[Test] The Last Guardian

Aller en bas

[Test] The Last Guardian

Message par Ryo Hazuki le Sam 17 Déc 2016 - 12:29

Fumito Ueda est unique en son genre. On peut autant aimer que détester ses projets pour bien des raisons mais on ne peut pas ne pas être fasciné par ses œuvres. Avec The Last Guardian, nous sommes clairement fasse à une continuité pure de ses jeux précédents que sont ICO et Shadow of the Colossus et c'est ce qui lui fera autant de défauts que de qualités. Mais nous allons voir ensemble que tous les défauts du jeu sont littéralement gommés par l'incroyable aventure qui nous est offerte. Une histoire raconté à travers l'innocence d'un enfant et la sensibilité d'une créature extraordinaire.





Opacité








Tout comme ICO en son temps, The Last Guardian est un projet ayant débuté sur une génération de console pour arriver sur la génération suivante. La différence, c'est qu'après deux monuments sortis, Ueda était plus qu'attendu.

Au fil des années, au fil des informations, beaucoup ont décidé de passer à autre chose. Je suis de ceux-là.
Je me suis clairement positionné comme la personne qui regarderait le jeu de loin et y jouerait à la sortie sans en attendre beaucoup.

Il se trouve qu'entre-temps est passé une autre arlésienne (dont le nom ne mérite pas de figurer dans cette critique) et, au vu de son état, je me suis clairement posé la question de savoir comment Fumito Ueda arriverait à rester fidèle à son idée d'origine : le conte d'un enfant et d'une créature chimérique.

Ueda a les défauts d'Ueda








La première rencontre avec le jeu a été chaotique. En fait, je n'ai pas senti une sensation pareille depuis 2005 et Shadow of the Colossus.

Le jeu, clairement, est difficile à prendre en main, à maîtriser. Rajoutez à cela une caméra indomptable et vous avez le cocktail parfait pour n'avoir qu'une envie : casser votre manette et partir pleurer dans votre coin.

Mais il faut s'accrocher. C'est d'ailleurs l'un des thèmes de Ueda dans tous ces jeux : accrochez-vous et élevez-vous !

Si vous obéissez à cette règle, alors vous allez être largement récompensé et, à l'image des défauts que j'évoque à peine tellement ils sont insignifiant face au reste.
Vous ne garderez de ces derniers que le sentiment de frustration et d'impuissance qu'ils ont provoqué et combien, finalement, ils ont participé aussi à vous impliquer émotionnellement d'autant plus dans les épreuves traversées avec les protagonistes.

Une fenêtre s'ouvre sur une aube inconnue








Voici l'histoire de deux êtres.
L'un est un jeune garçon, vulnérable dans son physique mais fort dans sa volonté de vivre, trébuchant facilement car encore instable.
L'autre est Trico, un de ces fameux "aigles mangeur d'homme" qui terrifie tant.

Ils s'éveillent ensemble au fond d'une grotte et décident de s'entre-aider. De s'apprivoiser mutuellement avec objectif clair : trouver comment s'échapper de cette geôle mi-naturelle, mi-construite.

Tout de suite, la crédibilité de la situation est palpable. Les décors sont sublimes, autant grandiloquent qu'étroit et sources de mystères. Mais, surtout, la bête... Trico !
Un jeu donnait l'illusion parfaite de la réaction "naturel" du protagoniste : Journey. La différence, c'est que notre compagnon dans Journey, en fait, c'était un autre joueur derrière son écran.

Ici, l'illusion est aussi réelle mais, surtout, elle est complètement autonome ! Trico bénéficie d'une Intelligence Artificielle absolument unique et ses réactions sont juste incroyable.

Il est impossible à quiconque aime les animaux de ne pas sentir la détresse autant que la compassion du regard, la peur autant que l'amusement dans les gestes, les cris de douleur autant que les cris de joie.

Tandis qu'au départ, il est difficile de cerner la manière "d'utiliser" Trico comme on le veut pour nous permettre de sortir, au fil de l'aventure, au fil de votre compréhension mutuelle, la bête obéira et comprendra plus aisément nos demandes. Une symbiose va s'installer au fur et à mesure en plus de la dépendance qui est immédiate.

Toujours plus haut, toujours plus fort








Notre prison n'a qu'une seule échappatoire et celle-ci se trouve toujours plus haut dessus de nous. Il nous faut donc monter. Toujours plus.

Mais cette ascension n'est pas sans difficulté. De nombreuses épreuves vont autant nous faire redescendre, nous abattre que finalement nous rendre plus fort. Très vite, le jeu va nous malmener. L'implication émotionnelle est alors plus forte qu'elle ne l'a jamais été ces dix dernières années dans un jeu vidéo.

Une des interrogations est écarté d'emblée : ce conte nous est raconté par un vieil homme et on comprend qu'il s'agit bien sûr du petit bonhomme. Alors tout le long du jeu, nous ne nous posons que cette question : quid de Trico ?

Et c'est bien autour de Trico que les événements majeurs se déroulent.

Chaque blessure, chaque pieux plantés dans sa chair et que nous décidons de lui arracher est un acte difficile. Nous sommes aussi blessé que lui.
Mais, à l'image de ses cornes, nous grandissons et devenons, une fois encore, plus fort.

L'histoire va alors encore bien plus haut : comment Trico et le petit garçon (nous) sont arrivés ici ? Que sont ces mystérieuses armures qui veulent nous emmener ? Qui est responsable de cette prison ?

Plus direct dans son propos que jamais, Fumito Ueda conclut cette aventure avec brio. Là encore, vous devez sentir mes mains tremblantes sur mon clavier. Au fil de cette critique, au fil de la réminiscence de cette aventure, toute la logique et la construction claire que je voulais insuffler s'est envolée pour finalement laisser place aux émotions. Aux vraies.

Maintenant, vous êtes seul maître de vos choix : concrètement, le jeu a des défauts techniques et de gameplay et on remarque de la répétition dans les actions. Mais, sincèrement, le jeu vous emmène au-delà de ces considérations finalement "purement jeux vidéo" pour aller tellement plus haut, tellement plus fort.



Un jeu attendu pendant presque une décennie, une expérience de quelques heures et des marques qui resteront très certainement à vie. Comme l'a clairement remarqué un bel homme, The Last Guardian, ce n'est pas le jeu de l'année, c'est le jeu de la décennie.
6/6 suppos


Dernière édition par Ryo Hazuki le Lun 19 Déc 2016 - 19:35, édité 2 fois
avatar
Ryo Hazuki
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : Entre Nantes et Green Hill Zone
Date d'inscription : 21/04/2010

http://www.senscritique.com/GKN

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par drfloyd le Sam 17 Déc 2016 - 23:47

"le jeu de la décennie"  


Merci pour ce test !!!!!!!!!

_______________________________________________________

Mes objets en vente :
http://www.gamopat-forum.com/t98267-la-caverne-du-doc-poilu#2765310
Mon profil Gamopat Advisor :
http://www.gamopat-forum.com/t94659-dr-floyd-advisor





avatar
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 131853
Age : 48
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Ryo Hazuki le Dim 18 Déc 2016 - 9:28

Je maintiens :p

Cependant, il est clair pour quiconque veut uniquement du gameplay pur avec du scoring, c'est non ! Mr. Green
avatar
Ryo Hazuki
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : Entre Nantes et Green Hill Zone
Date d'inscription : 21/04/2010

http://www.senscritique.com/GKN

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par drfloyd le Dim 18 Déc 2016 - 9:45

on a bien compris que ce n'était pas GALAGA Mr. Green

_______________________________________________________

Mes objets en vente :
http://www.gamopat-forum.com/t98267-la-caverne-du-doc-poilu#2765310
Mon profil Gamopat Advisor :
http://www.gamopat-forum.com/t94659-dr-floyd-advisor





avatar
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 131853
Age : 48
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par pocahontos le Dim 18 Déc 2016 - 10:50

cheers Bravo et merci pour ton test cheers

Je viens de l'attaquer et hier je me suis senti dans le même état d'esprit !
Quel bonheur de ressentir toutes ces émotions à nouveau.
Un vrai poème, ce jeu!

Amen
avatar
pocahontos
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 792
Age : 37
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 08/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par lessthantod le Dim 18 Déc 2016 - 20:16

Merci pour ce test smile

The Last Guardian c'est LE (et même le seul) jeu qui me donnerait envie d'avoir une PS4.
avatar
lessthantod
Docteur Chef de Service Modérateur ***
Docteur Chef de Service Modérateur ***

Masculin Nombre de messages : 57991
Age : 36
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Earthworm jo le Dim 18 Déc 2016 - 20:36

Idem et comme mon frère l'a, il va gentiment me la prêter !
avatar
Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 15236
Age : 31
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Snoz le Dim 18 Déc 2016 - 20:38

Soit on adore, soit on peste avec ce jeu j'ai l'impression ou soit les 2 à la fois  Razz
avatar
Snoz
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 7240
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Ryo Hazuki le Dim 18 Déc 2016 - 21:00

Ah bah perso j'ai rajquit à un moment ^^ Je n'ai pas connu ce sentiment de rage depuis des années.
Malgré tout, je lui colle un 6/6, ça veut bien dire que c'est un grand jeu s'il parvient à passer outre des défauts pourtant bien présent.
avatar
Ryo Hazuki
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : Entre Nantes et Green Hill Zone
Date d'inscription : 21/04/2010

http://www.senscritique.com/GKN

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Amy le Dim 18 Déc 2016 - 21:40

J'attend les soldes pour chopper une ps4, le pack avec le jeu. Il est actuellement à 300 euros chez carrefour, j'aimerai bien le chopper  moins que ça... 

C'est dommage qu'il n 'ait pas fait un pack console collector avec last guardian quand meme..
avatar
Amy
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 12317
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par locals le Dim 18 Déc 2016 - 23:19

W
Comment dire...
J'ai idôlatré Ico, adoré shadow of the colossus...
mes 4 premières heures sur the Last guardian me laissent un goût aigre doux. J'ai.l'impression que Fumito Ueda sait autant raconter de belles histoires qu'il ne sait plus faire un bon jeu vidéo.
Je suis le premier à dire que la technique est secondaire mais elle doit a minima servir le jeu. Les chutes de framerate sur ps4 classique donnent mal à la tête sans parler de la getion calamiteuse de la caméra. pis encore, les mécaniques de jeu sont désuètes et usées jusqu'à la corde, sans génie aucun. ceci n'est qu'un ressenti, au vitriol  je le concède, après seulement quelques heures de jeux. Je serai ravi de laisser un nouveau post dithyrambique après l'avoir terminé, mais je suis quelque peu dubitatif...
avatar
locals
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 309
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par lessthantod le Dim 18 Déc 2016 - 23:54

@locals a écrit:je suis quelque peu dubitatif...
En 1 seul mot?

EDIT : désolé, j'ai pas pu m'en empêcher clown
avatar
lessthantod
Docteur Chef de Service Modérateur ***
Docteur Chef de Service Modérateur ***

Masculin Nombre de messages : 57991
Age : 36
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par baalst le Lun 19 Déc 2016 - 0:18

J'ai une question pour les possesseurs du jeu , si on a pas du tout accroché à Ico, est ce que ce jeu est différent par rapport à Ico? Est ce qu'on a cette impression d'atmosphère de solitude ? on rencontre des NPC dans ce jeu?

Dans le test, l'auteur évoque aussi Journey, un jeu particulier dont je n'ai rien apprécié dans ce jeu.
Je suis allé au bout du voyage en me disant bof , j'ai eu le courage de le finir.

J'ai lu aussi qu'il a de grosse chute de framerate sur PS4 même sur la PS4 pro les chutes de framerates sont présent, la maniabilité à maitriser, la caméra à dompter.
Bref quelles sont les qualités du jeu à part la relation entre les deux protagonistes et l'animation de Tricot? on retient plus facilement les défauts.

J'ai l'impression que ces jeux en développement depuis tant d'année soit décevant comme mon cas avec final fantasy XV.
avatar
baalst
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1825
Age : 31
Localisation : 84
Date d'inscription : 06/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par El Desdichado le Lun 19 Déc 2016 - 0:58

@baalst a écrit:J'ai une question pour les possesseurs du jeu , si on a pas du tout accroché à Ico, est ce que ce jeu est différent par rapport à Ico? Est ce qu'on a cette impression d'atmosphère de solitude ? on rencontre des NPC dans ce jeu?

J'allais poser la même question, mais par rapport à shadow of the colossus que j'ai carrément détesté ... Je l'ai fait parce que j'entendais de partout "ce jeu est poétique", non seulement je l'ai trouvé moche, une maniabilité à faire pâlir Simon Belmont, facile, peu intéressant, et surtout totalement vide ...
Je n'ai donc absolument pas aimé.

Ma question est simple, et à mon avis j'ai la réponse - si on a détesté Shadow of the colossus, il n'y a j'imagine aucune chance qu'on aime Last Guardian ?

El Desdichado
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 36
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par locals le Lun 19 Déc 2016 - 13:53

A mon avis, aucune chance d'apprécier TLG sans avoir aimé un tant soit peu Ico et SOTC. C'est complètement un mélange des deux, donc...
avatar
locals
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 309
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par drfloyd le Lun 19 Déc 2016 - 22:03

Publié !

_______________________________________________________

Mes objets en vente :
http://www.gamopat-forum.com/t98267-la-caverne-du-doc-poilu#2765310
Mon profil Gamopat Advisor :
http://www.gamopat-forum.com/t94659-dr-floyd-advisor





avatar
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 131853
Age : 48
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par maxence11 le Mar 3 Jan 2017 - 21:55

J'ai pour ma part aimé ico mais là j'ai vraiment adoré Last Guardian. C'est un jeu fabuleux.
Comme dit plus haut, le comportement de Trico est certes parfois irritant (têtu sur les bords) mais ça ne fait que renforcer le réalisme du comportement de l'animal quelque peu imprévisible.
Je ne veux pas spoiler donc je ne dirai rien sur le dénouement, mais graphiquement c'est jouissif et quelle intensité !
Bref, je crachais presque sur le collector à cause de la finition déplorable de la figurine et à présent, je me vois bien craquer ! MDR
avatar
maxence11
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 31/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par ralflo34 le Mar 3 Jan 2017 - 22:35

Attendez les soldes pour l'acheter, chaque années les Trico (s) sont toujours bien soldés ! Mr. Green
avatar
ralflo34
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3884
Age : 35
Localisation : 34
Date d'inscription : 13/11/2010

http://www.cash-gratuit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par maxence11 le Mar 3 Jan 2017 - 23:18

@ralflo34 a écrit:Attendez les soldes pour l'acheter, chaque années les Trico (s) sont toujours bien soldés ! Mr. Green

Et comme un con, j'allais te répondre qu'en effet il valait mieux être patient   ! 
avatar
maxence11
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 31/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test] The Last Guardian

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum