Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par MacDeath le Lun 24 Mar 2014 - 23:18

c'est pas ici le topic fight...
Mais la version CPC est pas trop mal quand même.



l'écran est un peu petit car cross dev avec la version spectrum, mais le mode0 est potablement utilisé et c'est assez rapide.

MacDeath
Patient incurable

Nombre de messages : 1743
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par jimpqfly le Lun 24 Mar 2014 - 23:28

Surtout la musique... Elle est terrible... (à la différence du son strident "Go!")

Par contre la gestion des coups étaient franchement hasardeuse, si je me souviens bien... Il fallait se placer EXACTEMENT sur la même ligne que son ennemi, c'est peut-être mieux fait sur C64.

A noter que l'espère de zigoto/écureuil qui apparait à certains moments, bardé de bonus dans son sac, a été bien pompé dans Diablo 3 :)

jimpqfly
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3492
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/04/2012

http://www.gloub.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Nori le Mar 25 Mar 2014 - 0:00

Bon bin, comme d'hab Iral, très agréable à lire ton article. J'ai l'impression que la mémoire est utilisée essentiellement pour les décors alors que les anims sont relativement pauvres.

McDeath a écrit:c'est pas ici le topic fight...

Ba, on peut très bien faire un article d'une autre machine pour comparer et pas forcément pour faire des tacles glissés par derrière au niveau du genoux. Au contraire ça pourrait être instructif. D'ailleurs, j'ai rarement entendu d'aussi bonnes percussions dans une musique CPC -music by Sound Images ? Ils en ont fait d'autres ?

Nori
Patient contaminé

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mar 25 Mar 2014 - 6:13

@MacDeath a écrit:c'est pas ici le topic fight...
Mais la version CPC est pas trop mal quand même.
L'écran est un peu petit car cross dev avec la version spectrum, mais le mode0 est potablement utilisé et c'est assez rapide.

Il ne s'agit pas de fight, mais juste que tu ailles un peu plus loin que le "bof c'est nul" suivi d'une vidéo youtube.

En plus c'est limite vexant, on a l'impression que tu te contentes de regarder les images sans lire les textes.

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mar 25 Mar 2014 - 6:27

@Nori a écrit:Bon bin, comme d'hab Iral, très agréable à lire ton article.
McDeath a écrit:c'est pas ici le topic fight...

Ba, on peut très bien faire un article d'une autre machine pour comparer et pas forcément pour faire des tacles glissés par derrière au niveau du genoux. Au contraire ça pourrait être instructif.
Merci et tout à fait d'accord!  cheers

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mar 25 Mar 2014 - 6:31

@jimpqfly a écrit:Par contre la gestion des coups étaient franchement hasardeuse, si je me souviens bien... Il fallait se placer EXACTEMENT sur la même ligne que son ennemi, c'est peut-être mieux fait sur C64.

C'est un peu le même trip, mais ce n’est pas si gênant que ça au final, on prend vite le coup. Comme je l'ai dit, la jouabilité est vraiment pas mauvaise.

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par MacDeath le Mer 26 Mar 2014 - 20:44

Ceci dit il me semble que ces machines 8 bit (SMS, C64) à base de sprites hards limités en nombre et en taille, et même d'autres machines d'ailleurs, avaient souvent des limitations pour les beat'hem all...

Ces jeux, en arcade, avaient des sprites de plus en plus gros, et nombreux en fait... sur une même ligne.

la SuperNES ne pouvait pas faire final fight en 2players à cause de ses limitation VRAM/Sprites d'ailleurs.

Double dragon sur SegaMS avait les sprites qui clignotaient pour les mêmes raisons aussi, pas assez de VRAM pour les sprites et ces mêmes sprites pas spécialement assez nombreux aussi.

MacDeath
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1743
Age : 38
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par youki le Jeu 27 Mar 2014 - 9:21

Le C64 , grace au multiplexing des sprites à une limite de 8 sprites sur la meme ligne. (sans flickering, beaucoup plus si tu flickes , mais generalement sur C64 on fait pas ca, c'est rarement necessaire)

sur SMS, je connais pas la limite, mais sur la SG1000 c'etait 4 sprites (monochrome) par ligne, ducoup le flickering etait monaie courante pour contourner cette limitation.

les 8 sprites sur la meme ligne, sont suffisant je pense pour la plus part des beat them all.

Ce qui limite, c'est surtout le temps de dev, le niveau et la volonté des programmeurs.

youki
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 44
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Jeu 3 Avr 2014 - 18:36

rambo


Dernière édition par iral le Jeu 3 Avr 2014 - 20:07, édité 1 fois

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par MacDeath le Jeu 3 Avr 2014 - 20:03

youyoukiki a écrit:Ce qui limite, c'est surtout le temps de dev, le niveau et la volonté des programmeurs.
Donc le CPC est bien une bonne machine, juste que la plupart des bouses n'avaient ni temps de dev, ni volonté de la part des producteurs...  Wink 

Back to topic...


Si 8sprites par ligne multiplexables verticalement suffisent largement pour un jeux type baston 1Vs1... pour les jeux type golden Axe c'est quand même vite limité.


=largeur variable des sprites : un coup de pied, un coup d'épée... le sprite est vite bien plus large... et des sprites armés bin ils ont plus d'"allonge", sans compter els bonus a ramasser ou els montures...
=nombre variable des sprites : et vi, comme il peut y avoir 2 joueurs et un nombre variable d'adversaires, qui peuvent tous être amenés a se retrouver sur la même ligne, ça pique vite, surtout en ajoutant ce que j'ai dit précédament...


Bref pour avoir 2 joueurs et 3+ adversaires à l'écran, tu as besoin d'au moins 10 sprites dispos par ligne... c'est donc pas tant possible en fait sur C64 pour un jeux type Golden Axe...
Il faudrait au moins 16 sprites par ligne... pour avoir un truc potable.

MacDeath
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1743
Age : 38
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Jeu 3 Avr 2014 - 20:07

Pas de news en ce moment sorry.

Je profite cependant de mon topic pour passer une petite annonce: si jamais vous avez des cartouches c64, en boîte ou en loose, n'hésitez pas à me les proposer, je suis acheteur.

De même si vous voyez des liens intéressants, que ce soit sur le forum ou ailleurs, faites tourner!

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Capitaine le Mar 5 Aoû 2014 - 18:47

@iral a écrit:Oulà les gars je vous arrête tout de suite. Les jeux d'arcade du début des années 80, style Pacman, Boulder Dash, Centipede et tout le toutim je déteste. Je détestais sur Atari 2600 à l'époque alors ça m'étonnerait que ça me plaise maintenant.

Zorro, Goonies, Ice Palace et Bruce Lee, même si ce sont certainement d'excellents jeux, je ne peux pas graphiquement.

Non, moi je cherche du jeu qui fait cracher ses tripes au C64, du jeu qui impressionne encore. Là je crois que je suis sur un piste. Si j'arrive à passer le 1er niveau et à faire quelques photos je vous en parle plus tard Wink

Ici ceux qui connaissent le 64, l'on eu surtout à ses débuts.
Un excellent jeu d'arcade est Hawkeye. Si tu aimes les jeux d'arcade, essaie-le.

Egalement Mayhem in Monsterland
En fait, Thalamus/Apex ont été des éditeurs phares du C64  Wink

Mais yen a tellement d'autres...

Capitaine
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 72
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Sam 17 Jan 2015 - 17:16

De retour parmi vous. Après un événement familial tragique, j'avoue que je n'avais plus l'envie ni le plaisir de jouer et de partager.


Mais la roue tourne, et mon C64 commençait à s'ennuyer ferme !


Au cours de mes errances sur ebay, je suis tombé sur une version cartouche de Shadow Of The Beast.


Oui, encore un jeu cartouche par Ocean. Je vais vraiment finir par faire une demande de sponsoring.


Shadow Of The Beast, tout le monde connaît, je ne vais pas m'attarder sur l'historique. Enfin, tout le monde connaît, mais moi je n'y avais jamais joué, quel que soit le support. Bien sur, je connaissais les visuels de la version Amiga, lesquels je trouvais bien hallucinant à l'époque, au sens propre d'ailleurs, tant l'univers développé, mi heroic-fantasy, mi cyber-punk, mi Giger mi Jerome Bosch, me paraissait troublé et attirant. Un peu déprimant aussi, mais d'une manière quasi poétique.


Bref. Je reçois le jeu, voilà ce que ça donne :





Chouette boîte comme d'hab.


Je lance le jeu .





Bon c'est pas la version Amiga, ça c'est sur. Même sur Master System (que j'ai testé après, je vous raconte ça plus bas) c'est vraiment plus joli. C'est un peu de la bouillie de pixels, mais ça reste tout de même potable.


En fait c'est même carrément bien quand ça bouge. Les scrollings différentiels sont bien là, (contrairement à la version Pc Engine Cd, mais patience je vous dis, je vous raconte ça après) le personnage est extrêmement réactif, et surtout la musique est énorme !
Le thème mythique est repris , avec le charme du chip son du C64. Mes potes en rêvent encore. Franchement arrêtez de me lire et aller écouter sur youtube, c'est monstrueux, je vous jure.


Allez, en avant pour de nouvelles aventures. Je fonce, benoîtement, à droite. Et là, je souffre. Des mains géantes sortent de terre pour m'agripper, des yeux flottent dans les airs, des dragons me lâchent des bombes, un mini Cthulhu m'écrabouille.










J'arrive face à un puits, où l'on m'invite à entrer. Je descends. Je descends. Je descends. Longtemps. Finalement, je me retrouve devant un porte fermée. Je remonte. Longtemps. Ambiance. J'ai du me planter quelque part, mais ça ne me choque pas , au contraire je trouve ça génial. C'est tout ce que j'aime dans les vieux jeux micro, ce côté cryptique, quand action et aventure étaient indissociables.


Je reprends donc ma route pour arriver à la porte d'un château.





J'y pénètre, forcement. Et bah c'est tout noir. Bon, bon, me dis-je j'ai encore loupé quelque chose. Je ressors et là sur la droite, que vois-je : une torche ! Eureka.





Je suis un peu enfant parfois, mais je suis super content d’avoir trouvé ça tout seul. Car oui la torche nous permet d'y voir dans le château. La preuve :





Bon je vous passe quand même les milliards de morts avant d'en arriver là. C'est quand même super hardcore, c'est vraiment pas un jeu de fillette. Mais on progresse quand même à chaque fois.


Bref, château donc. J’enchaîne les salles, évite mille pièges, tue des dizaines d'ennemis, meurt, meurt, meurt.


Et finalement je tombe sur ça :





Ouaip.


Évidemment, je ne peux rien contre lui, mes coups de poings ne le blessent pas, game over. Rage, pleurs, rires de mes amis.


Bon, je ne vois vraiment pas ce que j'ai raté. Je discute avec mes potes et là, la lueur. Et si, et si il fallait aller à gauche au début ? C'est quand même vachement aventure non ? C'est pas Sonic quoi.


Bah oui c'est bien ça. Et là je suppose que les vieux barbus rient aux éclats en me traitant de Noob. A raison j'admets.


A gauche donc, ça ne peut faire que du bien, surtout en ce moment.


J'arrive devant un arbre avec une porte.





Je débouche ensuite sur une caverne, elle aussi peuplée de monstres et de pièges en tout genre. Mais c'est largement plus facile qu'avant !





Je déambule, tu déambule, nous déambulons.





Je trouve une clé, je récolte un power up en explosant la boule d'une gargouille (oui, c'est mature comme jeu.) je trouve une autre clé. Je ne sais pas à quoi elles servent mais ce n'est pas grave, je progresse !


Et là paf, re-boss. Un chaise électrique mouvante avec des dents, une espèce de statue de pâques dégénérée ?





Pas le temps de trop chercher à comprendre, je l'arrose copieusement, je m'acharne et, à un triste et funeste moment, elle m'effleure et je meurs.


Boum, re-game-over.


Et là je stoppe, Non pas de dégoût, mais parce que c'était quand même bien intense tout ça.


Cette première partie fut pour moi une excellent expérience. Le jeu est jouable et s'il est impitoyable, il permet tout de même de bien progresser, et ce assez rapidement.


Une ambiance particulière se dégage en tout cas de cette cartouche, c'est vraiment étrange et prenant.


La preuve en est que cette partie fut effectuée avec deux de mes amis. Ils regardaient. Se taisaient. Riaient quand je mourrais. Et surtout les commentaires « Putain énorme la musique ! C'est pas super beau, mais niveau direction artistique, ça claque ! »


Après j'ai dit « bon on va boire un coup » ? Et eux de me répondre : « Attends tu l'as pas sur Master ? ».
Et ce fut reparti. Mais pas longtemps. C'est plus joli sur Master, mais la musique n'y est plus. On a joué 5 minutes.
Après on a enchaîné sur la version Pc engine CD. Musique remixée  et pas de scrollings différentiels ! On a joué 15 minutes.


Et vous savez comment on a fini ? En regardant un walkthrough complet de la version Amiga. Oui, je vous jure, et mes potes c'est pas forcement des fondus de jeux vidéos.


Cette version C64 est excellente et, toutes proportions gardées, rend hommage à la version Amiga. Elle respecte l'atmosphère si particulière de ce jeu, et c'est là le plus important.
Rendez-vous compte, pour nous détourner du bar, il en fallait quand même.

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par chat-toon le Sam 17 Jan 2015 - 17:36

Le C 64 tout une histoire , a l'époque en 1983 je regardai avec envie cette machine .
Le prix lui n'était pas bien pour moi , 4000 francs avec lecteur de Disquettes sans moniteur .

J'ai acheté un Oric 1 d'occasion puis un ATMOS neuf pour 2400 francs .

Pas assez de sous pour celui qui me plaisait le plus l'Accorn de BBC .

Mon premier C 64 fut un New en 1985 ,le clavier n'était pas le pied mais bref .

Un nombre impressionnant de jeux disquettes me fut donnés (pas des originaux bien sur) ,ce qui nécessita l'achat d'un lecteur de disquettes .

Aujourd'hui ,j'ai plusieurs C 64 et un C 128 ,un gros carton de véritables jeux originaux .

J'ai aussi des Master System qui partiront un jour dans un lot avec leurs jeux .

chat-toon
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 387
Age : 59
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Sam 17 Jan 2015 - 20:51

Pense à moi si tu as des jeux cartouches Ocean dans tes cartons:)

Sinon Shadow Of The Beast, ça te parle?

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Sam 17 Jan 2015 - 21:05

@chat-toon a écrit:Le C 64 tout une histoire , a l'époque en 1983 je regardai avec envie cette machine .
Le prix lui n'était pas bien pour moi , 4000 francs avec lecteur de Disquettes sans moniteur .

En 1983 je dirais plutot que c'etait 4000f nu sans lecteur !!!!!!! Voire meme 5000f

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113162
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 18 Jan 2015 - 6:45

@drfloyd a écrit:
@chat-toon a écrit:Le C 64 tout une histoire , a l'époque en 1983 je regardai avec envie cette machine .
Le prix lui n'était pas bien pour moi , 4000 francs avec lecteur de Disquettes sans moniteur .

En 1983 je dirais plutot que c'etait 4000f nu sans lecteur !!!!!!! Voire meme 5000f

Toi non plus doc tu n'as rien à dire sur le test?

Ça ne t'évoque rien Shadow Of The Beast?

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Dim 18 Jan 2015 - 9:35

bah je suis un anti Shadow of the Beast, à l'epoque l'AMiga m'a degouté d'entrée avec ce jeu.... une demo, pas un jeu !!!

Je n'ai jamais joué à d'autres versions, mais le je pense que cette version C64 doit etre finalement plus adaptée... mais autant ennuyeuse à jouer non ?

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113162
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 18 Jan 2015 - 9:56

@drfloyd a écrit:bah je suis un anti Shadow of the Beast, à l'epoque l'AMiga m'a degouté d'entrée avec ce jeu.... une demo, pas un jeu !!!

Je n'ai jamais joué à d'autres versions, mais le je pense que cette version C64 doit etre finalement plus adaptée... mais autant ennuyeuse à jouer non ?
J'essaye de démontrer dans mon test que non, au contraire :)

Après c'est vrai qu'il faut accrocher à l'ambiance et l'univers pour apprécier le reste.

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Dim 18 Jan 2015 - 10:07

Avec un copier coller et qq petits modifications tu pourrais le mettre aussi en rubrique pigiste ! Je serai heureux de le publier sur Gamopat.

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113162
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 18 Jan 2015 - 10:13

Allez je vais tenter, je vais regarder la procédure à suivre :)

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Urbinou le Dim 18 Jan 2015 - 12:01

Iral le retour, enfin  cheers

@drfloyd a écrit:Avec un copier coller et qq petits modifications tu pourrais le mettre aussi en rubrique pigiste ! Je serai heureux de le publier sur Gamopat.

C'est pourtant pas faute de lui avoir répété smile encore une découverte décrite de superbe façon, j'aime beaucoup.

Sotb, je ne l'ai connu que sur Amiga. Magnifique, mais quasi injouable. Par contre, contrairement à toi, par esprit de contradiction, je commence souvent en partant vers la gauche !
Tu pourrais peut-être nous mettre des images de la version MS pour qu'on puisse comparer ?

Urbinou
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2740
Age : 48
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Blondin le Dim 18 Jan 2015 - 13:13

Cela fait plaisir de retrouver un de tes test Iral  cheers 
Maintenant, il va falloir que j'essaye cette version C64 parce que ça donne vraiment envie !

Blondin
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 43
Localisation : RUMILLY
Date d'inscription : 18/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 18 Jan 2015 - 13:17

Merci à tous les deux :)

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par dunkill le Lun 19 Jan 2015 - 22:55

super le test merci iral Wink , Hop un jeu dans ma besace qui sera testé à l'ocaz

dunkill
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1205
Age : 22
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Kristof le Mer 21 Jan 2015 - 10:17

Sympa le test.
Je ne connaissais pas SOTB sur C64, je pensais que c'était juste une démo.

Je l'ai connu sur Amiga bien sur, comme beaucoup (c'est la première version il me semble de toute façon).

C'est le genre de jeu qu'il faut considérer sous trois aspects:

Technique : L'Amiga est utilisé à fond. Changements de palettes suivant les zones, scrollings en parallax. Sprites/bob enormes. C'est techniquement nickel et ca exploite bien l'amiga. A l'époque j'étais demomaker donc j'ai été epoustouflé par ce coté technique. D'ailleurs une de mes première demo reprend le principe des parallax : http://www.youtube.com/watch?v=viatRdYrInQ

Artistique : SOTB est beau artistiquement parlant. Belles couleurs, sprites sympas. La direction artistique tiens bien la route. Un monde un peu étrange, une créature. On a envie d'en savoir plus.

Gameplay : C'est un peu la le ventre mou du jeu. Le game play est assez simple et grossier. On sent que ce point a été traité en dernier. On a un beat em all un peu poussif, mais si on se donne la peine de persévérer, on peut s'amuser. Perso je n'ai jamais eu le courage.

Kristof
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : Narbonne
Date d'inscription : 16/04/2013

http://www.dk-games.com/CK/Collection/Welcome.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Mer 21 Jan 2015 - 11:09

ouais, poussif et grossier... en effet... pour moi ce n'est pas un jeu, mais une démo interactive...

Du coup ils auraient du rendre le gameplay moins difficile pour se ballader et profiter.

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113162
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 21 Jan 2015 - 14:37

Franchement je n'ai pas testé la version Amiga, mais sur C64 c'est vraiment bien et pas si dur que ça finalement, surtout quand on compare aux autres jeux que j'ai testé...

Pour en revenir aux choses qui fachent, c'est mille fois plus jouable que Target Renegade par exemple langue

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Mer 21 Jan 2015 - 15:05

je parle bien de la version Amiga.

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113162
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 21 Jan 2015 - 15:10

D'ailleurs j'ai testé la version Pc engine un peu plus en profondeur, c'est pas si mal non plus.

Plutôt facile, lors de ma deuxième partie je suis arrivé directement a finir la partie "gauche" du jeu (et à comprendre aussi à quoi servait ce fichu puits) et à progresser dans le château de droite jusqu'au moment ou je me suis retrouvé bloqué devant un arc électrique.

 J'ai encore oublié quelque chose surement :)

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 791
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par cryodav76 le Jeu 22 Jan 2015 - 12:23

merci pour ce test je connaissais que la version amiga du coup j'ai regardé des videos et ça bouge plutot bien

cryodav76
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 631
Age : 44
Localisation : havre
Date d'inscription : 11/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum