anipassion.com

[Versus] Mass Effect VS Buck Rogers CTD VS Starflight

Aller en bas

[Versus] Mass Effect VS Buck Rogers CTD VS Starflight

Message par maldoror68 le Dim 1 Oct 2017 - 17:15


Une impression de déja-vu...

Aujourd’hui, nous allons confronter 2 jeux megadrive et 1 jeu xbox360 que pourtant bien des années séparent.


Faire un dossier serai long, 3 tests aussi, j’ouvre donc une catégorie « versus ». Wink


Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article c’est que si vous avez aimé un de ces trois titres, faites les 2 autres ! Basketball

(J’ouvrirai bien un topic de débat avec vous mais faudrait que je trouve des barbus qui aient terminés les 3 titres …) cheers




"Je suis le commandant Sheppard ,et cette boutique est ma préférée de la Citadelle !" heuuuuu zut je suis pas dans le bon jeu Mr. Green



Buck Rogers: Countdown To Doomsday
Année: (1991)
Support (entre autre): megadrive
Édité par Electronic Arts et SSI
 
Mass Effect (1, 2 et 3)
Année (2007-2010-2012)
Support (entre autre)  xbox 360
Edité par Bioware / Electronic Arts (aussi!)
 
Starflight
Année (1991)
Support (entre autre) : Megadrive
Édité par Binary Systems et…tiens, Electronic Arts ?!? (Décidément !)
 


 
(Note : pour + de lisibilité dans l’article, les titres sont abrégés de la manière suivant :

BR = Buck Rogers
ME = Mass Effect
SF = Starflight

 

Outre le gouffre technologique qui sépare les 2 titres megadrive du titre xbox 360 / ps3 /pc, ce sont surtout leurs points communs évidents qui m’ont donné envie de rédiger cet article.

En effet, si l’on fait abstraction des graphismes, les jeux sont étrangement …similaires.

Certes, ils ne se classent pas tout à fait dans la même catégorie, mais les ressemblances au niveau du gameplay et du background sont frappantes.

Notre Buck est un RPG stratégique (comme ogre battle, FF Tactics ou Shining Force), alors que Mass Effect est plutôt un FPS / RPG avec option tactique.

Mass Effect est donc plus action / TPS mais comporte quand même des choix tactiques (l’on peut donner des ordres offensifs ou défensifs aux autres personnages de sa team) Wink

StarFlight…. arf, Starflight comment vous parler de ce grand jeu en si peu de phrases. amoureux

Starflight reprends un peu le principe de « plein de jeux dans un jeu » de mass effect ou autres oblivion ou autre Elite, ce que l’on appelle aujourd’hui des jeux multi-catégories qui sont à la fois RPG, exploration, tactical, gestion, commerce etc….

Bref, si vous aimez les jeux ou l’on incarne une équipe multi-race de 6 protagonistes et où l’on part explorer un monde space opéra, avec des missions, du vaisseau dans l’espace, mais aussi au sol sur les planètes…. Bienvenue à bord !

 
1 – Un univers Science Fiction de grande classe


D’accord, du côté megadrive, la grande classe fait peut-être un peu désuète, ça lorgne plutôt du côté pyjama moulant et de la SF des années 50 du type « la guerre des mondes »  chez Buck.

Mais en même temps, c’est Buck. C’est le genre de héros vintage qui ferait pâlir le capitaine Falcon tellement son niveau de charisme est élevé. Sur lui le petit body moulant et le brushing à la Battlestar Galactica se transforment en accessoires de gentleman qui disqualifient James Bond.




Et puis dans Mass Effect, ils sont tous aussi en pyjama…mais ça personne ne l’avait remarqué…(bleus aussi de surcroît…)
Dans Starflight on est plus combinaison spatiale.



Starflight est à part, car on ne saura pas ce que porte notre héros et ses alliés. Idem nous n’aurons pas de vue de l’intérieur de vaisseau (sont-ils tous à poil ? on ne sait rien).

Par contre les races rencontrées clairement, chers xénophiles, avec mass effet et Starflight on est servis !

BR nous offre 3 races jouables dans notre équipe :

- humains,
- desert runner,
- tinkers

(+ d’autres races alien non jouables)

ME nous offre 7 races :

-humains,
-asari,
-drell
-galarien
-Krogan
-Quarien
-Turien

(+ d’autres races non-teamables comme les Elcors, les Hanari, etc….)

Starflight nous offre 5 races à mettre dans notre équipe :

-humains
-velox
-thrynn
-elowan
-androides

(+ d’autres races alien non joaubles)


Je vous passe, les trois scénarios, que ce soit dans BR ou ME ou SF, vous devez sauver la terre , un système solaire ou l’univers avec plein de … similitudes étranges… scratch
2 – Une très grande surface de jeu

 
Dans ME comme dans BR et SF, la surface de jeu est très grande, avec plusieurs planètes à explorer, des stations spatiales, des immeubles.

On retrouve dans les différents titres une mise en abîme style poupées russes de lieux de différente taille.

Dans l’ordre croissant ça nous donne :

Immeuble > véhicule > planète / système solaire

  En visuel :

  Immeuble :




Véhicule :




Planète / Système Solaire:





3 – Du leveling, des XP… et surtout des armes et des armures pour BR et ME

Les softs reprennent le principe d’avoir une série d’arme de même type avec plusieurs niveaux de puissance :

Dans BR par exemple, on trouve  ainsi « le nom de l’arme » + martien, mercurien, vénusien ou lunaire.

En gros, (si on compte les armes de base en niveau 1) un pistolet laser martien est niveau 2, le vénusien niveau 4, etc…

Dans ME, le principe est le même, on a des Tsunami I à Tsunami X…

Idem pour les armures dans les deux jeux…



Starflight est différent, pas de combat avec votre équipe de commando, vous ne ferrez des combats qu’avec votre ISS dans l’espace, en temps réel, et qu’avec votre véhicule terrestre aussi en temps réel 

Pour les personnages qui montent de niveau, je ne vous montre même pas de screenshots, c’est du pareil au même, vous avez des points à attribuer dans diverses capacités…

  4- minage et ressources :

Y’a pas photo, le minage est une grosse partie du Gameplay de Starflight et de Mass Effect





5 - Dévoreur VS créatures hostiles


Dans ME et SF, on croisera des créatures non-intelligentes qui pourront vous infliger des dégats sur votre véhicule....



6 – des détails, encore des détails :

 

Je vais lister ici divers points identiques (mais il y’en a bien plus):

-         possibilité d’aborder des vaisseaux dans l’espace avec de l’exploration type « immeuble » à l’intérieur [avec souvent d’ailleurs une bombe qui va sauter et qui vous oblige à fuir le vaisseau]  pour ME et BR


-         différentes races

-      scénarios proches pour ME et SF et BR, avec la destruction de la terre, les supernovas etc….

-         le nombre de PJ dans l’équipe du joueur : 6 pour les 3 titres ! Shocked


-         des planètes « mission principales » et des planètes « missions secondaires »

-         le choix d’un mode « manuel » ou « auto » durant les combats (ME et BR)

-         des robots biens casse-noisette comme ennemis.

-      le fait de trouver des planètes « colonisables »

-         des magasins pour acheter et vendre de l’équipement

-         des rixes dans les bars (genre Han Solo dans Star Wars)

-         des grenades en plus de tout l’attirail « flingues »  (ME et BR)

-         un amiral/capitaine black qui vous briefe chaque fois en début / fin de mission  (ME et BR)

-         une durée de vie quasi identique

-     de l’endurium de SF, ou due l’Helium-3 de ME ? Je me tâte à la pompe…. je mets quoi dans mon réservoir ? coquin


-      Jeff « Joker » Moreau de ME ferai un bon Rocket Jockey dans BR… rambo

-         etc…

 

Bref, je vous laisse juge de ce rapprochement pas si anodin que ça sur 3 jeux cultes qui d’ailleurs m’ont bien marqué et sur lesquels j’ai passé de bons moments.

Bien sûr, je vous les conseille les yeux fermés.

Tous les 3. Very Happy


BR est plus "liéanire" avec  peu de mission secondaire (7 missions secondaires si je ne m'abuse, du classique, les asteroides abandonnés, des bases abandonées), ME propose un bon contenu en mission secondaire + les DLC.


SF quand à lui  est juste le type de jeu à l'inverse ou se fxer un journal et un objectif sur une feuille de papier et s'y tenir est indispensable. il n'y à pas de "journal automatique" dans SF, le jeu une vous rappelle pas ou aller vieux.

Et SF c'est une belle carte papier livrée avec le jeu, et indispensable Razz  Me c'est une carte galactique "dans le jeu" Rolling Eyes

En tout cas c’est fun de voir que les recettes des bons jeux exploration / rpg n’ont pas (trop) changé (chez EA notamment) What a Face

Après d’autres parallèles sont possibles (Sundog, Mercenary 1 2 et 3, No man’s sky, qui est aussi un peu « collecte d’espèces », l’arche du Captain Blood, pour l’exploration et la recherche de données, Phantasy Star et ses ballades sur différentes planètes…) study

Bon Jeu ! Cool





credits : l'excellent page sur Buck Rogers CtD de mike's rpg center
avatar
maldoror68
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 856
Age : 36
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 22/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum