Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par chacs le Sam 15 Nov 2014 - 13:56

@busty12 a écrit:un article interessant : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1278576-assasin-s-creed-unity-des-erreurs-historiques-sur-la-revolution-melenchon-n-a-pas-tort.html

Très bon article
Il oublie de dire aussi que pendant la révolution,  Robespierre a participé à la première abolition de l'esclavage avant qu'il ne soit rétabli ensuite par Napoléon. L'esclavage a été aboli définitivement bien des années plus tard par Victor Shoelcher.

chacs
Patient incurable

Nombre de messages : 1456
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par louloute le Sam 15 Nov 2014 - 14:11

@salocin a écrit:
@Kaméha a écrit:Passons également sur l'article à l'inculture complète, comme le fait que "la Révolution fut l'événement fondateur de notre nation" (je cite l'article) : et le baptême de Clovis, c'est du poulet ? La France est la plus vieille nation du monde, elle a pas 200 ans mais 1500 !
@Kaméha a écrit:2. La fondation de la France c'est le baptême de Clovis vers l'an 500 de mémoire. C'est le commencement de la nation française. C'est niveau CM1.

Tu es décrédibilisé à jamais.

MDR MDR MDR MDR

Le mec qu'a pas froid aux yeux en balançant des inepties pareilles… Clovis n'était pas plus Français qu'il n'était Allemand, Belge ou Hollandais, faut vraiment en tenir une sacrée couche pour parler de la France dans ce contexte. Et Charlemagne a inventé l'école aussi, puis Vercingetorix avait un casque à plume et était notre ancêtre à tous peut-être… faudrait peut-être aller un peu plus loin que tes cours de CM1 du siècle dernier avant de balancer des conneries aussi énormes lol!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_de_fondation

...

louloute
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5036
Age : 30
Localisation : Je vais ou je veux
Date d'inscription : 26/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par salocin le Sam 15 Nov 2014 - 14:13

Voilà, on parle d'histoire, d'autres parlent de mythes… faut vous expliquer la différence entre les deux peut-être ?

salocin
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 32
Localisation : Out There
Date d'inscription : 17/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par ZE NEO GEEK le Sam 15 Nov 2014 - 15:06

Melanchon...celui là....
Il parle d'un jeu alors que le traité TAFTA est en route,il a pas autre chose a foutre.
Sinon,l'origine d'une nation,c'est difficile a dire,oui Clovis,les Francs (avec le premier franc en 1360),ou Louis XIV,ou même la fin de la guerre de 14,il y a eu plusieurs France...
Il y l'aspect nation,l'aspect constitution et textes (là,oui,la révolution,suivis des diverses republiques et constitutions qui font les valeurs,les particularitées d'un pays),mais,le baptème de Clovis ont peut le foutre dedans.(même les tribus Celtes Parisii,etc sous Vercingetorix si on veux..la Gaule,c'est Cesar qui l'a nommée).
Bref,c'est bien de discuter,on peut apprendre des trucs et tout.
Pour le reste...c'est un jeu!Rolling Eyes

ZE NEO GEEK
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1122
Age : 36
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 18/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 16:24

@Agathou a écrit:J'ai jamais aimé l'histoire , la géo , et les autres matières tout aussi insignifiantes qu'inutiles... Alors s'il vous plait stop  Mr. Green.

Cet Assassin's Creed est une Merveille !

OMG Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par Warhol le Sam 15 Nov 2014 - 17:47

Agathou était un double compte de patapouf apparemment ..

Warhol
Docteur **
Docteur **

Masculin Nombre de messages : 18314
Age : 35
Localisation : France
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 17:48

Oui, less vient de me l'apprendre, mais tout de même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par Yabon le Sam 15 Nov 2014 - 17:58


Le dernier volet de la série de jeux vidéos Assassin's Creed, Unity, est-il "contre-révolutionnaire" ? Nous avons posé la question à l'historien québécois, Laurent Turcot, consultant sur Unity, et à son collègue français, Jean-Clément Martin, spécialiste de la Révolution française, qui a été impliqué comme conseiller scientifique sur le scénario du jeu.

Pour Jean-Luc Mélenchon, le jeu Assassin’s Creed Unity, édité par Ubisoft, est une propagande réactionnaire qui dénigre « la grande Révolution », présente le peuple comme un « ramassis de pouilleux » et caricature Robespierre en brute sanguinaire. Ce n’est pas la première fois que le cofondateur du Front de gauche s’insurge contre une présentation qu’il juge tendancieuse de la Révolution française en général et de Maximilien Robespierre, en particulier, la grande figure révolutionnaire qu’il veut réhabiliter. On se souvient notamment de « l’affaire » du masque de Robespierre reconstitué à dessein selon lui pour que son visage reflète la laideur supposée de son âme.
Nous avons demandé leur opinion sur cette nouvelle polémique à deux historiens particulièrement bien placés pour la commenter, le québécois, Laurent Turcot, jeune professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières et conseiller historique sur le jeu Assassin’s Creed Unity. Spécialiste de la vie quotidienne et de la culture urbaine sous l’ancien régime, il est l’auteur entre autres de « Le promeneur à Paris au XVIIIe siècle » (Paris, Gallimard, 2007). il a veillé à ce que la reconstitution des décors et de l’ambiance du Paris de la fin du XVIIIe siècle soit la plus riche et la plus exacte possible. Les avis sont unanimes : le résultat est époustouflant.
Bien qu’il n’ait pas directement participé à l’écriture du scénario, -les aventures d’un jeune noble de la Confrérie des Assassins qui recherche l'identité du meurtrier de son père adoptif au nom de sa sœur Élise de la Serre, membre de l'Ordre des Templiers- il juge l’indignation de Jean-Luc Mélenchon bien peu pertinente. Une analyse que partage l’historien français, spécialiste de la Révolution et de la contre-Révolution, Jean-Clément Martin. Ce dernier a été sollicité pour donner son opinion d'expert sur le scénario.  Il évoque aussi la controverse plus longuement sur le Club de Médiapart.

Laurent Turcot: "L’historien ne travaille pas sur le passé mais sur les traces du passé"



«Cette polémique montre toute l’actualité de la Révolution française dans la définition de la politique et de l’identité française. Ceux qui pensent que l’Histoire ne sert à rien ont la preuve qu’il faut enseigner ce moment fondateur de l’Histoire française, mais aussi occidentale. 
Pour savoir si ces critiques sont fondées, il faudrait analyser la totalité des cent heures de jeux et non les quatre minutes de la bande-annonce promotionnelle mise en ligne il y a de cela plusieurs mois. C’est un manque de rigueur et de sérieux.
Une chose est sûre, Robespierre est une figure complexe qu’il faut nuancer. On ne peut qualifier l’homme de sanguinaire ou de tyran aisément. Je pense qu’il s’agit d’un homme animé par des principe, prêt à tout pour les respecter et les faire appliquer. Jean-Luc Mélenchon gagnerait sans doute à lire les ouvrages de mes collègues sur Robespierre, dont la très belle biographie d’Hervé Leuwers ou encore le numéro spécial d’Historia (Hors série novembre/décembre) sur la Révolution française dans Assassin’s Creed, disponible depuis une semaine.
Ce que semble ignorer M. Mélenchon, c’est que l’historien ne travaille pas sur le passé mais sur les traces du passé. Il est important de ne pas affirmer des choses dont nous n’avons pas de preuves. 
Je compte utiliser le moteur du jeu et ses décors afin de faire vivre à mes étudiants le saisissement et l’émotion que provoquent les grands événements de la Révolution, et plus encore la ville de Paris au XVIIIe siècle. C’est un formidable outil pédagogique que le monde universitaire doit utiliser pour expliquer la vie quotidienne à cette époque, mais aussi la physionomie de la ville, détruite en grande partie par les travaux d’Haussmann au XIXe siècle. L’idéal serait d’avoir les moyens de réaliser ce type de projet dans les universités, mais en France comme au Québec, on sabre dans nos programmes en nous disant que nous n’avons pas besoin d’argent et que nos recherches ne servent à rien. Voici un exemple concret de ce qu’on peut réaliser avec le savoir universitaire. Un peu d’audace dans les universités en sciences humaines ! »

 Jean-Clément Martin: "Des individus et des événements deviennent des symboles repris sans précaution par des artistes"




 L’historien français Jean-Clément Martin, membre de la Société des études robespierristes, n’est certes pas un historien réactionnaire. Il est l’auteur entre autres  de l’ouvrage de référence « Nouvelle Histoire de la Révolution française » (Perrin, 2012). Ce spécialiste de la guerre de Vendée s’est opposé avec force à ceux qui veulent y voir un génocide planifié. Pour autant, il ne partage pas les critiques de Jean-Luc Mélenchon à l’encontre d'Assassin’s Creed Unity
« Je peux comprendre que Jean-Luc Mélenchon, dont on sait l'attachement à l'histoire de la Révolution et de Robespierre en particulier, signale les invraisemblances et les erreurs dans la bande annonce. Il convient cependant de rappeler quelques points. Il faudrait attendre d'avoir pris en compte la globalité du jeu pour comprendre que l'histoire de la Révolution est une trame dans laquelle il y a une histoire inventée autour d'un héros totalement invraisemblable.
Ce jeu s'inscrit dans les séries liées à la « fantasy » dont l'exemple le plus spectaculaire aujourd'hui est certainement « Games of Thrones » tiré des romans de G.R.R. Martin. Mais un auteur français, Pierre Bordage, a également publié il y a dix ans une trilogie sur la Révolution et la guerre de Vendée, sous le titre  « L'enjomineur » qui relate l'histoire d'un héros traversant les airs sur un cheval volant, confronté aux adeptes de Mithra et aux filles de la Sirène. J'ai présenté ce livre dans le n° de juin de « L'Histoire » et débattu avec l'auteur aux Rendez-vous de Blois. 
Considérons d’abord ce genre en tant que tel avant de nous embarquer dans une discussion épistémologique. Tous les romanciers ont pris des libertés avec l'histoire. L'exemple le plus flagrant est le « 93 » de Victor Hugo qui évoque la Commune de 1871 en utilisant librement une situation placée en 1793 en Bretagne tout en assurant qu'il s'agit de la Vendée !
On peut aussi rappeler le film de Philippe de Broca, « Chouans », qui se conclut sur l'envol du couple de héros sur un ULM à vapeur à partir de la tour d'un château breton. Faut-il en rire ? Faut-il se désoler ? Faut-il aussi redire que les tout premiers films sur la Révolution, sur la mort de Marat et de Robespierre, datant de 1897, de très courts métrages réalisés par Georges Hatot, sont faux ?  Si Jean-Luc Mélenchon et nos collègues profitent de l'occasion pour promouvoir la recherche en Histoire et ce sera parfait. 
A titre personnel, j'ai un rapport assez particulier à la « vérité historique ». En travaillant sur la guerre de Vendée, j'ai établi, il y a trente ans, que  l'atrocité de la guerre découlait de la dénomination «guerre de Vendée» attribuée par la Convention à Paris en mars 1793. J’ai proposé le chiffre de 220 000 morts là où les chiffres maximum étaient inférieurs de moitié.

[size=30]"UN FOLKLORE LIÉ AU PLAISIR DE METTRE EN SCÈNE L'HISTOIRE MANICHÉENNE DU BIEN CONTRE LE MAL"[/size]


Par ailleurs, j'ai montré il y a six ans, que la "terreur" n'avait jamais été un système de gouvernement. La Convention avait rejeté toute «mise à l'ordre du jour» de la Terreur, comme c'est régulièrement dit et redit dans d'innombrables livres et émissions ! Si l'on veut parler vrai, alors il faut effectivement revenir aux sources et aux faits et ne pas se contenter de reprendre des assertions souvent non vérifiées. 
Des individus et des événements deviennent, étonnamment et involontairement, des symboles repris sans précaution par des artistes, des romanciers ou des concepteurs de jeux et de séries pour mettre en scène les habituels conflits fratricides qui déchirent l'histoire de l'humanité depuis Caïn et Abel, en passant par César et Pompée, les Bourguignons et les Armagnacs, les Iroquois et les Apaches… C’est un folklore lié au plaisir de mettre en scène l'histoire manichéenne du Bien contre le Mal .
Moralité, il convient de prendre ce jeu avec détachement et recul et éviter de de le surinterpréter. On peut aussi s'interroger sur le fait que ce jeu va sans doute toucher 50 millions de spectateurs ! et se rappeler aussi qu'un manga japonais, Lady Oscar, qui parle de la Révolution et Marie-Antoinette, a été vendu à plus de 6 millions d'exemplaires et a suscité une mode incroyable.

http://www.parismatch.com/Actu/Medias/Jean-Luc-Melenchon-vs-Ubi-Soft-652210

Yabon
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 588
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 19/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par mael_b le Sam 15 Nov 2014 - 18:21

Pfiou... Dur à lire ce topic.

J'en retient 2 choses :
- warhol, tu ne devrais pas tomber dans le piège qui consiste à répondre a une personne qui fait du troll systématique car c'est justement l'effet recherché... L'abus de réponse trollesque est ce qui m'a fait quitter le topic SNES vs MD.
- je partage l'avis du doc : franchement, il a pas d'autre sujet à aborder mélanchon Rolling Eyes

mael_b
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 962
Age : 36
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par lesTrésorsdugrenier le Sam 15 Nov 2014 - 18:41

@Warhol a écrit:Agathou était un double compte de patapouf apparemment ..


Il est toujours là lui ?  What the fuck ?!?


merci pour ce cours d'histoire  salut
je pensais que vous parliez de Clovis Cornillac  dans le role de Vercingetorix  alors que c'est Cristophe lambert qui joue dedans 
c'est grace à ce film que j'ai appris l'histoire ainsi qu'avec la saga des tchits sur W9...
On apprend plein de chose je vous le conseille et Nation c'est une place a Paris qui date de la revolution industrielle française ou il n'y avait pas internet..c'est aussi à cette date que la tour effeil a etait construite (Voir lady oscar) et que sont nées les yaourts la Laitiére de Danone qui a pu appaisser les manifestants qui ne portait pas de culotte (car trop cher à l'epoque)  qui venait de Bobigny pour allez prendre Bastille dans son Donjon..
mais des pompiers sont venus le saveur et Bastille a fait une fête avec un bal et des feux d'artifice..
Spoiler:
c'est ça du troll non langue


lesTrésorsdugrenier
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 5419
Age : 39
Localisation : dans mon grenier
Date d'inscription : 18/03/2013

http://www.youtube.com/user/blancomanu?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique bien de chez nous sur Assassin's Creed Unitiy

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum