboliser, pas du tout. Seulement pour informer d'éventuelles risques, mineurs ou majeurs pour certains, mais surtout pour reconnaître enfin que le jeu-vidéo peut-être dangereux s'il est mal utilisé, mal exploité, ou mal développé.

Merci de partager ici vos expériences, remarques, suggestions et merci de discuter dans le calme, et de ne pas dénigrer les propos des patients qui pourraient déjà avoir du mal à témoigner de ces soucis parfois très douloureux à avouer car touchant souvent l'intime le plus profond.
J'espère qu'ici, dans ce forum spécialiste des maladies du jv, on saura trouvé une écoute attentive pour aider, prévenir ou même informer les patients désireux de comprendre un certain malêtre ou handicap.

D'autre part, on peut aussi juste partager des liens sur le sujet indiquant des études ou d'autres témoignages sur le sujet.

Merci à vous et bonne lecture. Very Happy 


http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/jeux-video-nouvelles-pathologies-maladies-jeu-video-18443/

http://klm06.e-monsite.com/pages/i-effets-psychologique-et-physiologique-des-jeux-videos.html

https://sante-guerir.notrefamille.com/sante-a-z/quand-les-jeux-video-declenchent-une-maladie-de-la-peau-une-maladie-de-peau-due-aux-exces-de-jeux-video-o17930.html


(je ne mets qu'un échantillon glané sur le web, à vous d'alimenter avec des contre exemples, ou d'autres exemples pour enrichir le topic)

PS : J'espère ne pas être hors sujet, et n'ayant pas trouver de topic sur sujet, je me suis permis d'en faire un. Si un topic existe déjà, merci d'effacer celui-ci. Wink
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Gringos10 le Jeu 30 Nov 2017 - 11:34

C'est glauque ton topic....
Je préfère aller troller salut

_______________________________________________________
Ma boutique Mes recherches Liquidation collec' Big Box Fiche de confiance / Feedback
"Is all that we see or seem But a dream within a dream"
avatar
Gringos10
Docteur agrégé Modérateur **
Docteur agrégé Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 27320
Age : 35
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 11:38

Pourquoi c'est glauque ?
Y a peut-être certaines personnes isolées derrière leurs claviers qui ont besoin d'en parler, ou qui ont des soucis personnels qu'ils n'imaginaient pas liés au jeu-vidéo.
Quel mal y a-t-il à en parler ?

Par contre, je note l'aveu du troll, l'une des facettes du jv d'aujourd'hui Wink
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par milodiid le Jeu 30 Nov 2017 - 11:42

peut on parler de joueurs ayant perdu leur skill à cause des jeux 100% QTE?


Plus sérieusement, tu ne parles pas des addictions dans ton topic et pourtant c'est ce qui me parle le plus. pas forcément pour moi, mais je connais des frères d'amis, ils sortent pas, ne font rien de leur journée, n'ont pas forcément de vrais potes (IRL), vivent encore chez papa et maman et squattent le sous sol pour jouer la nuit et ronfler le jour.
avatar
milodiid
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Gringos10 le Jeu 30 Nov 2017 - 11:43

J'en connais aussi, surtout des joueurs pc (ceci n'est pas un troll je précise)

_______________________________________________________
Ma boutique Mes recherches Liquidation collec' Big Box Fiche de confiance / Feedback
"Is all that we see or seem But a dream within a dream"
avatar
Gringos10
Docteur agrégé Modérateur **
Docteur agrégé Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 27320
Age : 35
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par perfectneo le Jeu 30 Nov 2017 - 11:47

Le jeu vidéo n'est jamais que le révélateur de problèmes déjà existants.
avatar
perfectneo
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 21703
Age : 31
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par milodiid le Jeu 30 Nov 2017 - 11:49

idem joueur pc!

En même temps, mes plus grosses sessions de jeu ont été sur pc, je me rappelle pour la sortie du mmorpg StarWars , j'avais posé 2 journées car les serveurs ouvraient avant pour ceux ayant préco le jeu. Sur 4 jours , soit 96 heures, j'ai dû jouer environ 78h !

C'était juste pour le lancement, ensuite, je me faisais des sessions quotidiennes de quelques heures mais ce n'était pas ma vie. Juste mon hobbit que je poussai à son maximum. Mais tout cela ne m'empêchait de sortir avec des amis, d'aller bosser, de bien manger etc...

Les maladies dûes aux manettes dégueulasses, c'est que le mec est juste crado de base
avatar
milodiid
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 11:49

Alors ça tombe bien que tu évoques le sujet, mais j'en ai parlé que brièvement dans le premier post (désociabilisation).

Pour moi, c'est une telle évidence ce mal, que je n'ai pas évoqué ses conséquences. J'ai préféré parler des "autres" maladies passées sous silence et beaucoup plus "anodines".

Pour ma part par exemple, j'ai la vue qui baisse à vitesse grand V alors que je n'ai jamais eu besoin de lunettes. Depuis 1 an, c'est la chute totale !
De même pour un surpoid (pas énorme mais quand même) ou des maux de tête liés à une exposition trop fréquente aux écrans (pas que jv donc car mon travail m'oblige à rester assis sur une chaise devant un écran d'ordi).

Et enfin, des soucis d'articulations aux poignés notamment ou un mal de dos presque incurable à cause de mon inactivité quotidienne.

Ce qui blesse ici, c'est en fait la dose quotidienne, pas forcément élevée (2-3h par jour, c'est déjà pas mal) de canapé, un peu mal assis, manette en main, ou portable (smartphones compris).

Ca peut au final chiffré des années plus tard, avec des maux parfois incurable.

J'insiste sur le fait que même si le jeu ne touche pas notre monde réel, il impacte pourtant notre santé.
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Myrage le Jeu 30 Nov 2017 - 11:56

Perso dans mon cas c'est plus de troubles du sommeil dont j'aurais tendance a "souffrir", je dors bien mais pas assez je pense. On se fait souvent avoir à se dire: "allez une petite partie/30 min" et ca finit " merde 1h du mat".
Il y a clairement une addiction la dedans, car c'est mon moment a moi quand femme et enfant sont couchés, c'est là que je fais le break de la journée.
avatar
Myrage
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8046
Age : 37
Localisation : france
Date d'inscription : 25/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par gasteropodekiller le Jeu 30 Nov 2017 - 11:58

Après il y a jeux vidéo et nouvelles technologies. 

Personnellement je pense que l'usage intensif du smartphone ainsi que de bosser sur un PC toute la journée mets mon dos dans des positions pas tops sur la durée. 

Vu avec un ostéopathe, je fais déjà des sports donc le sujet ne se traite pas par le sport mais plutôt avec des exercices d'étirements et de postures à effectuer plusieurs fois par jour. 

Le Tai Chi ou la sophrologie sont pas mal aussi pour travailler un peu la souplesse et détendre le corps.


Sinon il y a aussi le cas du Jeu Video qui SOIGNE. 

J'ai un cousin autiste, pas lourdement cela lui permet de réussir à être caissier dans une supérette mais suffisamment pour qu'il n'arrive pas à avoir de vie sociale et affective dans le vrai monde. 
Ce dernier joue à World of Warcraft depuis des années et il y trouve une place et des gens avec qui communiquer et tisser des liens, sans que sa maladie soit un frein à son intégration. 

Je suis un peu hors sujet dans mon intervention car je n'ai pas abordé le jeu vidéo et les maladies qu'il peut générer, désolé 😀
avatar
gasteropodekiller
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 547
Age : 37
Localisation : 44
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 12:11

Nan nan, c'est intéressant aussi le jeu qui soigne, j'ai lu aussi un article sur un jv qui aiderait à soigner alzheimer.
Je ne cherche pas à être alarmiste mais parler de la maladie en général lié au jv, et les cures en font partie Very Happy
C'est aussi bien de dire que le jv, par moment, peut aider médicalement.
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 12:15

@Myrage a écrit:Perso dans mon cas c'est plus de troubles du sommeil dont j'aurais tendance a "souffrir", je dors bien mais pas assez je pense. On se fait souvent avoir à se dire: "allez une petite partie/30 min" et ca finit " merde 1h du mat".
Il y a clairement une addiction la dedans, car c'est mon moment a moi quand femme et enfant sont couchés, c'est là que je fais le break de la journée.

Voilà un cas que j'avais omis en effet Very Happy
C'est vrai que les troubles du sommeil lié aux jv sont nombreux chez bcp d'entre nous car toléré facilement. En effet, c'est plus facile de traîner une demi heure de plus devant son jeu le soir que de se lever une demi heure plus tôt le matin. Mr. Green 
C'est totalement anodin, transparent car fréquemment pratiqué, et pourtant, quotidiennement, ça use énormément (je remarque que certaines semaines ou je joue jusqu'à 23h-Oh, j'ai plus de mal physiquement après pour me lever à 7h00 et amener le petit à l'école...)

C'est donc un très bon exemple mais il est à noter qu'en effet, le jv n'est qu'une facette dans ce domaine car c'est bien la technologie et ses dépendances qui causent ce méfait.
Mais il n'empêche que dans notre cas, ici, c'est le jv (ou l'ordi si l'on considère trop trainé le soir sur gamopat Mr. Green )
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par avalon471 le Jeu 30 Nov 2017 - 12:21

Ma seule pathologie est celle du compte en banque vide!  Mr. Green
avatar
avalon471
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7760
Age : 32
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 12:43

@avalon471 a écrit:Ma seule pathologie est celle du compte en banque vide!  Mr. Green

L'addiction peut-être ?
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par avalon471 le Jeu 30 Nov 2017 - 12:50

Je vois pas de quoi tu parles..  Razz
avatar
avalon471
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7760
Age : 32
Localisation : un peu partout
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Tryphon le Jeu 30 Nov 2017 - 12:51

@Supasaya a écrit:Pour ma part par exemple, j'ai la vue qui baisse à vitesse grand V alors que je n'ai jamais eu besoin de lunettes. Depuis 1 an, c'est la chute totale !

Les experts sont assez divisés sur l'impact des écrans sur les yeux. À mon avis c'est surtout que t'approches les 40 ans  Mr. Green
avatar
Tryphon
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8535
Age : 41
Localisation : Un peu plus à l'Ouest
Date d'inscription : 23/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 12:56

Oui mais pas que.
J'ai un oeil qui faiblit plus que l'autre et ma vue se détériore aussi bien de près que de loin.
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par wulf le Jeu 30 Nov 2017 - 13:19

Toute passion est à la fois accomplissement et aliénation.

Vous avez 4 heures. What a Face
avatar
wulf
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 716
Age : 46
Localisation : Creuse, Massif Central
Date d'inscription : 28/08/2008

http://wwww.vtt-creuse.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Green Beret le Jeu 30 Nov 2017 - 13:24

J'ai eu une tendinite au pouce droit en faisant les 500 miles d'Indianapolis dans Indy 500 sur Amiga 500, j'ai toujours une séquelle avec un tendon hyertrophié, si ça intéresse ce topic :)
avatar
Green Beret
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2342
Age : 43
Localisation : Saint Palais sur mer
Date d'inscription : 27/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 13:27

Ah ! Enfin un témoignage ! Very Happy 
Je présume qu'on est nombreux à avoir des soucis, mais pas forcément nombreux à vouloir témoigner.
C'est pile le sujet Very Happy
Tu peux nous en dire plus ? A quel âge ? Quelles sont les séquelles ? Quel traitement as tu eu ?

Sinon, j'avais lu y a pas longtemps un article aussi sur le esport, et un jeune champion atteint de soucis physique (vue qui baisse, problème d'articulations...) qui le handicapé dans son activité. Faudrait que je le retrouve.

Sinon, est-ce que quelqu'un est (vraiment Mr. Green ) docteur dans l'assistance pour avoir des infos d'un oeil nouveau ? Very Happy

Je trouve le sujet passionnant personnellement. Very Happy
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 13:43

Voilà l'article en question :

http://www.espn.com/esports/story/_/id/20848130/starcraft-beginning-end-legend-jaedong

extrait (traduit) :

Mais aussi transcendant que fût son jeu, il ne pouvait échapper au passage du temps. Maintenant, à 27 ans, son corps n'est plus capable de supporter la tension physique prolongée du StarCraft de haut niveau. Il suffit de quelques jeux pour que ses yeux commencent à se dessécher, ses poignets et ses doigts commencent à palpiter à l'agonie.
Pour Jaedong, l'entraînement est devenu un acte d'autodestruction consciente. Les meilleurs médecins du pays l'ont exhorté à démissionner. Ils lui ont dit qu'aucune procédure ne pouvait réparer les dommages causés à ses poignets.
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Ataré le Jeu 30 Nov 2017 - 13:48

excellent topic

très intéressant
avatar
Ataré
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 12579
Age : 41
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Mordiggian le Jeu 30 Nov 2017 - 13:51

@Supasaya a écrit:

Les soucis physiques sont aussi nombreux. En effet, les générations se succèdant, les jeunes d'hier sont nos vieux d'aujourd'hui, et avec eux, on dénombre des cas d'artrites, de malformation du dos dû à des mauvaises postures, des yeux fragilisés plus vite par les écrans et la surexposition, des soucis d'articulation, des problèmes de peaux même, dû à la transpiration provoquée sur les manettes avec nos doigts, et jamais nettoyés, des soucis de surpoids par soucis de paresse dans son canapé, plus facile d'agiter des wiimottes que de faire des longueurs de piscines...


D'ailleurs, si un vrai médecin ou une personne travaillant dans un service hospitalier et connaissant bien le milieu médical pouvait intervenir sur le sujet, ce serait très intéressant je pense Very Happy 


Salut, j'essaie d'apporter un élément de réponse, parce que je bosse dans le médical (je suis en fait bientôt médecin  coquin coquin coquin à moi les AES par millier).

D'abord, il faut pas confondre arthrites et arthroses, ça n'a rien à voir. Les arthrites sont des infections articulaires, bien plus graves et moins communes que l'arthrose.
Je pense que "l'arthrose des mains" n'est pas due au jeu vidéo. En fait, l'arthrose débute bien souvent par des signes aux mains, donc j'imagine que jouer beaucoup en fait plus ressentir les effets. La progression de l'arthrose est souvent dûe à des microtraumatismes (mon père a le trio gagnant : escalade / canyoning / moto), or je ne suis pas certain que les jeux vidéos en provoquent.

Pareil pour les yeux, je pense qu'on voit le problème plus vite, mais que ce n'est pas lié au temps passé devant un écran. Sur ce point je n'y connais pas grand chose je vais regarder ce qu'on peut trouver sur Pubmed.

Le vrai problème, oui, c'est le surpoids, le manque d'activité, la sédentarité, en fait. Mais comparé à quelqu'un qui regarde la télé toute la journée, c'est le même problème.

Pareil pour l'addiction, je pense que tout le monde a une sensibilité différente vis-à-vis des jeux et sera plus ou moins addict, c'est comme tout. Les psychiatres sont bien sensibilisés là dessus (c'est d'ailleurs les médecins qui jouent le plus  Mr. Green), et proposent des thérapies cognitivo-comportementales pour les patients qui trouvent que ça empiete sur leur vie. La définition de l'addiction selon le DSM V (la référence de la psychiatrie) prend d'ailleurs la perception du sujet vis-à-vis de la substance ne compte :

Critères addiction:

TROUBLE RESSENTI 
craving 
tolérance 
sevrage 

PERTE DE CONTROLE 
des quantités ou de durée 
de l'arrêt 
même si exposé physiquement au danger 
du temps à chercher ou récupérer 

CONSEQUENCES 
causés ou exacerbés par produit 
trouble physique ou psychologique reconnu 
problèmes relationnels ou sociaux 
abandon des activités sociales occupationnelles ou récréatives 
incapacité à remplir ses obligations travail-école -maison


Vous voyez qu'il y a une notion de "perte de contrôle des quantités", mais en fonction des patients ça peut être très différent. Parfois certains trouveront qu'ils ne peuvent pas se passer de jeux durant 2h/j, alors que d'autres n'auront pas d'impact sur leur vie en jouant 5h/j.


D'autre part pour le JV qui "soigne", en psychiatrie tout particulièrement, oui ++++. Non seulement chez les personnes autistes, mais dans les troubles psychotiques plus ou moins stabilisés (schizophrènes etc), ça peut être un exhutoire.
avatar
Mordiggian
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5004
Age : 25
Localisation : Région parisienne malheureusement
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 13:57

Super ! Un (futur) médecin !  cheers
Merci pour ton intervention, c'est toujours bénéfique d'avoir un spécialiste de ces sujets médicaux quand on en parle pour pas trop dévier Very Happy
Donc d'après toi, le jv ne serait pas responsable de problèmes de vue (sous réserve de te documenter) ? Ni d'articulation ou de dos ?

La sédentarité (j'ai cherché le mot toute la matinée sans le trouvé, donc merci pour la délivrance Mr. Green ), c'est en effet le mal du siècle, car tout est fait aujourd'hui pour être plus confortable et par conséquent passé le moins de temps à être "actif" (physiquement j'entends) dans le sens "produire un effort".
Qu'il soit grand ou petit. Very Happy
Comme je l'ai signalé, il est plus facile de perdre une heure devant un écran à rester assis et boire une bière que de passer une heure à courrir dans la rue...
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par tilou le Jeu 30 Nov 2017 - 13:58

voila
http://www.lefigaro.fr/sciences/2006/09/28/01008-20060928ARTFIG90067-obesite_infantile_les_jeux_video_mis_en_cause.php
avatar
tilou
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2483
Age : 41
Localisation : salon de pce
Date d'inscription : 10/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Ataré le Jeu 30 Nov 2017 - 13:58

d'ailleurs j'avoue avoir dû remédier à une certaine perte de tonus musculaire et de souplesse dû à des années passées devant un écran pour jouer ou pour travailler....j'étais sportif, mais l'écran m'a dominé physiquement. Je n'ai pas de souci de poids mais j'ai l'impression que mon corps était ankylosé

j'ai dit stop et il y a 2 ans j'ai redémarré un art martial L'aïkido

au début ça a été horrible tant mon corps était mou, peu réactif, ....

puis petit à petit ça commence à venir, je suis passé du stade de Mr Satan à celui de Ten Shin Han


et mon corps commence à redevenir normal
avatar
Ataré
Docteur Chef de Service ***
Docteur Chef de Service ***

Masculin Nombre de messages : 12579
Age : 41
Localisation : Nord
Date d'inscription : 27/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 14:02

Super ces témoignages Very Happy
Merci les gars !

Pour l'article, c'est une triste réalité en effet.
Et une réaction en chaine : je joue donc je grossis, je grossis donc je peux plus faire d'activité n'ayant pas le physique pour, donc je joue...
Vous imaginez le désastre que cela représente pour une génération d'enfants dont la croissance peut être sacrifiée ?

Ataré > C'est très intéressant aussi ce changement et cette prise de conscience. A quel age as-tu changé ton mode de vie ? Very Happy
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Mordiggian le Jeu 30 Nov 2017 - 14:05

@Supasaya a écrit:
Donc d'après toi, le jv ne serait pas responsable de problèmes de vue (sous réserve de te documenter) ? Ni d'articulation ou de dos ?

Pour les articulations, je pense que d'un point de vue arthrose, non. En revanche un bon syndrome du canal carpien pourquoi pas. 

Pour la vue, y'a le site de l'asnav qui est grand public et bien foutu : http://asnav.org/bien-dans-ma-vue/la-fatigue-visuelle-la-vue-au-travail/ 
Du coup j'ai bien l'impression que la fatigue visuelle participe à la dégénérescence de nos yeux...D'un autre côté, la moitié de la population est condamnée à bosser sur un ordinateur  scratch
Y'a même déjà des études sur la VR ! https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29170432
Pas de changement A COURT TERME (forcément, on n'a pas de recul)


Par contre pour le dos, si, je suis convaincu que la posture est en général tellement mauvaise que ça participe à donner des douleurs... Mais c'est pas forcément des heures de sport qui permettront de les enlever, plutôt des exercices de postures ou des étirements.
avatar
Mordiggian
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5004
Age : 25
Localisation : Région parisienne malheureusement
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Supasaya le Jeu 30 Nov 2017 - 14:10

@Mordiggian a écrit:
@Supasaya a écrit:
Donc d'après toi, le jv ne serait pas responsable de problèmes de vue (sous réserve de te documenter) ? Ni d'articulation ou de dos ?

Pour la vue, y'a le site de l'asnav qui est grand public et bien foutu : http://asnav.org/bien-dans-ma-vue/la-fatigue-visuelle-la-vue-au-travail/ 
Du coup j'ai bien l'impression que la fatigue visuelle participe à la dégénérescence de nos yeux...D'un autre côté, la moitié de la population est condamnée à bosser sur un ordinateur  scratch

Ah, ça, c'est bien tout le dilemme du monde moderne.
On s'use complètement à utiliser mes outils du quotidien numérique. Je pense qu'un jour, travailler devant un écran toute la journée sera comparable à ceux qui bossait dans les mines, et qu'on leur donnera une prime de risque pour la dégénérence accélérée de la vue, et les soucis de sédentarité causé à leurs postures.

Par ailleurs, merci pour les liens, j'allais entamer le propos sur la VR mais tu m'as devancé.
Je pense qu'ophtalmo est probablement un métier d'avenir au cas où tu hésitais sur ta future branche médical Mr. Green
avatar
Supasaya
Docteur agrégé **
Docteur agrégé **

Masculin Nombre de messages : 13172
Age : 37
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Mordiggian le Jeu 30 Nov 2017 - 14:14

@Supasaya a écrit:Je pense qu'ophtalmo est probablement un métier d'avenir au cas où tu hésitais sur ta future branche médical Mr. Green

Eheh ce sera pas possible, il faut être super bien classé pour choisir ophtalmo.  What a Face  C'est qu'ils gagnent bien leur vie les margoulins.  coquin


J'aimerais bien trouver qq chose concernant les fameux "verre anti-lumière bleue" qu'on propose chez l'opticien. Je me demande si c'est vraiment quelque chose qui fonctionne, ne serait-ce qu'un peu.
avatar
Mordiggian
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5004
Age : 25
Localisation : Région parisienne malheureusement
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les VRAIES maladies du jeu-vidéo : on en parle quand ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum