Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par sebnec le Jeu 13 Oct 2016 - 8:22

Messieurs, j'ai passé hier soir près de deux heures sur le très bon Lumo et je suis étonné que le jeu n'ait pas son topic dans le forum.

Je vous informe/rappelle qu'il a eu un Recommended chez Eurogamer : http://www.eurogamer.net/articles/2016-05-24-lumo-review

A savoir également qu'il est dispo en boîte sur PS4 et PS Vita pour 20€ seulement, et en promo numérique jusqu'au 20 octobre (-50% sur une liste de deux jeux achetés simultanément) à moins de 10€.

Lumo, c'est quoi ? C'est un jeu en 3D isométrique, digne descendant des grands Head over heels, Batman, Crafton & Xunk, Solstice, Equinox, Landstalker, Cadaver, j'en passe et des meilleurs. Développé par un seul homme (aidé par trois personnes pour la partie artistique, d'après les credits), il reprend la formule d'antan tout en parvenant à lui apporter un peu de fraîcheur.

Déjà, on peut opter pour un mode moderne qui autorise les vies infinies et la sauvegarde. C'est peut-être un détail pour vous mais en pratique ça veut dire beaucoup, le jeu n'était ainsi pas frustrant pour un sou. Les plus hardcore d'entre vous opteront pour le mode 1985, impinable car sans ces possibilités pour se récupérer après une chute.

Ensuite, on peut choisir entre plusieurs modes de maniabilité. Ca n'a l'air de rien mais ça permet au jeu d'être moins difficile à manier que ses aïeuls. Reste que la perspective (qu'on peut légèrement bouger à l'aide de L1 et R1) vous fera louper pas mal de sauts, autant le savoir, mais pour l'heure je n'ai pas eu de grande difficulté à sortir de chaque pièce.

Le jeu est très long. On compterait plus de 400 pièces, Eurogamer parle de près de 500. Il est de plus bourré de secrets, il ne faut pas hésiter à franchir certains murs pour découvrir des pièces secrètes contenant des objets (facultatifs à débloquer). Dans à peu près chaque lieu traversé se trouvent également des canards en plastique qu'il faut récupérer en sautant dessus, ce qui nous permet de rebondir sur une plateforme à proximité. C'est assez difficile par moment, mais très stimulant : on a toujours envie de quitter une pièce sans oublier de récupérer son coin-coin.

Concernant l'aventure elle-même, on incarne un petit garçon aspiré dans un Spectrum (enfin, un ordinateur des années 80) alors qu'il se trouvait dans une salle informatique. Le voilà transformé en magicien avec une cape et un chapeau de toute beauté, un équipement qu'il complètera par la suite (un bâton de lumière où je m'en trouve de l'histoire) afin de fournir de nouveaux éléments de gameplay.

Concernant le gameplay, justement, le but est donc de parcourir d'assez grands niveaux pièce par pièce afin d'en trouver la sortie et l'objet à récupérer. Les lieux ne manquent pas de pièges en tout genre (boules qui roulent, piques qui piquent, flammes qui crament, araignées qui veniment - oui, du verbe venimer ! - , etc.). On ne s'ennuie pas une seule seconde à sauter d'une plateforme mobile à une autre, la gratification de sortir d'une pièce un peu plus retorse qu'une autre étant élevée.

Le jeu est old school mais propose en même temps plein de petites idées qui ne furent proposées lorsque le genre fut populaire dans les années 80 (avec quelques réminiscences dans les nineties). Et puis, surtout, il déborde d'une vie que quasiment seuls les jeux indépendants peuvent proposer : on sent réellement la patte de son auteur, le titre est bourré de références, de petits gags propres à un esprit britannique, il jouit d'une réelle signature artistique. Par exemple, la première fois que vous prendrez un ascenseur et que vous entendrez sa musique se déclencher vous ne pourrez que rire. Des gags de la sorte aux mimiques subtiles du héros, tout concourt à donner de la vie à Lumo.

Techniquement, le jeu propose des graphismes somme toute sommaires mais fins et joliment mis en valeur par de beaux effets de lumière. L'animation est fluide (il n'y a pas de scrolling la plupart du temps, sinon dans des phases de poursuite ou des couloirs un peu plus longs que la moyenne), la bande son crée une ambiance propice à l'exploration et surtout le gameplay est très bien réglé. Le héros répond au doigt et à l'oeil (à condition d'opter pour l'un des trois schémas de contrôle qui nous correspond), dommage toutefois que son ombre ne soit pas plus prononcée, ce qui permettrait de réussir plus aisément certains sauts qui requièrent de la précision. Notez tout de même qu'on est loin des déplacement au pixel près que le genre imposait jadis.

Nous avons commencé à y jouer pour le tester rapidement, et nous avons passé une grosse partie de la soirée dessus (au point qu'elle s'est transformée en soirée pizza / jeux vidéo, au grand plaisir de madame qui a pu regarder une de ses séries tranquillement dans son coin). Il s'avère très addictif et son charme est vraiment contagieux : sitôt le doigt dans l'engrenage il est difficile de s'en défaire, la visite d'une dernière pièce (allez, juste une dernière pour la route) entraînant toujours la visite de la suivante.

Pour l'heure je n'ai strictement pas à m'en plaindre, il m'a fait passer un excellent moment pendant mes premières heures en sa compagnie. J'ai lu que les passages sur la glace seraient bien plus ardus, et que la seconde partie de l'aventure serait moins amicale que la première ; j'ai hâte de voir ça de moi-même, pad en main. Et je vous enjoins à en faire de même car un titre avec autant de caractère, ça ne court pas les rues.

EDIT du 14/10/2016 : j'ai passé une nouvelle grosse heure dessus hier, je suis arrivé au très délicat monde glacé, avec son sol gliiiiissant. La maniabilité est plus délicate du fait de la nature du sol mais on s'y fait, il faut apprendre à jouer avec l'inertie et bien anticiper ses mouvements. Là encore pas trop de frustration car une salle remplace la précédente, et vu qu'elles sont de taille modeste on ne passe jamais trop de temps dans un lieu où l'on galère. On a dû laisser le jeu en plan quasiment à la fin de la zone (à mon avis), reprise de la session - et suite du CR - mercredi prochain !


Dernière édition par sebnec le Ven 14 Oct 2016 - 9:52, édité 2 fois

sebnec
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 39
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par Supasaya le Jeu 13 Oct 2016 - 8:32

Ah bah c'est parfait, je demandais justement ce matin des retours sur le topic de la vita Very Happy
Je lis ca des que j ai le temps mais ca a l air d etre du tout bon on dirait.

Supasaya
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8570
Age : 36
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par sebnec le Jeu 13 Oct 2016 - 8:47

Oui, pour mon temps passé sur ce jeu c'est vraiment de la bonne. Comme indiqué dans le topic PS Vita, je pense le prendre sur la portable afin de continuer ma partie grâce au cross-save, vu qu'il est actuellement proposé à -50% si on l'achète simultanément avec un autre jeu d'une longue liste.

sebnec
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 39
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par Supasaya le Jeu 13 Oct 2016 - 9:03

Je viens de mater la liste c est pas fou...
Tu conseilles quoi comme 2eme jeu ? Sachant que je n ai pas (encore) de ps4.

Supasaya
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 8570
Age : 36
Localisation : Massy
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par sebnec le Jeu 13 Oct 2016 - 10:11

Ah oui, je viens de regarder, visiblement sur PS Vita dans l'offre du second jeu à -50% il n'y a que Counterspy (très sympa au demeurant, mais vite répétitif d'après ce que j'ai pu en lire). Il me semblait qu'il y avait plus de titres, mais j'ai vu cela sur ma PS4 ; la promo est moins florissante sur la console portable.

Reste l'option à 20€ l'édition physique en boutique. Il les mérite amplement, et ça encouragera un éditeur courageux de sortir des titres aussi sympas - et de niche - en boîte.

sebnec
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 39
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par sebnec le Jeu 13 Oct 2016 - 10:42

Supasaya, voilà la page avec tous les jeux, y a du lourd sur PSV finalement !

Oddworld, Resogun, Flower, Hohokum (abstrait mais j'aime), The unfinished swan (qui serait bien d'après ce que j'ai pu lire)...

https://store.playstation.com/#!/fr-fr/achetez-deux-de-ces-articles-et-%C3%A9conomisez-50-/cid=STORE-MSF75508-MBINDIE16

sebnec
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 39
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lumo, sur PS4, PS Vita, Windows, Mac et Xbox One

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum