De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par FiFA1 le Lun 17 Nov 2008 - 9:19

@fred a écrit:Cependant certains titres tyrop court sont aussi du foutage de gueule, comme par exemple GOWpsp bouclé en 4h30 en difficulté normale ! Excellent ais même pour une portable c'est abusé !

Oui, malheureusement, ça arrive aussi. Et encore ce n'est rien par rapport à Tom & Jerry sur Master System, acheté neuf 500 balles à l'époque, bouclé en 25 minute, et aucune rejouabilité... Mon traumatisme vidéoludique enfantin.

Il faut un juste milieu, une durée de vie raisonnable pour justifier les 70€ que tu dépense dans un jeu, mais la rallonge artificielle, ça me gonfle. Les pire jeux pour moi dans cette categorie, sont Mario et GTA. Faire 10 fois le même niveau dans un Mario pour aller chercher 10 étoiles, et annoncer une durée de vie de 70h, c'est tout simplement de l'escroquerie. GTA c'est tellement vaste que t'en vois jamais le bout, et tu passes le plus clair de ton temps à faire autre chose que ce qui est demandé ; Pire encore, au-delà de tout ça, il ya WOW !!!

Toutes ces réflexions, et cette course aux "70h de jeux = Hit" m'invitent également à poser la question de la liberté dans les jeux. Trop de liberté tue-elle les jeux ?

FiFA1
Interne
Interne

Nombre de messages : 7189
Date d'inscription : 13/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Invité le Lun 17 Nov 2008 - 9:27

Un Oblivion et GTA4 (je précise 4) c'est pour moi au contraire le summum du bonheur : pas de contrainte horaire ou de lieu pour aller et faire ce qu'on veut. On peut jouer 16h de suite (du vécu sur Oblivion) ou 5 minutes (tout flinguer à GTA4) sans se prendre le chou. Sauvegarder quand et où on veut devient un impératif, mais chaque fois que je lance un de ces jeux je ne sais pas combien de temps je vais jouer mais au moins je sais que je vais m'amuser et me sentir libre de faire ce que je veux comme je veux. Une chose que j'avait attendu toute ma vie dans un JV (Captain Blood, Elite et autres jeux préhistoriques immersifs en liberté par masturbation intellectuelle pour moi, ne compte pas, c'est franchement pas comparable en rendu réaliste aidant à l'immersion)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Chat-Minou le Lun 17 Nov 2008 - 9:30

Je suis d'accord avec l'histoire de la durée de vie. Déjà les jeux rétros avaient une durée de vie bien plus courte que les jeux actuels (je ne compte pas les RPG). Comme dit précedemment, cette durée de vie faible était compensé à l'époque par le nombre de continue limité et le manque de sauvegarde.
Pour un jeu actuel, je trouve que 10h de durée de vie c'est honnête et au delà de 15, je trouve que c'est trop long (à part quelques exceptions comme Oblivion)

Chat-Minou
Infirmier

Masculin Nombre de messages : 4359
Age : 35
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par FiFA1 le Lun 17 Nov 2008 - 9:52

@fred a écrit:chaque fois que je lance un de ces jeux je ne sais pas combien de temps je vais jouer mais au moins je sais que je vais m'amuser et me sentir libre de faire ce que je veux comme je veux.

Moi je trouve que GTA c'est l'exemple type de l'anti-jeu. On se plaint tout le temps de jeux guidés, sur rails, dans des couloirs, on réclame, plus de liberté, et quand on l'a on fait n'importe quoi avec. Personnellement, par experience, je sais qu'un GTA je vais faire une dizaine de mission du scenario, et ensuite, me contenter de rouler, d'écraser des piétons, et de faire des cascades.

Un jeu pour moi ; au sens large du terme, c'est à dire pas seulement les jeux vidéos, mais aussi les jeux de société, les jeux de cartes, les sports, je le définirait comme : un ensemble de contraintes pour atteindre un but... Exemple le Rugby ! Le Rugby, si on résume grossièrement, c'est "avancer en faisant des passes en arrière"... ça peut paraitre complètement con dit comme ça, mais c'est ce qui fait tout l'intérêt du jeu : devoir avancer en faisant des passes en arrière (ils sont tombés sur la tête ou quoi ?). Au foot, faut jouer avec une balle sans se servir de ses mains... Un but, et une contrainte pour t'empêcher de l'atteindre.

Pour faire une métaphore hautement, footballistique (mon domaine d'expertise privilégié), GTA pour moi, c'est comme un jeu de foot, dans lequel, t'enlèverait les buts, le chronomètre, l'arbitre, et où tu filerais un ballon à chaque joueur... ça n'a plus aucun intérêt. Un jeu ou un sport, sans contraintes ni but n'a aucun intérêt. Pour rester dans le domaine footballistique, WOW ce serait plus un épisode d' "oliv et tom" : t'as le sentiment qu'ils pourront courir pendant des années, sans jamais rentrer dans la surface de réparation adverse... Comme ça doit être frustrant de jouer à WOW : tu rentres dans le jeu sachant que tu n'atteindra jamais la fin. C'est un peu comme si Indiana Jones pénétrait dans le temple maudit en se disant "je les trouverai jamais ces putains pierres" ! Hyper frustrant.

FiFA1
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 7189
Age : 38
Localisation : dtc
Date d'inscription : 13/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Dragon Knight le Lun 17 Nov 2008 - 13:16

@FiFA1 a écrit:
Pour faire une métaphore hautement, footballistique (mon domaine d'expertise privilégié), GTA pour moi, c'est comme un jeu de foot, dans lequel, t'enlèverait les buts, le chronomètre, l'arbitre, et où tu filerais un ballon à chaque joueur... ça n'a plus aucun intérêt. Un jeu ou un sport, sans contraintes ni but n'a aucun intérêt. Pour rester dans le domaine footballistique, WOW ce serait plus un épisode d' "oliv et tom" : t'as le sentiment qu'ils pourront courir pendant des années, sans jamais rentrer dans la surface de réparation adverse... Comme ça doit être frustrant de jouer à WOW : tu rentres dans le jeu sachant que tu n'atteindra jamais la fin. C'est un peu comme si Indiana Jones pénétrait dans le temple maudit en se disant "je les trouverai jamais ces putains pierres" ! Hyper frustrant.
J'adore cette métaphore!!!!Very Happy Very Happy Very Happy

Dragon Knight
Docteur *
Docteur *

Masculin Nombre de messages : 20474
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Goulbito le Lun 17 Nov 2008 - 14:25

Wow a une fin, celle que tu veux lui donner... ca veut rien et tout dire a la fois

quelle est ton objectif dans ce jeu ? voir les instances completes du jeu ? il y en a un nombre defini et tu peux considerer que tu as fini le jeu une fois que tu les a toutes explorer...

tu veux etre le plus fort en arene ? c'est comme une compet sportive, a la fin il y a un gagnant puis on repart pour la saison d'apres...

Ca choquerait moins s'il s'appelait WoW 2 que Burning crusade add on pour wow... COmme avec les zelda, FF ou autres jeux a leur 20eme suite...

Et on peu considéré chaque nouvel add on comme un nouvel opus, comme une suite, ammenant de nouvelles arenes, de nouveaux raid, de nouvelle instance...

Apres le systeme du "monde persistant" font penser qu'il n'y pas de fin... prend exemple sur diablo 2... les joueurs bouclaient et rebouclaient le jeu alors qu'il a pourtant une "fin"

Mais pour revenir a 70H=hit c'est n'importe quoi, ce n'est pas la durée de vie qui fait un bon jeu mais le plaisir que l'on y prend

et pour donner un exemple, combien d'heure as tu passé sur un fifa ou un pes ?

Ce qui est frustrant c'est que les jeux sont cher, se finisse vite et n'ont plus aucun "replay value"

Je me suis deja emmerder a finir assassin's creed (enfin pure hypothese, pour ma part j'ai pas pu tellement c'est lassant) je vais pas en plus remmerder de plus belle pour des bonus a la noix completement useless...

alors qu'une petite partie de shumps, t'as beau avoir fini le jeu 20 fois, quand tu t'y remet tu y prend du plaisir

God of war par exemple est un jeu super, mais une fois fini je ne l'ai jamais remis dans ma console...

Goulbito
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 37
Localisation : Dans les restes de la station MIR
Date d'inscription : 25/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par FiFA1 le Lun 17 Nov 2008 - 15:20

Je suis d'accord avec toi sur certains points, j'ai simplement le sentiment que le fait d'enlever toutes les barrières n'est pas forcement un gage de plaisir. Prennons l'exemple de GTA, il pourraient y avoir un timer, ou si au bout de deux heures à glander en bagnole à éclater des piétons, tu te ferais butter par ton propre chef de gang parce que t'es un petit branleur qui ne remplit pas ses objectifs... ça recadredrait un minimum.

Je dis simplement que pour qu'un jeu soit intéressant, il faut que ça reste cadré un minimum. Dans le cas de WOW, il y a probablement des quêtes intermediaires ou des boss, certes, il y a une forme de finalité, mais je trouve l'idée du MMORPG dans un monde persistent non-borné assez frustrante.

FiFA1
Interne
Interne

Masculin Nombre de messages : 7189
Age : 38
Localisation : dtc
Date d'inscription : 13/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Invité le Lun 17 Nov 2008 - 15:54

@FiFA1 a écrit: Prennons l'exemple de GTA, il pourraient y avoir un timer, ou si au bout de deux heures à glander en bagnole à éclater des piétons, tu te ferais butter par ton propre chef de gang parce que t'es un petit branleur qui ne remplit pas ses objectifs... ça recadredrait un minimum.


SDi je trouve au contraire de pouvoir avancer au rythme que l'on sésire et sans contrainte à la con (je reste perturbé par les jeux de plate-formes ou baston de ma jeunesse qui avaient un stressant compteur de temps !), je trouve l'idée sympa que par exemple ton commanditaire te rappelle, puis voyant que rien ne se passe ils t'envvoie quelques tueurs au cul. En fait aller vers un réalisme de comportement supérieur c'est bien.

Après je réclame les vieilles avec déambulateur sur les passages cloutés, les bébés en poussette et plus de possibilité de tortures ! (merde j'en ai trop dit je me suis trompé de site)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Philou le Lun 17 Nov 2008 - 18:10

Je suis comme Fred. Pour moi, des jeux comme GTA IV ou Oblivion c'est un véritable bonheur, je fais ce que je veux au rythme que je veux, il y a énormément de choses à faire dans une ville immense, les situations sont très variées ce qui donne des jeux sur lequel on peut revenir très souvent soit pour avancer dans les quêtes ou les missions, soit pour bien d'autres choses (prendre du bon temps, foutre le boxon partout où l'on passe, c'est très divers en fonction de ses humeurs).

Il manque cependant certaines choses, comme des univers plus destructibles et plus évolutifs (imaginons que dans un GTA, on puisse démolir des immeubles ou des maisons, et que suite à ça, on voit que c'est en reconstruction), des quêtes qui peuvent influencer la qualité des relations que l'on peut avoir avec certains PNJ (ça plait à certains, pas à d'autres, ce qui entraîne des conséquences plus ou moins importantes), des missions qu'une fois lancées, il faut plier avant tel délai (au risque de représailles ou de ne plus avoir de missions en provenance de la personne qui vous l'a assignée), ce genre de trucs...

Philou
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 41
Localisation : Nord/Pas de calais
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Invité le Lun 17 Nov 2008 - 18:15

@Philou a écrit:

Il manque cependant certaines choses, comme des univers plus destructibles et plus évolutifs (imaginons que dans un GTA, on puisse démolir des immeubles ou des maisons, et que suite à ça, on voit que c'est en reconstruction), des quêtes qui peuvent influencer la qualité des relations que l'on peut avoir avec certains PNJ (ça plait à certains, pas à d'autres, ce genre de trucs), des missions qu'une fois lancées, il faut plier avant tel délai (au risque de représailles ou de ne plus avoir de missions en provenance de la personne qui vous l'a assignée), ce genre de trucs...

Very Happy oulah oui tout plein de bonnes idées ! Very Happy

il serait bon aussi de rentrer dans n'importe quel bâtiment et que les pnj y fassent leur life. C'est the sims greffé à un GTA ! :lol: sauf que là on n'a pas à gérer cette bande de tanches ! batman

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Philou le Lun 17 Nov 2008 - 18:37

Mais... Peut-être que nous aurons cela d'ici une ou deux générations de consoles, qui sait ? C'est un peu ce que j'attends des prochaines consoles : plus de puissance de calcul, pour rendre un univers entièrement destructible (ou presque), et plus d'IA dans les jeux. Soyons optimistes !

Philou
Patient incurable

Masculin Nombre de messages : 1183
Age : 41
Localisation : Nord/Pas de calais
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Kenpachi le Lun 17 Nov 2008 - 21:55

On peut imaginer aussi un systeme qui récompense mieux les missions faites rapidement, le joueur se centre plus sur ce qu'il a à faire et ça apporte une dynamique au jeu

Kenpachi
Patient en incubation

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 36
Localisation : Bandol
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Goulbito le Lun 17 Nov 2008 - 23:13

Ya pas des gamopat dans l'coin qui bossent pour des societes de dev ? ya de bonnes idées la qui germent thumleft

Goulbito
Patient contaminé

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 37
Localisation : Dans les restes de la station MIR
Date d'inscription : 25/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par drfloyd le Mar 18 Nov 2008 - 7:01

@Philou a écrit:Mais... Peut-être que nous aurons cela d'ici une ou deux générations de consoles, qui sait ? C'est un peu ce que j'attends des prochaines consoles : plus de puissance de calcul, pour rendre un univers entièrement destructible (ou presque), et plus d'IA dans les jeux. Soyons optimistes !

Plus d'IA c'est ce qui sera le plus difficile, car on progresse tres peu dans ce domaine.

Des univers ouverts et destructibles, oui là OK, mais faudra plus de RAM et abandonner les supports optiques qui sont vraiment préhistoriques.

_______________________________________________________

Ma brocante :
http://www.gamopat-forum.com/t86896-la-brocante-du-barbu








drfloyd
DOYEN ET PROFESSEUR FOU DE L'HOPITAL

Masculin Nombre de messages : 113052
Age : 47
Localisation : Dpt 62
Date d'inscription : 05/12/2004

http://www.gamopat.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la difficulté et la durée de vie dans les jeux vidéo

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum