Le nucléaire, parlons en!

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fofo.rider le Mar 3 Mai 2011 - 18:54

Pöur ou contre.. bien au contraire..

Je n'aurais qu'une image à soumettre :


fofo.rider
Interne
Interne

Nombre de messages : 8550
Date d'inscription : 19/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Cervantes le Mar 3 Mai 2011 - 18:57

Duke Nukem va nous sauver ! What a Face

Cervantes
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 9212
Age : 25
Date d'inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Mar 3 Mai 2011 - 18:58

je plussoi fofo , et je rajoute

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par ECCO le Mar 3 Mai 2011 - 19:08

Oui duke, le specialiste du jeu invisible va nous sauver c'est certain! il va vaporwariser les micro-particules de plutonium nocives hors de la surface du globe! longue vie à mr.Nukem Mr. Green

ECCO
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 782
Age : 24
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 9:49

http://www.lefigaro.fr/societes/2011/06/22/04015-20110622ARTFIG00662-dix-ans-de-plus-pour-la-centrale-de-fessenheim.php

Dix ans de plus pour la centrale de Fessenheim

C'est le doyen des réacteurs nucléaires français. Et le plus controversé. Fessenheim 1, entré en service en 1977, doit recevoir dans les tout prochains jours le verdict de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le juge de paix du secteur, à l'issue de son examen de passage des 30 ans. Selon nos informations, le rapport d'experts approuve la prolongation pour dix ans du fonctionnement du réacteur. Ce feu vert est toutefois assorti d'un certain nombre de prescriptions techniques.

La troisième visite décennale de Fessenheim 1 s'est déroulée du 17 octobre 2009 au 24 mars 2010. Selon la procédure, EDF procède à un bilan complet de l'installation, qui est ensuite passé au crible par les équipes de l'Autorité de sûreté et de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, l'appui scientifique de la première). S'agissant de Fessenheim 1, l'ASN prévoyait de publier son rapport début 2011 mais la mobilisation de ses équipes sur l'accident de Fukushima a retardé l'exercice, devenu au fil des semaines de plus en plus politiquement sensible.

La dalle de béton trop mince
Formellement, l'ASN, en l'occurrence son collège composé de son président, André-Claude Lacoste, et de quatre commissaires, n'a pas encore statué sur le rapport d'experts. Mais ce rapport est bien terminé, confirme-t-on à l'ASN, qui a prévu de se prononcer avant la fin du mois de juin.

Chez EDF, on estime que Fessenheim présente les mêmes garanties - les générateurs de vapeur par exemple ont été changés - que Tricastin 1 qui a reçu, le premier, l'autorisation d'opérer jusqu'à ses 40 ans. L'électricien considère également que cette centrale est celle qui a le mieux intégré le retour d'expérience des autres réacteurs, à travers les améliorations qui ont été régulièrement apportées. «Quand la visite décennale du deuxième cœur sera terminée, ce sera la centrale la plus sûre en France», abondait récemment dans le sens de l'électricien le sénateur UMP Bruno Sido, rapporteur d'une mission parlementaire sur la sûreté nucléaire après Fukushima, à l'issue d'une visite de la centrale alsacienne le 10 juin.

Comme André-Claude Lacoste l'a déjà expliqué par le passé, un éventuel feu vert accordé à Fessenheim ne sera pas un blanc-seing. Décidée après Fukushima, la réévaluation de sûreté - aussi appelée «tests de résistance» - qui vient de démarrer doit déterminer comment chaque réacteur résisterait à un accident grave.

Les conclusions sont programmées pour novembre. Or la cuve du réacteur no 1 de Fessenheim a été construite sur une dalle de béton, le radier, qui est, de l'aveu d'EDF, la plus mince du parc nucléaire. Et, à Fessenheim, le radier d'environ 1 mètre d'épaisseur contre 3 à 4 mètres à Fukushima, est situé juste au-dessus de la nappe phréatique du Rhin. En cas d'accident grave avec fusion même partielle du cœur radioactif, la dalle de béton pourrait être percée et alors «le Rhin serait contaminé, jusqu'à Rotterdam», avertit une source gouvernementale, qui n'exclut pas, en cas de défaillance lors des tests de résistance, un scénario de fermeture.

Dans le cadre de la «visite des 30 ans» du réacteur, la commission locale d'information de Fessenheim avait demandé et obtenu une contre-expertise menée par l'association historique GSIEN (Groupement de scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire). Dans le rapport publié en juin 2010, les experts de l'IRSN avaient insisté sur la nécessité de renforcer le radier. Ce devrait être l'une des prescriptions techniques de l'ASN officialisées la semaine prochaine. Une source proche du dossier évalue les travaux nécessaires autour de 100 millions d'euros.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Crash le Jeu 23 Juin 2011 - 12:00

musibulles a écrit:on ne peut néanmoins plus faire l'autruche et il faudra bien un jour ou l'autre se poser la question du nucléaire et remplacer petit à petit (sans doutes sur plusieurs décennies car ce sera extrêmement couteux) pour passer à d'autres sources d'énergies. maintenant est ce que les consommateurs seront prêts à faire des sacrifices ...

C'est tout à fait ça

On peut en sortir mais il n'y a pas de solution miracle mais des tas de "petite" solutions

Commencer par remplacer le parc nucléaire par des centrales plus performante (donc dans une phase transitoire moins de centrale, productrice d'un peut moins de déchet nucléaire)

Le photovoltaïque est une connerie sans nom (il ne produira jamais assez d'énergie pour être rentable et on ne sait pas les recycler car ils ont une durée de vie limité et doivent être entretenus ....sans compter la partie onduleur et transport de l'énergie derrière)

L'éolien est pas si mauvais que ça mais reste une solution locale, ponctuelle et incontrôlable (pour info quand il fait froid en général on se trouve dans une zone dépressionnaire et donc SANS VENT sauf quelques cas d’aérophagie Wink )

La baisse de la consommation à bien évolué du coté des entreprises qui maximise leur rendement (oui c'est surtout économique la planète c'est pas trop leur soucis) par contre les commerces et les enseignes allumés 24/24 va falloir penser à faire quelque chose ...
Pour les particuliers, la conso augmente car ils le veulent bien ! "tient je vais mettre des ampoules à économie d'énergie" d'un coté mais de l'autre : "je vais m'acheter un super écran plat qui va consommer comme un cochon"

Bref pas de solution miracle....

Cdt
Crash


Crash
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1016
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 24/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par natsuo le Jeu 23 Juin 2011 - 12:02

François Lévêque, professeur d'économie à Mines-ParisTech – Les Echos le 20 avril 2011 :


Et si les vieilles centrales étaient les plus sures ?

Angela Merkel a suspendu l'activité des 7 réacteurs les plus anciens du parc allemand. Des partis politiques français appellent à l'arrêt de la centrale de Fessenheim, doyenne du parc d'EDF. Les plus vieilles centrales sont-elles les moins sûres ?
Le mot d'ordre « fermer d'abord les centrales âgées, car les plus dangereuses », semble frappé au coin du bon sens. Plus un réacteur est vieux, plus ses pièces sont usées ; plus ses pièces sont usées, plus elles sont fragiles ; plus elles sont fragiles, plus le réacteur est vulnérable. CQFD. Par ailleurs, les réacteurs les plus anciens ont été construits il y a plus longtemps, et donc à une époque où les exigences de sûreté étaient moindres qu'aujourd'hui et les technologies de sécurité plus rudimentaires. Les faits permettent-ils d'étayer ce raisonnement intuitif ?
L'âge lui-même des réacteurs de la centrale de Fukushima ne peut être ici mis en avant. Les quatre réacteurs accidentés sont certes relativement anciens avec un âge compris entre vingt-quatre et vingt-neuf ans. Cependant, la cause du désastre ne réside pas dans l'usure des pièces et équipements (cuve, générateurs de secours ou pompes, par exemple) et celle-ci ne semble pas avoir joué un rôle aggravant ; de plus, le problème du stockage en piscines insuffisamment protégées des combustibles usés se pose également pour les centrales japonaises les plus récentes. Enfin, on ne peut évidemment pas tirer de conclusions robustes sur le lien entre l'âge et la sûreté à partir d'un si petit nombre de réacteurs.
Regardons donc du côté de l'ensemble des 143 réacteurs en fonctionnement en Europe. En moyenne, les réacteurs connaissent plus de problèmes techniques mesurés par les arrêts non planifiés entre leur trentième et quarantième année que dans leur vie antérieure (16 % de plus, pour être précis). Mais attention, si on compare cette fois les années de la trentaine avec les cinq premières années de vie, l'écart devient en faveur des réacteurs les plus anciens. On observe plus de problèmes techniques lors des premières années de fonctionnement. Cette donnée peut paraître surprenante. Elle reflète en fait les difficultés ordinaires rencontrées par les réacteurs au cours de leur mise en route et leurs premières années d'exploitation. Attention aussi au raisonnement fondé sur la moyenne. Les réacteurs anciens sont peu nombreux. Par exemple, seules les centrales d'Oldbury 1 et 2 au pays de Galles ont plus de quarante ans. Du coup, la moyenne de l'indicateur de sûreté est calculée sur de trop petits nombres et la preuve statistique s'étiole. En fait, on ne sait pas encore de façon solide si la courbe de la sûreté selon l'âge est plate après les cinq premières années, ou si la grande longévité se traduit par une baisse progressive de sûreté. Le premier cas de figure n'est pas forcément étonnant. Des facteurs opposés contrecarrent le double effet d'usure et d'obsolescence technologique sur la sûreté des vieux réacteurs. Qui dit réacteurs anciens, dit vigilance accrue des exploitants et des autorités de sûreté. Les inspections sont plus nombreuses et approfondies. En France, par exemple, la visite des trente ans pour un éventuel rallongement de la durée d'exploitation se traduit par un check-up complet. De plus, et en conséquence, plus le réacteur est âgé, plus il a un grand nombre de pièces et d'équipements neufs. C'est le cas, par exemple, des nouveaux générateurs de vapeur qu'EDF est en train d'installer sur les réacteurs les plus anciens. Enfin et surtout, le régime de sûreté imposé par les autorités nucléaires à l'instar de l'ASN en France n'est pas à deux vitesses, des exigences faibles pour les plus vieux réacteurs et des exigences fortes pour les réacteurs les plus récents. Tous les réacteurs, jeunes ou vieux sont soumis aux mêmes règles et niveaux de sûreté pour les opérations de maintenance et d'exploitation.
Devant ce manque de preuves tangibles, mieux vaut ne pas se focaliser sur l'âge des réacteurs et attendre les résultats des nouveaux contrôles des centrales qui vont être menés dans la plupart des pays producteurs d'électricité nucléaire. D'autant que les points critiques montrés par l'accident de Fukushima concernent des risques liés à la localisation des réacteurs (zones sismiques ou inondables) et que celle-ci n'est pas corrélée à l'âge des installations.

natsuo
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 796
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par shubibiman le Jeu 23 Juin 2011 - 13:10

Signalons qu'un centrale est en difficulté aux USA (Nebraska) en raison des forts crues.

shubibiman
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5002
Age : 98
Localisation : çà et là
Date d'inscription : 27/01/2006

http://forum.necstasy.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Crash le Jeu 23 Juin 2011 - 14:02

Chez nous c'est l'inverse heureusement que la sécheresse diminue et que la loire (entre autre) remonte ...

Crash
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1016
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 24/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Jeu 23 Juin 2011 - 19:56

Dans tout les cas, rien ne résiste à un tremblement de terre (dont la violence à dpassé le maximum de l'échelle de Richter) puis à un tsunami dans rare ampleur !

A tout les détracteurs du nucléaire, je leur dit ceci , ici même : qu'ils éteingent leur PC, qu'il soient autonome au niveau production énergétique.

Quand ce sera le cas, ils pourront commencer à critiquer

Sinon, qu'ils me disent s'ils sont d'accord pour avoir une éolienne dans leur jardin, mais avec l'assurance de voir malgrès leur facture électrique doubler ou tripler

Quelle bande d'abrutis ....

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 20:06

@fredolococo a écrit:Dans tout les cas, rien ne résiste à un tremblement de terre (dont la violence à dpassé le maximum de l'échelle de Richter) puis à un tsunami dans rare ampleur !

A tout les détracteurs du nucléaire, je leur dit ceci , ici même : qu'ils éteingent leur PC, qu'il soient autonome au niveau production énergétique.

Quand ce sera le cas, ils pourront commencer à critiquer

Sinon, qu'ils me disent s'ils sont d'accord pour avoir une éolienne dans leur jardin, mais avec l'assurance de voir malgrès leur facture électrique doubler ou tripler

Quelle bande d'abrutis ....


C'est pas aussi simple, sinon on critique pas un jeux video si on est pas capable d'en programmer un.

Il y a dans le nucléaire la notion d'écologie, et celle aussi de la santé, je m’intéresse + a la seconde perso.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Jeu 23 Juin 2011 - 20:38

soit .....

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 20:40

@fredolococo a écrit: (dont la violence à dpassé le maximum de l'échelle de Richter)

ya pas de maximum dans une échelle ouverte ... (juste pour preciser pas pour débattre ici )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 20:50

Exact BigB :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 22:33

@fredolococo a écrit:A tout les détracteurs du nucléaire, je leur dit ceci , ici même : qu'ils éteingent leur PC, qu'il soient autonome au niveau production énergétique.

Quand ce sera le cas, ils pourront commencer à critiquer

Sinon, qu'ils me disent s'ils sont d'accord pour avoir une éolienne dans leur jardin, mais avec l'assurance de voir malgrès leur facture électrique doubler ou tripler

Quelle bande d'abrutis ....

Jeter de l'huile sur le feu c'est le mal.....en plus la contradiction est énorme ou alors c'est moi qui ne comprends pas "les détracteurs", c'est être pour ou être contre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Crash le Ven 24 Juin 2011 - 9:58

BigB a écrit:
@fredolococo a écrit: (dont la violence à dpassé le maximum de l'échelle de Richter)

ya pas de maximum dans une échelle ouverte ... (juste pour preciser pas pour débattre ici )

tout à fait de souvenir à partir de 12 sur l'échelle de richter c'est la scission de la planète en 2

Crash
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1016
Age : 33
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 24/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par shubibiman le Ven 24 Juin 2011 - 11:12

Merci à Fredolococo pour cette intervention pleine d'intelligence. C'est vrai qu'en Italie, ils n'ont pas d'ordinateur, etc...

Le tenant du "sans nucléaire, on s'allumerait encore à la bougie". Donc soit tu bosses chez Areva, EDF ou autres, soit tu es crédule au point de gober tout ce qu'on dit dans les campagnes de com de ces boîtes à grands coups de frais publicitaires depuis la catastrophe.

Pas plus tard que ce matin, dans 20 Minutes : "quand on pense à sûreté, on pense à nucléaire". Mais bien sûr. Donc vu que le nucléaire c'est si bien, va épauler les ouvriers qui essaient de limiter la casse à Fukushima.

shubibiman
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5002
Age : 98
Localisation : çà et là
Date d'inscription : 27/01/2006

http://forum.necstasy.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 11:26

@shubibiman a écrit:Merci à Fredolococo pour cette intervention pleine d'intelligence. C'est vrai qu'en Italie, ils n'ont pas d'ordinateur, etc...

Le tenant du "sans nucléaire, on s'allumerait encore à la bougie". Donc soit tu bosses chez Areva, EDF ou autres, soit tu es crédule au point de gober tout ce qu'on dit dans les campagnes de com de ces boîtes à grands coups de frais publicitaires depuis la catastrophe.

Pas plus tard que ce matin, dans 20 Minutes : "quand on pense à sûreté, on pense à nucléaire". Mais bien sûr. Donc vu que le nucléaire c'est si bien, va épauler les ouvriers qui essaient de limiter la casse à Fukushima.



Oui voilà Mr. Green

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par keneda' le Ven 24 Juin 2011 - 11:33

@shubibiman a écrit:Merci à Fredolococo pour cette intervention pleine d'intelligence. C'est vrai qu'en Italie, ils n'ont pas d'ordinateur, etc...

Le tenant du "sans nucléaire, on s'allumerait encore à la bougie". Donc soit tu bosses chez Areva, EDF ou autres, soit tu es crédule au point de gober tout ce qu'on dit dans les campagnes de com de ces boîtes à grands coups de frais publicitaires depuis la catastrophe.

Pas plus tard que ce matin, dans 20 Minutes : "quand on pense à sûreté, on pense à nucléaire". Mais bien sûr. Donc vu que le nucléaire c'est si bien, va épauler les ouvriers qui essaient de limiter la casse à Fukushima.

c'est même très insultant envers les japonais cette afirmation "quand on pense à sûreté, on pense à nucléaire".
Cest voudrait dire qui si il y a une merde, c'st de la faute de la faute des attardés qui sont sont occupés des centrales !

keneda'
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 7318
Age : 30
Localisation : Forbach
Date d'inscription : 13/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Ven 24 Juin 2011 - 12:44

Shenmue III a écrit:
@shubibiman a écrit: Donc vu que le nucléaire c'est si bien, va épauler les ouvriers qui essaient de limiter la casse à Fukushima.

Oui voilà Mr. Green

Quel rapport avec le sujet et avec mon intervention ?
J'ai des amis qui y sont partis pendant 3 semaines. Uniquement des controleurs en radioprotection.

Et Ai-je dis que le nucléaire est si bien ?

J'ai parlé des détracteurs du nucléaire (que je cotois parfois, et ce depuis 1994) qui ne veulent pas du nucléaire, pas qui ne veulent pas du éolien dans le champ de vision de leur propriété, mais qui ont 3 clim réversibles chez eux (c'est bien connu, dans le sud, on craint la chaleur) et qui roulent en Toyota Prius à 40.000€ parce que c'est une voiture écologique

Chez moi, pas de clim, l'été on a chaud , on ouvre la nuit et on ferme les volets la journée , et je roule dans une Golf 1 diésel de 1979 ... pour moi c'est un acte de 'non consommation' qui vaut plus que certains longs discours venant de donneurs de leçons

Puisque cela semble t'intéressé, oui je fais des dépannages dans le nucléaire (je suis technicien de maintenance chez Eiffage, donc rien à voir avec EDF ou Areva ou CEA) mais aussi dans la pétro-chimie.
La chose que je peux t'affirmer, c'est que dans le cadre de mes réparations ou de mes controles préventifs dans le secteur nucléaire, je suis très surveillé, bien plus que dans d'autres secteurs. Donc je ne peux pas laisser dire que le nucléaire français n'est pas sûr, de plus aucun accident depuis 50 ans à ma connaissance.

Je suis consciens que toute ces industries sont à risque , mais avant de dire qu'il faut supprimer cela, j'aimerai qu'on me montre une alternative, son efficacité et les déchets que cela génére du début du cycle jusqu'à la fin, ainsi que le cout pour l'utilisateur.

On en va pas revenir aux centrales à charbon quand même ?

J'avoue ne pas savoir comment font nos voisins européens pour produire leur énergie , faudrait se renseigner

Le débat est ouvert

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par shubibiman le Ven 24 Juin 2011 - 13:17

La chose que je peux t'affirmer, c'est que dans le cadre de mes réparations ou de mes controles préventifs dans le secteur nucléaire, je suis très surveillé, bien plus que dans d'autres secteurs. Donc je ne peux pas laisser dire que le nucléaire français n'est pas sûr, de plus aucun accident depuis 50 ans à ma connaissance.

Si tu es très surveillé, c'est justement à cause des risques. Le fait que tu sois surveillé n'annule en rien le danger. Quant aux accidents, on en a certes aucun qui ait atteint Tchernobyl ou Fukushima mais il suffit de lire la Canard Enchaîné pour avoir des infos sur, par exemple, des rejets de matières contaminées dans le Rhône suite à des "fuites". Bien sûr, on ne va pas en faire grand bruit dans la presse histoire de ne pas effrayer le populo mais voilà, il faut se méfier des affirmation faites par le gouvernement et les boîtes liées au nucléaire (dont Eiffage et autres groupes de BTP font partie puisque ce sont eux qui s'occupent de construire tout ce qui est coffrage).

shubibiman
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 5002
Age : 98
Localisation : çà et là
Date d'inscription : 27/01/2006

http://forum.necstasy.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Earthworm jo le Ven 24 Juin 2011 - 13:23

Les inconnus n'ont pas justement passé un message via ce sketch ?


Accident nucléaire

Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 13714
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 13:31

@Earthworm jo a écrit:Les inconnus n'ont pas justement passé un message via ce sketch ?


Accident nucléaire



J'avais complètement oublier ce sketch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Earthworm jo le Ven 24 Juin 2011 - 13:32

Pas moi Mr. Green

Earthworm jo
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 13714
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Ven 24 Juin 2011 - 17:17

@shubibiman a écrit:
La chose que je peux t'affirmer, c'est que dans le cadre de mes réparations ou de mes controles préventifs dans le secteur nucléaire, je suis très surveillé, bien plus que dans d'autres secteurs. Donc je ne peux pas laisser dire que le nucléaire français n'est pas sûr, de plus aucun accident depuis 50 ans à ma connaissance.

Si tu es très surveillé, c'est justement à cause des risques. Le fait que tu sois surveillé n'annule en rien le danger. Quant aux accidents, on en a certes aucun qui ait atteint Tchernobyl ou Fukushima mais il suffit de lire la Canard Enchaîné pour avoir des infos sur, par exemple, des rejets de matières contaminées dans le Rhône suite à des "fuites". Bien sûr, on ne va pas en faire grand bruit dans la presse histoire de ne pas effrayer le populo mais voilà, il faut se méfier des affirmation faites par le gouvernement et les boîtes liées au nucléaire (dont Eiffage et autres groupes de BTP font partie puisque ce sont eux qui s'occupent de construire tout ce qui est coffrage).

Donc le fait d'être surveillé, de suivre à la lettre de lourdes procédures, de faire des compte-rendu très poussé, de respecter des modes opératoire n'annule pas le danger, mais limite les incidents et accidents.

Puisqu'on parle nucléaire, et donc matière radioactive , mon ami d'enfance a monté sa société de protection foudre. Les anciens paratonnerres qui équipent la plupart des mairie, église de vos petites villes (qui sont en cours d'obsoléscence et donc à remplacer) sont équipés de 3 pastilles radioactive en leur centre.
Mon pote en démonte régulièrement, ils payent +/-1000€ (de mémoire) pour les faire gérer par une filiale appropriée, avec certificat. C'est réglementaire.
Il m'a affirmé que bien souvent, lorsqu'il annonce à ses clients (secteur tertiaire, voire public !) qu'il faut payer cette somme pour gérer en déchet ce paratonnerre, ces gens lui répondent qu'ils se débrouilleront.
A priori, cela fini à la décharge municipale , ni vu ni connu

Mon pote m'a avouer que ça le faisait chier de savoir que ces paratonnerre 'radioactif' se retrouvaient dans la nature .... en espérant qu'aucun enfant (ou adulte) ne soit en contact avec ces pastilles

Tout cela pour dire que le nucléaire, c'est dangereux , on est tous d'accord

Mais en 50 ans de nucléaire français, à ma connaissance (corrigez moi si je me trompe) , aucun mort en France

Moi ce qui me choque ?

Les 8000 morts par an suite à une maladie nosocomiale chopée en hospital , et cela ne choque personne !

Les 20.000 morts d'accidents domestique , et personne ne passe de brevet de secouriste !
Si seulement 10% ou 20% de la population était formée aux gestes qui sauvent, cela sauverait des miliers de vie chaque année

Malgrès cela, l'état ne prend aucune initiative

C'est vrai que cela ne rapporte pas autant d'argent que les radars !

Mais c'est une autre histoire, pas vrai ? Razz

Allez, bonne fin de journée Wink

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 17:23

Il est pour ainsi dire impossible de comptabilité les morts imputés au Nucléaire, sauf cas précis comme les morts "immédiats" de Tchernobyl.

Celà rend les procès difficile à gagner (il y en a eu un récemment en France)

11 Mars / 24 Juin Fukushima, zero victime, c'est que le début d'accord d'accord ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 17:31

Je poste ce lien (en anglais)

http://www.thomhartmann.com/bigpicture/thom-hartmann-second-japan-nukemore-dangerous-fukushima

Kevin Kamps, de Watchdog déchets nucléaires interrogé par Thom Hartmann. Si le Japon est empêtré avec la centrale nucléaire de Fukushima - ce n'est certainement pas fini avec une autre centrale nucléaire sur le point de fondre. Environ 300 miles au sud-ouest de Fukushima se trouve le réacteur de Monju nucléaire - un prototype de réacteur à neutrons rapides remplis à ras bord avec du plutonium - l'élément le plus meurtrier sur la planète.

Et l'année dernière - un dispositif de 3 tonnes est en quelque sorte tombé dans le réacteur de Monju, bloquant l'accès à des barres de combustible nucléaire dans le cœur du réacteur - et malgré plusieurs tentatives - n'a pas encore été récupérés. Une autre tentative sera faite la semaine prochaine pour supprimer l'objet de 3 tonnes du réacteur - mais les critiques soulignent que la procédure est extrêmement dangereuse et pourrait déclencher une explosion dans les barres de combustible nucléaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Ven 24 Juin 2011 - 17:40

@ Shenmue III

Les morts indirects sont liés à des débits de doses (exposition) ou à des contaminations internes ou externes, donc c'est mesurable et on connait les risques qui en découlent (grace entre autre aux essais nucléaires des années 50/60, puis aux accidents Tchernobyl etc).

Donc je crois avoir raison en disant qu'en France, aucun déçès à cause du nucléaire

Mais bon, je crois que nous avons des idées différentes, et plutôt que de tourner à un discours qui ressemblera à 2 monologues, je préfère arrêter d'en discuter avec toi ...

Tu ne reprends pas les points que je te présente, de mes propos tu en tires juste 1 phrase pour me donner ta réponse anti-nucléaire , genre de propos que j'entends à longueur d'année depuis 1994. Tu as ta vision anti-nucléaire, et d'un coté, il en faut des gars comme toi , il faut toujours des opposants, ça évite les dérives, j'avoue (et c'est valable dans tout les secteurs et pour toutes les idéologies).

Après, je pense que dans la vie, tout n'est pas noir , tout n'est pas blanc.
Cracher sa haine du nucléaire , c'est un droit ... perso je n'interviendrai plus sur ce post, le dialogue n'est pas possible me semble-t-il , pis mon but n'est pas de faire changer d'avis les gens , juste de faire partager aux autres mon expérience proffessionnelle dans ce secteur là. Mais c'est une perte de temps.

Je déplore ce qu'il se passe au Japon, là où j'intervient, on avait continuellement des technicien japonais qui venaient être formé par les français. Le japon n'est pas un pays irréprochable au niveau sécurité nucléaire, d'ailleur il y a déjà eu des incidents de criticité dans le passé chez eux, et ça c'est craignos.

Allez, je préfère aller faire un tour de moto, pis je dois finir les préparatifs pour la fiesta de mes 40 ans demain, 100 personnes, la tireuse à bière et 5 fûts houblonnés à souhait, DJ, etc .... méga timballe obligatoire ! drunken drunken drunken

Bye :)


Dernière édition par fredolococo le Ven 24 Juin 2011 - 17:46, édité 1 fois

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 17:45

@fredolococo a écrit:@ Shenmue III

Les morts indirects sont liés à des débits de doses (exposition) ou à des contaminations internes ou externes, donc c'est mesurable et on connait les risques qui en découlent (grace entre autre aux essais nucléaires des années 50/60, puis aux accidents Tchernobyl etc).

Donc je crois avoir raison en disant qu'en France, aucun déçès à cause du nucléaire

Mais bon, je crois que nous avons des idées différentes, et plutôt que de tourner à un discours qui ressemblera à 2 monologues, je préfère arrêter d'en discuter avec toi ...

Tu ne reprends pas les points que je te présente, de mes propos tu en tires juste 1 phrase pour me donner ta réponse anti-nucléaire , genre de propos que j'entends à longueur d'année depuis 1994. Tu as ta vision anti-nucléaire, et d'un coté, il en faut des gars comme toi , il faut toujours des opposants, ça évite les dérives, j'avoue (et c'est valable dans tout les secteurs et pour toutes les idéologies).


Après, je pense que dans la vie, tout n'est pas noir , tout n'est pas blanc.
Cracher sa haine du nucléaire , c'est un droit ... perso je n'interviendrai plus sur ce post, le dialogue n'est pas possible me semble-t-il , pis mon but n'est pas de faire changer d'avis les gens , juste de faire partager aux autres mon expérience proffessionnelle dans ce secteur là. Mais c'est une perte de temps.

Allez, je préfère aller faire un tour de moto.

Bye[b]


T'amuse pas a me mettre dans un camp, je cherche même pas a te contrer, pas de mort en France, et c'est très bien.

Sous le titre de mon topic j'ai écris "ni pour ni contre bien au contraire" médite le Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par fredolococo le Ven 24 Juin 2011 - 17:49

No problémo l'ami !

Pour l'instant, je vais surtout méditer à ça :

@fredolococo a écrit: Allez, je préfère aller faire un tour de moto, pis je dois finir les préparatifs pour la fiesta de mes 40 ans demain, 100 personnes, la tireuse à bière et 5 fûts houblonnés à souhait, DJ, etc .... méga timballe obligatoire ! drunken drunken drunken

Razz

fredolococo
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1421
Age : 45
Localisation : 30 - Cévennes
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 17:51

Mama 100 personnes affraid c'est de la fiesta ça, bon anniversaire alors thumleft

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nucléaire, parlons en!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum