[Test hommage] Discworld Noir pour PC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Test hommage] Discworld Noir pour PC

Message par sylesis le Sam 14 Mar 2015 - 19:41

Éditeur : GT Interactive
Développeur : Perfect Entertainment
Genre : Enquête
Nombre de joueurs : un joueur
Support: PC, Playstation
Media : 3 CD ROM
Sortie : 1999



Le 12 mars 2015, une silhouette squelettique est venue, faux à la main, chercher Sir Terry Pratchett. Ainsi disparait le créateur du Disque -Monde et co-auteur de "De Bons Présages". Je me devais de réaliser un hommage, mais n'y parvenais pas sur le coup : était-ce l'émotion suite à l'annonce du décès ou les 40° de fièvre que j'affichais au compteur ? Difficile à dire.
Il est néanmoins temps de corriger cette erreur et de vous présenter Discworld Noir, une des multiples adaptations vidéo-ludiques de l'univers imaginé par monsieur Pratchett. Un univers qui ne compte pas moins de quarante livres, il faut le mentionner, et qui traite d'un monde en forme de disque reposant sur le dos de quatre éléphants, eux même sur le dos d'une tortue géante voyageant dans l'univers.
Voila, j'ai annoncé la (huitième) couleur.




On m'avait déjà confié d'étranges affaires, mais aucune qui ressemble à ca. Ma carte de visite a beau indiquer 'Sylesis : testeur, critique et livreur de pizzas',  je ne m'étais encore jamais attaqué à ce calibre. D'habitude je m'occupe de cartouches et petits cds : là on parlait carrément d'un jeu sur PC.
Et quand je dis qu'on m'avait confié, c'est plutôt que j'avais fait une proposition à ma cliente :
"Combien vous m'offririez pour le test de Discworld Noir ?
_ Rien, mais ca serait sympa."

Le genre qu'on peut pas refuser, vous voyez ?
Je me suis mis sur le coup de suite. Après une recherche, Discworld Noir ( ou dn pour les intimes, sauf qu'il n'y avait aucun intime) se trouvait dans mon range-cds. Je le pris avec moi pour l'installer confortablement et le cuisiner.

Malheureusement pour nous deux, la dite installation se révéla aussi agréable qu'une indigestion de saucisses dans des p'tits pains de chez Planteur 'Je m'tranche la gorge' en plein été. Tout un programme.
Dn remontait à 1999 et nécessitait un Pentium 166 avec 32 mo de mémoire vive. A défaut d'avoir connu les dinosaures, il avait connu Windows 98, ce qui était relativement proche. De mon coté, j'avais un Windows 7 64 rétrocompatible avec suffisamment de ram pour doubler les galères.
Rétrocompatible, dans le jargon du métier, ca veut dire "Peut faire tourner un vieux programme, mais seulement si le programme veut bien et que les dieux reçoivent 20 piastres." Là en l’occurrence, il voulait pas. Et puis je n'avais pas 20 piastres non plus.
Nous avons alors commencé à négocier et finalement nous sommes arrivés à un constat :

1) si vous avez Windows 98 ou 2000, Dn s'installe comme un charme. Malheureusement si vous avez encore Windows 98 ou 2000 à cette époque, il y a de fortes chances pour que vous ne puissiez voir cette page et donc que je parle en fait dans le vide.
2) Si vous avez XP, il faut faire une installation complète et ensuite remplacer l’exécutable par le XP-fix téléchargeable sur cette page : http://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=1287&fic=liens . Ensuite, lancez "nouvelle partie" et rien d'autre. Sauvegardez, chargez et quittez uniquement en appuyant sur F1.
3) Vous avez un système plus récent. Dommage. Vous allez devoir installer une machine virtuelle avec par exemple virtualPC, mais je préfère Vmware Player, et faire tourner Windows XP dessus. Après ca, voir 2) .

Et finalement, je me suis lancé.



Discworld Noir commence de manière surprenante, par la mort du personnage après une course-poursuite. Alors qu'il git par terre, il se souvient de comment il en est arrivé là.
Le jeu commence (pour de bon ) par une sombre nuit d'orage, mais sans orage, et finalement pas très sombre. Lewton, détective privé à Ankh Morpork, reçoit dans son bureau la sulfureuse Carlota qui lui propose une enquête : retrouver son petit ami Mundy. L'affaire parait classique, mais nous sommes dans le disque-monde, et plus exactement à Ankh-Morpork : si quelque chose parait simple, c'est que vous n'y avez pas encore jeté un oeil. Ou alors vous y aviez jeté les deux yeux.

On reproche souvent aux jeux les doublages français. Je ne ferais pas ce reproche ici : la voix de Lewton colle à la perfection au personnage. Les voix des autres personnages sont un peu moins marquantes, mais vous vous souviendrez longtemps de celle là.

Les déplacements se feront en grande partie grâce à la carte de la ville. A mesure de votre avancement, différents lieux vous seront proposés. Certains bien connus comme le Gueyt des Orfèvres.
On peut voir notamment ici qu'en plus de restituer l'ambiance noire des polars, les graphismes mélangent 2D et 3D . Le résultat est extrêmement convaincant, encore maintenant.
Pour ce qui est des commande, seule la souris est utilisée : cliquer au sol pour vous déplacer, sur les personnages pour discuter ou interagir.



Au contraire des précédents jeux sur le disque-monde, Discworld est une enquête. Par conséquent, il faudra très souvent discuter. Vous pouvez soit utiliser des lignes de dialogues propres à la rencontre, soit en ouvrant le calepin et questionner en utilisant les différents indices notés. Le carnet se met automatiquement à jour et s'utilise de manière aisée.
Les dialogues jouent d'ailleurs pour une bonne part dans le charme du jeu. Nous sommes dans l'univers de Terry Pratchett et l'humour des livres se retrouve bien ici. Quelques extraits :

[Lewton] "J'en avais déjà vu de belles depuis que j'étais devenu détective, mais je ne m'étais encore jamais réveillé mort."

[Carlota]"Combien prenez vous pour une petite enquete ?
[Lewton] _ J'sais pas, j'ai jamais pris de petites enquêtes."

[Humanite le demi-elfe] "J'aime pas ton style.
[Lewton] _ Il est pas à vendre."

On retrouve même des têtes connues des amateurs de l’œuvre. Ici par exemple, Lewton retrouve Chicard et discute un peu, avant de le retrouver plus tard au Gueyt. Les joueurs reconnaitront également un superbe clin d’œil dans le club des archéologues, en la personne de Laredo Cronck. Elle se présente ainsi ( je cite de mémoire) :
"Je suis évacuatrice de tombeaux : j'vais dans des ruines où personnes est allé avant. Enfin sauf le type qui dépose les trousses de soin."



L'ambiance est là, de même que les graphismes, mais qu'en est il de la durée de vie ?
Le jeu vous occupera un moment. Film noir oblige, ce qui semblait être une enquête simple va vite se compliquer, et vous passerez un moment à démêler les intrigues. Il faut voir aussi que le jeu n'est pas totalement linéaire : certaines rencontres peuvent se faire avant d'autres, et du coup si vous avez oublié quelque chose, vous pouvez en venir à ne plus comprendre ce qui vous manque pour avancer. Surtout fouillez bien et parlez de tout à tout le monde.

J'ai déjà mentionné le doublage, mais j'ajouterais que les musiques sont très bien réalisées également : bien dans l'ambiance film noir.

Pour ce qui est de la durée de vie, l'intrigue vous demandera du temps pour être dénouée. Mieux, les rebondissement sont fréquents et pour ne pas spoiler, je dirais simplement que votre point de vue changera radicalement à un certains stade du jeu, le tout en restant dans l'humour du Disque-Monde

Au chapitre des regrets, j'aurais envie de dire que les personnages manquent parfois d'énergie dans leurs dialogues et surtout dans leurs déplacements. C'est tout ce que je vois.

Discworld Noir est en conclusion un excellent jeu, que ce soit en tant que produit dérivé de l'univers de Pratchett que jeu d'enquête. Il allie à merveille le genre noir à l'humour disque-mondien avec une réalisation soignée, sans que l'un de ces aspects ne prennent le dessus sur l'autre. Si vous ne l'avez jamais essayé, il est disponible en abandonware alors n'hésitez pas.

Une dernière citation pour la route.
Lewton, entrant dans un bar :
"Je sentais les rats sur les murs. Bordel, je VOYAIS les rats sur les murs : y en avait même qui avaient quitté les murs pour s'installer à table."


Note 5.5 suppos sur 6
avatar
sylesis
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 451
Age : 37
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/03/2013

http://www.sylesis.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test hommage] Discworld Noir pour PC

Message par Urbinou le Sam 14 Mar 2015 - 23:19

Magnifique hommage, je suis fan thumleft
J'avais personnellement joué à Discworld sir PS1, et je l'avais trouvé extrêmement difficile, est-il aussi dur ?

_______________________________________________________
avatar
Urbinou
Docteur Modérateur *
Docteur Modérateur *

Masculin Nombre de messages : 4682
Age : 49
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test hommage] Discworld Noir pour PC

Message par barbarian_bros le Dim 15 Mar 2015 - 9:26

@Urbinou a écrit:Magnifique hommage, je suis fan thumleft
J'avais personnellement joué à Discworld sir PS1, et je l'avais trouvé extrêmement difficile, est-il aussi dur ?
le 1er Discworld est difficile car la logique permettant de résoudre certaines énigmes est parfois assez loufoque et donc pas facile à appréhender (difficile de savoir quel objet utiliser ou quelle combinaison donnera quelque chose).
Pour Discworld Noir c'est surtout l'interface qui n'est pas évidente à appréhender au début (les indices dans les carnet de Lewton s'associent comme des objets, et il me semble qu'il faut pour cela utiliser un clic-droit). On est dans un jeu à l'ancienne : pas de tuto pour neuneus à se retaper à chaque nouvelle partie, ici si on veut apprendre à manier l'interface il faut lire le manuel.
Il est par contre beaucoup moins 'illogique' que les 2 premiers jeux Discworld, c'est d'ailleurs le seul des 3 que j'ai fini sans soluce.

Concernant la VF : la voix de Lewton m'est insupportable. Plus qu'un hommage, c'est une caricature de la voix des privés dans les films noirs : grave, rauque et trainante... ça aurait été très bien pour un perso secondaire, mais là on l'entend tout le temps et c'est vite agaçant.
avatar
barbarian_bros
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 4529
Age : 40
Localisation : 33
Date d'inscription : 29/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test hommage] Discworld Noir pour PC

Message par drfloyd le Dim 15 Mar 2015 - 21:59

Merci pour ce nouveau test ! Toujours tres interessant comme d'hab !

_______________________________________________________

Mon profil Gamopat Advisor :
http://www.gamopat-forum.com/t94659-dr-floyd-advisor





avatar
drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 128248
Age : 48
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test hommage] Discworld Noir pour PC

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum