Ils sont forts ces japs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ils sont forts ces japs...

Message par Napalm le Mar 10 Juil 2012 - 12:05

Une question me vient à l'esprit car j'étais en train d'écumer les sites et forum à la recherche de jeux à me mettre sous la dent et je tombe sur plusieurs jeux jap sous différentes plateformes.
Et j'aimerais savoir si les jeux en jap ont vraiment un plus, dans le gameplay j'entends. Parce que je trouve que les design sur les boites, pochettes et même les étiquettes de jeux vachement plus chiadés que chez nous pauvres européens... Mais je n'ai jamais vraiment pu tâter un jeu jap et voir la différence in game par rapport à un jeu Euro. J'ai déjà entendu certains dire que les jeux en jap sont énormes mais le niveau des jeux est vraiment supérieur à ce point? Je suis assez sensible à la culture Japonaise mais j'avoue que j'ai jamais osé acheter des jeux jap.

Des amateurs qui pourront en parler?

Napalm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 458
Age : 27
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 04/06/2012

http://www.napalm59.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Khan le Mar 10 Juil 2012 - 13:28

quelques jeux jap ne sont jamais sorti en occident car ils etaient jugés trop dur pour nous ... megaman a des mode facile car le normal chez eux est "trop dur", super mario bros 2, jamais pour la meme raison ...


pour les design c'est variable .. tu prend les 4 premieres versions de pokemon, je prefere 1 milliard de fois plus le design europeen que japonais x)


mais ce soucis de "difficulté" nous font rater plein de bons jeux Sad

Khan
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1484
Age : 30
Localisation : Hill valley
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Lesarthois le Mar 10 Juil 2012 - 14:56

Perso.. La plupart des joueurs idéalisent les jeux Japonais.
Mais bien entendu, il y a énormément de jeux qui ne sont jamais sortis du Japon, dont certains intéressants mais effectivement très difficiles (par exemple, des jeux qu'il est IMPOSSIBLE de réussir sans utiliser des passages secrets cachés) beaucoup de RPG bien sûr...
Tout dépend de tes goûts et de tes attentes en matière de JV Wink
Si tu aimes les RPG, la ludothèque Jap en compte pas mal... Par contre ils sont évidemment en Japonais!
Par contre si tu es fan de jeux de gestion ou point'n'click, là il vaut mieux rester sur des jeux Européens voire Américains.

A jouer aussi sur console switchée pour profiter du 60 Htz (valable jusqu'a la 3DO).

Lesarthois
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3210
Age : 28
Localisation : Au grenier
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Loenji le Mar 10 Juil 2012 - 17:52

Au début des 90's, l'import était monnaie courante, surtout sur la fameuse Megadrive, où les jeux n'étaient pas zonés jusqu'en fin 92 (soit presque 4 années de jeux Freezone...). De suite tu voyais la différence de packaging entre l'occident et le Japon (et particulièrement, les jaquettes MD Jap' sont souvent très réussies).
Le Japon, c'est des jeux non censurés, plus difficiles, en 60 Hz Cool .
Le Japon, c'est des tas de jeux que tu vois jamais débarquer en Europe (un peu plus aux USA).
Quand t'as un jeu développé au Japon, t'as plus avantage à le prendre en version Jap' (sauf barrière de la langue). Quand t'as un jeu issu de la culture occidentale, là oui, vaut mieux privilégier la version locale.

Enfin, pour moi, y a aucune "idéalisation" du jeu Jap', pour tout ce qui est retro 2D action/arcade, la différence a été monumentale pendant des années.
Pour les amateurs de JRPG, même si l'approche du jeu de rôle est radicalement différente et pas comparable, y a toujours un attrait plus fort à cause du design, de l'ambiance, de la personnalité des jeux. Y a des choses qui se retrouvent pas dans l'univers RPG à l'occidentale.

Aujourd'hui, c'est différent, les Japonais ont "raté le coche de la next gen HD", l'occident est redevenu leader du jeu vidéo.
Mais perso je m'en balance, je joue plus aux jeux modernes. Et ça tient beaucoup au fait de la prépondérance de l'approche occidentale du jeu vidéo.

Loenji
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 631
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Napalm le Mer 11 Juil 2012 - 16:08

@Loenji a écrit:
Enfin, pour moi, y a aucune "idéalisation" du jeu Jap', pour tout ce qui est retro 2D action/arcade, la différence a été monumentale pendant des années.

C'est en partie pour ça que les consoles et jeux japs sont plus coûteux sur le marché de l'occasion? Pourquoi le phénomène est-il général si ce n'est pas un peu à cause de cette tendance à idéaliser ce qui vient du pays du soleil levant?

Pour le RPG je suis d'accord avec toi, l'Asie est un pays merveilleux mais il faut avouer que c'est pas la même façon de jouer. Le farming est un passage obligatoire chez eux on dirait, ce qui n'est pas toujours le cas en Europe ou même aux States je crois.

Napalm
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 458
Age : 27
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 04/06/2012

http://www.napalm59.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Loenji le Mer 11 Juil 2012 - 17:44

Y a une question de qualité, d'état et de "rareté". Pendant de nombreuses années, avant que le rétro ne devienne "tendance", tout le monde ou presque s'en battait le bulbe des jeux PAL, présents en abondance. Parce que la plupart des gens qui continuaient à jouer aux vieux jeux étaient ceux qui avaient connu l'import à la bonne époque. Et forcément, les jeux import étaient quand même en quantité plus faible par rapport aux sorties officielles. Mais ils étaient plus désirables.
Et c'est pas pour idéaliser le Japon "parce que c'est le Japon". A l'époque, l'industrie était menée par les Japonais, la grosse majorité des grands heros de jeux vidéo (dont les jeux ont défini les standard de l'industrie) sont issus de créations japonaises.
Parce que avant que le Japon ne devienne Leader, les Américains n'ont pas élaborer de jeux à l'identité aussi forte. Ils ont été pionniers et ont beaucoup innover sur les principes de jeux, mais ils se sont embourbés dans l'appât du gain facile, dans le recyclage à n'en plus finir, et le marché a été saturé au point de "s'effondrer" (on parle du grand crash de 1983, qui a surtout affecter les USA, et qui a été le moment où ils ont perdu leur leadership). A ce moment, les USA pensaient que le marché du jeu était mort, que les consoles n'avaient pas d'avenir, et qu'il fallait bouger du milieu arcade.
L'Europe n'a pas produit grand chose, tant au niveau hardware que jeux, et pratiquement rien à destination du marché arcade. Donc, à cette période, tout le monde avait les yeux braqué sur le Japon, même sur micro, on plaggiait les jeux du Japon, on visait la qualité arcade que les Japonais avaient atteint en l'espace de quelques années.

Que ce soit sur micro ou console, à l'époque (dans les 80's jusqu'au débuts des 90's) tout le monde rêvait de l'arcade à domicile, c'était même venté sur les boîtes de jeux (à tel point qu'on mettait des screenshots flatteurs de la version arcade au lieu du portage en question, forcément moins aguicheur ^^').

Il a fallut un moment avant que l'occident se redresse, et produise du contenu lié à sa propre culture. On voit ce mouvement commencer fin 89 début 90, quand des jeux tels que Sim City, Dune, ou Wolfenstein débarquent. Des jeux que les japonais n'auraient pas pu produire. Des productions qui s'écartaient du modèle arcade, où ça ne pouvait pas exister.

En 95, Sony enfonce le clou et compte sur un soutient massif des éditeurs de toutes part pour alimenter sa machine (éditeurs japonais au Japon, et occidentaux sur place, alors qu'avant, on attendait seulement que le Japon lance le mouvement, partout dans le monde). A peine un an après, 3D Fx déboule avec son accélération graphique, le PC (plateforme typiquement occidentale) peut vraiment rivaliser en terme de jeux de tous types. Les fameux JRPG, jusqu'alors limités à l'archipel, déboulent en force en occident, notamment le fameux FF VII, en 1997.

Bref, à ce moment, l'import perd de son attrait, parce que les jeux Japonais finissent par être exportés officiellement, et que l'occident prend de l'avance.

C'est un long déclin pour le jeu vidéo japonais, un mouvement achevé par le passage à la HD, menée en force par l'occident; Sûr, il reste toujours de bonne production nippones, et des jeux uniquement dispo là bas, mais aujourd'hui, les jeux (adressés aux gamers, je parle pas de casualisation) qui cartonnent, ce sont des productions occidentales. Tu remarquera que les héros des jeux modernes sont pratiquement tous des mâles blancs occidentaux trentenaires, dans un contexte "réaliste".

Donc, ce mouvement renforce le côté glorieux de l'import pour tous ceux qui ont connu les JV pendant la domination japonaise, pendant l'exubérance créative débridée (haha ^^) des développeurs Jap'.

Aujourd'hui encore, quand je vois les tarifs pour par exemple un Vampire Kiss en version PAL, avec sa boîte toute moche et son artwork massacré par le recadrage, le tout en version censuré en 50 Hz ralentie, alors que le jeu en version Jap vaut que dalle, ça me laisse dubitatif. Et c'est pareil pour plein de jeux. Je me dis que tout ceux qui courent après le PAL (surtout sur Snes) sont ceux qui même à l'époque n'ont pas connu l'import, et cherchent donc naturellement à retrouver les versions qu'ils ont connus, au lieu de rechercher les meilleures, c'est à dire celles live & uncut en direct du Japon.

Loenji
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 631
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Lesarthois le Mer 11 Juil 2012 - 18:59

Faut voir aussi que pour les jeux, les Japonais se sont "piégés" eux-mêmes.
Malgré l'import en Europe, avec des exemples tels que la PC-Engine importée par une petite boite Française, et d'autres, Sega et Nintendo ont toujours confié la gestion de l'Europe a leurs branches américaines. Branche américaine qui sélectionnait les jeux correspondant à leur culture, et extrêmement peu ouverte. Avant la génération 32/64 bits, rares sont les jeux consoles à passer du Japon à l'Europe sans passer d'abord par les USA.

Ce qui fait que pour vendre leurs jeux plus aisément, sur les générations 32/64 bits, on voit surgir des jeux occidentalisés : Resident Evil, Silent Hill, et même avant, les Street of Rage, ça ne se passe pas dans les rues de Tôkiô!

Résultat, comme tu le dis, après plusieurs années d'exemples, les éditeurs Européens et Américains peuvent enfin placer leurs jeux, d'autant que la technique s'est affinée; le mélange des genres est plus facile. Le jeu d'aventure rencontre le RPG, le mélange des deux donne du Elder Scrolls. Les Zelda 3D aussi tiennent beaucoup plus du jeu d'aventure que du RPG...
Paradoxalement, des jeux japonais arrivent en Europe et USA, sans aucune tentative de "localisation"... Et rencontrent le succès (Okami, Project Zero...) pourtant, ces jeux sont peu ou pas mis en avant, malgré l'avis positif des joueurs, et voilà Okami qui fait un flop malgré des commentaires élogieux sur son esthétique et son gameplay...

J'ai l'impression que le problème n'est pas tellement au niveau des jeux qu'au niveau de la mentalité des éditeurs, qui ne veulent plus risquer un centime à publier un jeu alors que le public attend.

Résultat ce qui sort du japon ce sont les valeurs sûres, et les jeux qui correspondent au canons occidentaux... Comme il y a 20 ans en fait.

Ou alors on confie les licences a des studios occidentaux pour attirer un nouveau public, ou on les modifie dans ce but (Resident Evil, Silent Hill).

Lesarthois
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3210
Age : 28
Localisation : Au grenier
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Loenji le Mer 11 Juil 2012 - 19:42

@Lesarthois a écrit:Branche américaine qui sélectionnait les jeux correspondant à leur culture, et extrêmement peu ouverte.

Exactement ! C'est pourquoi en US ou en PAL, on a souvent les mêmes artworks, qui sont complètement différents de ceux du Japon. Le but étant de gommer tout ce qui est trop typé japonnais (tout l'aspect manga, très souvent), et de coller aux goût occidental. Mais voilà, aujourd'hui, sur les milliers de forums retro, tous les topics dédiés aux pires jaquettes, ils sont trustés par les illustrations occidentales. ^^
Déjà à l'époque, avant de jouer, on pouvait voir à quel point le packaging Jap était plus beau, en plus d'être nécessairement plus fidèle. Quand après t'apprends la différence 50/60 Hz, et que tu vois la censure ou le nivellement par le bas (jeux amputés de phases/niveau, jouabilité simplifié, difficulté réduite etc.), là ça fait mal !

Avant la génération 32/64 bits, rares sont les jeux consoles à passer du Japon à l'Europe sans passer d'abord par les USA.

Pire ! Ca se faisait raboter aux USA, et souvent ça n'arrivait même pas en Europe.


Ce qui fait que pour vendre leurs jeux plus aisément, sur les générations 32/64 bits, on voit surgir des jeux occidentalisés : Resident Evil, Silent Hill, et même avant, les Street of Rage, ça ne se passe pas dans les rues de Tôkiô!

Les Japonais ont beaucoup puisé dans la culture occidentale, mais livré selon leur approche. De Final Fight à Zelda, c'est de l'occidentale. L'un pour les bas fond à la NY, l'autre pour le folklore médiéval Européen (avec la Triforce comme référence à la Trinité). Super Mario, il a pas les yeux bridés non plus !
Pas mal de jeux avec des visuels futuristes ou de l'Heroïc Fantasy à l'américaine. Oui, au niveau esthétique, la source est là. La Japan Touch', ça relevait de l'approche du jeu, son déroulement, sa jouabilité.


Paradoxalement, des jeux japonais arrivent en Europe et USA, sans aucune tentative de "localisation"... Et rencontrent le succès (Okami, Project Zero...) pourtant, ces jeux sont peu ou pas mis en avant, malgré l'avis positif des joueurs, et voilà Okami qui fait un flop malgré des commentaires élogieux sur son esthétique et son gameplay...

Oui, un succès d'estime, mais pas commercial. Parceque le Japon n'est plus le "centre du monde". ^^

Le Japon n'a rien en face de GTA, Call of Duty, World of Warcraft...

A côté de ça, l'arcade, qui reste le domaine où le Japon reste toujours leader, est réduite à peau de chagrin et ne survit précisément qu'au Japon.


J'ai l'impression que le problème n'est pas tellement au niveau des jeux qu'au niveau de la mentalité des éditeurs, qui ne veulent plus risquer un centime à publier un jeu alors que le public attend.

Non, y a du public qui attend, mais il est en effectif trop faible pour assurer la rentabilité. Les joueurs d'aujourd'hui ne sont pas fascinés par le jeux vidéo japonais, dans la grande majorité.



Ou alors on confie les licences a des studios occidentaux pour attirer un nouveau public

Et nombre de joueur de longue date de constater très souvent le massacre ou la perte d'identité...

Loenji
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 631
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Lesarthois le Mer 11 Juil 2012 - 21:31

Oui, c'est pour ça que je citais Silent Hill, qui est absolument inintéressant depuis SH4, et Resident Evil qui a trahi son public de la première heure en passant du survival-horror au zombie shooter.

Pour le public... Perso je pense que quand on voit le succès des jeux indie et des jeux PSstore et XBLA, ce qui manque clairement, c'est l'offre, c'est pas la demande.

Quand on voit que Project Zero s'arrache pour 30€ en occase alors que c'est Wanadoo Interactive qui l'a publié pour toute l'Europe, ça laisse rêveur devant le potentiel loupé de ce genre de jeux.

Lesarthois
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3210
Age : 28
Localisation : Au grenier
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Invité le Jeu 12 Juil 2012 - 9:54

Les japonais de part leur écriture, on un sens du trait beaucoup plus fort que nous qui souvent écrivons très mal Wink. Et puis l'art de la coupe également.
Ce qu'ils puisaient dans l'occident restait il y a quelques temps avec la touche jap, je prendrai AvP et Final Fight comme exemples.

Aujourd'hui avec la loi des marchés je suis sûr qu'on loupe pas mal de choses...Il est loin le temps de l'AD 29 et de se trouver la jolie jaquette face à notre hideuse version Euro (mention spéciale à SHadow Dancer et Strider...).

Le problème est qu'aujourd'hui vu l'investissement, il faut plaire à tout le monde pour espérer vendre un max...Du coup ils s'occidentalisent encore plus sur certaines productions (qui a dit ACAH ? ), et en mon sens on perd ce qui pour moi était un vrai cachet comme les pluies de missiles dans Macross....et je me le répeterai encore, le passage à la 3D j'ai l'impression qu'ils ne le vivent pas très bien....

Pourtant une bonne création marcherait, quand à suivre l'exemple de Miyasaki...

Pour RE c'est devenu Resident of War...ou Gears of Evil.....

A mon avis les japs sont les rois de la 2D en premier lieu, même si certaines productions 3D se sont avérés convaincantes, regardez le dernier Soul CAl, il lui manque, hummm quelquechose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils sont forts ces japs...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum