Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Dim 27 Oct 2013 - 20:58

Réponse à Ouais-super:

@Ouais_supère a écrit:Non mais vous avez raison, y a pas de problème, y a aucun problème, dans le jeu vidéo.

Le jeu vidéo, c'est formidable.
La preuve: c'est notre passion.
Si tu pouvais argumenter au lieu de te contenter de dire "c'est super, la preuve, c'est financé par kickstarter", "ce forum m'épuise" ou "vous avez raison, y'a aucun problème dans le jeu vidéo, c'est formidable, la preuve c'est notre passion", tu serais beaucoup plus intéressant. Là sincèrement, vu que c'est ton 3ème message du genre, ça commence à faire troll beaucoup.

Et puis ton message sous-entend que nous avons un problème, puisque tu sous-entends que y'a des problèmes dans les jeux vidéo. C'est une invective, encore une fois sans argumentation derrière, autant ne rien poster.

@JBec : "peu m'importe que l'eau de la vérité soit sale, pourvu qu'elle soit profonde". Tu dois savoir d'où est tirée cette citation je pense ^^

Pour en revenir à Mario l'immonde phallocrate machiste, dans le prochain Super Mario 3D World, on pourra également jouer avec Peach ! Elle s'affiche ainsi en personnage maître de sa destinée et pas comme une faible brebis à sauver. N'est-ce pas merveilleux ? Comment ça, on pouvait déjà jouer avec Peach dans Mario Bros 2 me dit-on dans l'oreillette ? Étonnant, non ?

Ce n'est point suffisant ! Peach porte en elle tous les attributs de la femme telle que les machos la conçoivent ! Blonde, jolie, et en robe rose ! EN ROBE ROSE ! C'est insupportable de faire rentrer de telles idées dans nos chères têtes blondes ! Il la faut une clope au bec, en jeans, et le crâne rasé et des tatoos plein les bras, avec un gros cul parce que la beauté de la femme n'est que l'expression de son asservissement aux désirs de l'homme ! Voilà une Peach certifiée feministo-conforme ! Tant qu'à faire, prenons de l'avance, et faisons une Peach seins nus, braillarde façon femen, avec écrit sur son torse "Mario Machiste Bowser Fasciste". "Super Peach Femen 3D land" sortira le 29 juin 2022 sur la console Nintendo Super Wii U XL 3. Vendu 499 nouveaux euros, parce que quand même le Progrès sociétal, c'est pas pour les pauvres, faut pas déconner non plus. L'hystérie fémininiste a enfin conquis les consciences. Le Progrès est en marche, ouvrons lui les bras, c'est doubleplusbon !


Dernière édition par Kaméha le Dim 27 Oct 2013 - 21:02, édité 1 fois

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Nombre de messages : 4400
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 21:00

Non mais t'as raison, j'en ai rien à branler, en fait, ça va s'arrêter là pour moi, merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par JBec le Dim 27 Oct 2013 - 21:22

@Kaméha a écrit:@JBec : "peu m'importe que l'eau de la vérité soit sale, pourvu qu'elle soit profonde". Tu dois savoir d'où est tirée cette citation je pense ^^

Larusso? Un poète allemand dont BHL aurait voulu s'inspirer? Jérome Cahuzac?

Quant au rapprochement de l'image féminine dans les jeux vidéos et les Femen, je trouve cela d'un goût douteux. En effet, les femmes ont également le droit à porter les abdos de type "Kro". Tu l'aurais constaté si ton regard parvenait à dépasser leurs poitrines dénudés. Alors merci les Femen, les hommes n'ont plus l'apanage des bouées et des abdos de type "Kro". Le rapprochement des genres.

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par elpolo le Dim 27 Oct 2013 - 21:23

C'est pas que je veux défendre Ouais_supère. Mais j'ai quand même le ressenti qu'il y a un petit problème avec la femme dans le jv de manière générale. Apres prendre l'exemple de mario c'est peut-être pas le mieux puisqu'il descend directement des contes avec les princes qui vont sauver la princesse.

C'est peut être cette étape entre le conte et le jv qui vous donne l'impression d’être "pris pour des jambons" mais ces contes "classique" ont bel et bien un problème avec la femme et donc indirectement mario
Mais on peut prendre d'autres exemples plus directs et plus récents dans les jeux videos.


Apres je suis surement un jeune con feministe à deux sous, rebel, hipster toussa toussa

elpolo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 627
Age : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Dim 27 Oct 2013 - 21:52

@ JBec : simple démonstration par l'absurde. "Super Peach Femen 3D Land", c'est l'avenir des jeux vidéo. A venir avec "Zelda transgender simulator".

@ elpolo : oui voilà, les contes "classiques" ont un problème avec la femme, du coup, ce que tu dis en fait, puisque ces contes sont la mémoire collective de l'humanité, c'est que l'humanité a un problème avec la femme. Il faut donc changer l'humanité. Simple comme bonjour ! 

Vivent les néo-contes made in "théoriedugenre.com" et "féminisme.fr", tels que "papa porte une robe" (authentique et lu dans certaines classes de France).

Passons de côté l'aspect historique de ces contes, issus d'époques où la force était le droit, et le droit était la force, or il se trouve que biologiquement différente (la faute à cette horreur de nature machiste, immonde nature, faut la polluer pour la punir) la femme est moins forte qu'un homme. Donc pas apte à faire la guerre l'épée à la main, sauf rarissimes exceptions. 

Non, il ne faut pas apprendre l'histoire aux enfants. Il ne faut pas leur apprendre les contes. Il ne faut pas penser qu'ils sont suffisamment intelligents pour comprendre par eux-mêmes. Ce qu'il faut, c'est des nouveaux contes, une nouvelle histoire, tout réécrire, la novlangue c'est super, 1984 et le meilleur des mondes c'est génial, c'est vers là qu'il faut aller. Youpi. Merci.

Donc oui, quand je vois que ce genre de monstruosité commence à vouloir s'immiscer tel un virus du VIH dans les jeux vidéo, je vomis.

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par JBec le Dim 27 Oct 2013 - 22:05

Hé, j'en déduis donc que tu es contre le port des abdos de type "Kro" par la gente féminine.

Quant aux contes, ils servent à l'éducation des enfants de tous sexes. A l'époque de la rédaction de ces contes les hommes dominaient plus aisément. Idem avec les productions Disney. Néanmoins, les contes apprenaient également autre chose aux enfants (de tous sexes) que l'homme doit sauver la femme. Faut pas faire confiance à n'importe qui et faut savoir faire preuve de compassion. Par exemple. Cela s'applique à tout le monde. Sauf aux Femen vraisemblablement, elles connaissent pas la compassion.

Quant aux jeux vidéos... Sincèrement... Qui connait sérieusement le sujet (conditions d'élaboration, de développement, de distribution, de promotion, de gameplay, ... )? 90% de la population mondiale? En revanche, en France, beaucoup de gens se rappellent que les jeux vidéos ont été à l'origine de polémique (l'association Famille de France, etc), que les jeux vidéos étaient méprisés et méconnus du grand public jusque récemment. Consciemment ou inconsciemment, les gens s'en rappellent. Au pire, une piqûre de rappel avec un atour moderne (sulfureux, porno glam, féminisme, y'a l'embarras du choix) et le tour est joué!

Comment se faire un nom, sans passer par la case télé réalité (c'est risquer d'exposer au grand jour ses vergetures):
- choisir un sujet qui peut facilement verser dans la polémique en stigmatisant une catégorie sans effort
- choisir un sujet méconnu par le grand public
- choisir une cause qualifiable d'universelle et la promouvoir pour légitimer la stigmatisation d'une catégorie

Vous avez créé le "buzz".

Faut que je mate la vidéo, parce que je participe à ce sujet, mais j'ai même pas encore regardé le matériau de base! Mr. Green

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par patapouf le Dim 27 Oct 2013 - 22:06

Et pour les gays ( ou Lesbiennes  ? )

patapouf
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1376
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par JBec le Dim 27 Oct 2013 - 22:07

@patapouf a écrit:Et pour les gays ( ou Lesbiennes  ? )
Et pour les transsexuels transgenres?

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par patapouf le Dim 27 Oct 2013 - 22:13

On les brules 

patapouf
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1376
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Starfox18 le Lun 28 Oct 2013 - 3:44

@JBec a écrit:
@patapouf a écrit:Et pour les gays ( ou Lesbiennes  ? )
Et pour les transsexuels transgenres?
Y a pas les Japonais qui arrivent à embrouiller la tête des gens avec les personnes androgynes ?

Parce que sincèrement chapeau bas, ya des mangas ou des jeux où on se dit : "cette personne est un homme/une femme.", et lorsqu'on se rend compte de la réalité de la chose... affraid  (j'étais dans ce cas avec Bridget dans Guilty Gear... je suis sûr que je serai pas le seul choqué dans l'histoire Mr. Green).

Edit au fur et à mesure du visionnage de la vidéo : Déjà, on voit que la nana n'est pas contente que Fox soit celui qui doit sauver Krystal, et en plus c'est une insulte que celui-ci utilise le baton de cette dernière pour la sauver... oh, pauvre pitchoune... MDR

Elle a pas mentionnée le début du jeu refait et qu'on devait en plus de cela, dans l'original, contrôler un mâle qui va la sauver, cte mauvaise documentailste (Combo braké dès le début). MDR

Suite au parallèle sur la demoiselle en détresse, ok, apparemment elle aime pas qu'un mec sauve sa famille dans le cas ou c'est la soeur du héros qui se fait enlever... ça me ferait marrer de savoir si elle veut que son frère la sauve d'une situation dangereuse. MDR

Ohlala, Zelda est utile à certains moments, mais le reste du temps c'est juste un objet à rien foutre... :dwarf:Et le héros qui le sauve, il met la tablette de chocolat dans le papier alu, aussi... MDR

Je n'ai regardé que la première partie... et ça me gave déjà, ce ramasis de conneries.
Pour ceux qui ont vus la vidéo, elle parle de Samus ?

Je plains les personnes qui ont foutus de l'argent par les fenêtres, des personnes en ont plus besoin, je pense...

EDIT : CE DOCUMENTAIRE LUI A RAPPORTEE 158 milles DOLLARS DANS SON KICKSTARTER !!! affraid urgence

Starfox18
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4634
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par JBec le Lun 28 Oct 2013 - 8:03

Catherine Breillat parvient aisément à obtenir des subventions du centre national du cinéma pour parler de son vagin.

JBec
Guéri miraculeux

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Invité le Mar 29 Oct 2013 - 9:03

@JBec a écrit:
Faut que je mate la vidéo, parce que je participe à ce sujet, mais j'ai même pas encore regardé le matériau de base! Mr. Green
Si c'est fait, à présent, tu constateras que la critique est plutôt "gentille".

Qu'il ne s'agit pas là d'une manifestation hystérique de féministes enragées, mais une réflexion sur les mythes fondateurs du jeu vidéo.
Ces derniers s'appuient sur une tradition millénaire selon laquelle le mâle sauve la femelle et l'emporte comme un trophée.

Tu conviendras qu'il n'y a pas là matière à "gerber" comme un petit garçon que l'on menacerait d'une coupe de zizi symbolique, mais un constat appuyé par des faits.

Soit il faut sauver la femme incapable de s'en sortir seule, et à la fin des fois il faut quand même la tuer parce qu'elle est mutilée, soit la femme est morte et il faut la venger, soit, même des fois elle est pas morte et c'est elle le boss final qu'il faut tuer.
Dans tous les cas, elle pousse des cris de détresse, de douleur, ou de jouissance, on ne sait jamais tellement, mais ça nous émoustille, nous, garçons. D'autant plus qu'elle est souvent à moitié à poil.

Il y a des jeux qui font le constat de ce type de schéma, qui tentent de le tourner en dérision, mais, ce faisant, tombent à leur tour dans le même travers sous couvert de le dénoncer.

Il y a des exceptions, très notoires, sur lesquelles l'auteur de la vidéo ne fait pas l'impasse.


Bref, c'est une série de vidéos qui sans casser trois pattes à un canard, expose clairement les schémas en place dans le jeu vidéo (forcément, vu qu'ils datent des premiers contes), sans être méchante, en mettant poliment en garde contre ce qu'on nous donne à voir sous couvert de "naïveté", voire sous couvert de "le scénario on s'en fout, c'est JUSTE un jeu vidéo, détendez-vous".

Et non, encore une fois, ce n'est pas un cri enragé, on n'est pas, ici, chez les Ni Putes Ni Soumises, on est dans de la réflexion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Armand777 le Mar 29 Oct 2013 - 12:55

Écraser des champignons est pour moi bien plus terrible Wink

Armand777
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 273
Localisation : Système Solaire
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par MTL le Mar 29 Oct 2013 - 13:14

@ Ouais_supère, pour ce qui concerne le jeu vidéo, une femme est toujours plus respectable en tant que personnage non joueur, cf mon post en page 1 ou on constate que toutes les héroines de JV sont des bouts de viande jetés en pâture au joueur(souvent masculin).

Je trouve dommage que cette vidéo ne fasse que la moitié du taffe et valide implicitement un schéma beaucoup, mais alors beaucoup plus pernicieux que le classique chevalier/princesse(qui est le schéma père/mère traditionnel): celui de la femme qui n'est que physique, qu'attributs féminins hypertrophiés, "aussi" forte qu'un homme(c'est à dire qu’une femme "aussi" peut faire la guerre, une femme "aussi" peut tuer etc...c'est une philosophie qui peut amener assez loin, au renversement et à al confusion des genres notamment, à la négation des rôles de père et de mère...je crois que c’est suffisamment d'actualité).

Je préfère ne pas jouer une femme que de jouer une femelle, en tout cas c'est mon avis.

Et je le redis pour les histoire de Starfox et compagnie: il s'agit d'animaux, pas d'hommes ni de femmes, preuve supplémentaire que l'argumentation de la fille, en tout cas sur ce jeu là, s'appuie plus sur les concepts de femelle et de mâle que sur ceux de femme et d'homme.

Après franchement, ça reste du jeu vidéo, amusez vous^^

MTL
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3449
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Mar 29 Oct 2013 - 13:49

La chaîne Youtube s’appelle déjà clairement « feminist frequency », donc pas de souci sur le fait qu’il s’agit bien d’un outil de propagande idéologique.

La vidéo est bien produite, bien cadrée, bien filmée, bonne lumière etc c’est pas l’œuvre d’une « petite chroniqueuse qui aime ce qu’elle fait », c’est l’œuvre d’un mouvement idéologique, financé, paré à la guerre idéologique.
Comme les pro féministes du forum l’ont bien fait remarquer, elle maîtrise les codes de la narration et de la communication, ce qui est tout à fait normal pour un outil de propagande.

La vidéo commence par un montage de différents protagonistes féminins en situation de danger, peu importe que le personnage soit en réalité un personnage féminin fort (comme les persos de Resident Evil). Manipulation pure et simple, dès le début, le ton est donné.

Elle critique l’existence même des « demoiselles en détresse », dit en français dans le texte. Non seulement elle est féministe, mais en plus elle est contre notre culture française, dire que y’en a qui la soutiennent, coupez vous les roubignolles et changez de nationalité les mecs, soyez cohérents avec vous-mêmes ^^ [provoc inside]

Car oui les français, à l’origine un peuple de guerriers (les francs, dont la noblesse d’épée est issue), ont créé la notion de demoiselle en détresse, dans nos contes, c’est une partie de notre culture. Issue d’ailleurs d’une réalité : la femme n’étant pas un guerrier, il convient de la sauver des menaces extérieures. Ce qui ne nous a pas empêché d’être le pays de Jeanne d’Arc d’ailleurs, mais bref.
Une femme ne pouvait juste pas porter une épée de 7 kilos et 35 kilos d’armure, si cela ne  vous plaît pas et que vous trouvez ça misogyne, alors c’est la réalité biologique qui est misogyne. Perso ce sont ces féministes que je trouve misandres.

Elle mentionne que Peach est jouable dans Mario bros 2, mais du coup elle est obligée de minimiser, casser ce fait, en disant que c’est « par accident », alors que le fait que ce jeu lui-même soit un mario bros est un accident. Mauvaise foi, manipulation, on retrouve tout cela en permanence dans cette vidéo.

Elle dit que Peach n’est qu’une « balle » de jeu entre Mario et Bowser, alors que Bowser kidnappe Peach car elle détient le pouvoir sur le royaume, et veut le pouvoir, et Mario la sauve par amour. C’est le combat du chaos contre l’ordre. Mais ça la féministe s’en fiche, elle a une vision du monde viciée à vendre.

De plus les jeux impliquant des demoiselles en détresse sont toujours des jeux d’action/plateforme. Par conséquent il est normal et logique que l’on y joue très souvent des personnages masculins, car encore une fois, les différences biologiques font que nous sommes plus forts, plus rapides que les femmes. On ne parle pas là de jeux de réflexion, mais bien de jeux d’action. C’est un mythe de la théorie du genre, rejeton naturel du féminisme, que de vouloir gommer cette différence biologique entre hommes et femmes.

Dans OOT Zelda est aussi un guerrier quand elle change de costume, mais ce n’est pas assez bon pour la féministe, car Zelda se fait capturer quand elle apparaît en tant que princesse. Zelda est une princesse, pas une fille du commun, elle a un rang à tenir, et donc en tant que princesse elle ne peut pas agir comme en tant que guerrier, n'en déplaise à la ******** qui fait la vidéo.

Et elle ne parle bien sûr pas de Samus, ce serait trop dommage d’être objectif. Elle ne parle pas Chun-li, à laquelle elle reprocherait sûrement d'être trop jolie. Elle ne parle pas du fait qu'on puisse jouer Peach dans super mario kart. Elle ne parle pas non plus du fait que le public destiné aux jeux était des petits garçons, donc forcément, on leur sort des contes et des personnages masculins. C'est un marché, le jeu vidéo, il faut que ça se vende quand même, Nintendo est pas là pour faire plaisir aux féministes, Nintendo existe seulement face à la réalité d'un marché à conquérir. J’ai déjà parlé des contes dans un post précédent, en gros, si tu veux changer les contes, réécrit l’Histoire, avec ce que ça implique comme (absence de) moralité.

Quand elle dit que les femmes sont systématiquement présentées comme faibles, elle ment. La princesse Peach est une princesse, Zelda est une princesse, ce sont des personnes de pouvoir. Ce sont des personnes riches.  Mario et Link sont des prolétaires, un plombier, un prolo qui n’a même pas sa propre épée. Mais apparemment ce serait pas le prolo l'opprimé, non, la féministe nous explique que l'opprimé c'est la princesse. Super, merci, les pauvres approuvent et tapent dans leurs mains.

Je l’ai dit, et cela le prouve, ce genre de combat dégueulasse consiste à remplacer la lutte des classes par une lutte sociétale : femmes contre hommes, hétéros contre gays. Les victimes ne sont plus les pauvres, ce sont les femmes, les gays.  Ce n’est que du mensonge, un mensonge de la plus immonde catégorie. C'est pour ça que cette vidéo est à gerber. 


Elle ne parle pas non plus des jeux spécialement markétés pour le public des petites filles (les Léa Passion, les Cooking mama, etc) qui se vendent bien car leur succès va à l’encontre de l’idéologie de la ******** propagandiste de cette vidéo, qui a décidément un problème avec la réalité. La réalité, et le marché le prouve, c'est que les petites filles veulent être des princesses et les garçons veulent les sauver. Les petites filles veulent généralement et naturellement faire des jeux socialisants (du cheval, de la cuisine dans cooking mama, etc) et les petits garçons veulent généralement et naturellement faire des jeux d'action. C'est normal, c'est naturel, c'est notre corps féminin ou masculin qui parle. Une fois adultes, ça change, mais bref, pas tant que ça. Et les choses sont plus compliquées que cela, pour citer Catherine Deneuve, "le plus attirant chez une femme ? Sa virilité".

J'aime la Nature, et ma nature. Les féministes haïssent la Nature et la réalité, elles haïssent leur corps, elles sont profondément morbides et malsaines. Elles souhaitent singer l'homme. Ridicule au possible.


Une autre citation (dédicace à JBec) : "Courageux, insouciants, moqueursbrutaux — c'est ainsi que nous veut la sagesse : elle est femme et elle n'aime jamais qu'un guerrier".
Cette vidéo, ce n'est pas de la "réflexion", c'est du refus de la réalité, du sophisme, du mensonge, de la manipulation, et je n'en finis plus de vomir.

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 14:15

J'ai créé un monstre  Confused 

MDR

Rollover
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 05/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Mar 29 Oct 2013 - 14:27

@Rollover a écrit:J'ai créé un monstre  Confused 

MDR
T'as pas "créé" un monstre, t'as posté un monstre Mr. Green

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par maddave le Mar 29 Oct 2013 - 14:56

Je n'ai pas regardé (encore) les vidéos mais a-t'elle un avis sur le commandant Shepard de Mass Effect ?
Ca m'a un peu rappelé cet article paru sur jeuxvideo.com : http://www.jeuxvideo.com/news/2013/00068535-la-representation-des-femmes-militaires-dans-les-jeux-video.htm

maddave
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 328
Age : 32
Localisation : Val de Reuil, France
Date d'inscription : 05/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Mar 29 Oct 2013 - 15:16

@maddave a écrit:Je n'ai pas regardé (encore) les vidéos mais a-t'elle un avis sur le commandant Shepard de Mass Effect ?
Ca m'a un peu rappelé cet article paru sur jeuxvideo.com : http://www.jeuxvideo.com/news/2013/00068535-la-representation-des-femmes-militaires-dans-les-jeux-video.htm
Ah les jeux Bioware, de bons jeux mais apôtres de la bien pensance. Perso que shepard puisse être une femme, que tu puisses avoir des relations homo, etc, je m'en fous, d'autant plus que c'est au choix du joueur. Par contre j'étais trop choqué dans Mass effect 3 que la npj lesbienne t'affirme direct sa sexualité dès la 1ère rencontre, ça faisait vraiment genre "voyez chez nous, à Bioware, on met des persos gay et lesbiens et qui le revendiquent, on est des gens biens dans notre époque, on est super cool" alors que dans la réalité, quand tu rencontres un commandant en chef, sauveur de l'humanité qui plus est, tu commences pas par lui dire "bonjour commandant, je suis lesbienne". C'était nimp.

La phrase de ton article , ""il ne devrait pas y avoir de différence entre homme et femme",  montre bien la confusion qui existe quant au féminisme. Différence entre homme et femme il y a, ça s'appelle la réalité, biologique, morphologique. Les féministes font exprès de confondre égalité de droit et égalitarisme. L'égalité de droits existe, la raison d'être des féministes a donc disparu, elles se rattrapent donc autrement pour continuer à subsister, en essayant de nier l'inégalité biologique des sexes.

Les jeux comme Mass Effect sont destinés en priorité à un marché d'hommes, on leur sert donc ce qu'ils veulent : de l'action, des hommes costauds et leader, des femmes sexy. En plus dans Mass Effect les femmes sont des individus avec leur propres forces et faiblesses, leurs qualités, on est loin des femmes objets. Mais les féministes roulent pour leur bosse et veulent l'inverse : des femmes leaders, des hommes objets. Mais c'est pas un marché pour des jeux dont la production vaut plus dizaines de millions de dollars ça.

En outre cet article est révélateur des travers de la démocratie qu'on va simplement qualifier de "contemporaine" : l'égocentrisme, les revendications des uns et des autres. Ici, c'est une femme militaire qui se plaint de ce qu'elle n'est pas assez représentée dans les jeux vidéos. Ailleurs, ce sera un pilote de course gay qui se plaindra de la même chose. Un transexuel cascadeur tibétain se plaindra également de son manque de représentation, et ainsi de suite, bref, c'est le bordel total.
Dans l'article, la féministe dit très clairement que son but est que l'on ne doit pas pouvoir faire la différence entre hommes et femmes, qu'il doit être impossible de les distinguer de vue, même de voix (elle dit "quand je crie on ne fait pas la différence avec un homme"). Je vous laisse juges de ces aspirations.

Et encore une fois, la lutte des classes sociales est remplacée par la lutte artificielle des classes sociétales, ce qui est catastrophique et hautement condamnable.

On est donc en droit de craindre que les jeux vidéo, au vue de leur importance économique, ne se transforment en vecteurs des idéologies du moment, ne deviennent des moyens d'infecter les masses par la novlangue, le politiquement correct, etc, qui jusque là nous avait été épargnés. 

Je n'en finis plus de vomir.

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 16:03

J'crois qu'on a saisit ton point de vue ouai Kaméha Razz
Je disais avoir créé un monstre car du coup on parlait pas de nos histoire de couple de JV qui nous on marqué... edit : ...notamment du fait que le débat actuel concerne ta déception sur le fait qu'à notre époque on se focalise plus sur un problème sociétal que social - ce qui n'a pas de lien avec le topic.

M'enfin.

Tout cela me dépasse j'avoue. Je n'y voyais rien de " malsain " (pour reprendre le qualificatif au sujet de " l'idéologie " qu'elle est sensé servir), et n'y voit tjrs rien maintenant.

Elle présente aussi des jeux indés que je ne connaissais pas (To The Moon par exemple), elle m'apprend des choses et je reste tjrs persuadé que la création a besoin de liberté et contiendra tjrs sa part de préjugés, idées reçues, généralités mais aussi idées de génies, prouesses et intelligence (j'ai une formation en art graphique - on créé avec ce qu'on est et ce dont on s'imprègne de mon point de vue). J'ai vue d'autre chroniqueurs (pas d'autre chroniqueuses jv, j'avoue) qui ne se donnait pas autant de mal.

Je n'ai pas un mauvais avis de mes jeux à présent, et ça ne "souille" (comme tu le dis) pas le plaisir que j'ai à les revoir - j'ai juste une nouvelle perception qui s'y ajoutent, un nouveau point de vue qui souligne cet aspect du traitement généralisé de la femme avec lequel je suis d'accord : OUI, leur image est souvent réduite à un trait de caractère/un aspect/au rôle d'objet dans une trame scénaristique. Cela m'a PEUT-ÊTRE laissé une empreinte pdt mon adolescence ? Cela a PEUT-ÊTRE marqué l'image que la femme a de elle-même (ce qui pourrait moins me concerner, mais comprendre l'autre c'est bien toussa toussa) ? Elle invite finalement à s'y pencher.
En quoi est-ce mauvais ? Je trouve ça même plutôt sain de se questionner et de souligner que cette différenciation homme/femme n'a plus tout à fait la même pertinence à notre époque qu'à l'époque des guerriers en armure que tu évoque !

Je ne dis pas qu'il n'y a que ça dans les jeux vidéo non plus ! Je viens de repenser, dans Jak & Daxter (premier opus, PS2), à une mécano (bien modélisée d'ailleurs) qui nous aide dans notre périple avec ses compétences(dont l'image est davantage associé à l'homme) que le héro n'a pas. D'accord, mam'selle la féministe n'en parle pas - mais ça reste un cas rare et elle a un petit rôle.

Je vois pas du coup en quoi le fait qu'elle pointe du doigt tout de même une image qui peut être ancré ensuite dans notre perception des choses puisse être " malsain ". C'est comme si je te disais, " non mais la frite que tu mange bah en fait à la base c'est une pomme de terre ! ".
Y'a rien de grave non ? C'est même plutôt sain de s'en rendre compte. Et bien là voilà, elle te dis pareil d'un jeu : " Oui bon, les devs de jeux ils nous ont quand même créé une belle tripotée de gourdasse teubée ou inintéressante dans les jeux hein !? ". Je peux pas m'empêcher de regarder et de dire " Ouai j'avoue celles dont tu parles elles sont teubés, et c'est la majorité. M'enfin faut les sauver les pauvres ! ". C'était tripant, et ça restera à jamais tripant(bon avec le temps on s'amuse à les parodier un peu plus quand même peut-être) de se replonger dans ce " jeu de rôle " ; mais admettons que ce rôle - très fréquent - ne correspond pas à la réalité...
Moi en tout cas ça m'a amusé. J'ai rien vu de pernicieux. J'ai même trouvé ça intéressant.

Après qu'elle omette Chun-Li et Samus (et quelques autres exemples) pour étayer sa thèse... je ne vois rien de mal étant donné qu'elle reste quand même honnête en citant d'autres exemples (notamment beyond Good & evil - si elle l'avait zappé ça aurait été nul, Zelda bien que...) Allé, elle joue pas complètement franc jeu:siffle:, mais c'est pas non plus des œillères. Ca peut prêter à sourire ou s'irriter, à réagir en tout cas mais j'la trouve pas si malhonnête. Elle est une chroniqueuse qui fait un taf de chroniqueuse, et qui l'a plutôt bien fait non ? Ses raisonnements sont plutôt justes, son boulot quand même bien documenté, ses mises en évidences claires. Tout n'est pas parfait, impeccable, exhaustif ou ultra objectif m'enfin j'aurais pas fait son taf, qui est quand même de qualité, donc je peux pas vraiment critiquer... il n'empêche que, pour conclure sur mon point de vue, elle dresse tout de même un portrait plutôt juste du paysage vidéo ludique concernant l'image de la femme jusqu'à présent (en omettant 1/2 dernière années allé !)

Car oui c'est en train de changer, notamment depuis que Lara s'est mangée un pieu dans les côtes et s'en sort toute seule dans la forêt sans son énorme poitrine, mais c'est récent. Et notamment car il y a plus de joueuses... d'ailleurs :

" C'est un marché, le jeu vidéo, il faut que ça se vende quand même, Nintendo est pas là pour faire plaisir aux féministes, Nintendo existe seulement face à la réalité d'un marché à conquérir "
J'te rejoins et dirais même que les créatifs ne sont pas là pour faire plaisir aux féministe et aux bonnes mœurs de la société, et heureusement. Mais en quoi est-ce mal (ou " idéologiquement malsain " pour reprendre tes termes) de montrer que certain procéder narratif ont dessiné à de maintes reprises une image de la femme idiote et faussée ?


Dernière édition par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 16:08, édité 1 fois (Raison : edit en haut)

Rollover
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 05/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Evola le Mar 29 Oct 2013 - 16:21

J'ai du mal à prendre parti pour le coup.

D'une part je suis d'accord avec Ouais Supere : il y a une image déplorable de la femme dans les JV . Il suffit de regarder des jeux comme GTA, Lollypop chainsaw , God of war , Dragon's crown ... Ca va clairement trop loin ...

Maintenant je trouve dommage que ce soit des féministes avec l'exemple grotesque de Mario sauvant la princesse qui soulèvent le problème ... Elles mettent sur le terrain de la lutte sociale ce qui est de l'ordre génétique ou anthropologique ...

Evola
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5418
Age : 47
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 16:57

Je n'ai pas regardé (encore) les vidéos mais a-t'elle un avis sur le commandant Shepard de Mass Effect ?
Ca m'a un peu rappelé cet article paru sur jeuxvideo.com : http://www.jeuxvideo.com/news/2013/00068535-la-representation-des-femmes-militaires-dans-les-jeux-video.htm
C'est de cet article que j'ai tiré la vidéo de l'entête du topic !

" Anita Sarkeesian l'a d'ailleurs brillamment démontré dans sa série de vidéos Tropes vs Women in Video Games, (...)"

Rollover
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 05/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Invité le Mar 29 Oct 2013 - 18:30

@Kaméha a écrit:
Je l’ai dit, et cela le prouve, ce genre de combat dégueulasse consiste à remplacer la lutte des classes par une lutte sociétale : femmes contre hommes, hétéros contre gays. Les victimes ne sont plus les pauvres, ce sont les femmes, les gays.  Ce n’est que du mensonge, un mensonge de la plus immonde catégorie. C'est pour ça que cette vidéo est à gerber. 
Tu dis n'importe quoi.

Il ne s'agit pas de cliver, mais au contraire de réunir hommes et femmes dans le jeu vidéo en leur donnant des images respectives valorisées, sans supériorité chronique de l'un ou l'autre des deux sexes, et surtout sans que l'un des deux soit systématiquement considéré comme chair à canon ou comme trophée.

Autant je te rejoins sur ce point: la lutte des classes importe plus que tout, autant il serait stupide de ne pas considérer d'autres inégalités sous prétexte de lutte des classes.

Moi, pardon, mais j'ai l'impression que ton problème, c'est bien que l'on a, comme tu le dis toi-même, abîmé tes beaux souvenirs d'enfance, et la naïveté qui va avec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Mar 29 Oct 2013 - 18:47

@ Evola : GTA est une satire de la société, tout le monde en prend pour son grade, "l'image de la femme" comme celle de l'homme, ta remarque ne tient pas pour ce jeu, à moins que tu ne considères que dégrader l'image de l'homme, c'est bien, mais que dégrader celle de la femme, c'est mal, dans ce cas tu es un sexiste, et, si tu es un homme, un masochiste. ^^
Dragon's Crown : tout le monde a une image de demi dieu dans ce jeu, les hommes ont des muscles immenses avec une toute petite tête, les femmes des boobs immenses. Encore une fois la remarque n'est pas pertinente.
Lollypop chainsaw je n'y ai pas joué et je ne le connais pas, God of War j'ai même pas fait gaffe aux femmes, y'avait que Kratos, hyper viril et badass.


@Rollover, l'infiltré féministe responsable de la propagande vaginocratique chez les retrogamers Twisted Evil 
Tu postes une vidéo d'une chaîne ouvertement féministe, attends toi donc à des réactions qui vont en ce sens. Sinon, crée un topic en disant simplement "quels sont les couples dans les jeux vidéo qui vous ont marqués ?".

Alors cela m'attriste parce que d'abord il s'agit, dans une société d'égalité de droits, d'un combat stérile, dystopique, consistant à monter un sexe contre l'autre. Cela m'attriste de voir sous entendu que les zelda et mario sont "pernicieux et problématiques", parce que l'on vient déféquer sur mon enfance et ma passion.

Et je l'avais déjà souligné, elle ne s'intéresse qu'à l'image de la femme, omettant totalement et volontairement de souligner que les hommes aussi sont simplifiés, caricaturés, "réduits à un trait de caractère" dans les jeux vidéo. 

Car comme il s'agit de pure propagande (grotesque pour qui comme moi en a l'habitude, mais je ne me prends pas pour une généralité) celle que tu appelles "chroniqueuse passionnée" mais qui n'est objectivement qu'une activiste ment, notamment par omission.

J'ai déjà pointé du doigt le montage du début de la vidéo. Tu dis que "elle a oublié Chun Li et Samus, ça change rien". Mauvaise foi pur et simple. Elle omet juste les deux plus grandes héroïnes du jeu vidéo de l'ère 16 bits et pour toi "ça change rien". Incroyable. Et en plus après tu dis qu'elle est "honnête". 

Aussi sur Mario, dans Mario Bros 3 (le plus grand Mario de la NES) Peach n'est pas enlevée mais, en que Chef du royaume, elle demande à Mario de libérer le pays de Bowser et de ses fils. Cela, évidemment, l'activiste n'en fait pas mention. Donc t'as cinq mario entre la NES et la SNES, et dans seulement 2 d'entre eux tu dois sauver Peach. Deux ! Et en plus dans l'un de ces deux tu dois sauver Peach ET les Yoshi, alors que les Yoshi ne sont pas faibles mais invincibles en fait. 

Et ça lui suffit à l'autre ******** pour affirmer que mario, c'est "pernicieux et problématique". 

La différenciation homme femme plus pertinente ? Déjà c'est discutable. Ensuite je disais cela en rapport avec cette volonté novlanguesque des féministes à vouloir réécrire les contes anciens, et je soulignais simplement l'origine de ces contes. On ne va pas réécrire l'Histoire pour le plaisir de quelques hystériques. 

Toi-même tu sais que cette activiste ment. Je ne comprends même pas pourquoi tu la soutiens, c'est du masochisme. 

On va faire un raisonnement inversé : l'image de l'homme dans les jeux vidéo est "idiote et faussée". En effet, il n'est bon qu'à se battre, il est prolétaire et malgré le fait qu'il sauve régulièrement le royaume, son statut social n'augmente jamais, car la princesse ne veut jamais qu'il accède à un poste de pouvoir (cette misandre). Il est incapable de s'exprimer et ne parle jamais, car il est débile et encore une fois, juste bon pour la violence, son seul moyen d'expression. Il passe son temps à tuer et à absorber des drogues pour pouvoir continuer à tuer.

Drogué, violent, stupide, éternellement prolétaire, voilà l'image de l'homme "idiote et faussée" renvoyée par les jeux vidéo.

Personne pour en faire une vidéo et s'en plaindre ? personne pour donner un lien avec un activiste machiste nous expliquant avec un grand sourire que les jeux vidéo sont "problématiques et pernicieux" ?

Le grand problème avec cette ******** de ******** de féministe, c'est qu'elle prend les gens pour des imbéciles. Imbéciles incapables selon elles de se faire leur propre opinion, imbéciles incapables de respecter les femmes sans son intervention (MERCI DE NOUS SAUVER DE NOUS MÊMES Ô DIVINE FÉMINISTE ETRE DE LUMIÈRE, ASTRE RESPLENDISSANT DE SAVOIR AYANT LA BONTÉ DE SE PENCHER SUR NOTRE CAS DE STUPIDES MÂLES), imbéciles influençables par n'importe quel média. 

Elle nous insulte, nous, notre intelligence et notre sexe. Et toi tu lui dis bravo et merci.

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Kaméha le Mar 29 Oct 2013 - 18:52

@ouais supère. Bien sûr qu'il s'agit de cliver ! Son combat s'appelle pas "humanisme", mais bien "féminisme", tu l'auras remarqué. Pourquoi faudrait systématiquement montrer une image valorisée d'un sexe? Et la liberté d'expression t'en fais quoi ? Tu peux plus montrer une femme débile dans un jeu parce que ça gênerait les féministes ? Mais ça existe les femmes débiles ! Les femmes trophées aussi ! Au nom de quoi faudrait s'exprimer uniquement d'une façon conforme à telle ou telle opinion ? C'est du délire !

Tu dis et on est d'accord que la lutte des classes importe plus que tout. Là on nos avis divergent, c'est sur le fait que "l'un empêche pas l'autre". Regarde le PS, et répète moi encore que "une lutte n'empêche pas l'autre". On va éviter de parler politique, mais je crains que la réalité des choses soit du côté de mon argumentation plutôt que de la tienne en la matière.

Et elle n'a pas abîmé mes souvenirs, mais elle cherche à le faire, elle en a l'intention, uniquement pour propager son vomi verbal. Alors du coup, moi, ben je vomis aussi.

Kaméha
BANNI RECIDIVISTE

Masculin Nombre de messages : 4400
Age : 33
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Cathedrale le Mar 29 Oct 2013 - 19:00

@Kaméha a écrit:@ Evola : GTA est une satire de la société, tout le monde en prend pour son grade, "l'image de la femme" comme celle de l'homme, ta remarque ne tient pas pour ce jeu, à moins que tu ne considères que dégrader l'image de l'homme, c'est bien, mais que dégrader celle de la femme, c'est mal, dans ce cas tu es un sexiste, et, si tu es un homme, un masochiste. ^^
Dragon's Crown : tout le monde a une image de demi dieu dans ce jeu, les hommes ont des muscles immenses avec une toute petite tête, les femmes des boobs immenses. Encore une fois la remarque n'est pas pertinente.
Lollypop chainsaw je n'y ai pas joué et je ne le connais pas, God of War j'ai même pas fait gaffe aux femmes, y'avait que Kratos, hyper viril et badass.


@Rollover, l'infiltré féministe responsable de la propagande vaginocratique chez les retrogamers Twisted Evil 
Tu postes une vidéo d'une chaîne ouvertement féministe, attends toi donc à des réactions qui vont en ce sens. Sinon, crée un topic en disant simplement "quels sont les couples dans les jeux vidéo qui vous ont marqués ?".

Alors cela m'attriste parce que d'abord il s'agit, dans une société d'égalité de droits, d'un combat stérile, dystopique, consistant à monter un sexe contre l'autre. Cela m'attriste de voir sous entendu que les zelda et mario sont "pernicieux et problématiques", parce que l'on vient déféquer sur mon enfance et ma passion.

Et je l'avais déjà souligné, elle ne s'intéresse qu'à l'image de la femme, omettant totalement et volontairement de souligner que les hommes aussi sont simplifiés, caricaturés, "réduits à un trait de caractère" dans les jeux vidéo. 

Car comme il s'agit de pure propagande (grotesque pour qui comme moi en a l'habitude, mais je ne me prends pas pour une généralité) celle que tu appelles "chroniqueuse passionnée" mais qui n'est objectivement qu'une activiste ment, notamment par omission.

J'ai déjà pointé du doigt le montage du début de la vidéo. Tu dis que "elle a oublié Chun Li et Samus, ça change rien". Mauvaise foi pur et simple. Elle omet juste les deux plus grandes héroïnes du jeu vidéo de l'ère 16 bits et pour toi "ça change rien". Incroyable. Et en plus après tu dis qu'elle est "honnête". 

Aussi sur Mario, dans Mario Bros 3 (le plus grand Mario de la NES) Peach n'est pas enlevée mais, en que Chef du royaume, elle demande à Mario de libérer le pays de Bowser et de ses fils. Cela, évidemment, l'activiste n'en fait pas mention. Donc t'as cinq mario entre la NES et la SNES, et dans seulement 2 d'entre eux tu dois sauver Peach. Deux ! Et en plus dans l'un de ces deux tu dois sauver Peach ET les Yoshi, alors que les Yoshi ne sont pas faibles mais invincibles en fait. 

Et ça lui suffit à l'autre ******** pour affirmer que mario, c'est "pernicieux et problématique". 

La différenciation homme femme plus pertinente ? Déjà c'est discutable. Ensuite je disais cela en rapport avec cette volonté novlanguesque des féministes à vouloir réécrire les contes anciens, et je soulignais simplement l'origine de ces contes. On ne va pas réécrire l'Histoire pour le plaisir de quelques hystériques. 

Toi-même tu sais que cette activiste ment. Je ne comprends même pas pourquoi tu la soutiens, c'est du masochisme. 

On va faire un raisonnement inversé : l'image de l'homme dans les jeux vidéo est "idiote et faussée". En effet, il n'est bon qu'à se battre, il est prolétaire et malgré le fait qu'il sauve régulièrement le royaume, son statut social n'augmente jamais, car la princesse ne veut jamais qu'il accède à un poste de pouvoir (cette misandre). Il est incapable de s'exprimer et ne parle jamais, car il est débile et encore une fois, juste bon pour la violence, son seul moyen d'expression. Il passe son temps à tuer et à absorber des drogues pour pouvoir continuer à tuer.

Drogué, violent, stupide, éternellement prolétaire, voilà l'image de l'homme "idiote et faussée" renvoyée par les jeux vidéo.

Personne pour en faire une vidéo et s'en plaindre ? personne pour donner un lien avec un activiste machiste nous expliquant avec un grand sourire que les jeux vidéo sont "problématiques et pernicieux" ?

Le grand problème avec cette ******** de ******** de féministe, c'est qu'elle prend les gens pour des imbéciles. Imbéciles incapables selon elles de se faire leur propre opinion, imbéciles incapables de respecter les femmes sans son intervention (MERCI DE NOUS SAUVER DE NOUS MÊMES Ô DIVINE FÉMINISTE ETRE DE LUMIÈRE, ASTRE RESPLENDISSANT DE SAVOIR AYANT LA BONTÉ DE SE PENCHER SUR NOTRE CAS DE STUPIDES MÂLES), imbéciles influençables par n'importe quel média. 

Elle nous insulte, nous, notre intelligence et notre sexe. Et toi tu lui dis bravo et merci.
j'aime beaucoup ton raisonnement inversé, tu fais mouche!

Cathedrale
Interne
Interne

Féminin Nombre de messages : 8381
Age : 28
Localisation : Strasburger
Date d'inscription : 30/07/2013

http://www.lachambredurobot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Invité le Mar 29 Oct 2013 - 19:07

@Kaméha a écrit:Pourquoi faudrait systématiquement montrer une image valorisée d'un sexe?
On n'est pas obligé, évidemment, mais on peut être critique d'un type de comportement, pas d'un "sexe".

De la même manière que je fustige, histoire de politiser encore davantage, l'attitude abominable de l’État d'Israël envers la Palestine, et pas "les juifs".
Pourtant, Israël, c'est des juifs, mais je ne critique pas leur être, je critique des actes.

Dans le jeu vidéo, tu peux montrer une "femme objet", mais il faut que ça ait du sens, il faut que ce soit critique de l'objectalisation (pas sûr que le mot existe, suis même sûr que non, mais "j'ai pas", là) de la femme.
Parce qu'il y a ce foutu processus d'identification auquel tu ne peux échapper, avec le jeu vidéo.

Des études ont montré qu'on a tendance à adopter (même si ça n'est souvent que transitoire) les façons de penser de notre avatar, dans les jeux vidéo.
Si on nous fait jouer des personnages merdiques sans jamais nous permettre de prendre du recul par rapport à la peau que nous revêtons un instant, ça devient du conditionnement.

@Kaméha a écrit:Tu dis et on est d'accord que la lutte des classes importe plus que tout. Là on nos avis divergent, c'est sur le fait que "l'un empêche pas l'autre". Regarde le PS, et répète moi encore que "une lutte n'empêche pas l'autre". On va éviter de parler politique, mais je crains que la réalité des choses soit du côté de mon argumentation plutôt que de la tienne en la matière.
Bien entendu qu'on nous balance quenelle sur quenelle pour nous faire oublier l'essentiel, on a bien vu le mariage gay récemment, et on verra bientôt autre chose encore.
Là encore, on est complètement d'accord, je crois deviner qu'on vote un peu pareil.

Ce débat sur le jeu vidéo n'est pas LE truc sur lequel le monde devrait s'arrêter un instant, mais, le fait est que le jeu vidéo a une place de plus en plus grande dans la culture de masse.
Il est donc important de l'empêcher au plus vite de faire et dire n'importe quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Evola le Mar 29 Oct 2013 - 19:09

C'est peut-être parce qu'il n'y a plus de vrais femmes et de vrais hommes dans la réalité vraie que les jeux vidéos font de la surenchère malsaine et fantasmatique dans l'image de l'homme et de la femme tels que les joueurs les rêvent...

Le jeu vidéo, surtout les jeux vidéos récents, dénote souvent une impuissance à vivre sa vie et à se rêver un vrai homme sauvage et fort ( dans une société où il n'y a plus que des homme d'intérieur castrés) avec des femmes faibles mais désirables, dociles et soumises ( dans une société où on ne peut plus demander l'heure à un semi-boudin sans qu'on craigne de se voir trainer devant les tribunaux pour harcèlement sexuel).

Evola
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5418
Age : 47
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par elpolo le Mar 29 Oct 2013 - 19:13

@Evola a écrit:C'est peut-être parce qu'il n'y a plus de vrais femmes et de vrais hommes dans la réalité vraie que les jeux vidéos font de la surenchère malsaine et fantasmatique dans l'image de l'homme et de la femme tels que les joueurs les rêvent...

Le jeu vidéo, surtout les jeux vidéos récents, dénote souvent une impuissance à vivre sa vie et à se rêver un vrai homme sauvage et fort ( dans une société où il n'y a plus que des homme d'intérieur castrés) avec des femmes faibles mais désirables, dociles et soumises ( dans une société où on ne peut plus demander l'heure à un semi-boudin sans qu'on craigne de se voir trainer devant les tribunaux pour harcèlement sexuel).
What ? scratch  C'est ironique?

elpolo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 627
Age : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 19:33

Bon bon bon, tout d'abord, il faut arrêter de me voir comme " Rollover, l'infiltré féministe ", c'est pas parce que tu m'auras mis dans une catégorie que tu feras avancer le débat. J'ai trouvé cette vidéo sur l'article mentionné par un autre membre en partant justement avec un méchant appriori sur la façon facile et répétitive qu'ont les médias (Internet surtout) de polémiquer sur la femme dans les jeux vidéo. J'ai été agréablement surpris (oui oui je te jure), ça m'a rapeller mes bons souvenir, j'ai voulu partager le tout.

J'ai trouvé la chronique bien documenté et plutôt juste.
Je reviendrais pas sur ta manière de la voir comme une succube envoyée de l'enfer tentant irrémédiablement d'emmasculer tout le monde et de faire **** le reste de la terre pour sa propre conquête idéologiquement malsaine comme tu l'entends. Je ne te suis pas.

Après, je ne pense pas tout savoir, je ne pense pas être conscient de tous les préjugés et toutes les images préconçus que j'ai : j'estime en découvrir régulièrement, revoir les choses d'un nouvel angle.
Ce n'est peut-être plus ton cas, d'accord, je m'en souviendrai pour nos prochaines discussion - simplement c'est pas parce qu'une chronique m'amènera doucement à réflechir à une façon de traiter la femme que je me dirais " ouh la **** de feministe de ****** ". Au pire je zappe et je mets aux oubliettes.

J'vais pas m'etendre sur ses omissions et compagnie. Je remarque que d'une large manière, par ses démonstrations et mon expèrience, le héro doit souvent sauver la délicate princesse. Point. Est-ce bien, pas bien, à changer, pas à changer, faut t'il couper la queu de qui que ce soit ? Je m'en tamponne, les choses sont telles qu'elles sont. Tout ce que je vois c'est que j'ai joué à ces jeux, ça m'a amusé, et je ne prends pas pour une insulte le fait qu'on me dise " hey franchement la femme est quand même une gourdasse dedans ". Non. Car en plus je l'ai déjà pensé en jouant dans des moment fatigué " Oulalala.... et voilà, elle s'est refaite capturée, c'est repartit pour un tour... ". Je m'en rends compte car c'est un rôle simpliste qu'elle incarne dans ces exemples. Point. J'ai pas fait une grande découverte avec cette vidéo, simplement elle mettait tout ça plutôt bien en lumière. 
J'ai vu plein de vidéo qui montrait de manière drôle des choses EVIDENTE dans des jeux vidéo, ça m'a fait rire, j'me suis pas sentit insulté. Là elle fait des demonstration de logique interessante, j'me suis pas sentit insulté non plus. Point. Je ne peux que comprendre le point de vue qu'elle adopte.

En présentant cette vidéo en haut, c'était un moyen " amusant " (enfin je croyais hein) d'amener le sujet c'est tout.
Et je vois en effet comme tu le dis que ça peut déclencher des débats inattendus... (c'est mon premier topic, c'était p'tète pas très adroit j'avoue !). Mais soit c'est pas inintéressant non plus.

Allé, moi aussi j'vais te proposer un raisonnement :
Et si la chroniqueuse était un chroniqueur qui aurait traité avec humour le fait qu'on se tape toujours la même princesse à sauver ? Tu te serais sentis insulté ?

Drogué, violent, stupide, éternellement prolétaire, voilà l'image de l'homme "idiote et faussée" renvoyée par les jeux vidéo.
Tu ne m'as pas convaincu. Je joue en ce moment à GOW3, Planescape Torment et Suikoden 2. 3 héro homme, 3 age, 3 parcours différents (Torment nous propose souvent de regler les choses par le dialogue au passage). Et je ne te parle que des 3 derniers jeux auquel j'ai joué.
Mais admettons qu'il y est de quoi convaindre j'ai juste envie de te dire : vasy, créé ta vidéo alors. Il est où le problème ?

Mais si ça te tente tu n'as qu'à t'y coller ? Il est où le souci ? Puis soigne le tout histoire de donner envie qu'on regarde quoi par contre, pas envie de m'faire insulter d'empereur de la vaginocratie dans ta vidéo.


Dernière édition par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 19:39, édité 1 fois

Rollover
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 05/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Rollover le Mar 29 Oct 2013 - 19:34

A la rigueur là où je te rejoins le plus c'est dans la manière dont j'ai introduit mon topic.
Une vidéo pro-féministe, c'était pas malin !

Rollover
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 28
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 05/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nous a t'on formaté à sauver la princesse ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum