CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par groovykid le Sam 15 Oct 2011 - 18:34

je l'ai vu, je me suis ennuyé; a part la zik du générique qui est bien sympa.

groovykid
Infirmier

Nombre de messages : 4589
Date d'inscription : 16/02/2011

http://pulpware.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Sam 15 Oct 2011 - 18:42

@groovykid a écrit:je l'ai vu, je me suis ennuyé; a part la zik du générique qui est bien sympa.

lalalalalalala lalala >< Je n'ai rien entendu >.<

:lol: :lol: :lol:

Sinon, "The Artist" a l'air bien sympa aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par lessthantod le Sam 15 Oct 2011 - 20:23

@groovykid a écrit:je l'ai vu, je me suis ennuyé; a part la zik du générique qui est bien sympa.
Un peu rude ta critique quant même! :no

lessthantod
Docteur Modérateur **
Docteur Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 47764
Age : 34
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 12:53

@Gros Tony a écrit:Quelqu'un compte-t-il aller voir Drive qui sort prochainement?

Je l'ai vu hier soir, le film est un peu, à mon sens, un "OVNI" du cinéma...

J'ai bien aimé le film, son ambiance particulière et la mise en scène qui est effectivement très réussie... Alors que l'on peut , par le titre, s'attendre à un film d'action, "Drive" est plutôt un "thriller" assez lent... On ne s'ennuie pas mais les scènes forcent dans la longueur... La mise en scène met mal à l'aise le spectateur... On suit les péripéties d'un anti-héros particulièrement froid avec tout de même un fond d'humanité ( notamment quand il se trouve avec Irène et son fils ). Les scènes de conduite restent minoritaires laissant place à une traque suivie par des séries de meurtres osés ( je ne sais pas si c'est partout pareil mais des personnes dans la salle sursautaient et "criaient" au moment des exécutions ). Cassage de main au marteau, plantage de fourchette dans l’œil ou têtes explosées au sens propre suite à un passage à tabac... Le héros se transforme en"bête" fixée dans son objectif de tuer ceux qui menacent les personnes qu'il aime... En clair, je dirais que c'est un film à voir en gardant en tête que le point fort reste dans la qualité de la mise en scène et de la manière d'amener les choses... ( Un long silence cache beaucoup de choses Wink )

En bref :

Ceux qui aiment les belles voitures, les poursuites à 100km/h et l'action au premier degré seront probablement déçus...

Ceux qui aiment les films de qualité avec une ambiance malsaine et un scénario un minimum recherché apprécieront surement...

+1 pour la bande-originale dans le style rétro années 80...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par lessthantod le Dim 16 Oct 2011 - 13:07

Je rejoins complètement ton avis, et j'encourage vivement tout le monde à aller le voir! Wink

lessthantod
Docteur Modérateur **
Docteur Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 47764
Age : 34
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 13:12

Je le vois ce soir, normalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par lessthantod le Dim 16 Oct 2011 - 13:17

Tu ne seras pas déçu surtout si tu apprécies CRONENBERG, tu peux me faire confiance! Wink

lessthantod
Docteur Modérateur **
Docteur Modérateur **

Masculin Nombre de messages : 47764
Age : 34
Localisation : Ô Toulouuuse
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 13:26

@Ouais_supère a écrit:Je le vois ce soir, normalement.

La salle était complète hier ( 300 places )... Il faut y aller tôt... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 13:48

Bah, normalement, la VOST ça élague pas mal, je suis sûr qu'il y aura de la place.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Dim 16 Oct 2011 - 21:19

Je reviens du cinéma, où j'ai vu Drive, puisqu'il n'est plus question que de ça partout où je vais et où l'on s'entretient de cinéma.

1- J'ai aimé, en fait, dans le mesure où j'ai passé un chouette moment émotionnel, "mélancolisant", tendu parfois, mais agréable au final.

2- Ce film m'a, est-ce fait exprès?, fait penser à ces musiques post-new wave de boîte de nuit dans les années 80.
De ces chansons qui s'affranchissaient d'un propos autant que de la traditionnelle structure couplet-refrain-couplet-refrain. Des morceaux d'une traite, qui n'ont pour objectif que d’enivrer d'accords mineurs et de désabus, sans jamais mener nulle part qu'à l'oubli d'une réalité crue au dehors. Et ce film m'a semblé fichu de la même façon.
Il donne à voir ce même pas cow-boy, solitaire c'est sûr, esquinté mais renfermant en son sein un grand vide existentiel lui interdisant toute accroche franche avec le monde extérieur. Et ce mec avance, parce que les choses avancent, mais sans jamais donner l'impression d'aller nulle part, il conduit, non seulement parce qu'il ne sait faire que ça, mais parce que c'est le titre, alors si le titre dit "drive", eh bien il faut rouler.
Pas de couplet, pas de refrain, juste une trame, une matrice, on se retrouve à son issu strictement au point de départ. Avec une sensation de dérisoire, de vain.

Je l'ai trouvé esthétiquement, s'il se voulait une sorte d'hommage aux séries B à Z des années 80 encore, ce que j'ignore, très réussi. Les clichés du genre y sont, répétés et bien appris.
Mon unique regret, peut-être, finalement, est pourtant d'ordre formel: les scènes gores, encore un truc typiquement 80's, directement inspirées des "slashers" en vogue à l'époque (comment ne pas songer au Michael Myers de Halloween de Carpenter lors de séquences que je ne révèlerai pas) sont de trop. Le film aurait, à mon avis, gagné à jouer jusqu'au bout la sobriété et l'absence de démonstration outrancière, de toute sorte. Mais après tout, les 80's, c'est l'outrance, la couleur, l'accessoire.

Voilà ce que j'en dis, mais peut-être que je raconte mon film plus que celui que je viens de voir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Lun 17 Oct 2011 - 14:50

@Ouais_supère a écrit:Je reviens du cinéma, où j'ai vu Drive, puisqu'il n'est plus question que de ça partout où je vais et où l'on s'entretient de cinéma.

1- J'ai aimé, en fait, dans le mesure où j'ai passé un chouette moment émotionnel, "mélancolisant", tendu parfois, mais agréable au final.

2- Ce film m'a, est-ce fait exprès?, fait penser à ces musiques post-new wave de boîte de nuit dans les années 80.
De ces chansons qui s'affranchissaient d'un propos autant que de la traditionnelle structure couplet-refrain-couplet-refrain. Des morceaux d'une traite, qui n'ont pour objectif que d’enivrer d'accords mineurs et de désabus, sans jamais mener nulle part qu'à l'oubli d'une réalité crue au dehors. Et ce film m'a semblé fichu de la même façon.
Il donne à voir ce même pas cow-boy, solitaire c'est sûr, esquinté mais renfermant en son sein un grand vide existentiel lui interdisant toute accroche franche avec le monde extérieur. Et ce mec avance, parce que les choses avancent, mais sans jamais donner l'impression d'aller nulle part, il conduit, non seulement parce qu'il ne sait faire que ça, mais parce que c'est le titre, alors si le titre dit "drive", eh bien il faut rouler.
Pas de couplet, pas de refrain, juste une trame, une matrice, on se retrouve à son issu strictement au point de départ. Avec une sensation de dérisoire, de vain.

Je l'ai trouvé esthétiquement, s'il se voulait une sorte d'hommage aux séries B à Z des années 80 encore, ce que j'ignore, très réussi. Les clichés du genre y sont, répétés et bien appris.
Mon unique regret, peut-être, finalement, est pourtant d'ordre formel: les scènes gores, encore un truc typiquement 80's, directement inspirées des "slashers" en vogue à l'époque (comment ne pas songer au Michael Myers de Halloween de Carpenter lors de séquences que je ne révèlerai pas) sont de trop. Le film aurait, à mon avis, gagné à jouer jusqu'au bout la sobriété et l'absence de démonstration outrancière, de toute sorte. Mais après tout, les 80's, c'est l'outrance, la couleur, l'accessoire.

Voilà ce que j'en dis, mais peut-être que je raconte mon film plus que celui que je viens de voir.

Ca c'est de l'analyse... O_o

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par groovykid le Mer 19 Oct 2011 - 6:20

Tintin, nouveau Trailer

Perso ca me donne sacrément envie ! :o


groovykid
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4589
Age : 42
Localisation : Stuck in the 80's
Date d'inscription : 16/02/2011

http://pulpware.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Shantae le Mer 19 Oct 2011 - 6:37

J'vais quasiment jamais au cinema , p'tet que j'me laisserai tenter par Tintin. :)
J'espere que c'est fidele à la bd sinon mille milliards de mille sabords , tonnerre de brest

Shantae
Interne
Interne

Féminin Nombre de messages : 8824
Age : 30
Localisation : Korea , Seoul
Date d'inscription : 04/01/2011

http://www.gamekult.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par onels4 le Mer 19 Oct 2011 - 10:23

On ne sait vraiment plus quoi adapter, où est passée l'imagination de vrais scénarios originaux qui ne soient pas un truc pompé officiellement (ou discrètement) d'autre chose ?

_______________________________________________________
[Vente] Mini PC industriel, 40€ fdpin

onels4
Docteur Modérateur ****
Docteur Modérateur ****

Masculin Nombre de messages : 69749
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Mer 19 Oct 2011 - 11:31

@onels4 a écrit:On ne sait vraiment plus quoi adapter, où est passée l'imagination de vrais scénarios originaux qui ne soient pas un truc pompé officiellement (ou discrètement) d'autre chose ?

L'imagination a ses limites... What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par onels4 le Mer 19 Oct 2011 - 11:33

Je ne suis pas sûr que ça ne soit pas tant les limites des studios et de la production que celle de l'imagination. L'originalité est perçue comme une prise de risques.

_______________________________________________________
[Vente] Mini PC industriel, 40€ fdpin

onels4
Docteur Modérateur ****
Docteur Modérateur ****

Masculin Nombre de messages : 69749
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Jon le Mer 19 Oct 2011 - 13:03

Ce sont les goûts du public qui veulent ça, en adaptant Tintin ils sont sûr de faire du bruit (surtout avec de grands noms aux commandes).

Jon
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4051
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Lun 24 Oct 2011 - 0:22

Je suis allé voir "Real Steel" cet après-midi... Le film en lui-même est très agréable à regarder, le scénario nous tient en halène jusqu'à la fin même si celui-ci manque un peu d'originalité... Je le conseille aux "Gamopats" qui veulent se détendre sans se prendre la tête avec une histoire complexe... Wink Les robots sont réussis et les combats restent assez esthétiques... Un film divertissant avec cependant une belle morale. En bref, à voir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par onels4 le Lun 24 Oct 2011 - 0:25

Je me suis dit que je le verrais, mais là rien que de voir le gamin faire sa loi, j'ai l'impression de revoir un vieux Spielberg bourré de poncifs (vu de maintenant). Confused

_______________________________________________________
[Vente] Mini PC industriel, 40€ fdpin

onels4
Docteur Modérateur ****
Docteur Modérateur ****

Masculin Nombre de messages : 69749
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Lun 24 Oct 2011 - 0:39

@onels4 a écrit:Je me suis dit que je le verrais, mais là rien que de voir le gamin faire sa loi, j'ai l'impression de revoir un vieux Spielberg bourré de poncifs (vu de maintenant). Confused

Oui, enfin il ne faut pas s'arrêter là-dessus mais plutôt avoir une vision d'ensemble...

En dehors de ça, il y a des références assez amusantes comme la "XBOX720" MDR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Jon le Lun 24 Oct 2011 - 1:16

Moi la bande annonce de 5 minutes qui nous raconte tout le film m'a déjà gavée.

Jon
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4051
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Lun 24 Oct 2011 - 1:17

@Jon a écrit:Moi la bande annonce de 5 minutes qui nous raconte tout le film m'a déjà gavée.

Euh... Non !!! Mr. Green

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Mar 25 Oct 2011 - 19:42



amoureux amoureux amoureux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Mar 25 Oct 2011 - 19:45

Real Steel me tente bien aussi, je vais attendre sa sortie au Japon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2011 - 19:43

Soirée "Gremlins" sur "TMC" ce soir !!! Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par groovykid le Jeu 27 Oct 2011 - 19:55

yen a qui sont aller voir tintin ?

groovykid
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4589
Age : 42
Localisation : Stuck in the 80's
Date d'inscription : 16/02/2011

http://pulpware.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2011 - 20:01

@groovykid a écrit:yen a qui sont aller voir tintin ?

Je vais peut-être attendre un peu car en pleines vacances scolaires... Ca sent l'attente et les salles saturées..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Azerty0210 le Jeu 27 Oct 2011 - 20:17

J espère qu'il est bon... pour en avoir d'autres!
Tintin, toute mon enfance!

Azerty0210
Docteur **
Docteur **

Masculin Nombre de messages : 10662
Age : 37
Localisation : Congo Brazza
Date d'inscription : 20/11/2009

http://editionspixnlove.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Alto_3 le Jeu 27 Oct 2011 - 20:22

STUNTM@N a écrit:
@groovykid a écrit:yen a qui sont aller voir tintin ?

Je vais peut-être attendre un peu car en pleines vacances scolaires... Ca sent l'attente et les salles saturées..

J'irai la semaine prochaine, après les vacances !

Alto_3
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3783
Age : 30
Localisation : Paris 18
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2011 - 20:26

@Azerty0210 a écrit:J espère qu'il est bon... pour en avoir d'autres!
Tintin, toute mon enfance!

Déjà que ce premier Tintin est le fruit de 30 ans de travail selon Spielberg... Pour un autre épisode, rendez-vous courant 2041...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Alto_3 le Jeu 27 Oct 2011 - 20:27

STUNTM@N a écrit:
@Azerty0210 a écrit:J espère qu'il est bon... pour en avoir d'autres!
Tintin, toute mon enfance!

Déjà que ce premier Tintin est le fruit de 30 ans de travail selon Spielberg... Pour un autre épisode, rendez-vous courant 2041...

C'est bidon, ça. Ca fait quelques années seulement. Il dit ça parce qu'il a découvert tintin y a 30 ans, et voilà...

Entretemps, il a fait les Indiana Jones, qui ont été fortement inspirés de Tintin d'ailleurs.

Alto_3
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 3783
Age : 30
Localisation : Paris 18
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CINEMA, LA CRITIQUE DE GAMOPAT

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum