Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Kristof le Mar 18 Fév 2014 - 14:24

un peu moins austère, tu as GameBase64

http://www.gamebase64.com/search.php?h=0

Kristof
Patient incurable

Nombre de messages : 1006
Date d'inscription : 16/04/2013

http://www.dk-games.com/CK/Collection/Welcome.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mar 18 Fév 2014 - 17:29

Non mais vous avez vu ça:

http://www.protovision-online.com/games/newcomer.php?language=en


 Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked  Shocked 

Dommage ça ne semble pas marcher avec un Sd2iec... Si quelqu'un y arrive toutefois, qu'il me fasse signe!

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Nori le Mer 19 Fév 2014 - 23:15

Saperlipopette ! j'ai bien peur qu'il n'existe pour l'instant aucune version de ce jeu qui fonctionne sur Sd2iec. Dommage, car l'ambiance y est excellente, un genre de mix entre Lost et Wastelands.

Nori
Patient contaminé

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 19 Fév 2014 - 23:19

Pareil, je viens de voir Project Firestart

http://www.hardcoregaming101.net/firestart/firestart.htm

Ça, ça me brancherait à mort aussi, mais j'arrive pas à le faire fonctionner sur le Sd2iec...

T'as essayé Nori?

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Nori le Mer 19 Fév 2014 - 23:39

Project Firestart il poutre grave ce jeu. Si ton Sd2iec accepte les formats .D81 ca devrait le faire. Je t'envoie le jeu via email si tu me cofirmes l'info.

Edit : Ok, ta carte semble accepter le .D81
Je t'envoie le jeu via email.

Edit 2 : En fait, je viens de comprendre qu'un jeu en format .D81 n'est pas forcément compatible avec la Sd2eic. Tout dépend en fait du loader (fastload ou C= Dos compatible).

J'espere que je t'ai pas donné de faux espoir.... 

Nori
Patient contaminé

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Jeu 20 Fév 2014 - 11:27

Merci Nori, t'es un chef! Mais malheureusement ça ne marche pas  pale

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Urbinou le Jeu 20 Fév 2014 - 11:32

Je me tâte de plus en plus à passer à la cartouche ultimate, et quelque chose me dit que tu vas bientôt y passer aussi, Iral  coquin 

Urbinou
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2723
Age : 48
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par oliver27 le Jeu 20 Fév 2014 - 13:44

@Urbinou a écrit:Je me tâte de plus en plus à passer à la cartouche ultimate, et quelque chose me dit que tu vas bientôt y passer aussi, Iral  coquin 

Je viens de recevoir ma cartouche Epyx Fastload trouvé à 15$ sur ebay, même si elle semble considérée comme la plus lente des cartouches accélératrices (et apparemment aussi celle qui a le moins de problème de compatibilité), la différence en temps de chargement sur les quelques jeux que j'ai essayé se fait clairement ressentir. 

Je n'ai pas fait de comparatif avec et sans cartouche, mais je vais le faire ce week-end.

oliver27
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 44
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Jeu 20 Fév 2014 - 17:59

@Urbinou a écrit:Je me tâte de plus en plus à passer à la cartouche ultimate, et quelque chose me dit que tu vas bientôt y passer aussi, Iral  coquin 

Arrête de me tenter comme ça! J'ai craqué assez de thunes récemment  Mr. Green

Bon désolé pour l'attente entre mes tests, mais là je viens de m'acharner à faire fonctionner plusieurs jeux sans succès: Newcomer, Project Firestart, Cj Elephant Antics... Je suis très déçu de ne pouvoir y jouer.

J'avais fait quelques photos de Bad Dudes vs Dragon Ninja, le jeu est vraiment pas mal pour du C64, surtout comparé aux autres versions existantes. C'est l'une des rares où il y de la musique ET des bruitages.
Malheureusement mes photos sont immondes et impubliables. Faudrait  vraiment que j'améliore ma pratique.

Je continue bien ma quête de l'absolue commodorien, mais il me faut avant tout des jeux qui fonctionnent sur mon Sd2iec  rambo

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Nori le Jeu 20 Fév 2014 - 18:11

@Iral : Arf...pas de chance. Sinon, une solution beaucoup moins chère, serait d'investir dans un vrai 1541. Par contre, bonne chance pour en trouver un qui ait une tête de lecture correctement alignée.

@Urbinou : Je me pose aussi la question, mais vu le prix de cet 1541 ultimate -150 euros, autant dire un bras- j'hésite, et pas qu'un peu. Autre argument à charge, le délai de livraison, genre 6 mois au minimum, et le délai s'aggrave avec les nouvelles pré-commandes qui arrive jour après jour -j'ai l'impression que le type qui gère ça est tout seul.
J'ose pas faire le calcul de la somme que j'ai investi dans l'info rétro. Ca risquerait de me déprimer.


Edit : Iral, Newcomer est un jeu que personne n'a vraiment cracké correctement car il nécessiterait bcp trop de travail.

Nori
Patient contaminé

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Urbinou le Jeu 20 Fév 2014 - 18:36

@Nori : quand on aime on ne compte pas, tu connais le refrain  smile  Sinon, l'Ultimate II est à 130 euros, pas 150, sacré prix tout de même. Un vrai 1541 oui, le souci étant de tomber sur des disquettes fiables, rien de plus (décou)rageant que de tomber sur une erreur de lecture sur la face 2 du disque 3 quand t'y a passé des heures à progresser ! J'ai un compatible 1541 qui fonctionne bien, mais mes disquettes sont tellement vieilles qu'elles l'encrassent au bout d'une dizaine de lecture... et cette cartouche, si elle tient ses promesses, serait vraiment l'idéal. J'ai vu une ultimate 1 à vendre à 100 euros sur le forum, trop cher pour moi pour de l'occase malheureusement.

Urbinou
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2723
Age : 48
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Nori le Jeu 20 Fév 2014 - 18:50

C'est vrai que j'ai donné les prix avec frais de port et 2 options en plus de la carte.
J'ai fait une simulation de commande sur son site, de mon côté j'arrive à plus de 173 euros, les frais de port en sus, une carte SDHC et l'option Tape Backup.

100 euros, si tu n'as pas besoin de l'option Tape Backup, c'est une affaire, surtout que les prix vont aller en grimpant car les re-revendeurs profitent de la situation de pénurie pour faire du business.

Nori
Patient contaminé

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 26 Fév 2014 - 8:23

Prochainement!


iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par oliver27 le Mer 26 Fév 2014 - 8:40

Intéressant le jeu "Jack Attack", tu nous diras ce qu'il vaut.

Le nom "Jack Attack" est une allusion aux engueulades ou pressions faites à ses employés de la part de Jack Tramiel, fondateur de Commodore.

Le jeu a été conçu par des étudiants ou des jeunes indépendants et acheté par Commodore.

Je viens d'apprendre ça en lisant le très intéressant livre "Commodore: A company on the edge" qui retrace l'histoire de Commodore (malheureusement disponible qu'en anglais) (sans la période Amiga qui doit faire partie d'un second volume à paraître.) Une première édition incluait les deux parties mais n'est apparemment plus disponible.

oliver27
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 44
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 26 Fév 2014 - 9:25

Ah s'il y a bien un jeu auquel je ne jouerai pas c'est bien "Jack Attack"  MDR 



C'est vraiment pas mon trip. Je pensais directement me débarrasser de cette cartouche Embarassed 

En tout cas, merci pour les infos oliver27!

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par youki le Mer 26 Fév 2014 - 9:58

J'adore Jack Attack.  Par contre, c'est vrai que pour les gamer plus "jeune" , ses graphismes primaires de premiere generation de jeu C64 et son gameplay a l'ancienne... c'est dur .

Mais pour les vieux croutons comme moi, il est terriblement addictif.

Tiens une question pour toi,  tu jouerai a un jeu comme Space Taxi sur C64?

youki
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 44
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mer 26 Fév 2014 - 10:27

Si Jack Attack intéresse quelqu'un, je lui donner moyennant le prix des fpd, pas de soucis!

Concernant Space Taxi, je tente cette aprem! C'est pas très beau, mais le gameplay a l'air au poil.

Au fait t'as trouvé la musique médiévale que tu cherchais?

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par drfloyd le Mer 26 Fév 2014 - 10:29

@iral a écrit:Ah s'il y a bien un jeu auquel je ne jouerai pas c'est bien "Jack Attack"  MDR 



C'est vraiment pas mon trip. Je pensais directement me débarrasser de cette cartouche Embarassed 

En tout cas, merci pour les infos oliver27!

quel gaspillage que de sortir une telle daube en cartouche....

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113030
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par youki le Mer 26 Fév 2014 - 10:48

@drfloyd a écrit:
@iral a écrit:Ah s'il y a bien un jeu auquel je ne jouerai pas c'est bien "Jack Attack"  MDR 



C'est vraiment pas mon trip. Je pensais directement me débarrasser de cette cartouche Embarassed 

En tout cas, merci pour les infos oliver27!

quel gaspillage que de sortir une telle daube en cartouche....

C'est une tres bonne daube.

Lit son test sur lemon64   .. il a eu 9/10 par le tester et 10/10 en playability.  La note moyenne des gamers est de 7.2 / 10 qui est un des score les plus haut.

Il est moche, mais il est bon!.    

Toi , tu as été elevé au CPC... lol...  tu prefere des belles couleurs  plutot qu'un gameplay au petit onions! 

 langue

 smile

youki
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 44
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par youki le Mer 26 Fév 2014 - 10:49

@iral a écrit:
Au fait t'as trouvé la musique médiévale que tu cherchais?

Je n'ai pas encore eu le temps de checker les dernieres proposition.

Mais non, pour l'instant mon choix n'est pas arreté , j'ai pas encore trouver la musique ideal dont j'ai besoin.

youki
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 44
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Lun 3 Mar 2014 - 21:32

Navy Seals!

Ah! Un nouveau jeu cartouche par Ocean ! (Remember Terminator 2?)



Comme toujours avec  les cartouches, on insère et le jeu se lance immédiatement.
C'est vraiment le pied, et comme toujours avec Ocean, le grand spectacle est assuré dès le lancement : bel écran d'intro, musique qui claque, diverses options (y compris un sound test).



Le scénario de Navy Seals ? Vous êtes une bande de 5 durs à cuire défendant l’Amérique des sales terroristes voyons ! En gros vous débarquez dans le golfe d'Oman pour libérer les passagers d'un hélico abattu. Vos théâtres d'opérations serons variés : Un port, une tour de communication, des baraquements, une prison et enfin beyrouth.

Premier niveau, le port donc. 



A l'écran on peut apercevoir diverses infos : le nom de notre Seal, l'arme qu'il utilise, le nombre de missiles à piéger dans le niveau, le nombre de missiles déjà piégés.
Un tir vous êtes mort et passez la main à un a de vos autres camarades. 5 Seals, 5 vies.
Le but est du jeu de désamorcer dans chaque niveau des bombes, tout en respectant un timing assez serré.



Première réaction, c'est très beau, très harmonieusement coloré, la musique et les effets sonores sont excellents. Malheureusement et comme souvent on doit choisir : musique ou bruitages.
Le personnage répond excellemment bien, il saute dans tous les sens, se rattrape à chaque bout de décor qui dépasse, tue les ennemis en leur tombant sur le coin de la mouille, un peu comme Urbinou lorsqu'il était membre de  l'ESR quoi. La preuve :



On est loin du bête jeu d'action ou d'un run and gun à la Contra. On ne tire pas en rafale, mais coup par coup. Un tir reçu et c'est la mort. (oui ok, là comme dans Contra).

En fait, on doit avancer précautionneusement mais rapidement, éviter les ennemis si possible, les tuer lorsque l'on a pas le choix, tout en cherchant le chemin le plus avantageux pour atteindre les bombes à désamorcer. Ce n'est pas un jeu de réflexion, je vous rassure, mais tout de même, on se prend à  optimiser son chemin et à rationaliser les risques.

Heureusement, et je pense que c'est le gros point fort du jeu, la jouabilité est EXCELLENTE. Vraiment. C'est dur, mais pour une fois, juste. En s’entraînant, on fait vraiment de jolies choses. Attendez-vous cependant à souvent voir cet écran.



Bref, je m'accroche et dès que je suis au niveau 2 je continue ce test  

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Mar 4 Mar 2014 - 22:22

Suite et fin de mes péripéties de Seal:

Le niveau 2, la tour de communication, un niveau plutôt aérien.






Le niveau 3, les baraquements.



A chaque niveau passé, on est récompensé par de belles images fixes. Pour hommes. Moustachus.



Le niveau 4, sauvez les otages! Si vous arrivez à maîtriser ces *!@frfg d'ascenseurs.





Visiblement, on a merdé quelque part...



Le niveau 5, la fuite du complexe de Port Virginia






Comme vous le voyez, j'ai avancé d'un demi écran avant de me faire violemment dessouder. Ce niveau est HYPER HARDCORE.

Globalement, le gameplay est le même tout le long du jeu, la difficulté étant exponentielle. L'enrobage du jeu fait passer la pilule, mais franchement faut s'accrocher.

Encore un bon jeu en somme, mais légèrement terni par sa difficulté pour nous, pauvres gamers de 2014.

Enfin bon, si c'est pas sur Gamopat qu'on de trouve les vrais Seals du jeu vidéo aptes à remplir cette mission, je mange mon lecteur cassette!

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Urbinou le Mer 5 Mar 2014 - 0:03

Me voila rassuré, tes petites nuits ne nuisent pas à ta prose cheers 

Urbinou
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2723
Age : 48
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 9 Mar 2014 - 20:05

@Urbinou a écrit:Me voila rassuré, tes petites nuits ne nuisent pas à ta prose cheers 
 Pas évident d'être aussi prolifique qu'auparavant quand même  Wink

Vous remarquerez que j'ai bien amélioré mes prises de vues. Fini mon reflet et celui des fenêtres, ainsi que les scintillements  Very Happy

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par youki le Sam 15 Mar 2014 - 9:42

tiens si tu t ennuie , essaye celui ci , il est pas mal


youki
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 44
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 23 Mar 2014 - 17:49

Bon allez, faut que je m'y colle je crois. J'ai testé Rastan, Barbarian, Wrath Of The Demons, Demon's Kiss... Reste Golden Axe. J'ai peur.

Pour mémoire, Golden Axe, c'est un des beat' em all qui a posé les bases, notamment dans le sous-genre heroic-fantasy. Un jeu légendaire quoi. Par Sega tiens, y'a pas que Nintendo et Capcom dans la vie.

En arcade, ça donnait ça :



Sur Megadrive ça :



Sur Master System ça :



Et sur c64, ça :



Bon. Ne nous affolons pas et restons objectifs. Le packaging est a contrario magnifique :



Allez lançons le bouzin.
 Après un bel écran de titre sur fond d'une super musique reproduisant celle de l'arcade, on accède au character-select.





Ouf, c'est bon, les trois personnages sont là. Je choisis, comme vous devez-vous en douter, le barbare, et c'est parti. Non en fait, il faut d'abord choisir, comme d'habitude, musique ou bruitages. J'ai essayé la musique, elle est sympa, mais ELLE NE CHANGE JAMAIS !
Bruitages donc, en plus on y gagne en immersion.



Ce n'est pas exceptionnellement joli, mais les sprites sont gros et l'animation rapide. Avec ce qu'il y a à animer, encore heureux me direz-vous. Mais on y reviendra.



Le gameplay est sympa, les commandes répondent bien. Impossible de lancer la magie pour moi cependant. Il faut appuyer normalement sur « space » mais sur ma bécane ça n'a jamais rien donné.
Le dragon est parmi nous, coucou mon pote t'es toujours aussi pratique.

Le premier niveau se plie assez rapidement, voilà déjà le premier boss :



Dis-donc pépère, t'avais pas un frère jumeau avant ?

Et là, en notant ça, une évidence me saute aux yeux. Je trouvais le jeu bien facile, je me disais que j'étais super fort. Sur Master je passais mon temps à sauter pour éviter de me faire encercler et de prendre des coups dans le dos. Là pas besoin, puisqu'il n'y a jamais qu'un seul sprite ennemi à l'écran ! Y compris et surtout lors des Boss. Limitations techniques ? Sûrement. En tout cas ne vous inquiétez pas, le petit frère de Heart et de son marteau arrive juste après la mort de son frangin.

Bref. Niveau 2.



Ah oui, les Amazones. Toujours un ennemi après l'autre. J'en profite pour glisser un mot sur l'animation. Ok c'est rapide, mais il n'y a jamais que 2 sprites (3 avec le dragon) en même temps. De plus les mouvements ne sont vraiment pas bien décomposés, 2 étapes maxi. Après Karateka, ça pique un peu les yeux.
Je continue donc mon périple, boum toi, salut les nains, paf toi, hello le dragon.





Tout à coup, un changement salutaire dans les décors ! Sympa j'avais oublié.



Ça casse un peu la monotonie. J'ai l'air de me plaindre comme ça, mais en fait je passe un moment plutôt sympa à frapper du méchant. Vraiment dommage que ce ne soit qu'un à la fois. Au moins les coups répondent bien, quand on frappe on le sent, et les hitboxes sont bien fichues. Techniquement ce n'est pas l'arcade, mais les sensations en sont très proches.

Boss 2, le chevalier !



Au dragon, c'est les doigts dans le nez. Sauf que lui aussi à un frère jumeau. Ça c'est pas juste, et je ne pense pas que c'était comme ça sur arcade. Faudra que je me le refasse, comme à Oléron en 1995 avec mon père qui n'y comprenait rien. Ah souvenirs...

Niveau 3.



Là les ennemis speedent, le challenge se corse.

On retrouve aussi l'immonde passage plate-forme, passé ici du premier coup, le vent dans le dos.



Saluez-tous notre ami le dragon, toujours aussi pratique.



Allez, vite le boss ! C'était quoi déjà, un squelette non ? Bah non, c'est Marteau Bibendum et son frérot à nouveau...



Niveau 4.

Pas grand chose à dire, c'est toujours pareil, toujours un peu répétitif, et toujours bien sympa au fond quand on est une brute gorgée de sang tel que moi.

Tiens, bah le voilà, le squelette.



J'ai coupé la musique pour profiter des bruitages. Ils sont plutôt réussis, du coup d'épée aux bruits de pas,  même si tous le monde crie pareil. Là en écrivant j'ai d'ailleurs le « arghh » qui résonne dans un coin de mon cerveau.

Bon allez viens te battre Death Adder ! Qu'on en finisse !



Il devait être en RTT. Ou alors il ressemble vraiment aux jumeaux du niveau 2 et dans ce cas c'est des triplés. Bon passons, mettons ça sur les limitations hardware. Et la fainéantises de Probe aussi peut être. (Back To The Future 3 sur Master c'est eux!)

Bref je l'aplatis comme les autres et boum fin.



C'est quand même exactement la même que sur arcade. Ils auraient mieux fait de garder de l'espace pour quelques sprites de plus.

Que penser de ce jeu au final ? Il est bien ! Trop facile, un peu limité techniquement, mais les sensations sont bonnes et le plaisir y est. Je m'attendais franchement à pire.

Coquin de C64, tu avais failli me décourager.

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Urbinou le Dim 23 Mar 2014 - 18:02

Je me répète mais tant pis, c'est toujours un régal de lire tes tests  thumleft 

Urbinou
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 2723
Age : 48
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 12/02/2013

http://cambouisdelatari.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Dim 23 Mar 2014 - 18:03

Je vais me répéter aussi, mais merci de tes compliments, ça me fait vraiment plaisir.  Wink

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par MacDeath le Dim 23 Mar 2014 - 21:56

euh, y'a jamais plus qu'un seul adversaire à la fois ?
bof... c'est en mode combat singulier?

MacDeath
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1743
Age : 38
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par iral le Lun 24 Mar 2014 - 9:40

Je vois très bien où tu veux en venir MacDeath  Wink 

Fais toi plaisir, publie içi même le test de la version Cpc, ça relançerait un peu ce topic!

iral
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 787
Age : 36
Localisation : Thouars
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par MacDeath le Lun 24 Mar 2014 - 23:18

c'est pas ici le topic fight...
Mais la version CPC est pas trop mal quand même.



l'écran est un peu petit car cross dev avec la version spectrum, mais le mode0 est potablement utilisé et c'est assez rapide.

MacDeath
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1743
Age : 38
Date d'inscription : 06/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Commodore 64 et moi, journal d'une découverte.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum